Occitanie

Même en télétravail, je suis gagnant avec l’abonnement liO train ou liO car

Vous pensez qu’en télétravaillant votre abonnement aux transports en commun n’est plus rentable ? Détrompez-vous !
Si vous télétravaillez en moyenne 3 jours par semaine, votre abonnement au train liO ou au cars liO est amorti dès le 5ème aller-retour / mois et il reste toujours bien plus économique que la voiture.

Mon abonnement FréquenciO en train liO amorti dès le 5ème aller-retour

 - Nouvelle fenêtre

Par exemple, si j’habite à Béziers et que je me rends à Montpellier 8 jours par mois, mes trajets me coûtent 84.16€ en voiture contre seulement 28.15€ par mois avec l’abonnement FréquenciO et la prise en charge de mon employeur.
Sans aucun abonnement, mes trajets en train me couteraient 220€ par mois. L’abonnement représente une économie de 191€ soit 87% de réduction.
Alors inutile d’hésiter, l’abonnement FréquenciO en train liO vous fait économiser du temps et de l’argent.

Mise en pratique

Coût du trajet Muret- Toulouse
Avec l’abonnement FréquenciO28.15€ / mois avec les 50% de la prise en charge employeur
En train liO sans abonnement 78.40€ / mois
En voiture 84.16€ / mois
Coût du trajet Béziers - Montpellier
Avec l’abonnement FréquenciO Annuel45€ / mois avec les 50% de la prise en charge employeur
En train liO sans abonnement 220.80€ / mois
En voiture 221.76€ / mois

Tarifs et abonnements sur : www.ter.sncf.com/occitanie

Bon à savoir

Les abonnements FréquenciO annuels sont plafonnés à 90€/ mois. Quelle que soit la distance parcourue, vous ne pairez pas plus de 90€/mois. Une aubaine pour les parcours longue distance !
En savoir + : Abonnés FréquenciO : votre abonnement plafonné à 90€ maximum

Un mois d’abonnement aux cars liO pour seulement 20€

 - Nouvelle fenêtre

La preuve se conjugue aussi avec les cars liO. Les abonnements mensuels tout public sont plafonnés à 40€ par mois quel que soit le trajet emprunté.

Pour un trajet entre Castres et Toulouse un actif se verra proposé un abonnement à 40€/mois qui lui renviendra à 20€ par mois avec une prise en charge de son employeur à hauteur de 50%.

Mise en pratique

Coût du trajet Castres – Toulouse
Avec l’abonnement liO autocars20€ / mois avec les 50% de la prise en charge employeur
En car liO sans abonnement 48€ / mois
En voiture 282.72€ / mois
Coût du trajet Le Vigan - Alès
Avec l’abonnement liO autocars20€ / mois avec les 50% de la prise en charge employeur
En car liO sans abonnement 40€ / mois
En voiture 186.20€ / mois

Tarifs et abonnements sur : www.mestrajets.lio.laregion.fr

Un stage pour tous les 3e en Occitanie

Parce qu’elle agit concrètement pour l’égalité des chances, la Région s’engage à faciliter la recherche d’un stage en entreprise pour les élèves de 3e d’Occitanie. Un dispositif complet d’accompagnement pour toutes les familles.

Pour aider chaque élève de 3e à trouver un stage, la Région mobilise son réseau et une appli.

Pour beaucoup de jeunes, le stage d’observation de 3e - obligatoire - représente souvent la première rencontre avec le monde du travail. Une rencontre pas toujours facile à organiser sans réseaux…
C’est pourquoi la Région s’implique et vient en aide aux élèves de 3e (60 000 en Occitanie) et à leurs familles. Pour donner les mêmes chances à toutes et tous et éviter que la recherche de stage ne tourne au parcours du combattant, elle propose un accompagnement complet à chacun.

Beaucoup de familles peinent à trouver un stage en 3e pour leurs enfants. Les agents de la Région sont là pour les accompagner dans cette recherche, dans tous les départements avec, en plus, une application numérique très simple d’utilisation, explique la présidente de Région Carole Delga.

Un réseau et une appli

Pour assurer cette mission, les agents de la Région dans les Maisons de l’Orientation basées à Toulouse et Montpellier, et les Maisons de la Région présentes dans les 13 départements d’Occitanie accueillent les familles qui ont besoin d’accompagnement pour trouver un stage. Elles informent et conseillent sur l’orientation, les formations et les métiers.

En parallèle, la Région met à profit les outils numériques pour faciliter la recherche d’employeurs d’accueil. La solution « Anie », déjà lancée par la Région pour connecter les apprentis et les stagiaires de la formation professionnelle avec des entreprises, a ajouté une nouvelle corde à son arc. Ouverte aux élèves de 3e à la rentrée 2020, elle a attiré plus de 2 500 candidats et mobilisé plus de 1 000 entreprises, malgré le contexte de crise.

