Le laboratoire du département prêt à dépister le Covid-19

A la demande du Président du Département Kléber Mesquida, le laboratoire départemental vétérinaire s’organise pour réaliser les tests de dépistage du COVID-19. Le laboratoire sera en mesure de réaliser jusqu’à 2 000 dépistage par mois, si les autorités sanitaires en expriment le besoin.

2000 tests par mois

Afin de lutter contre la pandémie et d’anticiper la fin du confinement, les autorités nationales de santé ont souhaité étendre les capacités de la France en matière de dépistage du COVID-19. Le Département de l’Hérault est solidaire de cet objectif national.

Dès l’annonce de cet élargissement des tests, le laboratoire départemental vétérinaire s’est organisé, à la demande du Président Kléber Mesquida.

 

Ce laboratoire dispose aujourd’hui des technologies et compétences nécessaires pour la détection du génome SARS-CoV-2. Sous réserve d’obtenir les réactifs et autorisations nécessaires, le laboratoire sera en capacité de réaliser près de 100 tests par jour, soit environ 2 000 par mois. Autre option, le laboratoire départemental pourrait également mettre ses moyens à disposition des laboratoires de biologie médicale afin d’augmenter leurs propres capacités d’analyses.

Le Département est en contact avec l’ARS Occitanie pour contribuer de manière opérationnelle à la lutte contre cette épidémie.

 

LE LABORATOIRE DEPARTEMENTAL VETERINAIRE: UN OUTIL DE POINTE

Organisme indépendant accrédité et agréé par le Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, le laboratoire départemental vétérinaire réalise 63 000 analyses chaque année, à la demande de l’Etat, des professionnels et des particuliers.