ASSOCIATIONS & Partis

La Palanquée : le tiers-lieu retrouve le cœur de ville

Le tiers-lieu La Palanquée a pris officiellement ses quartiers au 3 bis, rue Gabriel-Péri, après trois années d’existence, de développement, et un déménagement depuis l’ancien conservatoire de la rue Jean-Moulin. C’est ce samedi 24 septembre, au lendemain son ouverture aux professionnels et au public, que la nouvelle Palanquée a été inaugurée.

Odile Kirchner, la présidente de cette SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif) a très simplement expliqué la vocation du lieu : « Accueillir jeunes et seniors, mixer les publics, anciens et nouveaux Sétois, favoriser les rencontres, les échanges, ouvrir le champ des possibles et accompagner au mieux la réalisation de projets innovants et écoresponsables ».

 

Pour l’occasion, une visite guidée a été organisée dans ce bel espace de 800 m2 sur deux étages entièrement repensés par l’architecte Flora Favreau, de l’atelier F architecture. Quatorze places de cowokers cohabitent avec des résidents permanents dans des bureaux privatifs : le Gamelab, le Fablab (avec possibilité d’utiliser à loisir les outils numériques), les ateliers ludosophiques, la BGE, un designer d’espace, une photographe vidéaste, ainsi que d’autres entrepreneurs, mais aussi Les Petits Frères des Pauvres. Enfin, organe essentiel de la structure, « l’incubateur » de La Palanquée accompagnera tous les porteurs de projets.

Un réjouissant éclectisme, évidente source d’émulation. François Commeinhes a assuré le soutien sans réserve de la Ville « à ce projet qui épouse les valeurs partagées par Sète et par l’Agglopôle ». La sous-préfète, secrétaire général adjointe à la préfecture de l’Hérault, Emmanuelle Darmon, a, quant à elle, évoqué « la solidarité, valeur fondamentale de la Ve république qui trouve ici tout son sens ».

Trois ans, jour pour jour, après sa création le 24 septembre 2019, la Palanquée est désormais installée dans cet immeuble qui abrita il y a 50 ans la Poste, puis le Crédit Maritime et, enfin, l’école Ruffel. Aujourd’hui, il est entièrement dédié à la créativité mais aussi à la convivialité : en témoigne le café/cantine où se dérouleront des événements festifs tout le long de l’année et dans lequel un pot de l’amitié a été offert en clôture de cette enthousiasmante inauguration.

« Bienvenue chez vous ! » C’est par cette généreuse invite à tous les porteurs de projets que le maire a achevé son discours. Les bénéficiaires du nouveau lieu semblent en tout cas s’y trouver déjà comme des poissons dans l’eau !

La Forêt globale de Gigean a fait sa rentrée

Présidée par Bruno Garcia, La Forêt globale (LFG) est une association locale gigeannaise dédiée à la reforestation fruitière et à la permaculture mais aussi une organisation pour la préservation de l’environnement.
 
 
Depuis sa création, plusieurs projets ont déjà aboutis et d'autres se développent grâce à l'aide de la Ville de Gigean mais aussi de la ville de Poussan.
 
La Forêt globale de Gigean proposait une réunion ce 23 septembre à la salle polyvalente de Gigean  afin de présenter et expliquer ses projets et ceux de certains de ses membres en présence du mairie de Gigean qui a détaillé les projets et les objectifs municipaux dans ces domaines en parallèle de l'association. Cette rencontre s'est réalisée devant un public nombreux autour du partage, un des piliers de la permaculture. Car le résultat est souvent beau et généreux... Dans ce cas autant que tous en profitent.
 
Parmi plusieurs sujets, il a été abordé La biodynamisation des plantes qui est un principe d'avenir. LFG a la chance d'avoir un vice-président, Nicolas Morin, qui s'est formé à cette technique et l'association a commencé l'expérimentation sur ses semis et jeunes plants d'arbres fruitiers. Le vendredi 23 septembre, pour la réunion publique à Gigean, vous pouviez en savoir plus et interroger Nicolas. Il a fait écouter le chant des plantes en direct ! Un régal. Voir sur la vidéo.
 
