agglo bassin de Thau

Venez déguster les coquillages de la Lagune de Thau et découvrir les coulisses des mas conchylicoles

Venez déguster les coquillages de la Lagune de Thau et découvrir les coulisses des mas conchylicoles !
Du jeudi 8 au dimanche 11 juillet, des producteurs d’huîtres et de moules ouvrent leurs établissements pour vous raconter les spécificités de leur métier et vous présenter la typicité de leurs produits, élevés au cœur d’un écosystème remarquable => https://bit.ly/3hna4AN
Les visites sont gratuites mais, pensez à réserver…et pour prolonger le plaisir, pourquoi ne pas retenir une table pour savourer pleinement dans un cadre idyllique...Peut être une image de 1 personne, plein air et texte

Pour postuler à l'un des 7 contrats d’apprentissage proposés par Sète agglopôle méditerranée

Plus qu'une petite semaine pour postuler à l'un des 7 contrats d’apprentissage proposés par Sète agglopôle méditerranée, dans des domaines très divers (informatique, finances, ressources humaines, mécanique, ingénierie hydraulique…) => https://bit.ly/3xBzyAT
L’occasion d'accéder à une formation alternant enseignement théorique et pratique en milieu professionnel, en vue d'obtenir un diplôme sur 1, 2 ou 3 ans (licence pro, BTS, Master II…).
 
Peut être une image de 2 personnes et texte qui dit ’Contrats d'apprentissage 7 offres à pourvoir Déposez votre candidature au plus tard le 8 juillet 2021’

Rendez vous les 3 et 4 juillet à 21h30 à la médiathèque François Mitterrand (Boulevard Casanova à Sète).

Anguille à 17 ans. Naufragée dans l’Océan Indien, elle se sait condamnée, alors elle parle. Dans une prose vertigineuse, sensuelle et révoltée, Deborah Lukumuena, César du meilleur second rôle dans le film Divines, transmet de façon magistrale la grâce littéraire de cette vie offerte en testament.
Rendez vous les 3 et 4 juillet à 21h30 à la médiathèque François Mitterrand (Boulevard Casanova à Sète).
 04 67 74 02 02

Estivales de Thau, coup d’envoi le 15 juillet pour 9 soirées

L’esprit guinguette s’étend sur tout le territoire cet été avec la sixième édition des « Estivales », organisée par Sète agglopôle méditerranée, les jeudis soirs du 15 juillet au 9 septembre, de 18h à 23h ! C'est une 7ème année puisqu'il a fallu les annuler en 2020. Et cette année, n'en doutons pas, elle sont très attendues. Aussi si la contrainte des 1000 personnes en instantané qui obligerait les visiteurs à pratiquer des tests est en principe respectée pour améliorer les choses dans certaines communes les aires réservées à l'événement seront élargies.

estivCapture


Les Estivales, à l'origine, ont souhaité soutenir la viticulture et la conchyliculture qui sont des piliers de l’économie de Sète agglopôle méditerranée mais plus largement de l’ensemble du bassin de Thau.


Michel Garcia, Vice-Président de Sète Agglopôle délégué aux activités agricoles et viticoles, agriculture durable, gestion des espaces naturels, agricoles et lagunaires , accompagné par Florence Sanchez, déléguée aux manifestations et à l'événementiel, rayonnement et attractivité du territoire, entouraient avec Henri Fricou, Maire de Mèze, François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle au Domaine Saint Laurent de Montmèze pour présenter ces estivales 2021  qui s'annoncent festives et conviviales.

 

Michel Garcia revenait sur l'origine de ces Estivales :

"Le Teritoire de Thau est devenu il y a 8 ans la première destination de l’Hérault à décrocher le label « Vignobles et découvertes » rejoignant ainsi le cercle très fermé des destinations d’excellence en France. Un label renouvelé en fin d’année 2016 et qui en en 2018, a donné naissance à la destination « Thau en Méditerranée ». Ces labels sont des outils importants qui permettent d’améliorer la lisibilité de la destination, de gagner en notoriété et, par conséquent, d’élever le niveau d’exigence. Ils fédèrent et mettent également en réseau les professionnels du patrimoine, du tourisme, de la conchyliculture et de la viticulture pour structurer une offre ambitieuse et de qualité. Plus de 50 prestataires (caves coopératives, mas conchylicoles, hébergeurs, sites patrimoniaux, offices de tourisme, restaurateurs...) se sont engagés auprès de l’agglopôle dans cette démarche.

