agglo bassin de Thau

Sète : circulation modifiée sur la RD2 en raison de travaux (2)

 aciiiiiiiiiiiiiiiCapture

A partir du lundi 6 septembre 2021 d’importants travaux* de réhabilitation du réseau de transfert des eaux usées vers la station d’épuration de Sète, seront réalisés.

La circulation sera modifiée jusqu’au 20 décembre à l’entrée de Sète, sur la RD2, entre l’avenue des Eaux Blanches et la Pointe Courte :

  • réduction à une seule voie dans les 2 sens de la RD2 (entrée et sortie de Sète) entre le pont de la Peyrade et Pointe Courte
  • fermeture de l’accès à la zone des Eaux Blanches côté Sète, sur la RD2. La zone est accessible depuis la RD 600 Coté Frontignan
  • rond-point provisoire au niveau du parc Aquatechnique (entrée sortie de la rue de Bruxelles et retournement)

Merci de respecter les déviations, le balisage et les limitations de vitesse.

* Les travaux consistent à réhabiliter par l’intérieur une canalisation de transport des eaux usées brutes de la ville de Sète vers la station d’épuration. Ces travaux sont nécessaires pour éviter un effondrement de cette canalisation datant des années 70, de diamètre 1 m en béton armé et en mauvais état structurel. Cette technique sans tranchée permet de diminuer les délais d’intervention et donc l’impact à la circulation routière et les risques de pollution.


Cette année le Musée Ethnographique de l'étang de Thau à Bouzigues a 30 ans!

LE MUSÉE FÊTE SES 30 ANS !
Second épisode!
Cette année le Musée Ethnographique de l'étang de Thau à Bouzigues a 30 ans! 
 
 
 
 
 En attendant cet évènement qui se déroulera le dimanche 12 septembre, retrouvez chaque semaine un objet emblématique des collections du musée.
 Une série de 5 épisodes présentée par les élèves du Lycée de la mer Paul Bousquet en partenariat avec l'association Les Amis Du Musée de l'Etang de Thau
 Cette semaine Emmeline Rigal, Quentin et Emmeline, Producteurs de coquillages sur l'étang de Thau conchylicultrice au Mourre Blanc à Meze et Virginie Fabreguettes responsable du musée, vous invitent à découvrir un nouvel objet : le couteau à détroquer!
 
Mais kesako?  à quoi sert-il?
Découvrez le sans attendre !
Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel épisode autour du patrimoine ethnologique, à la rencontre des savoir-faire de l'étang de Thau !
Film Réalisation et montage : Arnault Labaronne - IdeAL Film Prod /Lilas Servent et les élèves du Lycée de la mer Paul Bousquet à Sète.

« The Village », de larges échanges et débats d’idées autour des mondes en mutation rapide

Jean-Guy Majourel, 1er vice-président de Sète Agglopole Méditerranée, a activement participé à la 5e édition de « The Village », qui s’est déroulée ce week-end à Frontignan.
Organisées par la Région, la Tribune et la chaire « Entrepreneuriat, territoire, innovation » de Paris la Sorbonne, ces journées basées sur le thème des « Nouvelles proximités » ont permis de larges échanges et débats d’idées autour des mondes en mutation rapide.
A cette occasion, M. Majourel a pu mesurer la place importante des intercommunalités dans un futur forcément tourné vers la proximité, avec une convergence économique, écologique et sociale. Il a également pu discuter, entre autres, avec Carole Delga, la Présidente de la Région Occitanie, Mickaël Delafosse, maire et Président de la Métropole de Montpellier et Etienne Guyot, tous conviés par Michel Arrouy, le maire d’une commune frontignanaise appelée à accueillir dans le futur d’autres éditions de l'événement.Peut être une image de 4 personnes et personnes debout

Emmanuelle Darmon, sous-préfète de l’Hérault, en visite sur le Bassin de Thau, ce 26 août

Peut être une image de étendue d’eau
 
Photo Sète Agglopôle
 
Ce jeudi 26 août, Emmanuelle Darmon, sous-préfète de l’Hérault, était en visite sur le Bassin de Thau, où elle a rencontré élus et techniciens de Sète agglopôle méditerranée.
L’occasion notamment de mesurer tout le travail réalisé par nos services sur le terrain. Aussi bien par notre brigade territoriale que par notre toute nouvelle brigade bleue, qui veillent de concert, sur terre comme sur les eaux, contre les comportements inciviques mettant l’environnement en danger. Des missions réalisées en totale coordination avec les forces de sécurité du territoire (Gendarmerie, Affaires Maritimes…), renforçant ainsi l’efficacité des actions menées.
 
 
Enfin, après une démonstration de prélèvement d’échantillon d’eau destiné à la surveillance spécifique des pollutions dans un milieu lagunaire fragile, un bilan a été également dressé sur la lutte contre la cabanisation, une pratique qui consiste à construire illégalement un habitat, dans des zones protégées ou dangereuses, avec des conséquences environnementales et/ou sécuritaires majeures.
Un bilan instructif qui témoigne des efforts constants au service de la qualité de vie des habitants de l’agglopôle.
 
Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et plein air

Recrutement : Sète agglopôle méditerranée recherche un(e) chargé(e) d’opération pour son service Bâtiments

Recrutement : Sète agglopôle méditerranée recherche un(e) chargé(e) d’opération pour son service Bâtiments ==> https://bit.ly/3yeGUu1
Déposez en ligne votre candidature, comportant lettre de motivation, CV et diplômes,
avant le 25/09/2021 sous la référence « Poste de chargé d’opération bâtiment » sur la page :
 
 
 
Peut être une image de texte qui dit ’OFFRES EMPLOI’

Le Conseil de développement fait sa rentrée


Le Conseil de développement de Sète Agglople Méditerranée (CODEV), désormais constitué, se réunira mardi 7 septembre à 18h à Poussan, pour adopter sa feuille de route et définir les participants aux différents groupes de travail.coopCapture
 
Le CODEV est une instance citoyenne et bénévole, dont la pertinence est renforcée par la loi n°2019-1461 du 27/12/2019, relative à l’engagement dans la vie locale et la proximité de l’action publique.
Le CODEV s’organise librement dans son mode de fonctionnement, mais aussi dans les sujets dont il souhaite s’emparer. L’Assemblée communautaire doit se prononcer sur les avis et contributions qu’il formule. Le CODEV peut être également saisi ou missionné par l’agglomération.
Le CODEV précédent est ainsi fort de sa contribution décisive au projet de territoire, voté à l’unanimité par le Conseil communautaire, ce qui en fait aujourd’hui un acteur reconnu des élus.
 
Certes, l’installation du nouveau CODEV a été ralentie par la crise sanitaire. Néanmoins, sa composition, une centaine de membres, a pu être arrêtée après un large appel à candidatures auprès des citoyens. Son Président, José Cohen a été désigné par le Président de Sète agglopôle Méditerranée, et un bureau provisoire s’est constitué, qui sera complété après la réunion avec l’ensemble des membres du CODEV.
 
Un projet de feuille de route pour les travaux à venir, déclinant par des thèmes et des actions concrètes, les principales orientations du projet de territoire, a pu ainsi être élaboré.
Ce projet a été présenté à chacun des 14 maires, par le Président du Codev et la rapporteuse du CODEV. Il a constitué la base d’un échange extrêmement fructueux qui a permis de constater une adhésion profonde aux actions proposées, dans le droit fil du projet de territoire, mais aussi de les compléter.
 
L’Assemblée plénière du mardi 7 septembre permettra d’exposer et d’enrichir ce projet de feuille de route, de recueillir remarques et propositions, et de permettre à chacun de se prépositionner sur les groupes thématiques qu’il compte suivre.
 
 dvpCapture
Que peut-t -on attendre du CODEV ?
 
Le CODEV est au cœur des nouveaux enjeux :
→ Il donne un cadre concret à l’objectif de participation des citoyens, désormais incontournable dans les politiques publiques,
→ Il contribue à cimenter l’identité de la jeune agglomération, par sa composition représentative de la diversité du territoire, et de ses forces vives, dans un esprit d’indépendance et de liberté,
→ Il peut « faire bouger les lignes » sur de nombreux sujets, repris dans le projet de feuille de route.
 
Un groupe prospectif transversal regroupant élus et membres du CODEV, élaborera des scenarii d’évolution du territoire à l’horizon 2040/2050 et alimentera les travaux thématiques.
 
Le groupe gouvernance et relations aux territoires
Elaborera les outils nécessaires pour répondre à l’objectif de participation des habitants (notamment recours à l’imagerie virtuelle dans la concertation sur les projets) et organisera régulièrement des Journées du Codev pour partager les enjeux du territoire avec les habitants.
Etudiera la faisabilité de transfert de nouvelles compétences à l’agglomération 
Posera les bases d’un outil de maîtrise d’ouvrage d’excellence de l’agglo, au service de tous
Etudiera les modalités d’un plan d’exemplarité environnementale des bâtiments publics
Fera des propositions pour une ouverture accrue vers les territoires extérieurs
Analysera comment l’agglomération pourrait devenir championne des labels environnementaux.
 
