Hérault-Méditerranée

Rencontre d'André Deljarry et une délégation des Gilets jaunes

 
Lors d’une première rencontre le 13 mars dernier, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, avait proposé aux représentants des gilets jaunes la tenue de groupes de travail avec les présidents d’associations de commerçants. La première réunion a eu lieu lundi 1er avril, à St Côme.
Ce sont 20 personnes, avec une représentativité élargie tant du côté des gilets jaunes que des chefs d’entreprise, qui se sont réunies hier soir pour une réunion de travail placée sous le thème :
quelles solutions pour ne plus impacter le commerce de centre-ville?
L’objet de la réunion n’était pas d’interdire les manifestations, mais de les organiser de façon à trouver une issue rapide dans l’intérêt économique du centre-ville.
C’est dans une logique constructive et avec une réelle volonté de trouver des solutions que les échanges ont eu lieu, dans le calme, durant plus de deux heures.
Un constat partagé, tout d’abord, sur l’impact du mouvement et les problématiques générées par le mouvement.
Des propositions concrètes ensuite, comme :
- déplacer le jour de manifestation (les dimanches, lundis et mercredis ont été évoqués),
- déplacer les manifestations sur d’autres sites emblématiques pour libérer le centre-ville,
- marquer le virage du mouvement avec l’organisation de sitting géants à la place des déambulations dans les rues de l’Ecusson,
- organiser un point presse commun gilets jaunes, commerçants, chefs d’entreprise afin de marquer une union sur le fond des revendications et la nécessaire urgence de voir la mobilisation prendre d’autres formes.
Des propositions constructives qui tendent à faire diminuer l’impact du mouvement sur le tissu économique. Les représentants des gilets jaunes ont indiqué qu’ils porteraient ces propositions en espérant une mise en œuvre d’ici une quinzaine de jours.
J’écoute avec le plus grand intérêt les revendications des gilets jaunes car elles répondent à une préoccupation majeure : vivre dignement de son travail. Les commerçants et leurs salariés ont les mêmes préoccupations de fond sur leur pouvoir d’achat. Je suis ravi que l’on ait réussi à instaurer un dialogue entre deux publics qui semblaient irréconciliables  a déclaré André Deljarry à la sortie de la réunion.
Une seconde réunion sera programmée prochainement.
 
La CCI Hérault représente les intérêts de 70 000 entreprises. Assurant un rôle de corps intermédiaire à vocation économique, elle promeut le développement des entreprises et des territoires.

 

16e édition du Prix de la TPE Le prix TPE séduit et réunit 182 candidatures

182 entreprises dont 26 sur l’Ouest Hérault ont été retenues pour candidater à la 16ème édition du prix de la TPE.

Avec moins de 10 salariés, plus d’un an d’existence et des activités aussi variées que le service, la restauration, les nouvelles technologies, l’artisanat, l’agroalimentaire ou encore le commerce …, toutes attestent une nouvelle fois du dynamisme de l’entrepreneuriat en région. Réparties sur 6 territoires - l’Est Hérault, le Coeur d’Hérault, l’Ouest Hérault, le Gard et pour cette nouvelle édition l’Aude et la Haute-Garonne - les candidates participeront aux remises territoriales qui se dérouleront en octobre et novembre prochains.

Les 18 entreprises sélectionnées lors de ces cérémonies tenteront de remporter l’un des 5 trophées remis en jeu (PRIX « ETRE », « FAIRE », « PILOTER », « DEVELOPPEMENT DURABLE » et « PRIX TPE ») à la grande finale du 7 décembre prochain qui se déroulera au Corum de Montpellier en clôture de la Place Créative.

 

Dates et chiffres clés

* Candidats :

-          37 TPE sur l’Est Hérault

-          15 sur le Coeur d’Hérault

-          26 sur l’Ouest Hérault

-          55 sur le Gard

-          33 sur l’Aude

-          16 sur la Haute- Garonne

 

* Remises territoriales

- 8 novembre simultanément sur l’Est Hérault, le Coeur d’Hérault, l’Ouest Hérault et le Gard

- 18 octobre en Haute-Garonne

- 25 octobre dans l’Aude

 

La finale du prix de la TPE aura lieu le 7 décembre lors de La Place Créative au Corum de Montpellier

Un numéro d’astreinte au service de l’eau et de l’assainissement

 

Depuis le 1er janvier 2017, l’eau et l’assainissement, bien que en restant toujours en régie publique, sont gérés par la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, avec des agents sous son entière responsabilité.

Un centre technique a été créé à Bessan, pour les communes de Bessan, Saint-Thibéry, Florensac et Pomérols, et un service d’astreinte mis en place en cas de besoin des usagers, à la fois pour le service de l’eau et celui de l’assainissement.

En cas de problème technique, composer le : 06 28 53 48 85. Un agent réglera le problème ou assurera un suivi.