Pour lui :
"la période des vendanges, de la vinification, c'est aussi celle de semer des couverts végétaux dans les vignes.
Le but est de structurer le sol, éviter l'érosion, préserver les ressources en eaux, séquestrer du carbone et maximiser de la biodiversité...
Pourquoi se priver de tout ça ?"
 
"Alors aux arbres citoyens, semons des graines" des iniatives et des expériences concluantes à découvrir parmi d'autres...
 
 
 

L'Ostrea Fiesta 2022, joyeuse et conviviale malgré une invitée supplémentaire

Peut être une image de 3 personnes et personnes deboutL'Ostrea Fiesta 2022, c'était la 9e fête de l’huître gourmandement organisée par l'association du quartier du Barrou, vivement soutenue par la ville de Sète, et ça a eu lieu samedi soir, au Barrou, place Bir-Hakeim, rue des Cormorans, face à la rue des Frégates, jusqu'à minuit. Une très bonne ambiance bien que la pluie se soit invitée elle-aussi. Ambiance 100% joyeuse et conviviale.Peut être une image de 4 personnes et plein air

Les nouveaux locaux de la Palanquée, rue Gabriel Pérri, inaugurés à Sète

Les nouveaux locaux de la Palanquée, rue Gabriel Pérri, inaugurés à Sète

Inauguration – les 23 et 24 septembre 2022

Cet événement a été l’occasion de mettre à l’honneur toute la communauté du tiers-lieu et ses nouveaux résidents avec des temps pour les pros et des temps conviviaux, festifs, surprenants !palanquéeCapture d’écran 2022-09-24 133008      Odile Kirchner Présidente co-fondatrice nous présente La Palanquée 

Le tiers-lieu La Palanquée est le projet d’un collectif citoyen. Avec des habitants de Sète et d’autres communes du Bassin de Thau, l’association Sète en commun et d’autres acteurs de l’économie sociale et solidaire du territoire, nous nous sommes lancés dans cette aventure : créer sur le territoire un nouveau lieu vivant, ouvert à tous, mélangeant l’accueil et des services pour les professionnels à des activités récréatives, ludiques, à des espaces d’échange et de convivialité, à des évènements festifs.

palanquéeIMG_20220924_113952

 

 Son objectif : accueillir jeunes et seniors, mixer les publics, anciens et néo-sétois ou autres habitants du bassin de Thau, favoriser les rencontres et les interactions improbables d’où sortent de nouvelles idées et de nouveaux projets, faire naître sur le territoire de nouvelles initiatives pour un développement plus écologique et un vivre ensemble plus solidaire.

 

Odile Kirchner confie : "Les pouvoirs publics et des partenaires privés ont cru en notre projet et nous ont fait confiance. Qu’ils en soient ici vivement remerciés ! Sète agglopôle méditerranée qui a mis à notre disposition ce magnifique bâtiment et a contribué au financement de sa rénovation, ainsi que l’Agence nationale de la cohésion des territoires et le plan France Relance de l’État, la région Occitanie et le Fonds européen de développement régional, AG2R LA MONDIALE et le Crédit agricole qui a accepté d’accorder un prêt à notre toute jeune société coopérative d’intérêt collectif."

"Grâce à eux, et à l’implication sans relâche depuis 2 ans de bénévoles, de l’équipe salariée, de notre architecte Flora Favreau, nous avons réalisé le lieu dont nous rêvions. Il porte sur ses murs la gaité, l’âme et la raison d’être de La Palanquée : le plaisir de faire ensemble, la force et la créativité du collectif."

