Frontignan

Inauguration de fin des travaux d’agrandissement d’un port dynamique et ambitieux

24/09/2022-AS

Les travaux de restructuration et de modernisation achevés, la ville, Michel Arrouy, maire de Frontignan la Peyrade, son adjoint délégué aux espaces portuaires et balnéaires, Jean-Louis Molto et l’ensemble du conseil municipal ont convié les partenaires, représentants de l’état, région et département ainsi que la population à l’inauguration de l’extension du port de plaisance de Frontignan la Peyrade.

En 2001, le taux de remplissage passe de 37 % à 100 %, en hébergeant jusqu’à 600 bateaux, portant son statut au rang de port moyen.

Aujourd’hui, le port de plaisance de Frontignan accueille chaque année plus d’un millier de navires. Adhérent à l’Union des Villes portuaires d’Occitanie et signataire de la charte Sud de France Nautique, labellisé Port propre et Pavillon Bleu depuis 25 ans, le port de plaisance de Frontignan est régulièrement salué pour son engagement environnemental.

Le port ne répondant plus pleinement aux exigences de la plaisance moderne et souffre notamment d’un manque chronique de postes d’accostage disponibles. La Ville engage un projet d’extension et de modernisation du port qui remplit ses objectifs.

Elle lance les premiers travaux de restructuration, afin de moderniser ses équipements et offrir plus d’anneaux. Ces travaux de restructuration et de modernisation ont eu lieu de novembre 2020 à mai 2022. Le budget de 4,5M€ a été financé par la Ville de Frontignan, avec la participation de l’État, du Département de l’Hérault et la région Occitanie. La capacité d’accueil a été augmentée de 150 anneaux, passant ainsi de 600 à 750 anneaux (100 en contrats annuels et 50 réservés aux escales), sans accroitre l’emprise du site.

Au cours des allocutions, Jean Louis Molto, maire adjoint en charge du port a rendu hommage à son prédécesseur, Gérard Arnal « Il m’a dit c’est un gros bateau mais un bateau n’est rien sans un bon équipage donc je veux profiter de cette soirée pour remercier l’équipage du port de Frontignan »

 « En 1965, le conseil municipal de Frontignan décide l’ouverture d’un grau, ainsi que la construction de deux digues. Il s’agit là de l’amorce du port de plaisance que l’on connaît aujourd’hui, mais dont la création ne débute qu’un quart de siècle plus tard, en 1979. Les derniers aménagements de pontons s’achèvent en 1982 : le port de Frontignan est alors finalisé. Trente-cinq ans plus tard, ses ambitions ne s’essoufflent pas et le port continue, aujourd’hui encore, à se moderniser et à évoluer avec son temps

D’abord géré par la commune puis par le SYMOCA (réunissant conseil départemental, chambre de commerce de Montpellier, communes de Mauguio et de La Grande-Motte), devenu SYMOCAF avec l’adhésion de Frontignan en 1982, le port revient en gestion municipale en 1996 », a rappelé Michel Arrouy, et de convier l’assistance à partager l’apéritif offert par la Ville de Frontignan la Peyrade et d’assister au spectacle « Féérie sur l’eau »

Les Vendanges et St Vincent sont fêtés à Frontignan.

 

Un jour, paraît-il, Saint-Vincent s'arrêta au bord d'une vigne pour échanger quelques mots avec les vignerons. Pendant ce temps, son âne brouta des jeunes pousses de vigne. À la récolte suivante, le pied de vigne brouté fut bien plus productif que les autres. L'âne du saint avait inventé la taille de la vigne !

Voici l'une des nombreuses histoires que l'on raconte au sujet de Saint Vincent pour expliquer qu'il est le saint patron des vignerons. La date de la saint Vincent, correspond généralement à une période climatique de transition entre l'état d'hibernation de la vigne et celle du retour de la végétation "à la saint Vincent, l'hiver s'en va ou se reprend" et surtout, autrefois, au début de la taille.