Le groupe accueil de l’innovation et des entreprisesétudiera comment s’y prendre pour réussir une approche plus volontariste en la matière :
Acceptabilité, attentes vis-à-vis des entreprises 
Mise en exergue des nombreux atouts du territoire 
Détermination des réseaux locaux, nationaux, mondiaux, à mobiliser
Inventaire des aides disponibles aux porteurs de projets 
 
Le groupe épanouissement individuel et collectif couvrira les champs suivants :
L’ « assiette durable », ou comment proposer au consommateur, dans les établissements scolaires, les EHPAD, et les restaurants, une « assiette » optimisée en termes de qualité environnementale et de santé
Sport/bien-être/santé : Il s’agira d’étudier comment développer des synergies entre les acteurs de ces secteurs, comment favoriser le développement du sport pour tous.
Culture : Après avoir identifié les lieux potentiels ou reconnus d’intérêt culturel sur le territoire, il s’agira d’examiner la faisabilité de valorisation de ce potentiel et d’étudier les conditions d’une plus grande synergie entre culture d’excellence et culture pour tous.
Tourisme : Il s’agira de favoriser la création de circuits culture/nature pour diversifier les centres d’intérêt touristique mais aussi d’étudier comment répondre à la diversité croissante de la demande, notamment avec l’émergence d’un tourisme haut de gamme et de l’importance de la qualité environnementale.
 
Le groupe Territoire de demain réfléchira aux évolutions de l’équipement et de l’aménagement de notre agglomération :
Mobilité et hydrogène : il posera les bases d’une participation active de l’agglomération elle-même à l’avènement de l’hydrogène, seule énergie susceptible à terme de suppléer les énergies fossiles, et pour laquelle l’Occitanie est pilote, par exemple, conception d’une installation autonome de production à l’échelle du territoire, par électrolyse de l’eau utilisant une énergie renouvelable.
Les villes et villages de la rencontre de demain devront être aussi être résilients par rapport aux défis de la montée des eaux, de l’élévation des températures, de l’accroissement des épisodes cévenoles, de la transition énergétique, de la qualité environnementale. Mais aussi à l’objectif de mixité sociale.

 

Sensibilisation sur les herbiers de zostère à Balaruc-les-Bains

 zos_JPD1816

Véritable nurserie à poissons et précieux abris pour des espèces emblématiques comme l’hippocampe, les herbiers de zostères participent à l’oxygénation de l’eau, filtrent les particules et limitent l’érosion. Ce poumon est cependant exposé à plusieurs menaces : herbicides, piétinement, ragage des ancres de bateau, pollutions diverses…

zos_JPD1832Afin de réconcilier les baigneurs  résidents ou visiteurs et d’attirer l’attention du public sur ces  écosystèmes et leur nécessaire préservation, le Syndicat Mixte du Bassin de Thau et le CPIE orchestrent chaque été depuis 2016 une campagne de sensibilisation dans le cadre de l'animation Natura 2000, avec le soutien de Sète agglopôle méditerranée.

L'objectif est de réconcilier les baigneurs avec ces écosystèmes d’une incroyable richesse. Vingt animations étaient proposées en juillet et août sur les plages de Sète, Balaruc-les-Bains, Bouzigues et Mèze par l’association Kimiyo, ainsi que des interventions dans les centres nautiques des Glénans à Marseillan et du Barrou à Sète.

 

Animations sur les plages, jeux découverte…

Les animateurs sont allés à la rencontre du public, pour faire découvrir les herbiers et les richesses qu’ils abritent, tout en mettant en avant leur fragilité et les bons gestes à tenir pour les préserver. De nombreux outils ludiques et pédagogiques ont été réalisés pour l’occasion : maquette de fond lagunaire en bois, livret ludique, bande dessinée, planches pédagogiques…

Cette campagne de sensibilisation s’est achevée le jeudi 25 août, sur les berges de l’étang de Thau, à Balaruc-les-Bains, en présence notamment de Michel Garcia, vice-président de SAM délégué aux activités agricoles et viticoles, agriculture durable, gestion des espaces naturels, agricoles et lagunaires.

Les projets de Sète agglopôle méditerranée

Sète s’engage dans un projet de territoire ambitieux, orienté vers l’économie touristique et culturelle, l’économie bleue et circulaire. Partant du constat que le taux d’accès à l’enseignement supérieur des jeunes du territoire est inférieur de 2.5 % par rapport à la moyenne observée en Occitanie et que le taux de chômage dans cette catégorie reste important, il est nécessaire de consolider et de développer l’offre de formation supérieure.

Gens, Filles, Femmes, Étudiants, Copains

Pour relever ce défi et impulser les initiatives, Sète Agglopôle Méditerranée s’est dotée d’une nouvelle compétence de gestion lors du Conseil Communautaire du 8 juin 2021 : « soutien à l’enseignement supérieur, à la recherche et à la vie étudiante».

Sète Agglopôle Méditerranée va pouvoir désormais accompagner les filières professionnelles et les acteurs de la formation, pour porter un projet global d’amplification de l’enseignement supérieur et des formations professionnelles et atteindre l’objectif de 1200 étudiants sur le territoire.

Pour cela :

  • de nouveaux dispositifs de formation ouvriront dès la prochaine rentrée universitaire (septembre 2021) et d’autres sont à l’étude pour les années suivantes
  • la réhabilitation de l’ancien Collège Victor en futur campus étudiant innovant sera imaginée comme un lieu hybride, inclusif, connecté et inspirant (ouverture rentrée 2023)