Balaruc-le-vieux


L’ancien village médiéval, blotti au cœur de ses remparts restaurés conserve au sein de ses venelles étroites et tortueuses quelques vestiges du temps passé : Porte Louis XIII, souvenirs du château moyenâgeux, une superbe église de transition romane et gothique récemment réhabilitée. Sa forme typique à la géométrie circulaire spécifique à de nombreux bourgs languedociens lui vaut l’appellation de « Circulade ».
Le village d'environ 2.000 habitants s’étend sur 592 hectares, situé à 12 mètres d’altitude. C’est en 1886 que Balaruc  fut divisée en deux communes Balaruc le vieux et Balaruc les bains.

Les remparts ne sont pas d’origine médiévale, ils furent construits après la guerre de 1939 - 1945 et le maire actuel Max Serres les a fait terminer en 1998 ceinturant maintenant le village en totalité. 

De la place du « truc » on peut admirer chaque soir un magnifique coucher de soleil sur l’étang. Avec une vue sur Sète et Bouzigues.
Du bas du village une petite rivière, la Vène se jette dans l’étang de Thau. Longue de 10 km environ cette petite rivière prend sa source à Cournonsec. Il est possible de la remonter en canoë en partant de Balaruc le vieux et sur un petit kilomètre. Là on a l’impression d’être dans la forêt amazonienne (enfin presque…)  
L’été autour de la mi-juillet, Balaruc le Vieux devient le théâtre d’une fête médiévale où population et bateleurs en costumes d’époque s’esbaudissent à l’ombre de ses murailles près de sa fontaine et de son mûrier trois fois centenaire. Un superbe feu d’artifice avec l’embrasement des remparts clôture ces journées festives.

Une belle balade pas loin de chez vous !