Aude Vandenbrouck Directrice de La Palanquée rajoute : "Le projet de La Palanquée se déploie dans un bâtiment qui abrita par le passé des institutions connues des habitants de Sète. L’équipe et moi- même allons nous employer à ce qu’il devienne un lieu incontournable du territoire. Que chacun y trouve très vite source d’inspiration et d’émulation à travers les rencontres qu’il pourra y faire, les outils et compétences qui pourront être mis à sa disposition. "

Déjà à nos côtés, résidents permanents,coworkers,porteuses de projet dévoilent les visages d’une communauté large et diversifiée. Avec eux, nous nous attacherons à multiplier les rendez-vous auprès de la population sur les enjeux de transition écologique et d’innovation sociale."

Les partenaires de la rénovation lors de cette inauguration, ce samedi 24 septembre ont tenu à préciser

Emmanuelle Darmon, Sous-préfète, secrétaire général adjointe de la  Préfecture de l’Hérault :

"L’État se félicite d’avoir contribué à la réalisation de ce bel ouvrage qu’est le tiers-lieu du bassin de Thau “La Palanquée”, véritable espace de synergie et d’innovation sociale. Je salue la pertinence de ce projet inspirant qui accompagne les initiatives économiques, écologiques et solidaires locales. “La Palanquée” c’est aussi un lieu de vie favorisant les échanges de compétences avec des espaces de médiation, facteurs de cohésion sociale. En plongée sous-marine une palanquée est indivisible, elle symbolise l’esprit de solidarité qui prévaut dans ce sport. La solidarité est une valeur fondamentale de notre République, elle trouve ici tout son sens."

Roland Niccolini, Directeur régional chez AG2R LA MONDIALE Spécialiste de la protection sociale et patrimoniale en France,

"AG2R LA MONDIALE assure les particuliers, les entreprises et les branches, pour protéger la santé, sécuriser le patrimoine et les revenus, prémunir contre les accidents de la vie et préparer la retraite. Société de personnes à gouvernance paritaire et mutualiste, le Groupe cultive un modèle de protection sociale unique. Dans le cadre de son action sociale AG2R Agirc- Arrco, et plus globalement de son engagement sociétal, AG2R LA MONDIALE soutient le projet La Palanquée dans le cadre de son pôle entrepreneurial. Sa mission d’incubateur accompagnant la création d’entreprises dans la transition écologique et l’innovation sociale, concernant entre autres l’accompagnement au retour à l’emploi de personnes en situation de fragilité, a notamment attiré notre attention..

Se sont aussi exprimés Sébastien Denaja Conseiller Régional représentant Carole Delga, Présidente de la Région qui a assuré que la Région apportera un appui et un soutien sérieux aux tiers-lieux et aux projets collectifs à fort ancrage local qu'ils portent, et François Commeinhes, Maire de Sète, Président de Sète Agglopôle...

 

Après 18 mois de travaux, la Palanquée a ouvert les portes de son lieu définitif au 3bis rue Gabriel Péri à toute proximité de l’esplanade Aristide Briand.

 

800 m 2 sur deux niveaux entièrement repensés, rénovés et réaménagés par Flora Favreau de l’atelier F architecture, en étroite concertation avec le collectif citoyen et la direction de La Palanquée. Cette rénovation ambitieuse a été réalisée par les investissements financés par le collectif coopératif complétés du soutien de collectivités publiques et de fonds privés.

Lumineux, coloré, convivial et fonctionnel, le bâtiment accessible aux personnes à mobilité réduite rassemble une offre de services plus complète et une communauté d’acteurs élargie.

 

Au rez-de-chaussée, un grand café cantine de 105 m2 , ouvert à toutes et tous pour déjeuner, prendre un verre ou un café, est aussi un espace d’évènementiels, de débats et conférences, de soirées festives !

Le rez-de-chaussée accueille également l’atelier de fabrication numérique (le FabLab) et les permanences de la conseillère numérique de La Palanquée ; une salle d’ateliers culturels, créatifs ou récréatifs animés par des associations ou par toute personne qui voudrait partager ses talents ; enfin, une salle d’entretien pour les permanences d’opérateurs d’accompagnement à la création d’activités du territoire.

 palanquéeCapture d’écran 2022-09-24 133133

Le premier étage est plus fortement consacré aux activités professionnelles. 14 places de coworkers cohabitent avec des résidents permanents dans des bureaux privatifs : le GameLab et les ateliers Ludosofiques, la BGE, Les Petits Frères des Pauvres, un designer d’espace, une photographe- vidéaste ou autres entrepreneurs.