A l'occasion de la St Vincent, saint patron des vignerons, la ville, la paroisse St Sauveur en Gardiole en partenariat avec Culture Avenir Tradition et quelques associations locales ont prévu, le dimanche 25 septembre 2022 de célébrer les vendanges et leur saint.

Au programme :

  •  11h / Messe de la paroisse Saint-Sauveur en Gardiole célébrée par le Père Pierre Brugidou puis défilé des associations jusqu’à la salle de l’Aire
  • 12h30 / Apéritif offert par la Ville et la Confrérie des Torsades
  • 13h / Repas de la “Colle de la Gardiole“

Entrées diverses
Daube de joue de boeuf à la Provençale
Vacherin glacé aux fruits rouges
Vins, eau et café compris

  • Réservation obligatoire.
  • Animations diverses tout au long de l’après-midi.
  • Renseignements : 06 83 06 87 08

Agglo : égalité entre les femmes et les hommes

Si le département de l'Hérault est "en avance" sur l'implication nationale, nous sommes en droit de dire que, sur plus de 1200 intercommunalités, "l'Agglopôle Méditerranée fait partie des 29 signataires… (F. Commeinhes)". Impliquée depuis 2001 dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles, l'agglo vient de créer un nouveau Comité à l'Égalité attribué à M. Josian Ribes, vice-président et maire de Montbazin.… 14 communes de notre territoire ont désigné une ou un élu(e) référent(e) Égalité…

La soirée de présentation de ce comité a eu lieu ce vendredi 23 septembre en présence de Mme Canovas, DDDF et de MM. Commeinhes, Ribes et Baëza, maire de Mèze. Simplicité et engagement ont été les mots de la réunion. Nous avons noté qu'un représentant de la Police Municipale de Mèze était présent… Parmi les paroles retenues : "…évitons les effets d'annonces et construisons… respectons l'égalité de droit… l'ensemble femme-homme est une complémentarité… s'il faut un hébergement pour les femmes, il faut penser aussi à s'occuper des "violents"… tout un panel de remarques venues d'une salle du Temps Libre bien remplie et concernée.

Quelques photos : dm

M. Ribes a présenté son comité des élus référents et leur prochain programme :

 

Ville Référent Projet
Balaruc Les Bains ARNOUX Joëlle Sensibilisation aux élèves du primaire - Rencontres associatives - Égalité autour de la poésie
Balaruc Le Vieux RUIS Christian Mobilité des femmes - Campagne d'affichage du 18 au 25/11 pour les femmes conductrices
Bouzigues KERBIGUET Élodie Diffusion d'un film documentaire + soirée conférence avec P. Bras (jury prix Simone de Beauvoir)
Frontignan MOUREAUX Georges Promouvoir l'égalité dans les associations et auprès des jeunes
Gigean BERTES Leila Large communication auprès de la population par le biais associatif
Loupian MARTIN Pauline Soirée "guinguette citoyenne" autour de l'urbanisme genré + sensibilisation aux centres de loisirs
Marseillan POUSSIER Jean-Denis Mise en place d'un collectif "Paroles de femmes" avec interventions des professionnels de la médecine
Mèze AKNIN Delphine Développer une culture de l'égalité auprès des jeunes, dans l'entreprise et créer un réseau de femmes entrepreneuses
Mireval BROOKS Christelle Organisation d'un café citoyen "Un homme, une femme"
Montbazin RIBES Marjorie Affiche cinéma réalisée au centre de loisirs et animée par une comédienne + théâtre + café des familles (Zarzélés)
Poussan PEREA Julie Création d'un espace d'ouvrages dédiés à l'égalité entre les femmes et les hommes
Sète REYNAUD Myriam Conférence/Débat et démonstration de self-défense + table ronde sur l'égalité professionnelle
Vic La Gardiole VERGOZ Luc Mise en place d'un évènement "Sport et Égalité" (tout âge)
Villeveyrac GRANDSIRE Dominique Soirée débat avec municipalité et association "Le Mastroquet" sur l'égalité entre femmes et hommes

Ce Samedi 24 septembre, le Frontignan La Peyrade Basket se déplace à Saint Jean de Vedas.

