Les sapeurs-pompiers de l’Hérault et Eminence

L'entreprise gardoise Eminence s'engage auprès du SDIS 34.

C’est une histoire parmi tant d’autres qui est née d’une collaboration avant la crise sanitaire dans le cadre d’un partenariat de conseil médical et qui fort d’une priorité de santé publique a débouché sur un partenariat efficace.

En effet, les docteurs Christian Poirel et Pierre Tur travaillaient sur un autre projet avant le confinement avec la société Éminence, dont l’usine est à Aimargues et qui est spécialisée dans le textile.

L’image contient peut-être : 4 personnes

C’est une histoire parmi tant d’autres qui est née d’une collaboration avant la crise sanitaire dans le cadre d’un partenariat de conseil médical et qui fort d’une priorité de santé publique a débouché sur un partenariat efficace.

En effet, les docteurs Christian Poirel et Pierre Tur travaillaient sur un autre projet avant le confinement avec la société Éminence, dont l’usine est à Aimargues et qui est spécialisée dans le textile.

Très vite, la pénurie nationale des masques a accéléré la réflexion sur un nouveau produit de masque barrière réutilisable destiné à protéger dans le cadre des relations sociales et notamment lors de la vie en caserne.

Le CHU de Grenoble ayant emboîté le pas dans ce domaine avec la réalisation d’un masque tissu pour son personnel, les sapeurs-pompiers de l’Hérault ont donc proposé à Éminence de développer un masque tissu.

En moins d’une semaine, le premier prototype sortait d’usine avec des essais concluants, qui ont désormais abouti à la création de 2 types de masques certifiés par la direction générale de l’armement et validés également par l’AFNOR.

Éminence après avoir équipé les sapeurs-pompiers de l’Hérault et de nombreux autres SDIS, a été retenu par le département de l’Hérault pour équiper chaque Héraultais d’un masque barrière avec la commande de 2 millions de masques.

Aujourd’hui, c’est une autre collaboration qui vient d’être mise en œuvre avec la conception d’une nouvelle cagoule de feu.