On y trouve aussi l’incubateur de La Palanquée qui accompagne des porteurs de projets innovants jusqu’à la création de leur entreprise et des salles de réunion ou de formation de différentes tailles ouvertes à la location, équipées d’écran de projection et de visio-conférence. Ce beau bâtiment qui abrita il y a une cinquantaine d’années la Poste de Sète, puis le Crédit Maritime, puis l’école Ruffel, va ainsi retrouver une nouvelle vie sous le signe du dynamisme, de la convivialité et de la créativité.

"Venez y participer à des ateliers ou les animer pour transmettre des savoir-faire, fabriquer avec les machines numériques du Fablab, organiser des séminaires, chercher avec d’autres des solutions nouvelles pour la transition écologique et l’innovation sociale, vous former aux logiciels libres, ou tout simplement, vous restaurer et vous divertir à l’occasion de programmations culturelles et festives ! " Conseille Letizia Rispoli, Chargée de développement et de l’animation professionnelle

Et elle rajoute : "Accueillir des coworkers, recevoir des organismes de formation, des associations ou des entreprises pour des réunions, héberger des entrepreneurs indépendants et créer du lien entre eux tous, c’est pour moi l’essence même d’un tiers-lieu : faire émerger un biotope de rencontres et de partage, générer de la biodiversité sociale et humaine et faire tout cela dans la joie. C’est ce qui me motive : agir en local et faire que chaque rencontre nous surprenne et nous fasse avancer ensemble."

Le café cantine est à l’image du tiers-lieu : un espace de rencontres, chaleureux et accueillant. Du café bio, des petites douceurs faites maison, des plats du jour qui se veulent “réconfortants”. On partage une bière, un bon verre de vin local et un bout de sa vie au comptoir. Ici, pas de menu fixe, on suit la saisonnalité et on cuisine au gré de nos envies. On vous accueille comme à la maison ! Le café c’est aussi le cœur qui bat de La Palanquée. Il sera le théâtre d’événements pour réfléchir, d’autres pour se divertir, celui de rencontres pros ou grand public, d’événements citoyens et engagés pour la transition écologique et l’innovation sociale..

Pass numérique Le FabLab offre la possibilité à une multitude de professionnel.les, de bricoleurs.ses, de particuliers de venir réaliser eux-mêmes leurs projets grâce aux machines numériques mises à leur dispositionqu'on leur apprend à utiliser : entrepreneurs ou artisans pour prototyper un produit, commerçants pour personnaliser une signalétique ; artistes et créateurs pour réaliser des œuvres ou des pièces ; particuliers pour réparer un obje0

 

Camille Demange et Chloé Roumy Co-responsables de l’incubateur concluent :  "Nous accompagnons, au sein de l’incubateur de la Palanquée, huit créatrices d’entreprises apportant des innovations écologiques ou sociales sur le territoire. À titre d’exemple, Sophie et Manon veulent créer une ferme pédagogique urbaine au cœur de Sète. Leur ambition ; sensibiliser à la nature, apporter un écrin de verdure et une bulle d’oxygène en centre- ville, au travers de la mise à disposition de bacs potagers pour les citoyens, de visites pour les plus jeunes et des formats événementiels éducatifs et participatifs. Un projet qui œuvre pour l’alimentation durable et s’inscrit dans l’amélioration de la qualité de vie des sétois."

 

 palanquéeIMG_20220924_112816

Ces 23 et 24 septembre 2022 les membres de la Palanquée ont mis à l’honneur toute la communauté du tiers-lieu et ses nouveaux résidents avec des temps pour les pros et des temps conviviaux, festifs, surprenants !