 

Pour cette 3é journée du championnat, le FLPB se déplace à Saint Jean de Vedas, chez le nouveau promu en N3.

Les hommes de Slobodan Ocokoljic, qui connaissent bien leurs adversaires iront chercher une victoire.

Samedi, pour ce derby local, si la tâche ne s’annonce pas insurmontable, elle sera, n’en doutons pas, autrement plus dure, car les Védasiens auront à cœur d'effacer la lourde défaite subi à Tain-Tournon.

En pratique

  • Samedi 24 septembre à 20 h
  • Gymnase Baptiste Miralles, 1 rue Frédérico Garcia Lorca
  • St Jean De Vedas
  • Entrée gratuite

EHPAD - Repas dansant sur Anatole France

L’association « Vivre à la Maison de Retraite » vous propose un repas dansant.

L' association finance les activités, animations et sorties proposées aux résidents.

Les bénéfices de cette journée serviront donc à financer des animations.

Dimanche 2 Octobre à partir de 11H45 .

Ouvert à tous

Cette manifestation se déroulera dans les jardins de la Maison de Retraite Anatole France

Calmette : Un quartier en fête le 24 septembre.

Calmette en fête ! réunit toutes les générations du quartier pour partager et échanger autour de tournois sportifs, d’animations ludiques et d’ateliers pour tous.

Ce samedi 24 septembre dés 14h, c’est un programme varié, conçu avec les habitants du quartier et de nombreuses associations de la commune.

Cette année la fête aura pour thème l’île aux pirates. Les participants pourront notamment, durant leur chasse au trésor en sillonnant les différents stands, profiter d’un spectacle, offert par la Ville, de la Cie Ostara : Les filles du capitaine.

Cie Ostara : Les filles du capitaine

Semaine bleue, « Brisons les idées reçues »

La semaine bleue, c’est l’occasion de promouvoir un autre regard porté sur le vieillissement et la vieillesse. C’est un moment privilégié pour informer et sensibiliser l’opinion sur la contribution des ainés à la vie économique, sociale et culturelle. L’idée est aussi pour vous, acteurs, c’est l’occasion de valoriser les projets et les réalisations que vous mettez en place tout au long l’année.

Cette année, elle aura lieu du 3 au 9 octobre et portera sur le thème : « Changeons notre regard sur les aînés, Brisons les idées reçues ».

Durant cette semaine les aînés de la ville vont pouvoir profiter d’un programme riche en animations, avec des balades, des rencontres, de la littérature, de la musique, des ateliers, des jeux, du cinéma,

Les inscriptions ont débuté dès ce lundi 19 et ce jusqu’au 30 septembre.

 

Au programme de la semaine bleue 2022:

Lundi 3 octobre

  •   Si Frontignan m’était contée – Balade chantée et théâtralisée par le duo d’Aqui dans le cœur historique de la commune. 6 saynètes seront jouées devant un monument, une place, la mairie, l’église… 10h à 12h – Départ maison des seniors Vincent-Giner – Sur inscription.
  •   Séance cinéma spéciale semaine bleue – Diffusion d’un film, suivie d’un débat animé par l’équipe du CinéMistral. 14h30 – CinéMistral – Tarif unique – Rens. et insc. : maison des seniors Vincent-Giner

Mardi 4 octobre

  • Atelier prévention santé, animé par Caroline Martin, pharmacienne – Prendre soin de son armoire à pharmacie (tri, recyclage, dates de péremption, respect de l’ordonnance, notices, automédication…). 9h30 à 11h – Maison des seniors Vincent-Giner, salle polyvalente – Ouvert à tous.
  • Concours de pétanque – 14h30 à 17h – Espace de vie sociale Albert-Calmette – Ouvert à tous – sur inscription.

