Vacances éducatives réussies

Après une première session organisée du 7 au 16 juillet, la seconde session du dispositif Vacances et réussite éducative à Frontignan, démarrée le 16 août, vient de s’achever ce vendredi 27, à l’école des Terres Blanches.

Pour les enfants du CP à la 3e, alors que tout était prêt pour remettre en place le dispositif Vacances apprenantes proposé durant l’été 2020 en partenariat avec l’Education nationale, l’État n’a pas souhaité reconduire le dispositif dans les mêmes conditions malgré son réel succès et son évidente utilité. Afin de proposer, tout de même, une action en faveur des enfants les plus en difficulté, la municipalité a souhaité mettre en œuvre un plan B en proposant un nouveau dispositif Vacances et réussite éducative à Frontignan, du 7 au 16 juillet et du 16 au 27 août 2021, à l’école des Terres Blanches, en priorité pour les enfants qui en ont le plus besoin, notamment ceux repérés par les enseignants et les acteurs éducatifs.

L’Éducation Nationale, donc les enseignants, ne participant pas cette année au dispositif, la Ville a été contrainte de s’adapter en réduisant la capacité d’accueil et l’amplitude horaire (de 9h à 17h), pour faire malgré tout perdurer l’expérience si bénéfique. Ainsi, pour chacune des 2 sessions, une trentaine d’enfants, encadrés par 6 animateurs municipaux, ont bénéficié, le matin, des activités liées à l’accompagnement scolaire, puis, après un repas tiré du sac le midi, les enfants ont participé à de nombreuses activités sportives, culturelles et de loisirs, l’après-midi, également encadrées par du personnel communal. Comme l’an passé, les activités du matin étaient gratuites et celles de l’après-midi payantes en fonction des revenus du foyer.

Ce vendredi, à 17h, pour finir en toute convivialité, les parents ont été conviés à une rencontre au cours de laquelle ils ont pu admirer l’exposition des photos et réalisations des enfants.

« Malgré le désengagement de l’Etat, la municipalité a tout mis en œuvre pour proposer un programme d’accompagnement scolaire aux enfants les plus en difficulté car, dans le contexte de crise que nous connaissons, il n’était pas concevable pour nous de supprimer cette action pédagogique utile à bon nombre d’enfants de la commune » Claudie Minguez, maire-adjointe déléguée à la ville éducatrice.

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).