agglo bassin de Thau

LES MOTS DE GEORGES BRASSENS : Ateliers d'écriture

Peut être une image de bijoux et texte qui dit ’Sète aGGLOPÃLE médiathèques ATELIER D'ECRITURE CREATIVE Les mots de Georges Brassens sur le thème de la liberté individuelle ANIME PAR LA FABRIKULTURE Public Adulte-Sur Inscription pour les 4 ateliers JEUDI 7, 14, 21 ET 28 OCTOBRE DE 16H À 18 Η 30 Médiathèque de Mèze Place 1,Placedel'ancien del'ancien Hospice 04.67.43.71.84 YouTube Retrouvez-nous sur internet réseau sociaux mediatheques.agglopole.fr’

A l’occasion du Centenaire de la naissance de Georges Brassens, la Médiathèque de Mèze vous invite à découvrir l’univers du poète avec des ateliers d’écriture !
Trois séances progressives animées par l’association La Fabrikulture, pour jouer avec les mots et donner libre cours à son imagination.
Public adulte, gratuit sur réservation (inscription sur les trois sessions pour les participants).
Les jeudis 7,14,21 et 28 octobre
De 16h à 18h30 à la Médiathèque de Mèze.
Gratuit sur réservation au 04 67 18 68 18

C’est parti à l’IUT !

Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et intérieurC’était la rentrée ce matin à Sète pour 52 des nouveaux élèves de l’Institut Universitaire de Technologie (IUT), accueillis par Matteo Valenza, le directeur de l’établissement et Laurence Magne, Vice-présidente d’agglo déléguée au développement de l’enseignement supérieur.
Deux nouvelles formations y sont proposées :
  • un Bachelor Universitaire de Technologie en Informatique pour accéder à un métier d’avenir. Cette formation prépare les étudiants à des fonctions d’encadrement technique correspondant aux besoins des entreprises. Les diplômés exercent des métiers de « développeur d’applications » ou des fonctions « d’administrateurs » (bases de données, réseaux, sécurité)
  • un Bachelor Universitaire de Technologie en Gestion des Entreprises et des Administrations, pour apporter des compétences opérationnelles aux entreprises du territoire. Objectif: permettre aux étudiants d’assurer des fonctions d’encadrement et de responsabilité dans le domaine de la gestion d’une PME, PMI ou toute autre organisationPeut être une image de une personne ou plus et intérieur

Celles-ci seront seront provisoirement dispensées dans les locaux du Conservatoire Manitas de Plata, avant d’intégrer dans deux ans, leurs locaux définitifs situés au sein de l’ancien site du collège Victor Hugo.

L’objectif est de permettre aux étudiants d’assurer des fonctions d’encadrement qui correspondent aux besoins des entreprises. Cette ouverture qui permettra d’accueillir à l’horizon 2023, 144 étudiants, s’inscrit dans une volonté de développer l’agglopôle comme un pôle universitaire présentant une offre d’études supérieures élargie. Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et intérieur

Les 30 ans du Musée Ethnographique de l’Etang de Thau dignement fêtés

 

Samedi 11 et Dimanche 12 Septembre, au Musée Ethnographique de l’Étang de Thau c'était la fête, à l'occasion des 30 ans de ce musée qui est devenu en 3 décennies une référence sur tout le domaine du Bassin de Thau.

D'ailleurs les visiteurs se sont déplacés en très grand nombre que ce soit pour des visites simples ou même pour les différents rendez-vous dans le musée et en extérieur sur la plage de "La Pyramide".

 aagapIMG_20210912_155642

 

Entre les portes ouvertes durant tout le week-end et les animations du dimanche avec  la projection d’un film documentaire, la rencontre très instructive avec les acteurs du musée et du territoire, la venue de Monsieur le Maire de Bouzigues, Cédric Raja, et  comme lui, de plusieurs vice-présidents de Sète Agglopôle, avec en clôture de journée, un spectacle de trapéziste sur le catamaran-cirque “MangeNuage” ce fut un merveilleux évènement organisé en partenariat avec les Amis du Musée de l’Etang de Thau.

Le  premier rendez-vous avec l’association “Voile Latine de Bouzigues“ sur le quai du port de pêche à Bouzigues mettait les Bouzigauds et les visiteurs dans l'ambiance dès le samedi. Et le dimanche chacun pouvait approcher les 30 ans du Musée à sa façon: avec une projection du film documentaire des 30 ans réalisé par Arnault Labaronne, avec le concours des Amis du Musée de l’Étang de Thau et la participation des élèves du lycée de la Mer Paul Bousquet à Sète, mais aussi avec une rencontre avec des acteurs du musée et du territoire qui répondaient à plusieurs questions sur la naissance et sur l'évolution de celui-ci : Pourquoi et comment un Musée à Bouzigues en 1991 ? Quelle perception du Musée aujourd’hui ? Quel Musée pour demain ? Entrée libre, tout public.aagapIMG_20210912_184714

Pour conclure,  à la Plagette de la Pyramide à Bouzigues,d'une façon plus ludique et conviviale, avec moins de contraintes sanitaires, un “Cabaret surprise” avec le catamaran-cirque “MangeNuage“ était offert à tous ceux qui désiraient profiter en plein air d'une soirée de spectacle bien surprenante.