Mercredi 5 octobre

  • Confection de Tawashis – Des éponges zéro déchet, hygiéniques, écologiques et économiques, originaires du Japon qui s’utilisent en remplacement d’une éponge ou d’un gant classique. Atelier créatif parents/enfants/grands-parents animé par Mme Viviane Olivan. 9h30 à 12h – Maison des seniors Vincent-Giner, salle extérieure 1 – Sur inscription.
  • Je ressens, j’écoute, je respire… Marina propose 2 séances d’initiation au Yoga. Postures douces et adaptées aux seniors, relaxation par le souffle seront au programme. 9h30 à 11h30 – Maison des seniors Vincent- Giner, salle extérieure 2 – Sur inscription.
  • Marche bleue – Sortie découverte des salins parents/enfants/grands-parents animée par le club 40. 14h à 17h – Départ salle de l’Aire – Ouverte à tous – Sur inscription. Prévoir chaussures de marche.
  • Grand loto commun des Clubs – 14h à 17h – Maison des seniors Vincent-Giner, salle polyvalente

Jeudi 6 octobre

  • À la découverte de la pratigue du pilates – Deux ateliers animés par Nelly Guiraud, intervenante au carrefour de l’amitié. 9h30 à 11h30 – Maison des seniors Vincent-Giner, salle extérieure 2 – Sur inscription.
  •  Un tiers lieu dans mon EHPAD – Visites par groupe du “café solidaire”. 9h30 à 11h30 – Rue Anatole-France, départ de la cour de la maison Vincent-Giner – Ouvertes à tous – Sur inscription – Sous réserve de l’ouverture du lieu.
  •  Pour des jardins gui chantent… Visite LPO Villeveyrac et fabrication d’un nichoir. Organisée par la Ville de Frontignan la Peyrade. 14h – Départ en covoiturage, rendez-vous dans la cour de la maison des seniors Vincent-Giner – Sur inscription.
  • Concours de belote – Animé par le carrefour de l’amitié. 14h à 17h – Maison des seniors Vincent-Giner, salle polyvalente – Sur inscription.
  • Les lucioles dans la lumière – La compagnie des Lucioles des Solidaires intergénérations présentent leur pièce de théâtre. 14h à 17h – Départ salle de l’Aire – Ouvert à tous – sur inscription.

Vendredi 7 octobre

  • La musigue, langue des émotions – La musicothérapie favorise le lien social, l’expression, la communication, la relation, l’estime de soi. Elle stimule la mémoire, permet la mise en jeu du corps dans la relation. Elle permet également de développer la créativité et l’imagination. Nadége Chaussat, musicothérapeute clinicienne animera deux ateliers d’initiation. 9h30 / 11h30 – Maison des seniors Vincent-Giner, salle extérieure 2 – Sur inscription.
  • Voyage découverte Bien-être – Séances de réflexologie palmaire proposées par Valérie Benvenuto, certifiée par la Fédération Française des réflexologues. 9h30 / 11h30 – Maison des seniors Vincent-Giner, salle extérieure 1 – Sur inscription.
  • La transmission intergénérationnelle en mode culinaire – Atelier de confection de gâteaux en binômes avec les élèves du lycée professionnel Maurice-Clavel. Les pâtisseries seront proposées à la dégustation lors du goûter de l’après-midi de clôture. 9h à 12h – Lycée Maurice-Clavel, rue de la Raffinerie – Sur inscription.
  • La guinguette de la semaine Bleue – Bal populaire animé par Geoges Olivier et Romane. En partenariat avec le club des Solidaires intergénérations.
  • Participation du groupe artistique du club 40 et des élèves du lycée professionnel Maurice-Clavel. Installation d’une selfiejoke dans la cour, divertissements et fous rires • garantis. 14h à 17h30 – Maison des seniors Vincent-Giner – Ouvert à tous.
  • Apéritif de clôture de la semaine bleue – En présence des élus et de tous les participants. Dès 18h – Cour extérieure de la maison des seniors Vincent-Giner