A cela, s’ajoute pour le territoire une zone conchylicole qui, en englobant l’ensemble du bassin de Thau, est la plus importante de Méditerranée avec 6.000 tonnes d’huîtres et 5.000 tonnes de moules produites par an, par 600 producteurs, répartis sur 550 exploitations. Il fallait donc que Sète agglopôle méditerranée (dont l’une des compétences principales est le développement économique) soit aux côtés de celles et ceux qui contribuent à la richesse du territoire.

C’est pourquoi, après des opérations comme les « vendanges à Montmartre », les assises de l’Oenotourisme et « les Oursinades de Thau », l’agglopôle a lancé en 2015 les « Estivales de Thau », destinées à capter le flux touristique estival. Après un été 2020 sans Estivales (crise sanitaire oblige) et la réussite de toutes les éditions précédentes, Sète agglopôle méditerranée réitère dans un esprit Guinguette et musical, les jeudis soirs « d’Estivales », organisés tour à tour dans les communes du territoire et au profit des acteurs économiques du territoire.

Le principe est simple : découvrir les vins et produits du terroir, dans une ambiance festive et apéritive, avec des amis ou en famille.

Cette année, la manifestation débutera le 15 juillet à Bouzigues (ouverte par un feu d’artifice !) et se clôturera le 9 septembre à Balaruc-les-Bains, se déroulant sur 9 jeudis soirs."

 Pour cette nouvelle édition, les gestes barrières devront être respectés et le paiement par carte bleue sera favorisé pour limiter les échanges de pièces et de billets !

Parallèlement, Sète agglopôle méditerranée poursuit le développement de sa stratégie en faveur des acteurs de la filière agricole en privilégiant la présence des producteurs, visant à créer une démarche collective de promotion. Cette ambition a pour but de promouvoir les activités agricoles en privilégiant les circuits courts, de développer la commercialisation de produits de terroir de qualitéet de fournir à chaque exploitant des outils marketing pour accroitre son activité.

En plus de l'utilisation de la Carte bleue, autre nouveauté, les emballages Eco-responsables pour les exposants (pas d'emballage en plastique)

 Une charte est mise en place, interdisant aux producteurs l’utilisation des emballages et contenants en plastique.

Le Zéro plastique sera donc appliqué sur les 9 dates des estivales ! Les producteurs sont invités à s’équiper d’emballages 100% recyclables et l’incitation au tri des déchets pour le public sera réaffirmée avec la mise en place de conteneurs spécifiques et d’une signalétique adaptée.

Côté déchets, une nouvelle étape est encore franchie cette année, avec 4 flux de déchets : les coquillages (c’est nouveau !), et les flux habituels Verre, Plastique et Ordures ménagères.

La réduction des déchets et leur recyclage est une des priorités de Sète agglopôle méditerranée.

► Les producteurs participants 

L’attribution des stands aux producteurs est définie par un Règlement intérieur des « Estivales ». La priorité est donnée aux membres du label « Vignobles & Découvertes », aux producteurs du Pays de Thau et aux professionnels ayant participé les années précédentes.

Ainsi seront représentés cette année :

  • Des vignerons pour les appellations IGP Côtes de Thau, Muscats AOP de Mireval et de Frontignan AOP, Picpoul de Pinet AOP, Languedoc AOP Grès de Montpellier et IGP Collines de la Moure.


  • Des conchyliculteurs du Bassin de Thau pour les huîtres et moules de Bouzigues et les huîtres exondées.

  • Des artisans culinaires :
  • Des fabricants de la tielle de Sète,
  • Des artisans de la mer, des artisans de la terre en bio et de produits équitables.
  • Des artisans de douceurs sucrées : chocolatier, pâtissier, glacierMECA2IMG_20210706_115631 (1)

► Les « Formules » Estivales… Comment ça marche ?

