Insuffisance cardiaque : reconnaître les signaux d’alerte

 

Cœur, Santé, Pulse, Rythme Cardiaque

 

 

À partir du 13 mars 2023, l’Assurance Maladie relance une campagne nationale de sensibilisation auprès du grand public pour expliquer ce qu’est l’insuffisance cardiaque, permettre d’en déceler les signaux d’alerte et encourager la prévention. Cette maladie touche en France 1,5 million de personnes, plus de 200 000 sont hospitalisées et 70 000 décès y sont associés. Le point sur cette campagne avec Service-Public.fr.

Les signaux d’alerte de l’insuffisance cardiaque sont peu connus, on estime en France entre 400 000 et 700 000 le nombre de personnes qui en souffriraient sans le savoir. Or lorsqu’elles ne sont pas diagnostiquées à temps, les personnes atteintes s’exposent à de lourdes complications, avec un risque accru d’hospitalisation voire un risque vital dans les cas les plus graves.

Certaines de ces complications graves pourraient être évitées. C’est pourquoi, à partir du 13 mars 2023, l’Assurance Maladie renouvelle une campagne nationale de sensibilisation auprès du grand public, et en particulier auprès des seniors, pour faire connaître les signes d’alerte et encourager les patients à consulter leur médecin en cas de doute.

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque ?

On évoque cette pathologie lorsque le cœur perd de sa force musculaire et sa capacité de contraction normale. Il ne pompe alors plus assez de sang pour permettre aux organes de recevoir suffisamment d’oxygène et d’éléments nutritifs, essentiels à leur fonctionnement.

Les symptômes sont facilement détectables :

  • essoufflement inhabituel : des difficultés à reprendre son souffle après un simple effort ou au repos ;
  • pieds et chevilles gonflés : des œdèmes sur les pieds et les chevilles, laissant visible la marque de l’élastique des chaussettes ;
  • prise de poids rapide : 2 à 3 kilos supplémentaires en quelques jours et sans explication ;
  • fatigue excessive : une sensation de fatigue importante en marchant, montant des escaliers ou en portant des charges.

Si l’on éprouve un ou plusieurs de ces symptômes, et notamment si l’on a plus de 60 ans ou bien si l’on est atteint d’une maladie chronique, il convient d’être vigilant et de consulter son médecin généraliste. Un diagnostic précoce permet de freiner l’évolution de la maladie.

  À noter : Pour en savoir plus sur la maladie et les signaux qui doivent vous alerter, consultez la page dédiée aux signaux d’alerte de l’Assurance Maladie.

Pour en savoir plus

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon