Bouzigues

LES ENQUÊTES DE FORTUNÉE A BOUZIGUES

 
Détective, Recherche, Homme, Chercher
 
Une visite touristique très spéciale !
 
 
Le samedi 2 octobre prochain à 17h, le Musée Ethnographique de l’Etang de Thau, à Bouzigues, organise une visite théâtralisée : « Les enquêtes de Fortunée » avec la compagnie Bleu Albinos.
Cette visite théâtralisée tout public est gratuite et sur réservation.
Suivez Fortunée Imperato, guide touristique d’investigation. Elle enquête pour vous et cajole tour à tour les deux hémisphères de votre cerveau : un peu de plaisir, un peu de savoir. Elle déloge les mythes cachés dans les placards de vos certitudes et vous fait descendre les marches inégales de l’escalier de la prospection historique qui s’ouvre sous vos pieds aveugles, vers ailleurs.

Pour Terra Mater, 1ère édition de ramassage de déchets à Bouzigues, malheureusement très fructueuse !

Armés de gants et de pinces, plus d’une vingtaine de volontaires, petits et grands, se sont lancés à l’assaut des déchets ce dimanche 19 septembre au matin. De la promenade avenue Louis Tudesq au Chemin de la Catonnière en passant par la Crique de l’Angle et le Chemin des Aiguilles, 70 kgs de déchets et plus d’1,5 kg de mégots ont été ramassés.
Pour rappel :
  1,5 kg représente environ 7000 mégots…
 1 seul mégot contient 2500 substances chimiques dont une cinquantaine sont toxiques ou cancérigènes...
 1 seul mégot pollue à lui-seul 500L d’eau. Alors faisons un rapide calcul des conséquences de ces 7000 mégots sur notre Étang…Peut être une image de 6 personnes, personnes debout et plein air
 
Pour les membres de Terra Mater le constat est unanime : 2h ne suffisent pas à ramasser tout ce qui se présente sous les yeux. C’est la raison pour laquelle Terra Mater mènera chaque mois, avec les associations et Bouzigauds déjà mobilisés, une action de ramassage sur des zones définies afin de redonner belle figure au village.
 
Et Terra Mater rajoute : "Merci à ceux qui ont donné de leur temps et de leur énergie afin de participer au changement vers un Monde moins encombré par nos erreurs. Merci également à la Mairie Bouzigues de nous avoir permis de tenir cette première édition et à Elodie Kerbiguet et Alicia Jamma pour leur soutien. N'oubliez pas : le meilleur déchet est celui qu'on ne produit pas, pour les autres Terra Mater veille et se mobilise !"
Photo Terra Mater

ATELIERS SENIORS CREATIFS A BOUZIGUES

Peut être une image de 1 personne, position debout, plein air et texte qui dit ’1 Inscriptions auprès du CCAS 046 25 <span id=Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. jeudis Tous les ASSOCIATION MANALIA Salle Saint Nicolas DUm 23 septembre au 16 Décembre CHANSON ECRITURE ATELIERS ET DANSE SENIORS CREATIFS 9h45-11h45’" width="546" style="margin: 10px auto; display: block;" data-visualcompletion="media-vc-image" />
La compagnie Les Triplettes, en partenariat avec Manalia et le CCAS de Bouzigues, vous propose une série de dix ateliers hebdomadaires ludiques et artistiques, d'une durée de deux heures chacun :
- Trois ateliers danse, animés par une danseuse et un artiste professionnels. Ces cessions permettent aux Séniors de se sentir bien physiquement et de s'éveiller aux danses méditerranéennes . Trois pays seront visités: Italie, Egypte et Espagne.
 
- Trois ateliers conte, animés par deux artistes professionnels. Il s'agit d'un moment d'écriture pour échanger, créer du récit et du lien.
- Trois ateliers chant, animés par une chanteuse et un musicien professionnels. Nous écrivons ensemble les chansons, les mettons en musique et les chantons.
- Un atelier festif final.
 