Le principe des Estivales reste le même avec toujours cette année deux choix possibles :

  • Un ticket à 2€ donne droit à 1 dégustation.

  • Un ticket à 5€ donne droit à 3 dégustations.

  • Un verre serigraphié est offert pour l’achat d’une formule. Les tickets sont valables pour toutes les dates des Estivales.

 LES PRODUCTEURS PRESENTS :

Lors de ces Estivales, les visiteurs auront l’opportunité de découvrir les produits de notre terroir proposés par les producteurs ci-dessous :


► Les domaines viticoles :

Beauvignac à Mèze

La Cave de Pomerols, fondée en 1932, n’a cessé de s’adapter et de s’actualiser au fil du temps. Suite à la fusion avec la cave de Castelnau de Guers en 2003 et la cave de Mèze en 2007, le vignoble des Vins de la Famille de Beauvignac s’étend sur 1 700 hectares et réunit 350 vignerons. Ce sont de véritables artisans passionnés par leur terroir riche et varié à travers lequel ils expriment leur savoir-faire, avec des vins authentiques dont la qualité est chaque année récompensée par de nombreux prix prestigieux.

Les Caves Belle Dame à Mireval

Une cave de vente de vins a été créée sur la route des plages et offre à tous les curieux, gourmets, gourmands, épicuriens, la possibilité de déguster leur gamme de muscat doux ou sec, rosé moelleux ou sec, cartagène, un rouge soyeux et un blanc sec très atypique. Et encore plein d’autres vins à découvrir…

Domaine de la Plaine à Vic-la-Gardiole

Le domaine de la Plaine est une exploitation familiale, située sur la partie la plus orientale de la zone AOP Muscat de Frontignan. Toute la famille Sala contribue à la production d’une gamme de cuvées originales, à l’image des vignerons qui s’occupent de leur terroir si particulier. Des vins de caractère, tous issus à 100% du même cépage « muscat Blanc à petits grains ». Ce cépage unique très difficile à cultiver possède une diversité aromatique exceptionnelle qui caractérise leurs cuvées vinifiées en Muscat de Frontignan ou en Muscat Sec.

Les Caves Richemer à Marseillan

Le microclimat marin apporte tout l’été de l’air frais à leurs raisins et leurs vins sont donc appréciés pour leur grande finesse et leur belle fraîcheur. Leurs gammes ont des noms évocateurs qui rendent hommage à leurs deux voisins que sont l’étang de Thau et la mer Méditerranée. Henri de Richemer, Terre & Mer, Hippocampe, Tempête de saveurs et leur dernier né, la Cave du Port… autant de gammes qui font le bonheur des dégustateurs.

Domaine d’Hondrat à Villeveyrac

Le Domaine d’ Hondrat est situé au cœur du Bassin de Thau dans le Languedoc-Roussillon. Cinq générations de vignerons se sont succédées pour contribuer à la richesse du vignoble d'aujourd'hui. Elles n’ont cessé de développer l’exploitation, la faisant passer de 4 à 80 hectares aujourd’hui. Le vignoble est implanté en majorité sur un sol argilo-calcaire et graveleux dont une partie est classée en zone A.O.P Coteaux du Languedoc. En 120 ans, le Domaine d’Hondrat s’est toujours démarqué par la conduite de son vignoble, à travers une recherche permanente d'innovations et de technicités.

Cave de Rabelais à Mireval

Les vignerons de la cave de Rabelais perpétuent une tradition millénaire introduit par les grecs en Languedoc. L’évolution du cépage muscat sur ce territoire très ancien ainsi que les méthodes de vinification témoignent d’un savoir-faire traditionnel et original auquel s’ajoutent les techniques les plus performantes. C’est un décret du 28 décembre 1959 qui consacra l’Appellation d’origine contrôlée : Muscat de Mireval. Certains de ces producteurs se sont convertis à la culture bio, faisant de la cave Rabelais la première à innover dans ce domaine.