En pratique

• Du 3 au 7 octobre 2022

• Inscriptions : maison des seniors à partir du lundi 19 septembre, jusqu’au 30 septembre 2022

• Renseignements : maison des seniors Vincent-Giner, rue Anatole-France,

• Tél - 04 67 18 54 40 ou 04 67 18 54 44

Patrimoine Frontignan - L’histoire de la Presqu’île Caramus

Nous vous invitons à découvrir l’évolution au cours des siècles d’une partie lagunaire de la cité médiévale de Frontignan.

Le Caramus nommé « Cap de Mus » au XVIIe

Cette presqu'île a dû être habité par des civilisations anciennes pour se nourrir des ressources poissonneuses de l’étang d’Ingril. C’est aussi un lieu de pâturage (salicorne, sansouire, saladelle, etc.) pour les ovins.

 

(Reconstitution)

Il y a des lustres la côte sableuse et saline de la presqu’île a été façonnée naturellement et surtout transformée par l’homme.

Les Moulins à vent

La création de moulins à blé relève d’un monopole seigneurial, ou tout au moins dépend d’une autorisation seigneuriale.

En 1525, sur la presqu’île « Caramus » a été bâti le premier moulin à vent pour moudre le blé du terroir afin de ne plus dépendre des moulins à eau de Poussan (Fresquelin) « Issanka » et de Balaruc le Vieux) Roquerols.

En 1773, on notera la présence de trois moulins à vent sur le bord de l’étang. La longue durée du creusement du canal du Rhône à Sète et aussi la construction d’un pont de pierre n’auront pas facilité la circulation des charrettes de blé, ces contraintes ont démotivé les meuniers frontignanais pour produire et vendre la farine.

XIXe siècle, il ne subsiste qu’un seul moulin en fonction. Les plantations dans la plaine de la Gardiole de vignes tels les cépages de rouges, blancs et de muscat plus rentables, ont définitivement anéanti la culture du blé. Cette fin de siècle sonnera le glas des moulins à vent frontignanais.

1958 enfants, nous venons jouer sur le terrain vague Caramus ou seule l’embase de pierre d’un moulin à vent dépassait du sol.

 

(Reconstitution hypothétique)

Au cours des siècles, des enceintes successives de remparts ont modifiées la cité, des tours ont été arasées. 

Modification de la topologie extra-muros de la cité

L’authentique port lagunaire situé aux pieds des remparts disparaît. Un bassin (petit port) est créé vers 1745 puis il est comblé pour nuisances olfactives par la suite, il devient un lieu pour les fêtes foraines et les cirques et enfin un parking (aujourd’hui parking salle de l’Aire).

La création du canal (du Rhône à Sète) a chamboulé la vie de la cité. L’accès au Caramus a été difficile pendant une période de travaux.

Sociabilité du Caramus

Les humbles familles et certaines miséreuses de pêcheurs sont dans l’obligation de se déplacer de leur lieu de vie (l’ancien port d’Ingril) et elles viennent s’installer le long du chemin de halage du canal des étangs dans des cabanons hétéroclites.

Au XXe siècle, ce lieu est squatté par une famille de gitan, elle s’installera à demeure puis s’agrandira et s’appropriera les terrains, cet expansionnisme se poursuit encore aujourd’hui. Dans ce quartier « Caramus » naît une enclave « sensible », de Frontignan ».

1903, un champ « Rancelle » actuellement le lycée LEPAP Maurice Clavel devient un terrain de jeux puis un terrain de football, il sera déplacé en 1934 après le pont du chemin de fer et portera le nom stade Lucien Jean.

1939-1945 : Au cours de la 2è guerre mondiale, le 404è régiment de DCA cantonnera sur le terrain du Caramus derrière les arènes érigées en 1983. Il existe toujours un vestige d’un blockhaus dans ce terrain resté à l’abandon. Après la guerre sur ce site se dérouleront des compétitions de Ball-trap.