 
Ces ateliers culturels font sens dans la recherche de vivre-ensemble, et permettent à chacun, en fonction de ses capacités et de ses envies, d'intégrer une communauté vivante et joyeuse.
Ils auront lieu le jeudi de 9h45 à 11h45, salle Saint Nicolas.
Pour y participer, inscrivez-vous, dès aujourd’hui en contactant le CCAS au 04.67.46.62.90 ou par courriel sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Julien Vaissière et Benoit Couderc, après la French Divide, l’envie de traverser les USA… En vélo.

Julien Vaissière et Benoit Couderc, tous les deux Sapeurs-Pompiers professionnels au centre de secours de Sète et licenciés à l’entente cycliste poussannaise ont bouclé la French Divide 2021 en 12 jours et demi le mois d’août dernier. Tout avait été préparé minutieusement
Car le concept de la French Divide et de relier en vélo la frontière belge à la frontière espagnole en autonomie complète et en 15 jours maximum.
Il faut savoir que cela représente un trajet de 2 240 kms pour 35 000 mètres de dénivelé positif avec 80% de chemins et 20% de route.
Le départ de Bray-Dunes pour une arrivée à Mendionde. Il s’agit d’une épreuve de Bikepacking en autonomie complète avec en suivant un itinéraire donné.
 
aaaacouScreenshot_20210823-220818_Instagram
 
 
Et les sportifs de l’ECP précisent : « Nous étions 160 participants pour 14 nationalités représentés.  Seulement 39 finishers. Il n’y a pas de classement officiel mais nous sommes arrivés dans les 10 premiers. et bien fatigués ».
Ils ont réalisé plus de 180 kms par jour pour une moyenne de 13h de vélo quotidien avec un départ tous les jours à 5h pour un arrêt à 22h environ… Et des nuits de 5h à  la belle étoile en ayant été logé 2 fois gracieusement chez l’habitant.
Ils tiennent à rajouter : « Nous étions libres d’organiser nos journées mais heureusement que nous avons reçu énormément d’encouragements grâce à la balise GPS (fixée sur nos vélos) qui permettait à notre entourage de nous suivre à distance via une application et de nous soutenir.  La gestion  du moral, mais surtout  celles de l’alimentation, de l’hydratation et du sommeil étaient primordiales pour aller au bout d’une telle aventure. »
 
 Si maintenant ils sont en phase de récupération après de tels efforts, s’ils remercient toutes les personnes qui les ont soutenus dans cette aventure humaine et sportive, projettent une traversée des USA d’ici 2 ans..

Une collecte d'Octobre Rose à Bouzigues

 
A l'occasion du mois de la sensibilisation au cancer du sein, Bouzigues participe à une collecte de soutiens-gorge pour Thau en Rose.
Vous pouvez dès à présent venir en déposer un ou plusieurs à la Pharmacie ou à la Mairie.
 
Peut être une image de texte qui dit ’thau en rose Recherche soutiens-gorge détendus, fatigués, délavés, abîmés, oubliés, vénérés, petits OU gros bonnets, souvent OU jamais portés! À l'occasion du mois de sensibilisation au cancer du sein et afin de réaliser une guirlande de soutiens- soutiens-gorge, nous VOUS proposons de venir les déposer durant tout le mois de septembre auprès de la Pharmarcie de la Lagune OU la Mairie de Bouzigues Le |er octobre, ils pourraient bien prendre de la hauteur’.

Découvrez un petit avant-goût de l’exposition "Rythmes, Formes du mouvant" de Sylvie Deparis

Découvrez un petit avant-goût de l’exposition "Rythmes, Formes du mouvant"de Sylvie Deparis
Du 17 septembre au 30 novembre 2021, au Musée Ethnographique de l’Etang de Thau et au Jardin antique Méditerranéen !
Deux expositions conjointes, accompagnées des textes de Joël-Claude Meffre
 Vernissage le Vendredi 17 septembre à 18h30 au Jardin Antique Méditerranéen suivi d’une lecture de textes par l’auteur Joël-Claude Meffre.
 