Domaine St André à Mèze

Le domaine Saint André, bercé par la Lagune de Thau, couvre une superficie de 40 hectares d’un seul tenant. Chaque parcelle est vinifiée de façon indépendante afin d’optimiser au mieux les assemblages. L’agriculture raisonnée, est au cœur de la philosophie du domaine et tous les moyens technologiques nécessaires à une bonne vinification ont été mis en œuvre. Pointus sur la vinification, leurs efforts ont contribué à l'élaboration de grands vins qui séduisent la clientèle nationale et internationale. Leur gamme de vin est régulièrement remarquée lors des concours ou sélectionnée dans des revues de professionnels ou amateurs.

Domaine de Creyssels à Mèze

Au cœur des garrigues et des bois, le vignoble s’est constitué autour du domaine de Creyssel de 15 hectares. Une partie soit 6 hectares s’étend sur l’aire d’appellation Coteaux du Languedoc Picpoul de Pinet et Coteaux du Languedoc. Les cépages sont le Piquepoul, la Marsanne et la Roussanne. L’autre partie de 9 hectares représente des Vins de Pays. Les cépages sont le Cabernet Sauvignon, le Merlot, le Carignan et le Cinsault. Actuellement,
35 000 bouteilles sont commercialisées, une partie est vendue directement à la propriété et l’autre à la restauration locale, les cavistes et à l’export (USA, Grande- Bretagne, Belgique, Allemagne).


Mas Saint Laurent à Montmèze

Sur ce terroir, qui regarde l'étang de Thau, Roland Tarroux cultive avec grand soin ses parcelles de piquepoul depuis 1989, étendues sur 35 ha. À côté de rouges et d’un rosé, et d’une petite production d’huile d’olives, il produit aussi ce joli blanc, sur une parcelle de 3 hectares située près de l’étang de Thau : 50 % piquepoul, 30 % roussanne, 20 % terret. La dégustation : riche, gras, très dense, ce blanc original ne manque ni de saveur ni de raffinement. Délicat et jovial, il sera impeccable de l’apéritif aux entrées de poisson, une terrine par exemple.

Pour assortir les dégustations de vins, d’autres produits de bouche seront proposés par les traiteurs, les conchyliculteurs et les artisans, dont voici une liste non exhaustive :

  • Dautel→ Spécialités salés pour le centenaire Brassens

  • Tielles Joseph → Tielles, chaussons aux moules

  • Nos saveurs singulières→ Espadon à la plancha, poissons séchés et fumés, poutargue

  • Poissonnerie Marinello→ Chippirones, piste de moules, beignets de seiche

  • Gonzales Olivier→ Huîtres, moules

  • Leboffe Louis→ Huîtres ouvertes, moules

  • Casa Di Occitanie→ Charcuteries et fromages occitans

  • Rusiecki Michel→ Spécialité Indienne (traiteur)

  • O doux Bahji → Beignets d’oignons doux
  • Les fromages du Salagou
  • Magic Rolls→ Glace à la plancha

  • Pâtisserie cerrato→ Pâtisseries, crêpes, guimauves

  • Douceurs d’Oc→ Pâtisserie, chocolaterie

  • Belle Epoque→ Zézettes de Sète et biscuits

LES ESTIVALES 2021
DATES ET LIEUX

15 juillet – Bouzigues– Promenade des Beauces


22 juillet –Sète – Mail des Salins


29  juillet – Balaruc-le-Vieux – Esplanade Marcel Pradel


5 août – Frontignan– Parc Victor Hugo


12 août – Mèze– promenade Bessière (parking des Tonneliers)


19 août – Marseillan – Quai Antonin Gros


26 août – Loupian – Rue Jean Jaurès


2 septembre – Montbazin –Jardin public


9 septembre – Balaruc-les-Bains – Parc Charles de Gaulle




Vente de tickets de 18h à 23h !



Plus d’infos sur estivales.agglopole.fr

Plan Climat Air Energie Territorial, nous sommes tous concernés, alors soyons exigeants, et maintenant

lancement de la consultation du PCAET 2021-2026

Plan Climat Energie Territorial : la consultation publique est lancée !

                                                                                Le Plan Climat Energie Territorial : la consultation publique est lancée ! sur https://bit.ly/3jqYVBI
Ce projet élaboré à l’échelle des 14 communes du territoire, se veut une réponse locale aux enjeux globaux du changement climatique.
 
Peut être une image de nature et arbre
Donnez votre avis avant le vendredi 30 Juillet 2021 inclus :
- par mail sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- par courrier (4 avenue d’Aigues – BP 600 – 34110 Frontignan Cedex)
- directement sur le registre papier mis à disposition au siège de Sète agglopôle, 4 avenue d’Aigues à Frontignan

 

Jean-Guy Majourel , Vice-Président de Sète Agglopôle et Loïc Linares, Vice-président de SAM, délégué à la transition écologique et aménagement durable du territoire : planification urbaine, schéma de cohérence territoriale ; Plan Climat énergie territorial, énergies renouvelables, qualité de l’air et lutte contre les nuisances sonores ; prévention des risques majeurs, ont été très clairs ce mardi 29 juin 2021 :

"Le dernier projet de rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) de l’Organisation des Nations Unies (ONU), dont le contenu a été dévoilé, mercredi 23 juin, par l’Agence France-Presse, nous alerte : « La vie sur terre telle que nous la connaissons sera inéluctablement transformée par le dérèglement climatique quand les enfants nés en 2021 auront 30 ans, voire plus tôt ». Le changement climatique et la raréfaction des énergies fossiles sont des défis majeurs face auxquels Sète agglopôle méditerranée doit agir concrètement et intensivement sur son territoire afin de contribuer à la hauteur des moyens qui sont les siens, à apporter les réponses locales qui conviennent. Notre premier outil est le Plan Climat Air Energie Territorial."

 

 

Depuis la Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte de 2015 (LTECV), le Plan Climat Air Energie Territorial, ou encore le PCAET, relève de la responsabilité des intercommunalités, lesquelles ont vu leur rôle se renforcer en matière d’énergie.

 Pour Sète agglopôle méditerranée, il se révèle avant tout un outil qui ambitionne de donner un nouvel élan à notre futur quotidien, avec pour objectif final la lutte contre les émissions des gaz à effet de serre (GES), et le réchauffement climatique.

 

    • Par la mise en œuvre de cet outil de planification qui laisse la part belle à la concertation publique, j’ai souhaité donner à chacun d’entre nous, l’occasion d’apporter sur son territoire, sa contribution à la lutte contre le réchauffement de notre planète.

 

  • Il décline, à une échelle locale, les engagements nationaux et internationaux qui visent à lutter contre le changement climatique et à prôner la sobriété énergétique.
  • Il donne de la cohérence, de l’ambition et de la visibilité aux engagements du territoire en faveur de la transition énergétique et écologique.
  • combinée à l’ensemble des initiatives sur notre territoire, et elles sont nombreuses, il contribuera à répondre à l’un des plus grands enjeux collectifs que notre humanité aura à relever.

Le PCAET est en donc une feuille de route qui nous concerne tous.

 

Depuis 2018, Sète agglopôle méditerranée s’est investie dans la démarche et a souhaité mobiliser toutes les forces vives du territoire : communes, entreprises, acteurs associatifs, et citoyens à l’occasion de plusieurs rendez-vous durant 2019 et 2020 : séminaire, forum, ateliers de travail…

 

SAM a aussi initié différents projets en lien avec les problématiques de la mobilité, premier secteur d’émission de GES sur le territoire (adoption d’un Plan de Déplacements urbains volontaires 2020-2030, constituant le volet Mobilité du PCAET….). planIMG_20210629_092540

 

Jean-Guy Majourel rajoutait : "La liste des projets en cours dans tous les domaines serait fastidieuse, mais, avec les acteurs du territoires, nous avons voulu aller encore plus loin , pour un projet de territoire intégrant l’ensemble des actions à venir utiles pour lutter contre le changement climatique et cela dans tous les domaines : rénovation énergétique de l’Habitat, promotion des éco matériaux, énergies renouvelables, production set consommations responsables dans une logique d’économie circulaire, préservation des ressources et des espaces naturels comme mode de compensation, alternatif dans un premier temps, puis définitif au final…"

 "Pour établir ce projet de PCAET, nous avons bien travaillé en amont avec des associations, des professionnels, et avec le plus de pragmatisme possible. Aujourd’hui, nous avons arrêté une stratégie très ambitieuse à 2030 (dans la continuité de la stratégie REPOS, région à énergie positive) et un programme d’actions pour 6 ans que nous allons vous présenter synthétiquement. La volonté de SAM est d’enrichir le Plan Climat Air Énergie avec les observations et propositions des habitants de Sète agglopôle méditerranée, ces derniers étant pleinement concernés par ces sujets et disposant de leur propre expertise citoyenne."

 

C’est pourquoi, SAM lance  une consultation du public pour 1 mois, dernière ligne droite avant l’adoption du PCAET 2021-2026 pleine et entière à la rentrée, en Conseil Communautaire.

 

Il s’agit d'abord de partager le travail réalisé de façon partenarial pour construire ce PCAET et ensuite de permettre de mieux organiser sa mise en œuvre près de chez vous, au sein des communes de SAM, à travers des actions  partagées.

 

Car le plus dur reste à mener …Mettre en œuvre cette feuille de route pour le territoire. Et chacun peut et doit apporter sa contribution.

 

Il est urgent d'être exigeant. Il faut donc s'engager avec Sète Agglopôle pour le Climat, au niveau du territoire et pour que cela se traduise par des actes, il faut que chacun, pour préparer son avenir, celui de sa famille, de ses enfants et des habitants du territoire apporte sa pierre à l'édifice...

Pour cela, la population est consultée

du 29 juin au 30 juillet 2021

 

Mais qu’est-ce qu’un Plan Climat Air Énergie Territorial ?

 

Concrètement, Le Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) est un cadre d’engagement du territoire qui poursuit plusieurs objectifs :

  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre
  • Se préparer au changement climatique en cours
  • Renforcer la sobriété énergétique,
  • Développer les énergies renouvelables
  • Améliorer la qualité de l’air

 

L’élaboration de ce Plan Climat est une obligation pour toutes les intercommunalités de plus de 20.000 habitants. Il comprend un diagnostic, une stratégie territoriale, un programme d'actions et un dispositif de suivi et d'évaluation. Il doit être pris en compte par les plans locaux d'urbanisme. Et Sète agglopôle méditerranée a décidé de saisir cette occasion pour agir, véritablement, face aux enjeux qui menacent la Planète… et notre territoire. Elle souhaite faire de cet exercice une démarche porteuse, ambitieuse, innovante et participative.

 Le PCAET de Sète agglopôle méditerranée a donc été « co-construit » avec tous : les communes, les associations, les entreprises, les partenaires institutionnels de l’EPCI… et les habitants pour la transition énergétique et écologique.

Pour lutter à l’échelle de son territoire, contre le réchauffement climatique, atténuer les pollutions ou amplifier le recours aux énergies renouvelables le territoire de Sète agglopôle Méditerranée est dynamique et porte plusieurs projets en faveur de la transition énergétique, et plus largement écologique, tant dans la sphère publique que dans la sphère privée.

Loïc Linares rajoutait : "Sète agglopôle méditerranée a bien conscience que les objectifs territoriaux ambitieux de la transition énergétique ne pourront pas être atteints en limitant son intervention à son patrimoine et à l’exercice de ses compétences, bien que ce soient ceux sur lesquels elle dispose des principaux leviers de décisions. Au-delà des moyens internes mobilisés, une grande attention a donc été donc portée à l’association des acteurs locaux tout au long de l’élaboration du PCAET 2021-2026. La réflexion autour du Plan Climat Air Énergie Territorial a été lancée dès fin 2017. Elle a été jalonnée par des temps de concertation et de co-construction en 2018 et 2019. Cet outil stratégique et opérationnel de transition énergétique, de développement économique, d’attractivité et de qualité de vie s’inscrit dans la filiation de la COP 21, de la loi de transition énergétique pour une croissance verte et dans la trajectoire REPOS, région à énergie positive, porté par la région Occitanie. A travers son PCAET, SAM souhaite mettre en place un cadre propice à la mobilisation et à la contribution des acteurs du territoire (habitants et partenaires) qui pourra reposer sur un dialogue régulier, des actions de sensibilisation et d’information, des dispositifs d’accompagnement techniques et financiers, des expérimentations innovantes, des partenariats de recherche et de développement…'