Chacun pouvait apprécier plusieurs numéros de cirque, danse, acrobatie, clown, voltige entre les mâts et musique live durant un moment de convivialité retrouvée.aagapIMG_20210912_183856

Une heure durant laquelle plusieurs centaines de personnes se laissaient porter entre le ciel et l'eau, au bord d'un étang de Thau plus bleu que jamais, le soleil jouant les éclairagistes.

Retrouvez parmi  5 épisodes présentés par les élèves du Lycée de la mer Paul Bousquet (Sete) en partenariat avec l’association  Les Amis Du Musée de l’Etang de Thau (Bouzigues) 2 vidéos:

SAM : Journées du Patrimoine, découvrez le programme !

La 38ème édition des Journées Européennes du Patrimoine se tiendra le week-end des 18 et 19 septembre prochains, partout en France et bien évidemment sur le territoire de Sète agglopôle Méditerranée.aaaadf

Après une année marquée par la fermeture des établissements accueillant du public partout en France et en Europe, les Journées Européennes du Patrimoine célèbreront la réouverture des établissements patrimoniaux et offriront à tous une occasion de se rassembler.

Cette année encore, nous vous proposons un programme unique pour l’ensemble des 14 communes de notre territoire. Visites libres ou thématiques, conférences, expositions, ateliers pour petits et grands, concerts… vous disposez ainsi d’une plus grande visibilité sur l’ensemble des manifestations et animations organisées au sein des musées, jardins, sites naturels et lieux patrimoniaux de Sète agglopôle méditerranée.

Téléchargez le programme des Journées du Patrimoine 2021 

Le temps d’un week-end, nos nombreux monuments, édifices et autres curiosités architecturales, parfois fermés le reste de l’année, vous ouvrent gratuitement leurs portes. N’hésitez pas à les pousser, à lever les yeux, à prendre le temps de redécouvrir ce qui nous est proche.

Notre patrimoine vous accueille – forcément dans des conditions particulières et dans le respect des normes sanitaires qui seront en vigueur au moment de l’événement – pour vous offrir le meilleur du territoire.

L’Agglo aide l’immobilier d’entreprises de proximité

Soutien économique :

 

aLa Carioca

Sète agglopôle contribue à la dynamisation des cœurs de villes à travers la mise en place d'un dispositif de soutien aux commerçants et artisans qui souhaitent moderniser leurs locaux (travaux intérieurs/extérieurs, mise en accessibilité, performance énergétique...).
 
L’Agglo dispose pour ce dispositif d’aide à l’immobilier d’entreprises de proximité, d’une enveloppe annuelle de 100.000 €.
 
Ce jeudi 9 septembre, cinq commerces sétois, deux restaurants (Le bistrot du pêcheur & Bleu et Cochon), un salon de thé (Le 11), un glacier (L’Atelier du flamant rose) et une boulangerie (La Carioca), se sont vu remettre chacun un chèque de 8.500 € (8.150 € pour l’Atelier du Flamand Rose), pour des travaux allant de 22.000 €HT à plus de 90.000 €HT.
 
En 2021, 7 commerces de proximité du territoire, ont été accompagnés par ce dispositif (54.000 €). 8.000 € ont par ailleurs été consacrés à des missions de conseil architectural.
 
22 commerces de proximité ont été accompagnés (soit près de 160.000 € alloués) depuis la mise en place en 2019 de ce dispositif original initié par l’Agglopôle, qui concourt à l’attractivité économique et la création d’emploi en même temps qu’à la revitalisation urbaine.
 

 alaLe bistrot du pêcheur

Le Conseil de Développement de Sète Agglopôle était en assemblée plénière à Poussan ce 7 septembre

adevIMG_20210907_182454

 

Le Conseil de développement de Sète Agglople Méditerranée (CODEV), désormais constitué, s’est réuni ce mardi 7 septembre à 18h à Poussan, au Foyer des Campagnes du Jardin Public, pour adopter sa feuille de route et définir les participants aux différents groupes de travail.

 Les membres du CODEV ont été accueillis par Florence Sanchez, Vice-Présidente de Sète Agglopôle déléguée aux relations avec le Codev et les autres élus, et Maire de Poussan , et par, José Cohen-Aknine  , Président du Codev depuis quelques mois.

Vidéos :

https://youtu.be/W9CeNr1TZtY

https://youtu.be/Ik307T7_Ugk

José Cohen-Aknine est chargé de guider cette instance de démocratie participative composée d’une centaine de membres issus des 14 communes du territoire. Il a été désigné par le Président de Sète agglopôle Méditerranée, et un bureau provisoire s’est constitué, qui sera complété après la réunion avec l’ensemble des membres du CODEV.

François Commeinhes avait précisé lors de sa nomination :

 « Le parcours riche et varié de ce polytechnicien atypique, dont nous avons pu apprécier le travail comme représentant associatif et aussi à travers son implication au côté de notre conseil de développement pour recueillir la parole citoyenne, lors du Débat national instauré suite à la crise des gilets jaunes, en font un bon profil pour présider cette instance citoyenne originale et créative », a affirmé François Commeinhes, lors du dernier bureau communautaire où M. Cohen-Aknine a été présenté aux 15 vice-présidents. « Avec Florence Sanchez, Vice-présidente déléguée aux relations avec le Codev et les autres élus, nous attendons que cette instance joue son rôle d’agitateur d’idées et fasse bouger les lignes ».