1945, fin de la guerre, une grande partie du Caramus deviendra un dépôt d’ordures de toutes nature avec des odeurs fétides.

Plus tard, ces tas d’immondices seront recouvertes de terre et un complexe sportif naîtra avec des terrains de foot, basketball, tennis, rugby, arènes. Un Luna Park estival s’installera sur l’emplacement actuel du terrain de pétanque puis cet espace sera arboré de peupliers, un vaste parking sera créé, etc.

 

Vue partielle du Caramus au XXIè siècle

1984, la décision de l’état et de la région est prise pour la déviation d’un nouveau canal à grand gabarit qui aboutit dans la zone portuaire de Sète-Frontignan en 1989 ainsi que la déviation de la départementale D 612, ces travaux modifieront la configuration de cette presqu’île.

2006, construction d’un nouveau Centre des Sapeurs-Pompiers SDIS 34 sera construit sur ce vidoir d’immondices jetées, ce lieu sera appelé « le trou du cheval mort », des familles de muridé (rat d’égout) se nourrissent. Sur ce site avait été érigée une torchère de la raffinerie de pétrole.

Le nom ancestral du tènement RANCELLE du Caramus à disparue. Pourquoi ne pas nommer le pont-canal RANCELLE.

Afin de conserver l’histoire de notre patrimoine, nous suggérons d’appeler l’allée pour se rendre aux stades » LES 3 MOULINS ».

« Nous n’avons pas évoqué la parcelle de la presqu’île concernant le raffinage pétrolier ».

Nota : Le nom usité de cette " presqu'île du Caramus" pendant des siècles a perdu aujourd’hui l’âme de sa presqu’île.

Michel CAMPESTRE/Alain SANFILIPPO

+deFIRN >> Balade littéraire pédestre avec Sylvia Cagninacci

Balade pédestre littéraire au lieu-dit Rasclegirascle, sur le massif de la Gardiole, à Frontignan Le Samedi 24 septembre 2022, 10h30, avec Sylvia Cagninacci.

Vous embarquez pour une promenade de quelques kilomètres, ponctuée de lectures par les auteur.e.s puis d’une dégustation des produits du terroir en circuit court et d’une séance de dédicace. À ne pas manquer ! Et pour prolonger le plaisir, venez aussi rencontrer l'auteure à la librairie Prose Cafe

 
  Sylvia Cagninacci

Née à Paris et y ayant fait carrière dans une grande agence de communication éditoriale, Sylvia Cagninacci est rentrée sur le Cap Corse en 2016 s’installer dans ce village de la vallée du Lota dont est originaire sa famille. Elle écrit Palais de mémoire (Albania, 2019), avec Jean-André Bertozzi, un récit photographique sur les palazzi, ces «folies» construites au 19e siècle par les Corses qui ont fait fortune aux Amériques et co-réalise, avec le même complice, le photo-documentaire Paroles dévoilées, sur les femmes issues de l’émigration marocaine en Corse. Des îles et des chiens (In8, 2022), son premier roman -déjà lauréat du prix Ulysse 2022-, est une tragédie âpre, forte, déroutante, guidée par la voix solaire et angélique d’un enfant victime de la folle brutalité des hommes.

 

« Sur le sentier de Saint-Jean, je me suis arrêté à bout de souffle, sur la grande pierre plate, avant d’entamer la dernière montée qui mène à la chapelle. Et ce que j’avais imaginé est arrivé. Enfin pas tout à fait. Sous l’impact de la balle qui m’a perforé la cuisse, l’azur s’est bien déchiré en deux, mais rien n’a bougé. La mer ne s’est pas vidée et le ciel est resté suspendu en l’air. » (Des îles et des chiens, In8, 2022)

Organisé par la Ville de Frontignan la Peyrade dans le cadre du Festival international du roman noir (FIRN) 2022, en partenariat avec les éditions In8, la librairie associative Prose Café et la cave coopérative de Frontignan. En collaboration avec le Festival du livre de Mont de Marsan. Gratuit et ouvert à tous.