La stratégie, arrêtée par les élus, se décline en 5 axes structurants, desquels découlent des axes d’actionsrioritaires avec une trajectoire pour 2030 :

  • Un développement qualitatif des modes de vie qui s'inscrit dans une dynamique de sobriété à tous les niveaux

  • Des logements à impact environnemental réduit de la conception à l'utilisation, adaptés au climat, éco-rénovés, alimentés en énergie décarbonée, avec une exemplarité des bâtiments et de l’éclairage publics

  • Une démarche d'innovation qui favorise le développement des nouvelles énergies et réduit l'empreinte environnementale du territoire

  • Une consommation responsable, qui s'appuie sur une économie circulaire et de proximité, motrice de l'attractivité du territoire

  • Un territoire qui s'adapte au changement climatique, qui préserve la ressource en eau et augmente la rétention carbone, par la conservation des espaces naturels, la préservation des forêts, des zones humides, des sols et de leur biodiversité

La stratégie adoptée pour le PCAET aborde un panel de thématiques variées qui apparaissent concrètes dans la vie quotidienne des habitants, des actifs du territoire, et qui touchent de nombreux champs des collectivités. Ainsi, les domaines du logement, de l’aménagement, de l’habitat, de la mobilité, de l’agriculture, des déchets, de l’énergie, de la consommation, ou encore de l’eau sont abordés. La stratégie donne au territoire l’ambition de s’inscrire dans la démarche de région à énergie positive, c’est-à-dire de produire à 2050 plus d’énergie qu’il n'en consomme. A horizon 2030, les principaux objectifs sont volontairement très ambitieux :

  • Une baisse de 25% des consommations d’énergie d’ici 2030 par rapport à 2015
  • Une baisse de 34% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport à 2015
  • Viser une production d’énergie renouvelable égale à 50% de la consommation !
  • Contribuer à son échelle, à l’objectif mondial de contenir l’augmentation des températures entre 1,5°C et 2°C d’ici 2100

La méthode, une démarche d’élaboration rigoureuse et concertée

 L’élaboration du PCAET de SAM a été organisée en concertation avec les élus et acteurs locaux du territoire. Le but était à la fois d’informer chacun sur le principe et les objectifs d’un PCAET, de tenir compte des différentes remarques émises sur les enjeux territoriaux, et de nourrir le plan d’actions par les propositions des différents partenaires.
 
Dans ce cadre, SAM a organisé des temps d'échange (séminaire d'élus et cadres, réunions de mobilisation des acteurs, forum sur les enjeux du PCAET…) ainsi qu’une concertation parallèle menée avec les acteurs du territoire rassemblés au sein du « Club Climat », par le biais d'ateliers sur les thématiques du bâti, de l'agriculture, des nouvelles énergies et de l'économie locale.
 
Le travail de construction du Plan Climat Air Énergie s’est déroulé en plusieurs étapes :
 
►ETAPE 1 : La réalisation d’un diagnostic « Climat, air et énergie » (1er trimestre 2019).
►ETAPE 2 : Etablissement d’une stratégie territoriale sur le climat, l’air et l’énergie, fixant les objectifs ainsi que les grandes orientations du projet (2019).
► ETAPE 3 : Co-construction du plan d’action avec les acteurs du territoire, rédaction des fiches actions et consultation des Personnes publiques associées (2019-2020).
► Evaluation environnementale stratégique


C'est un plan de bataille 2021-2026 : 5 axes de travail, 15 orientations et 60 mesures concrètes

 
À travers l’outil PCAET, SAM vise à coordonner les actions de la transition énergétique du territoire. Les actions sont déclinées en une série de fiches-actions opérationnelles qui détaillent : les parties prenantes (les pilotes d’action, les partenaires potentiels…), l’objectif, l’indicateur de suivi et d’évaluation, les coûts moyens, l’échéance.