En savoir plus : http://blog.ville-poussan.fr/?p=147687

Un conseil de développement c’est une instance de démocratie participative composée d’une centaine de bénévoles issus des 14 communes du territoire. Il constitue un lieu de réflexion, de partage, d’échanges sur le devenir du territoire et pose les principes d’un partenariat entre société civile, élus et différents milieux socio-professionnels et associatifs. Il est aussi un relais auprès de l’ensemble des citoyens.

Le Conseil de développement peut :

–          Etre consulté pour participer à la définition de la stratégie communautaire et aux conditions de mise en œuvre des politiques publiques (saisine)

–          Etre force de propositions sur des sujets sociétaux, environnementaux, économiques définis par le Conseil de développement (auto-saisine).

 C’est une instance citoyenne et bénévole, dont la pertinence est renforcée par la loi n°2019-1461 du 27/12/2019, relative à l’engagement dans la vie locale et la proximité de l’action publique.
Il s’organise librement dans son mode de fonctionnement, mais aussi dans les sujets dont il souhaite s’emparer. L’Assemblée communautaire doit se prononcer sur les avis et contributions qu’il formule. Le CODEV peut être également saisi ou missionné par l’agglomération.
Le CODEV précédent est ainsi fort de sa contribution décisive au projet de territoire, voté à l’unanimité par le Conseil communautaire, ce qui en fait aujourd’hui un acteur reconnu des élus.adevIMG_20210907_193428
 
Certes, l’installation du nouveau CODEV a été ralentie par la crise sanitaire. Néanmoins, sa composition, une centaine de membres, a pu être arrêtée après un large appel à candidatures auprès des citoyens.
 
Un projet de feuille de route pour les travaux à venir, déclinant par des thèmes et des actions concrètes, les principales orientations du projet de territoire, a pu ainsi être élaboré.
Ce projet a été présenté à chacun des 14 maires, par le Président du Codev et la rapporteuse du CODEV. Il a constitué la base d’un échange extrêmement fructueux qui a permis de constater une adhésion profonde aux actions proposées, dans le droit fil du projet de territoire, mais aussi de les compléter.

L’Assemblée plénière du mardi 7 septembre a permis d’exposer et d’enrichir ce projet de feuille de route, de recueillir remarques et propositions, et de permettre à chacun de se prépositionner sur les groupes thématiques qu’il compte suivre.
 
 
Le CODEV est en effet au cœur des nouveaux enjeux :
→ Il donne un cadre concret à l’objectif de participation des citoyens, désormais incontournable dans les politiques publiques,
→ Il contribue à cimenter l’identité de la jeune agglomération, par sa composition représentative de la diversité du territoire, et de ses forces vives, dans un esprit d’indépendance et de liberté,
→ Il peut « faire bouger les lignes » sur de nombreux sujets, repris dans le projet de feuille de route.

Un groupe prospectif transversal regroupant élus et membres du CODEV, élaborera des scenarii d’évolution du territoire à l’horizon 2040/2050 et alimentera les travaux thématiques.

Et les membres du nouveau CODEV pouvaient après la présentation de chacun des groupes s’inscrire pour participer aux débats et aux réunions dans un ou plusieurs des quatre autres groupes menés par des binômes soit issus du bureau provisoire soit volontaires pour assurer l’animation de ces groupes.
 
Le groupe gouvernance et relations aux territoires
Elaborera les outils nécessaires pour répondre à l’objectif de participation des habitants (notamment recours à l’imagerie virtuelle dans la concertation sur les projets) et organisera régulièrement des Journées du Codev pour partager les enjeux du territoire avec les habitants.
Etudiera la faisabilité de transfert de nouvelles compétences à l’agglomération
Posera les bases d’un outil de maîtrise d’ouvrage d’excellence de l’agglo, au service de tous
Etudiera les modalités d’un plan d’exemplarité environnementale des bâtiments publics
Fera des propositions pour une ouverture accrue vers les territoires extérieurs
Analysera comment l’agglomération pourrait devenir championne des labels environnementaux.

adevIMG_20210907_191012Le groupe accueil de l’innovation et des entreprises étudiera comment s’y prendre pour réussir une approche plus volontariste en la matière :
Acceptabilité, attentes vis-à-vis des entreprises
Mise en exergue des nombreux atouts du territoire
Détermination des réseaux locaux, nationaux, mondiaux, à mobiliser
Inventaire des aides disponibles aux porteurs de projets

Le groupe épanouissement individuel et collectif couvrira les champs suivants :
L’ « assiette durable », ou comment proposer au consommateur, dans les établissements scolaires, les EHPAD, et les restaurants, une « assiette » optimisée en termes de qualité environnementale et de santé
Sport/bien-être/santé : Il s’agira d’étudier comment développer des synergies entre les acteurs de ces secteurs, comment favoriser le développement du sport pour tous.
Culture : Après avoir identifié les lieux potentiels ou reconnus d’intérêt culturel sur le territoire, il s’agira d’examiner la faisabilité de valorisation de ce potentiel et d’étudier les conditions d’une plus grande synergie entre culture d’excellence et culture pour tous.
Tourisme : Il s’agira de favoriser la création de circuits culture/nature pour diversifier les centres d’intérêt touristique mais aussi d’étudier comment répondre à la diversité croissante de la demande, notamment avec l’émergence d’un tourisme haut de gamme et de l’importance de la qualité environnementale.
 
