CineMistral - Rencontre avec le réalisateur des Folies Fermiéres

 

18/05/2022-AS

DIMANCHE 22 MAI 2022

Dès 10h Le Collectif des Spectateurs du CinéMistral vous propose de vivre une journée pas comme les autres, en compagnie du réalisateur Jean-Pierre Améris.

La venue du réalisateur Jean-Pierre Améris, toute une journée au CinéMistral est une chance inouïe, pour partager les secrets de la vie d'un cinéaste.

Futur(e) réalisateur(ic)e, cinéphile en herbe, passionné(e) de ciné, allez vivre cette journée avec eux !

Programme:

  • 10h00 - Accueil
  • 10h30 - Table ronde
  • 11h30 - Projection de Folies en Folies de Caroline Bottaro (en sa présence) Entrée Libre
  • 13h00 - Pique Nique du terroir dans le jardin du cinéma
  • 14h00 - Projection + débat "Les Folies Fermieres de Jean Pierre Améris ( en sa présence)

Pique nique sur réservation - 04 67 48 92 77

Caroline Bottaro est une scénariste et réalisatrice française née le 27 octobre 1969 à Bielefeld (Allemagne).

Si elle goûte pour la première fois à la réalisation en 1995 avec son court métrage ‘La Mère’, porté par Nathalie Baye, c’est par le biais de l’écriture scénaristique que Caroline Bottaro se fait connaître.

Auteur associée au cinéaste Jean-Pierre Améris, elle signe notamment les scripts de ‘Les Aveux de l’innocent’ et de ‘C’est la vie’. Récompensée au Festival de Monte-Carlo pour le scénario du téléfilm ‘Ma fille préférée’, elle devient en quelques années une scénariste avérée. Pourtant en 2008, habitée par sa vieille passion, Caroline Bottaro se réapproprie la caméra et met en scène ‘Joueuse’, long métrage sur une femme de ménage qui se découvre un penchant pour les échecs.

Elle est également photographe de plateau Théâtre et cinéma. Elle réalise également DE FOLIES EN FOLIES, le documentaire de création sur le tournage du film LES FOLIES FERMIERES de Jean Pierre Améris.

 JEAN PIERRE AMERIS

Diplômé de l'IDHEC (Ex La FEMIS), Jean-Pierre Améris réalise en 1987 trois courts métrages, parmi lesquels Intérim, qui lui vaudra l'année suivante le Grand Prix du Festival de Clermont-Ferrand.

En 1992, il met en scène son premier long métrage, Le Bateau de mariage, l'histoire d'un instituteur sous l'Occupation. Le film obtient le Prix de la jeunesse au Festival de Tübingen. Jean-Pierre Améris alterne ensuite entre fictions et documentaires, avant de réaliser Les Aveux de l'innocent, primé plusieurs fois au Festival de Cannes en 1996 : Prix de la Semaine de la critique, Prix de la Jeunesse et Grand Rail d'or. Cinq ans plus tard, il obtient la coquille d'argent (Prix de la mise en scène) au Festival de San Sebastián et l'étoile d'or (Meilleur acteur pour Jacques Dutronc) au Festival international du film de Marrakech avec C'est la vie.

Les films vont s’enchaîner et il va faire tourner les plus grands : Sandrine Bonnaire, Dutronc, Bernard Campan, Isabelle Carré, Gérard Depardieu, Benoît Poelvoorde

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).