► Axe 1 : La mobilisation de tous les acteurs, pour engager la transition vers un bâti et un urbanisme post carbone
 ► Axe 2 : Le développement de la production et de l’usage des nouvelles énergies, pour des solutions d'avenir durable
► Axe 3 : Conjuguer nature et innovation, pour la préservation des ressources du territoire
 ► Axe 4 : Agir globalement, pour un développement et une consommation plus responsables
 ► Axe 5 : Faire du Plan Climat une démarche innovante et participative, pour engager une véritable dynamique territoriale partagée

 

"L’objectif de cet axe est de créer une mobilisation des acteurs du territoire autour des enjeux du PCAET. Pour ce faire, la sensibilisation est un prérequis à toute transformation des pratiques. Il s’agira donc d’organiser des événements, concours et campagnes de communication ayant pour objectif premier de sensibiliser aux enjeux énergie-air-climat, tout en donnant les solutions qui pourront être mise en œuvre à l’échelle du territoire.

Cet axe poursuit également l’objectif de permettre aux collectivités d’être exemplaires sur ces thématiques. La priorité sera donc sur les transformations internes afin de garantir un modèle à suivre en termes d’organisation interne, de déplacements et de pratiques."

 
Cela représente un programme d’actions 2021-2026 de plus de 53 M€ pour SAM dont :

 Plus de 30M€ pour des actions déjà engagées, 18 M€ pour les actions nouvelles et à renforcer, des actions nouvelles de réduction des consommations énergétiques et de développement des énergies renouvelables ne nécessitant aucun investissement direct pour SAM et engendrant des recettes !plancCapture

 Nous sommes tous concernés par le Plan Climat : et la population est consultée car le PCAET 2021-2026 est entrée dans sa dernière étape avant la mise en œuvre !

 Pour proposer un plan le plus complet et efficace possible, Sète agglopôle méditerranée lance ce mardi 29 Juin 2021 à 9h00, et ce jusqu’au vendredi 30 Juillet 2021 à 17h00 inclus une procédure de consultation publique par voie électronique pour recueillir les observations et avis du grand public sur ce projet du :
 
Cette consultation est une nouvelle occasion pour le grand public de donner son avis et d'émettre ses observations.
 
Pour permettre cette consultation, le dossier de Plan Climat sera disponible depuis le site internet de Sète agglopôle méditerranée : http://www.agglopole.fr. Il pourra également être consultable en version papier à notre siège administratif - 4 avenue d’Aigues - BP 600 – 34.110 Frontignan Cedex, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
 
Afin de faciliter la participation du plus grand nombre, plusieurs dispositifs de consultation sont mis en place :

Par écrit à l’adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Par écrit à l’adresse: Monsieur le Président de Sète agglopôle méditerranée, 4 avenue d’Aigues - BP 600 - 34110 Frontignan Cedex

Par écrit sur le registre papier mis à disposition au siège de Sète agglopôle méditerranée au lieu et adresse indiqué à l’article 3 du présent arrêté

 
Une lecture approfondie et attentive de toutes les remontées sera faite.
 
Le Plan Climat Air Énergie pourra ensuite être modifié pour tenir compte de ces avis et fera ensuite l’objet d’une approbation définitive lors du Conseil communautaire de la rentrée 2021.

Le Plan Climat Air Energie Territorial offre des avantages à chacun :

 

Pour les collectivités : allègements de dépenses (optimisation budgétaire, réduction de la facture énergétique), nouvelles ressources financières par l’exploitation des nouvelles énergies.

 

Pour les habitants : réductions de charges d’énergie et amélioration du confort de leur logement; meilleure qualité de vie ; préservation de la biodiversité, environnement apaisé, réduction des temps de déplacements, bénéfice santé (amélioration de la qualité de l’air, diminution de l’exposition au bruit).

 

Pour le territoire : meilleure maîtrise énergétique, véritable dynamique pour l’économie locale et l’emploi, réduction de la vulnérabilité au changement climatique; renforcement de l’attractivité du territoire.



8