Le groupe Territoire de demain réfléchira aux évolutions de l’équipement et de l’aménagement de notre agglomération :
Mobilité et hydrogène : il posera les bases d’une participation active de l’agglomération elle-même à l’avènement de l’hydrogène, seule énergie susceptible à terme de suppléer les énergies fossiles, et pour laquelle l’Occitanie est pilote, par exemple, conception d’une installation autonome de production à l’échelle du territoire, par électrolyse de l’eau utilisant une énergie renouvelable.
Les villes et villages de la rencontre de demain devront être aussi être résilients par rapport aux défis de la montée des eaux, de l’élévation des températures, de l’accroissement des épisodes cévenoles, de la transition énergétique, de la qualité environnementale. Mais aussi à l’objectif de mixité sociale.

Il faut savoir que les Conseils de développement sont des instances de démocratie participative uniques en leur genre. La loi NOTRe et la loi MAPAM les ont confortés en 2014 et 2015. Ces assemblées sont constituées de bénévoles issus de la société civile, elles sont des instances de consultations, de propositions sur les orientations majeures des politiques publiques locales.

Visite inaugurale des Travaux de protection du Lido et de mise en valeur des Salins de Frontignan

adevIMG_20210907_151946Ce mardi 7 septembre était un jour de double visite inaugurale à Frontignan où deux projets environnementaux menés par Sète agglopôle méditerranée sont arrivés à leur terme : la protection du Lido et la valorisation du patrimoine des Salins.

 

 

Protection et de mise en valeur du Lido de Frontignan
et projet de conservation du patrimoine des Salins de Frontignan

Peut être une image de 6 personnes, personnes assises, personnes debout et plein air

 

Le territoire de Sète agglopôle méditerranée est un éco-territoire de 37 000 hectares, interface entre la terre et la mer, dont près de 90% sont constitués d’espaces non urbanisés - classés en zone naturelle ou agricole.

Ces espaces, complémentaires au territoire urbain avec lequel ils interagissent en permanence, occupent un rôle environnemental et social : espaces lagunaires et maritimes et zones humides ont des enjeux similaires de préservation de la biodiversité et des écosystèmes. Ils sont à la fois porteur d’identités, cadre de vie pour les habitants et facteur d‘attractivité. Ils font partie des paysages patrimoniaux qui dessinent notre territoire.

 C’est ainsi que le Lido de Frontignan a été proposé par Sète agglopôle méditerranée dans sa candidature 2021 à la Capitale française de la biodiversité, sur la thématique « Eau et Biodiversité ».

Malheureusement, ils sont également les premiers impactés par les effets du changement climatique, et il est de la responsabilité de l’agglopôle d’innover pour qu’ils deviennent des vecteurs d’adaptation à des phénomènes naturels plus récurrents et plus violents.

 

LE LIDO DE FRONTIGNAN


Le lido de Frontignan s’étend sur environ 8 km : 6 km fort urbanisé du port de pêche à la « Dent creuse » et 2 km d’une zone plus naturelle sur le secteur des Aresquiers. Les tempêtes exceptionnelles de 1982, 1997, 1999… ont été révélatrices de sa fragilité et des conséquences à long terme d’une érosion grandissante (risques de submersion des habitations, destruction à court terme de la RD 60 et de la piste cyclable sur le secteur des Aresquiers, disparition de la plage, du cordon dunaire et recul progressif du trait de côte…).

Il était urgent d’intervenir à hauteur des besoins, fort d’une expérience menée avec succès il y a quelques années par Sète agglopôle méditerranée sur le Lido de Sète à Marseillan. Ce sont ainsi 15,4M€ d’investissements qui ont été réalisés sur la partie frontignanaise.

Pendant très longtemps, le trait de côte a été protégé contre les assauts de la mer par des structures en dur, des digues aménagées à terre ou immergées. Les épis perpendiculaires au rivage permettaient de capter le sable issu de la dérive littorale.

La généralisation à l’ensemble des côtes du phénomène d’érosion, aggravé par l’élévation du niveau des mers liée au réchauffement climatique, ont conduit l’Etat à se doter d’une stratégie nationale de gestion du trait de côte qui s’impose aux collectivités locales. La doctrine change, elle passe du « tout protection » à l’adaptation aux phénomènes naturels.

Et comme la nature aura toujours le dernier mot, au lieu de se protéger, il a fallu s’adapter à la nouvelle donne. C’est dans ce cadre que le projet du lido de Frontignan tranche 2 a été repensé : une gestion souple - cordon dunaire et rechargement en sable - restaurant les équilibres naturels afin de laisser un espace de mobilité suffisant au trait de côte.

 L’originalité du projet repose sur le fait, qu’au-delà de la dimension technique, il a fallu composer avec la dimension « acceptabilité » du projet par les riverains.

En effet, l’urbanisation de front de mer occupe ici 6 km sur les 8 que compte le lido. Ce dernier était déjà en partie protégé par 61 épis aménagés par les riverains eux-mêmes dans les années 60-70 pour – déjà à l’époque - se protéger de l’érosion. Certains épis, dans la partie Ouest du Lido ont également été couplés à des brise-lames en charge de contenir la submersion marine, conférant aux épis en question un design un peu particulier en « T » ou en « L ».

Cette phase de 8,7 millions € a été rendue possible, comme tous les grands projets littoraux, grâce aux partenaires qui ont accepté d’accompagner SAM dans l’aventure :

 

Lorsque Sète agglopôle méditerranée a démarré les études, la « stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte » faisait son apparition, imposant aux maîtres d’ouvrages un changement de paradigme : les solutions de protection « en dur » déployées largement sur les côtes françaises pendant des décennies, devaient désormais laisser la place à des solutions « douces », des solutions résilientes fondées sur la nature.

Pour la partie urbanisée du lido, les réflexions ont très vite orienté le projet vers la reconstitution d’un cordon dunaire d’arrière plage et un rechargement massif en sable qui permettait de reconstituer le stock sableux largement déficitaire dans les petits fonds. Le cordon dunaire assurait un double rôle de réservoir à sable pour les plages et de protection contre les houles hivernales.

Toutefois, l’étroitesse des plages - 40 à 45 m de profondeur après rechargement - ont contraint à implanter le cordon dunaire dans un espace réduit et à en faire un cordon « fusible » qui n’offrira qu’une protection très relative aux houles décennales. Il a également fallu rogner sur sa hauteur pour le limiter à 2,75 m NGF et ne pas totalement occulter la vue sur mer aux riverains de première ligne.

Aux Aresquiers, dans la partie naturelle du lido, l’ambition a été de protéger, quelques temps encore, la route départementale.

Aussi, les solutions mises en oeuvre ont été plus « dures » que dans la partie urbanisée : création d’un cordon de galets de 3,5 m NGF de haut sur 700 m de long, rechargement de la plage par des galets et construction de 3 épis supplémentaires dans la continuité de ceux existants.

Les entreprises CAZAL – RODHE NIELSEN – PHILIP’FRERES – VINCI ont réalisé le chantier dans des conditions particulièrement difficiles.

Les travaux avaient démarré depuis seulement 2 mois, lorsque le 1er confinement a été décrété, en mars 2020. Le chantier s’est arrêté du jour au lendemain et le repli des installations s’est fait dans l’urgence : les travaux de dragage et de rechargement des plages avec 200 000 m3 de sable prélevés sur la flèche de l’Espiguette venaient  juste d’être terminés. Les travaux n’ont repris que fin avril avec des protocoles sanitaires particulièrement stricts et contraignants.

En 2021, les tensions internationales du marché du bois ont allongé les délais de livraison de 4 à 12 semaines : le chantier a dû se prolonger jusqu’en juillet alors qu’il devait s’achever au 30 avril 2021.

Et du bois, il en a fallu beaucoup pour le chantier : 28 km de ganivelles, 50 escaliers, 9 rampes pour les personnes à mobilité réduite, 5 platelages pour les véhicules de secours.

Aujourd’hui, les riverains ont un ouvrage de franchissement du cordon tous les 100m à peu près, soit 50m à marcher derrière la dune pour accéder à la plage. Toutefois, ces travaux de protection n’auront qu’un effet partiel et temporaire, car on passe du « tout protection » à l’adaptation aux phénomènes naturels, à travers une gestion souple qui restaure les équilibres naturels afin de laisser un espace de mobilité suffisant au trait de côte. Pas toujours acceptable pour les riverains !

Le réchauffement climatique et l’élévation du niveau de la mer, sont devenus des certitudes dans leur survenance, seules l’ampleur et le timing du phénomène demeurent incertains. Aussi, quand l’Etat est venu proposer à SAM d’être territoire expérimental pour la recomposition spatiale, avec la ville de Frontignan, la réponse a été positive, immédiatement ! Devant l’inévitable, mieux vaut se préparer et anticiper.

La recomposition spatiale d’un territoire pour ce que l’on commence à en comprendre, sera un travail de très longue haleine qui demandera d’avancer par étapes et à des échelles spatiales différenciées. Ce que l’on fera dans les 10 ans à venir permettra de préparer le travail des 10 ans qui suivront. Un vrai défi pour les exécutifs locaux qui comme chacun sait n’ont pas le temps long devant eux !

15,4 M€ ont été tout d’abord investis en deux phases pour lutter contre l’érosion, aux côtés de l’Europe, l’Etat, la Région et le Département. adevIMG_20210907_160011

 810 000 € ont été également consacrés à la mise en valeur du passé salinier de la commune à travers un programme écotouristique comprenant 3 axes d’intervention (avec la participation du Conservatoire du Littoral, de l’Europe, de la Région et du Département) : la réhabilitation de 5 bâtiments, le réaménagement des entrées du site des Salins et la mise en place d’une scénographie pour raconter l’histoire du lieu.


LES SALINS DE FRONTIGNAN


Autre site, autre ambiance et une entrée dans l’histoire : celle du passé salinier de Frontignan et du territoire dans son ensemble.

Les Salins de Frontignan, propriété du Conservatoire du littoral, sont véritablement une interface de la terre et de la mer, bordée par le massif de la Gardiole au nord et par l'étang d'Ingril au sud.

Désormais, espace naturel protégé à la grande richesse patrimoniale, Sète agglopôle méditerranée en est co-gestionnaire avec l’EID.

Depuis 2018, un important programme de valorisation écotouristique du site a été engagé par Sète agglopôle méditerranée avec la participation du Conservatoire du Littoral, de l’Europe (FEDER), de la Région Occitanie et du Département de l’Hérault, d’un montant total de 810 000 € HT.

Ce programme s’inscrit dans le plan de gestion du site et répond à 2 enjeux fondamentaux :

  • La mise en valeur du passé salinier ;
  • La protection des milieux naturels et remarquables ;

Avec pour objectifs l’amélioration des conditions d’accueil touristique et la valorisation du patrimoine naturel et culturel des anciens salins.adevIMG_20210907_160431

Entièrement dédiés à la production du sel jusqu’en 1968, les Salins de Frontignan sont, depuis 1989 et l’action du Conservatoire du Littoral, un espace naturel protégé dont les richesses naturelles et la forte identité liée à son passé salinier en font un espace d’une grande richesse patrimoniale.

Le site se caractérise par une diversité de milieux : zones humides douces ou salées (sansouires, anciennes tables salantes, canaux, roselière…), interface avec la lagune, pelouses, boisements de pinède des Aresquiers…

Ce sont plus de 340 espèces végétales qui ont été répertoriées sur le site, parmi lesquelles 14 espèces patrimoniales recensées. Parmi ces espèces, on retrouve, au nord du site, les steppes salées méditerranéennes abritant un cortège de saladelles protégées. Enfin, certains bassins et canaux sont le lieu de développement annuel de très rares herbiers aquatiques : althénies, characées, ruppias…

Les Salins de Frontignan constituent également un véritable lieu de prédilection pour des centaines d’oiseaux : flamants, canards, limicoles et autres sternes trouvent ici tour à tour un lieu d’hivernage, de reproduction ou de halte migratoire.

Le projet d’amélioration des conditions d’accueil et valorisation touristique du patrimoine naturel et culturel des anciens Salins de Frontignan s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du plan de gestion du site naturel protégé des Salins de Frontignan. Il répond à deux enjeux fondamentaux du site que sont la mise en valeur du passé salinier et la protection des milieux naturels et remarquables. Il doit répondre à deux objectifs : l’amélioration des conditions d’accueil touristique et la valorisation du patrimoine naturel et culturel des anciens Salins.

 

Ce projet global se décline en trois axes :

 Requalifier et mettre en valeur des éléments bâtis

8 bâtiments sont présents sur le site des Salins. 5 d’entre eux ont été réhabilités et restaurés.

Ces travaux ont démarré en 2018 pour être entièrement finalisé en 2019.

Les gardes du littoral en assurent l‘entretien (débroussaillage des abords, nettoyage…).

 Réaménager requalifier les entrées du site pour améliorer les conditions d’accueil du public

3 entrées de site sont concernées :

  • l’entrée par le plan du bassin (centre-ville de Frontignan) qui devient l’entrée principale pour le grand public. Cette entrée longe le canal du Rhône à Sète et permet d’accès au centre du site par le bord du site en longeant l’étang d’Ingril,
  • l’entrée par les Pielles, seule entrée carrossable qui permet d’accéder au cœur du site et également de rejoindre le bois des Aresquiers. C’est l’entrée de service pour la gestion du site. Cette entrée carrossable est accessible par tous,
  • l’entrée piétonne par le Bois des Aresquiers, qui fait le lien avec le site voisin du bois des Aresquiers.

Deux carrefours sont également réaménagés dans le site pour faciliter la gestion et l’orientation des visiteurs. Les principaux travaux réalisés portent sur la canalisation du public par la pose de ganivelles et de potelets en bois, la création de murs en pierre sèches, renouvellement des barrières… 

Les travaux se sont déroulés de janvier à avril 2021 pour un montant total d’environ 200 000€ HT.

L’ensemble de ces aménagements n’auraient pas été possible sans la confiance et le soutien des partenaires financiers : l’Union européenne, le Conservatoire du Littoral, la Région Occitanie et le Département de l’Hérault.

 

  1. Conserver les traces de l’activité salinière par la mise en valeur du patrimoine bâti et raconter l’histoire du passé saulnier par une scénographie

C’est la dernière étape du projet et non des moindres ! La nouvelle entrée principale du site – côté plan du Bassin, offre au visiteur qui l’empruntera la vue sur des cabanes de pêcheurs et des bateaux colorés amarrés le long du quai. Une fois le pont passé, le bruit urbain s’estompe…le rideau s’ouvre sur le site, le canal, les étangs et leur biodiversité incroyable. On pénètre dans un autre univers !

La scénographie qui viendra habiller les Salins devra définir un parcours de visite permettant la gestion des flux sur le site et ses abords : lecture de paysages, approche sensorielle basée sur les 5 sens, approche expérientielle et approche didactique autour de thématiques porteuses de sens que sont le patrimoine paysager, le patrimoine culturel lié à la saulnerie et le patrimoine naturel.

L’aboutissement de ce projet de requalification du site marque l’achèvement des dernières actions du plan de gestion validé en 2009.

Celui-ci a été évalué en 2021 et sa mise à jour débutera en début d’année 2022 avec l’ensemble des acteurs du site.