 
 Visites commentées par l’artiste le Samedi 18 septembre à 10h30 au Musée Ethnographique de l’Étang de Thau et à 16h00 au Jardin Antique Méditerranéen, organisées dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine. Entrée libre, sur réservation
pour en savoir plus :
 

                 

Accès compris dans les conditions normales d’entrées.

Deux expositions conjointes, accompagnées des textes de Joël-Claude Meffre

Fluidité de la trame et de l’entrelacement : surfaces mouvantes des eaux de l’étang, de ses herbes marines ; trames continues ou discontinues des filets, jardin en mutations de lignes et entremêlements de lianes. Le réel est fluent, en perpétuel renouvellement.

Faire corps avec ces variations changeantes par une pratique du regard, de l’attention, ou du dessin en marchant. Percevoir et transcrire la sensation de l’écoulement, suivre les lignes mouvantes qui animent le tissu continu des formes, tisser des passages dans une impermanente cartographie. Se mettre ainsi en résonance avec les mouvements de flux qui mêlent le corps et l’énergie du lieu en un rythme intime. Ce rythme, défini par Emile Benveniste comme « forme sans fixité », toujours oscille entre apparition et disparition.

Sylvie Deparis est plasticienne et éditrice de livres d’artiste. Elle expose régulièrement en galeries, médiathèques ou centres d’art et voyage depuis plusieurs années en Asie où elle participe à des résidences d’artistes.

(http://sylvie-deparis.odavia.com)

Joël-Claude Meffre est poète et écrivain ; il écrit des essais sur la spiritualité, des nouvelles et de nombreux livres de poèmes. Il a réalisé une quinzaine de livres d’artistes avec des peintres et des graveurs. Avec Sylvie Deparis, il a réalisé deux livres d’artistes. Textes de critique artistique. Dirige une revue de photographies en ligne.

(https://fr.wikipedia.org/wiki/Joël-Claude_Meffre)

Vernissage le Vendredi 17 Septembre à 18h30 au Jardin Antique Méditerranéen suivi d’une lecture de textes par l’auteur Joël-Claude Meffre.

Visites commentées par l’artiste le Samedi 18 Septembre à 10h30 au Musée Ethnographique de l’Étang de Thau et à 16h00 au Jardin Antique Méditerranéen, organisées dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine. Gratuit sur réservation.

 
Peut être une image de texte qui dit ’Rythmes Formes du mouvant SYLVIE DEPARIS Exposition du 17 septembre au 30 novembre 2021 au Musée Ethnographique de l'Etang de Thau à Bouzigues au Jardin Antique Méditerranéen à Balaruc-les-Bains JArdin ANTIQUE 2MITAN MUSE HOgRAphiQUE E Cultur’

Bravo à Mademoiselle Marchand qui joue la comédie à Bouzigues sous la conduite de Marie-Anne Mouraret !

 
Excellente nouvelle : Anne-Solène Marchand, qui joue la comédie à Bouzigues sous la conduite de Marie-Anne Mouraret depuis 11 ans, vient d’être acceptée au Conservatoire à rayonnement régional de Montpellier. Dans cette école, la jeune étudiante de 18 ans préparera pendant deux ans les concours pour entrer dans l’une des écoles nationales qui forment à l’art dramatique. 80 candidats se sont présentés, 12 ont été retenus.
 
 
Anne-Solène dit avoir été convertie au théâtre par sa professeure de Bouzigues ; elle la remercie de l’avoir fait rêver, de l’avoir bien accompagnée et bien préparée au concours.
 
Lors de l’audition pour entrer au Conservatoire, Anne-Solène a joué une scène de "L’Impromptu de Versailles" de Molière avec une camarade de Bouzigues, Estelle Henry, qui lui a donné la réplique. Le choix de cette comédie pour passer le concours a été le bon : l’austère jury a ri aux éclats et a reconnu la valeur de la candidate et de sa partenaire. Bravo Mademoiselle !
Vous pouvez retrouver Anne-Solène, avec la troupe de Marie-Anne, dans "Le Mariage forcé" de Molière, le 26 septembre prochain à 17h00 à la Maison du Peuple de Balaruc-les-Bains.
 