Des Portes ouvertes aux professionnels du territoire du vendredi aux  Portes ouvertes au grand public du samedi, de l'Inauguration officielle en présence des élus, des partenaires publics et privés aux visites, ateliers, animations et autres curiosités, avec même un DJ set Au programme... Ce ne fut que des découvertes pour de nombreux néophytes ou amateurs (visiteurs)

 De la 2e édition du Défi de création digitale, à une table-ronde sur le parcours d’accompagnement à la création d’entreprise et présentation des projets incubés à la Palanquée, de la conférence de Wings of the Ocean et atelier créatif avec le plastique collecté, aux fresques numérique et du climat,  avec même une exposition sur les entreprises innovantes de l’économie sociale et solidaire, il y en avait pour tous et pour tous les âges......

 

La Palanquée :https://www.lapalanquee.org/

Avec l'association APAVH, PATTY, une beauté, 3 mois, est à L'ADOPTION!

L'association APAVH, en partenariat avec Thau-Info.fr propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi.

 L'association se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.

"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence :

soins, abandon, maltraitance, négligence…

Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver
une famille d'adoption définitive.

Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser.

Ils sont ensuite proposés à l'adoption." Toutes ces actions coûtent cher, et l'association

ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.


"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions.

Avec l'association APAVH, PATTY, une beauté, 3 mois, est à L'ADOPTION!socrateCapture d’écran 2022-09-24 094754

Patty est une beauté qui vous envoutera avec son délicieux regard noisette.
Un peu timide avec les inconnus, il lui faut un petit temps d'adaptation pour accorder sa confiance aux nouveaux humains.
Une fois en confiance vous découvrirez l'adorable bébé qu'elle est , douce, câline, joueuse et affectueuse qui jouera à la canne à pêche avec vous, s'installera sur le canapé à vos côtés pour regarder votre programme préféré tout en profitant de vos caresses.
Patty est habituée à côtoyer d'autres chats ainsi que des chiens, tout le monde se respecte et la cohabitation se passe bien.
Dans son nouveau foyer un jardin sera indispensable avec un copain chat.socrateCapture d’écran 2022-09-24 094716
Il lui faudra un environnement calme avec des personnes douces, on évitera les enfants en bas âge.
Patty est une minette adorable, elle deviendra l'indispensable compagnon de vie de sa famille définitive!
Patty est visible à Pouzols (34230)
Contact : 06 81 94 75 62

Avec l'association APAVH, SOCRATE, 14 mois, est à l’ADOPTION !

L'association APAVH, en partenariat avec Thau-Info.fr propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi.

 L'association se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.

"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence :

soins, abandon, maltraitance, négligence…

Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver
une famille d'adoption définitive.

Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser.

Ils sont ensuite proposés à l'adoption." Toutes ces actions coûtent cher, et l'association

ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.


"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions.

Avec l'association APAVH, SOCRATE, 14 mois, est à l’ADOPTION !socrateCapture d’écran 2022-09-24 094425

Socrate était adopté depuis quatre semaines quand sa toute nouvelle maîtresse est tombée dans un escalier, l'accident stupide mais grave avec de multiples fractures et une immobilisation pour longtemps.
Si les voisins et amis se relaient autour d'elle, personne ne peut s'occuper du chien qui est jeune, qui a besoin de se balader, de courir, etc...

socrateCapture d’écran 2022-09-24 094529L'Apavh précise : "Nous avons donc récupéré Socrate qui a retrouvé Karine sa famille d'accueil chez qui il a repris ses marques. Socrate attend une famille !

Alors oui, il a une bonne bouille, en plus il est super beau gosse mais ce n'est ni une peluche ni le Bill de « Boule et Bill ».
C'est un vrai chien et un chiot en l’occurrence, puisque que Socrate n'a que quatorze mois.
Cet adorable poilu a été acheté dans un élevage pour une jeune fille de seize ans par sa maman qui pensait bien faire. Comme à chaque fois dans ce type de situation, c'est elle qui a fini par s'occuper du chien.
On ne le dira jamais assez : on ne prend pas un chien pour un enfant quand bien même il s'agirait d'un ado.
Socrate est un vrai Cocker, c'est à dire qu'il est joueur, têtu et farceur et qu'il a son petit caractère comme tous les Cockers.
Il s'entend avec les autres chiens mais PAS avec les chats.
Une maison avec un jardin et des maîtres disponibles sont indispensables à son bonheur.