 

Coût des travaux et partenaires financiers : 810 142 € HT

 

 

 

 

 

L'actualité des Musées et du Jardin de Sète agglopôle du 10 au 19 septembre

 

LES ARCHÉOLOGUES INCOMPÉTENTS

 

 Suivez la piste de deux archéologues farfelus, le Professeur Vroumberger et son assistante mademoiselle Ninon Nihoui venus décrypter les découvertes archéologiques de la villa gallo-romaine de Loupian et peut être même découvrir un trésor caché!?

Avec la Compagnie Art Scène Lutin
Tout public à partir de 6 ans. Gratuit sur réservation.

>> Vendredi 10 septembre

Au Musée gallo-romain Villa-Loupian

RD 158 E4 34140 LOUPIAN

Renseignement et réservation au 04.67.18.68.18

 

 

LE MUSÉE DE L’ETANG DE THAU FÊTE SES 30 ANS


Venez fêter les 30 ans du Musée Ethnographique de l’Étang de Thau a Bouzigues !

 

Au programme :
Portes ouvertes tout le week-end, projection du film documentaire du musée , rencontres et échanges avec des acteurs du musées et professionnels du territoire, et en clôture : un spectacle de trapéziste sur le catamaran-cirque le MangeNuage.

 

 

DIMANCHE 12 SEPTEMBRE

 

 

      14h30 : inauguration de la journée anniversaire avec projection du film documentaire des 30 ans réalisé par Arnault Labaronne

 

      15h30 : Rencontre et échanges avec les acteurs du musée et du territoire.

 

      18h : spectacle de trapéziste sur le catamaran-cirque “MangeNuage”

 

      19h : apéritif de clôture

 

Évènement Organisé en partenariat avec les Amis du Musée de l’Etang de Thau.

Dimanche 12 Septembre au Musée Ethnographique de l'étang de Thau à Bouzigues.
Quai du port de pêche 34140 Bouzigues

Renseignement au 04 67 78 33 57

 

 

EXPOSITION Rythmes

Formes du Mouvant de Sylvie DEPARIS

 

 

 

Au Musée Ethnographique de l'étang de Thau à Bouzigues et au Jardin Antique Méditerranéen à Balaruc-les-Bains
Du 17 Septembre au 30 Novembre

Accès compris dans les conditions normales d’entrée

Deux expositions conjointes, accompagnées des textes de Joël-Claude Meffre. Fluidité de la trame et de l’entrelacement : surfaces mouvantes des eaux de l’étang, de ses herbes marines ; trames continues ou discontinues des filets, jardin en mutations de lignes et entremêlements de lianes. Le réel est fluent, en perpétuel renouvellement. Faire corps avec ces variations changeantes par une pratique du regard, de l’attention, ou du dessin en marchant. Percevoir et transcrire la sensation de l’écoulement, suivre les lignes mouvantes qui animent le tissu continu des formes, tisser des passages dans une impermanente cartographie. Se mettre ainsi en résonance avec les mouvements de flux qui mêlent le corps et l’énergie du lieu en un rythme intime. Ce rythme, défini par Emile Benveniste comme « forme sans fixité », toujours oscille entre apparition et disparition.

Sylvie Deparis est plasticienne et éditrice de livres d’artiste. Elle expose régulièrement en galeries, médiathèques ou centres d’art et voyage depuis plusieurs années en Asie où elle participe à des résidences d’artistes.(http://sylvie-deparis.odavia.com)

Joël-Claude Meffre est poète et écrivain ; il écrit des essais sur la spiritualité, des nouvelles et de nombreux livres de poèmes. Il a réalisé une quinzaine de livres d’artistes avec des peintres et des graveurs. Avec Sylvie Deparis, il a réalisé deux livres d’artistes. Textes de critique artistique. Dirige une revue de photographies en ligne.(https://fr.wikipedia.org/wiki/Joël-Claude_Meffre)

Vernissage de l’exposition

Vendredi 17 Septembre à 18h30 au Jardin Antique Méditerranéen suivi d’une lecture de textes par l’auteur Joël-Claude Meffre.

Visites commentées par l’artiste à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine (voir ci-dessous).

 

 

LES JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE

 

Après une année marquée par la fermeture des établissements accueillant du public partout en France et en Europe, les Journées Européennes du Patrimoine célèbreront la réouverture des établissements patrimoniaux et offriront à tous une occasion de se rassembler.

Le thème de cette édition « Patrimoine pour tous », porte l’ambition fédératrice de l’événement. Son esprit inclusif invite chacun à fêter la richesse de notre patrimoine national.

Cette édition sera également l’occasion de mettre en valeur la diversité de notre patrimoine, qu’il soit matériel ou immatériel, traditionnel ou plus inattendu.

 

A l’occasion de cette 38e édition, les communes de Sète agglopôle méditerranée vous invitent à découvrir les richesses patrimoniales de l’archipel de Thau. Retrouvez le programme complet des 14 communes sur www.agglopole.fr

 

VISITES COMMENTÉES DE L’EXPOSITION « Rythmes, formes du Mouvant » par l’artiste Sylvie DEPARIS

Samedi 18 Septembre à 10h30 au Musée Ethnographique de l’Etang de Thau, gratuit sur réservation au 04.67.78.33.57

Dimanche 19 Septembre à 16h au Jardin Antique Méditerranéen, gratuit sur réservation au 04.67.46.47.92

 

ARCHÉOLOGIE EXPÉRIMENTALE

Artisanat celte avec l’association Volcae Cerdos

Samedi 18 et Dimanche 19 septembre de 10h à 18h au Musée gallo-romain Villa-Loupian

 

Présentation de l’équipement militaire chez les romains avec les associations Théopoloi milites et Numerus Invictorum

Dimanche 19 septembre de 10h à 18h au Musée gallo-romain Villa-Loupian

 

A LA DÉCOUVERTE DES OISEAUX LAGUNAIRES

Stand animé par la LPO Occitanie CPIE Bassin de Thau

Samedi 18 Septembre de 14h à 17h au Musée Ethnographique de l’Etang de Thau

 

 SPECTACLE FALL FELL FALLEN #S

Dialogue entre un acrobate et un musicien électro autour de jeux d’équilibre et de déséquilibre.