Exonération fiscale

La Maison du Travail Saisonnier de l’agglo Hérault Méditerranée organise en partenariat avec le CCAS de la ville d'Agde une information collective le mercredi 19 avril à 16h en mairie d’Agde (salle Guillemin), pour inciter les propriétaires à louer ou à sous-louer leurs résidences principales à des travailleurs saisonniers. 
Il faut savoir que les revenus de ces locations faites aux titulaires de contrats à durée déterminée dit d'usage - par exemple pour ceux qui travaillent dans le secteur de l'hôtellerie, de la restauration, du déménagement, ou du sport professionnel - sont exonérés d'impôts. 
En 2016, la Maison du Travail Saisonnier en partenariat avec le CCAS a déjà facilité la mise en relation des travailleurs saisonniers en possession d'un contrat de travail qui cherchaient une location avec des personnes retraitées souhaitant louer un logement ou une chambre. 
28 saisonniers ont ainsi pu être logés durant l'été dernier. 
Plus d'infos : Maison du Travail Saisonnier au 04 67 32 82 80 

Restauration de la Villa Laurens.


Le rez de chaussée de la Villa Laurens sera accessible début 2018

Après avoir lancé un programme général de restauration du salon de musique et dévoilé les œuvres des artistes Ida Tursic et Wilfried Mille en juillet dernier, l'agglo poursuit ses investissements pour restaurer la Villa Laurens à Agde, qui constitue par son architecture, un témoignage unique de l'esthétique Art Nouveau en Occitanie. Une étude portant sur la restauration générale de la Villa a permis de définir un programme de travaux répartis sur 5 ans (2016-2020). L'objectif est de
rendre accessible le rez-de-chaussée début 2018 et d'ouvrir au public l'en-semble de la Villa en 2020. Le montant prévisionnel de l'ensemble des travaux est estimé à 10 850 000€. Le projet fait l'unanimité et tous les partenaires se sont engagés pour participer au financement des travaux : la Direction Régionale des Affaires Culturelles (30,5%),le Fonds de Soutien à l'Investissement Public Local (20%), la Région Occitanie(10%), le Fond Européen de Développement Régional (10%), le département de l'Hérault (9,5%). L'agglo autofinancera 20% du projet.

Le programme des travaux
Les travaux qui vont démarrer fin octobre vont concerner dans un premier
temps la consolidation des sols et des planchers. Il s'agit de conforter les fonda-
tions pour permettre les aménagements intérieurs. Puis, les entreprises travail-
feront à la rénovation des petits appartements pour une ouverture au public début
2018. Un ascenseur sera aménagé pour les personnes à mobilité réduite.

La villa dans le projet urbain
La ville d’Agde et l'agglo vont accompagner progressivement l’ouverture de la Villa Laurens au public. L’objectif est de valoriser les 12 hectares du domaine de Belle-Isle ainsi que les voies fluviales qui l’entourent. Le projet urbain doit permettre aux
agathois et aux visiteurs de se réapproprier ce patrimoine remarquable. Pour cela, de nombreux aménagements sont prévus en lien avec la valorisation du cœur de ville d'Agde. Il s'agit de requalifier et de valoriser l'entrée nord de la ville qui intègre également la gare d'Agde et le parc d'activités économiques de la Méditer-
ranéenne. Des cheminements piétonniers seront créés pour relier les ensembles patrimoniaux de Belle-Isle et du port fluvial de la cité.

Aspect culturel.
Protégée par l'écrin originel du parc de Belle-Isle, la Villa Laurens est située à la
croisée des eaux et marque l'étape patrimoniale finale de la traversée d'Ouest en
Est du canal du midi. Pour les plaisanciers,elle rayonne vers la Méditerranée grâce au Canalet, vers le fleuve Hérault et l'étang de Thau depuis l'écluse ronde, remar-
quable ouvrage de Pierre-Paul Riquet

Pour Laurent Roturier, nouveau directeur régional des affaires culturelles, « on ne
peut dissocier la Villa Laurens du Canal du Midi ». La Villa Laurens pourrait ainsi
accueillir les biennales du fonds régional d'art contemporain.
L'agglo et la ville d'Agde souhaitent ainsi s'inscrire dans la démarche d'Emmanuel Laurens qui privilégiait la modernité architecturale et les avant-gardes décoratives en favorisant la création artistique contemporaine.
Il en est d'ores et déjà ainsi avec les œuvres du salon de musique d'Ida Tursic et Wilfried Mille qui constituent un enrichissement exceptionnel du décor monumental de la villa Laurens.


Guide pratique : l'Agglo à votre service.

 

Lors de la soirée d'accueil des nouveaux Agathois au moulin des Evêques,le jeudi 12 novembre dernier, l'agglo tenait un stand pour présenter les services et activités proposés à l'ensemble des habitats de nos 19 communes. Au cours de cette soirée, un guide pratique des services de l'agglo a été remis. Il présente l'ensemble des services de proximité dont elle assure la gestion : espaces verts, propreté voirie, encombrants, transport, habitat, urbanisme, emploi et économie, médiathèques, sports et loisirs, viticulture et tourisme.

Guide à télécharger :
aggloservicebd.pdf