 


Socrate, comme tous les Cockers, a un besoin vital de se dépenser pour canaliser son énergie débordante, alors si vous bossez toute la journée ou si vous êtes sédentaire n'y pensez même pas !"

Sur le site : https://www.apavh.com/socrate-2022
Contact : 06 58 73 25 62

Cocker Spaniel Anglais, mâle stérilisé.

La 1re bourse aux plantes à la Plagette

Organisée le 8 octobre prochain à la Plagette, avec le soutien actif de la ville, la 1re bourse aux plantes est l'occasion rêvée pour les amoureux de la terre, d'échanger des conseils, des astuces de jardinages et se rencontrer autour d'une passion commune...
 Inscriptions au service Sète associations et quartiers
Tél 04 99 04 70 69
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Peut être une image de arbre et texte

Selon La LPO : l'impact démographique des parcs éoliens d’Aumelas sur la population locale de Faucons crécerellettes

Crécerelle, Faucon, Rapace 

L'impact de la mortalité des oiseaux par collision sur les parcs éoliens a souvent été évalué au niveau individuel, mais rarement au niveau de la population. Le Faucon crécerellette Falco naumanni est un rapace migrateur de courte durée de vie en voie de disparition, susceptible de collision avec les éoliennes.

Cette étude a évalué les impacts des collisions d'éoliennes de parcs éoliens sur la démographie de la plus grande population de Faucon crécerellette en France. En utilisant des données de surveillance locale de la reproduction et des suivis de mortalité des parcs éoliens, combinées à des données de baguage « capture-recapture » chez une population voisine, ont été quantifié des paramètres vitaux de fécondité et de survie afin de paramétrer un modèle de population matricielle pour étudier la viabilité de cette population. Le succès de reproduction était élevé et variait en synchronie avec les probabilités de survie.

Entre 2013 et 2020, 43 carcasses ont été trouvées sous les éoliennes, et en tenant compte des taux de détection et de persistance des carcasses, la mortalité réelle devrait approcher 154 individus sur cette période, soit 3% de la population étudiée était touchée par des collisions chaque année. Le modèle matriciel a montré que la croissance démographique observée n'était possible que s'il y avait un recrutement constant de 26 individus immigrés chaque année dans la population. Sans la surmortalité par le parc éolien, l’étude prévoit que cette population aurait 22% de couples reproducteurs de plus que ce qui a été observé en 2020. Des simulations sur 30 ans ont montré que, sous le taux d'immigration actuel, la population devrait diminuer si la surmortalité dépasse 11 %. Si l'immigration cesse, la population diminuerait au-dessus de 5 % de surmortalité par an.

C’est pourquoi il est urgent de surveiller et de réduire la surmortalité par collisions avec les parcs éoliens qui menace cette population de faucon crécerellette. Plus généralement, nous préconisons l'utilisation de modèles démographiques à matrice de population dans les études d'impact afin d'éviter de placer de nouveaux parcs éoliens à proximité d'espèces rares qui ne pourraient pas supporter une mortalité supplémentaire par collision.

 

Manifestation du samedi 22 septembre ­pour Bancs Publics à Sète

Bancs Publics à Sète communique "

 

 

Nous sommes toutes et tous choqué.e.s et révolté.e.s par le passage en force de la mairie afin d'imposer son projet de parking souterrain sous la place Aristide Briand sans attendre la décision de justice.
Demain samedi 24 septembre, afin d'exprimer notre profond mécontentement à l'égard de cette situation, nous appelons à un vaste rassemblement à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue du 8 mai 1945 à 10h45.

"

Bancs Publics à Sète