Photographie : Mairie de Bouzigues
Peut être une image de 1 personne et plein air

Un spectacle autour des chansons de Georges Brassens au Musée Ethnographique de l'étang de Thau (Bouzigues).

Aucune description de photo disponible.

 

UN P’TIT COIN D’PARADIS

DIMANCHE 17 OCTOBRE 2021 À 15 h

Un p'tit coin de paradis

Gratuit   · Musée Ethnographique de l'Étang de Thau à BOUZIGUES

(texte de présentation)
 

Les textes de Georges BRASSENS (Tonton Georges, car il a une place de choix dans toutes les familles) parlent d’eux-mêmes. Ils sont une succession de petits récits de vie merveilleux et fantastiques.

Pourtant, on peut, peut être, essayer de se glisser dans quelques interstices pour entrer subrepticement dans son univers, son véritable “petit coin de paradis” universel.
Dans ce monde, où il joue sa comédie humaine, on rencontrera, et par la suite, on vous racontera ses copains (d’abord), ces personnages familiers d’ici ou d’ailleurs avec délicatesse et nuance.
 
Il parait qu’à plus de quatre on est une bande de cons!
Si le 17 octobre 2021 à 15h, une chanteuse guitariste (Véronique MERVEILLE), un contrebassiste (Pierre PEYRAS), un plasticien (Nicolas ÉON), un conteur (Claude DELSOL), une copine et des copains, se regroupent pour jouer: “Un p’tit coin de paradis”, une création originale et singulière (normal c’est face à Sète), c’est juste le nombre suffisant pour ne pas vous dire que “des imbécilités et/ou des absurdités” (synonymes pour les biens pensants du mot:”connerie”).
 
Avec les participants.es à cette déambulation, autour du musée de l’étang de Bouzigues, nous serons tous et toutes les témoins, les con-qui (conquis…) ce jour-là, entendrons dire, chanter, murmurer, crayonner, dessiner, bref jouer avec une foi inébranlable en notre Tonton Georges.
Comme l’a dit le “Bon Maître” qui sera invité d’honneur: “Tant pis si j’ai l’air infantile/ mais par ma foi/ ma phrase d’élection c’est: “ Il était une fois”.
“Le passéiste” (chanson posthume 1982)
Claude DELSOL
Entrée gratuite sur inscription au 04 67 78 33 57

Bouzigues au cours des siècles

Le fait « d'être à l'écart de la grand-route » a longtemps valu à Bouzigues la réputation d'être « un village sans histoire » : les voyageurs pressés ayant trop souvent confondu la quiétude ambiante et la pérennité du cachet pittoresque de la localité avec un isolement, envié et idyllique, par rapport à la marche du monde. Cet ouvrage est le déni absolu de cette opinion hâtive et superficielle. Le portrait que François Baqué et Antoine Rouquette brossent, en effet, de ce village du littoral au cours des siècles ne permet aucun doute à ce sujet. L'habitat fut très ancien sur le terroir et « la situation exceptionnelle » de la petite cité méditerranéenne, face à l'étang de Thau qui, « par les belles journées ensoleillées, brille de mille feux » ne doit pas faire oublier que Bouzigues (et toute sa région) fut une terre de passage (les Grecs, les colons de Marseille, les armées d'Annibal) et d'invasions (Romains, Wisigoths, Sarrasins, Normands) et que le nom de Bouzigues (Polygium) apparaît dès le IVe siècle sous la plume de Festus Avienus. Ensuite, c'est le destin de la seigneurie (mentionnée comme vassale de la seigneurie de Loupian au début du XIIe siècle) et celui de la communauté (administration des consuls) que les auteurs font revivre pendant plus de six siècles jusqu'à la Révolution au cours de laquelle les biens des « ci-devant privilégiés » sont étroitement surveillés (un voleur de raisins de douze ans est emprisonné), le...» suite chez Amazon