Par la compagnie Lonely Circus

Dimanche 19 Septembre à 15h et 18h au Jardin Antique Méditerranéen, gratuit sur réservation au 04.67.46.47.92

 

ATELIER DESSINONS LE PAYSAGE

Animé par l’illustratrice Aurélie Malbec - la Clé des Arts. Membre du CPIE BT. Gratuit sur réservation.

Dimanche 19 septembre de 14h à 17h au Musée gallo-romain Villa-Loupian, gratuit sur réservation au 04.67.18.68.18

 

>>Exposition photographiques, stand, conférences et visites guidées

Animations proposées par l’association de sauvegarde de l’abbaye Saint Félix de Montceau

Dimanche 19 septembre de 10h à 18h à l’abbaye Saint Félix de Montceau

Le Musée Ethnographique de l’Etang de Thau fête ses 30 ans

Samedi 11 et Dimanche 12 Septembre, au Musée Ethnographique de l’Étang de Thau

 

Venez fêter les 30 ans du Musée Ethnographique de l’Étang de Thau ! Au programme : portes ouvertes tout le week-end et animations le dimanche : projection d’un film documentaire, rencontre avec les acteurs du musée et du territoire et en clôture de journée, un spectacle de trapéziste sur le catamaran-cirque “MangeNuage”. Évènement Organisé en partenariat avec les Amis du Musée de l’Etang de Thau.

  • Journées Portes Ouvertes

Venez fêter les 30 ans du Musée Ethnographique de l’Étang de Thau ! Au programme : portes ouvertes tout le week-end et animations le dimanche : projection d’un film documentaire, rencontre avec les acteurs du musée et du territoire et en clôture de journée, un spectacle de trap

Visitez librement le Musée Ethnographique de l’Étang de Thau tout le week-end !

Le Samedi 11 et le Dimanche 12 Septembre de 10h à 12h et de 14h à 18h (dernière entrée 1h avant la fermeture).

  • Rendez-vous avec l’association “Voile Latine de Bouzigues“ 

Quai du port de pêche à Bouzigues.

Le Dimanche 12 Septembre à partir de 14h.

  • Inauguration des 30 ans du Musée

Projection du film documentaire des 30 ans réalisé par Arnault Labaronne, avec le concours des Amis du Musée de l’Étang de Thau et la participation des élèves du lycée de la Mer Paul Bousquet à Sète. Entrée libre, tout public.

Le Dimanche 12 Septembre à partir de 14h30.

  • Rencontre avec des acteurs du musée et du territoire

Rencontrez et échangez avec des acteurs du musée et du territoire autour des questions suivantes : Pourquoi et comment un Musée à Bouzigues en 1991 ? Quelle perception du Musée aujourd’hui ? Quel Musée pour demain ? Entrée libre, tout public.

Le Dimanche 12 Septembre à partir de 15h.

  • Spectacle “Cabaret surprise” avec le catamaran-cirque “MangeNuage“

Assistez à plusieurs numéros de cirque, danse, acrobatie, clown, voltige entre les mâts et musique live pour un moment de convivialité retrouvée.

Plagette de la Pyramide à Bouzigues (accès derrière le Musée). Entrée libre, tout public.

Le Dimanche 12 Septembre à partir de 18h.

En attendant cet événement, retrouvez des objets emblématiques des collections du musée. Une série de 5 épisodes présentée par les élèves du Lycée de la mer Paul Bousquet (Sete) en partenariat avec l’association  Les Amis Du Musée de l’Etang de Thau (Bouzigues).

Cette année le Musée Ethnographique de l'étang de Thau à Bouzigues a 30 ans! Quatrième épisode!

LE MUSÉE FÊTE SES 30 ANS !
 
 En attendant cet évènement qui se déroulera le dimanche 12 septembre, retrouvez chaque semaine un objet emblématique des collections du musée.
 Une série de 5 épisodes présentée par les élèves du Lycée de la mer Paul Bousquet en partenariat avec l'association Les Amis Du Musée de l'Etang de Thau.
 Aujourd'hui Jean-François Cruveiller, directeur de la société Littoral à Ville de Marseillan et Virginie Fabreguettes responsable du musée, vous invitent à découvrir les voiles latines, ainsi que la construction actuelle des bateaux de pêche.
Rendez-vous ce samedi pour le dernier épisode avant le Jour J!
Partez à la rencontre du patrimoine ethnologique, et des savoir-faire de l'étang de Thau.
 Réalisation et montage : Arnault Labaronne IdeAL Film Prod /Lilas Servent et les élèves du Lycée de la mer Paul Bousquet à Sète.