 

En Pratique :

  • Samedi 24 septembre 2022, 10h30, Rasclegirascle (La Gardiole, Frontignan).
  • Autour de Des îles et des chiens (In8, 2022)
  •  En partenariat avec les éditions In8, la librairie associative Prose Café et la cave coopérative de Frontignan. En collaboration avec le Festival du livre de Mont de Marsan.
  • Gratuit.
  •  Suivie le jour-même, à 18h, d’une rencontre avec l’auteure, librairie Prose Café, place Vieille-Poste, Frontignan.
  •  Rens. et insc. : 04 67 18 54 92 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • + d’infos : www.firn-frontignan.fr

Frontignan la Peyrade, dévoile son patrimoine

A l’occasion des 39e journées européennes du patrimoine qui se déroulent les 17 et 18 septembre autour du thème : Patrimoine Durable, la Ville et ses partenaires proposent cette année, outre les visites de lieux patrimoniaux incontournables de la commune (musée municipal, église Saint-Paul, maison Poulalion, Hôtel de Ville, capitelles…), une série de balades, animations ou encore expositions..., à découvrir tout au long du week-end, voire plus… Suivez le guide !

 

Frontignan la Peyrade, un patrimoine historique et culturel

Au-delà de son incroyable patrimoine naturel, entre garrigue, mer et étangs, parfois sauvage, parfois façonné par la main de l’homme au fil des siècles, Frontignan est une cité dont les origines remontent à la préhistoire avec des vestiges retrouvés en pleine Gardiole et dont les premières mentions historiques sont établies en 1030.

Une riche saga qui court depuis l’église Saint-Paul, monument historique fortifié classé, construit entre les XIIe et XIVe siècle, jusqu’à la place Jean-Jaurès rebâtie après le bombardement des Alliés en 1944, en passant par l’Hôtel de Ville, témoin de l’architecture républicaine du XIXe, l’inclassable maison Poulalion, la chapelle des Pénitents (1642), devenue musée ou encore les boulevards aux maisons vigneronnes... Depuis toujours, Frontignan la Peyrade a su enrichir son patrimoine en favorisant de concert recherche archéologique et création contemporaine.

Un écomusée avant l’heure

Le Musée de Frontignan s’appuie, depuis 1974, sur un des principes fondateurs du label, l’esprit participatif. Il valorise et sauvegarde tout autant son patrimoine matériel qu’immatériel autour de son territoire et de sa population. Depuis 2016, cinq collections semi-permanentes, évolutives et numériques sont présentées :

  • histoire maritime, avec du mobilier d’archéologie sous-marine issu d’épaves du 19e siècle, et les deux seules épaves militaires de France (Lion et Robuste) du 18e siècle,
  • histoire nautique, attestée dès le 17e siècle, avec pavois de joutes languedociennes, trophées et musique traditionnelle,
  • le passé industriel avec l’histoire de l’ancienne usine à soufre, construite à la fin du 19e siècle, reconvertie en éco-quartier labellisé haute qualité environnementale,
  • histoire saline qui a donné naissance à une industrie florissante de 1795 à 1968,
  • histoire viticole et tonnelière autour du muscat, le Frontignan, AOP depuis 1936,
  • histoire du site, qui abritait l’ancienne chapelle de la confrérie des Pénitents blancs construite en 1642, et dont l’activité a cessé en 1952.

D’autres collections (beaux-arts, archéologie terrestre et sous-marine, ethnologie), conservées dans des réserves dédiées, viennent régulièrement enrichir les expositions : à travers des expositions temporaires ou lors de l’ouverture des réserves au public, notamment pour les Journées Européennes du Patrimoine.

Musée municipal - 4 bis rue du Député Lucien-Salette. Ouvert du mardi au samedi : 10h>12h - 14h>18h

 Programme des JEP 2022 ICI

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).