« Anie » est à la fois un site web et une application gratuite, qui peut s’utiliser sur ordinateur, tablette et téléphone. Son utilisation est simplissime : l’élève sélectionne dans « Anie » des souhaits de métiers, de secteurs d’activité et de localisation géographique. L’application fait automatiquement la connexion entre ces souhaits et les structures occitanes prêtes à accueillir des stagiaires de 3e. Les résultats sont proposés à l’élève qui peut solliciter la ou les entreprises qui l’intéressent. Puis c’est au tour de l’entreprise choisie de confirmer sa volonté d’accueil. Des échanges avec l’établissement permettent enfin de bien définir le projet du jeune, qui sera définitivement validé via la signature d’une convention.

En savoir plus

En Occitanie, les étudiants peuvent compter sur la Région pour la rentrée

 

Formation, mobilité, santé, logement, alimentation, loisirs… La Région facilite l’accès des jeunes aux études supérieures et les aide à construire leur avenir. Explications.

 

Favoriser l’égalité d’accès aux études supérieures pour les jeunes tout en améliorant leurs chances de réussite : c’est la double mission que s’est donnée la Région Occitanie, sur tout son territoire.

En réparant l’escalier de la réussite, nous donnons à tous nos jeunes les mêmes chances pour construire leur avenir, souligne Carole Delga, la Présidente de Région.

Redonner du pouvoir d’achat aux jeunes

Première nouveauté de cette rentrée : le dispositif +=0. Mis en place avec la SNCF Occitanie, ce dispositif permet aux jeunes de 18 à 26 ans de se déplacer quasiment gratuitement sur le réseau régional des trains liO. Son principe : je voyage plus, je paie zéro. Expérimenté d’avril 2021 à août, il est désormais généralisé sur tout le territoire régional. Ainsi, dès lors que le jeune fait un minimum de 30 trajets par mois, il prend les trains liO gratuitement toute l’année.

 En parallèle, face à la hausse de la précarité chez les étudiants, l’opération Bien manger pour tous est reconduite. Elle avait été étendue aux étudiants au plus fort de la crise sanitaire (13 500 paniers distribués en 2020/2021). La Région octroie, en complément, une bourse aux jeunes qui s’engagent dans une formation aux métiers du sanitaire et du social. L’an dernier, près de 4 700 d’entre eux en ont bénéficié.

La santé étant elle aussi essentielle, la Région prend à sa charge 100€ via le Pass Mutuelle quand les étudiants boursiers (échelon 0 bis à 4), non éligibles aux dispositifs nationaux font l’acquisition d’une complémentaire santé. L’aide régionale équivaut au tarif de base, proposé par les mutuelles.

La Carte Jeune étendue jusqu’aux 26 ans

Pour que tous les jeunes d’Occitanie puissent, comme les lycéens, bénéficier des nombreux avantages liés à la Carte Jeune, la Région Occitanie lancera très prochainement une concertation avec les associations et structures représentatives des étudiants et plus largement de la jeunesse, pour permettre l’extension de la carte jusqu’à 26 ans.

En complément de la poursuite des salons TAF et la multiplication des formations aux métiers sanitaires et sociaux, la Région accélère le déploiement des campus connectés avec 7 nouveaux lieux : Millau, Florac, Saint-Affrique, Mende, Sète, Agde, Font-Romeu. Un soutien est également apporté aux nouvelles formations dans les Universités. Dans le même esprit, la Région a décidé de créer 10 écoles de la transition écologique (ETRE) d’ici 5 ans, pour préparer les jeunes aux métiers de demain.

Les chantiers de rénovation des campus sont, quant à eux, poursuivis en vue de continuer à offrir en Occitanie un cadre de vie de qualité aux étudiants. 47 opérations de rénovation (118 M€ investis) ont été financées depuis 2016 et plus de 5 100 logements étudiants rénovés ou créés.

Protéger les étudiants face à la crise sanitaire

En plus des paniers alimentaires, la Région a distribué 5 000 ordinateurs portables et 3 000 clés 4G aux étudiants afin qu’ils puissent suivre les cours à distance. 33 000 kits d’hygiène ont également été remis. Un soutien psychologique a été apporté à ceux qui en avaient besoin. Plus de 3 800 places étaient réservées pour des ateliers en ligne de gestion du stress et de sophrologie. Se sont ajoutées 800 consultations en ligne et d’autres en présentiel. Enfin, la Région facilite la vaccination des étudiant.e.s, via son dispositif Proxivaccin Etudiant.es.

Occitanie : bilan de la saison estivale 2021

Le CRTL vous informe sur les dernières enquêtes de conjoncture réalisées en 2021.

Après un printemps plutôt réussi et un mois de juillet prometteur, les résultats du mois d’août confirment la bonne saison des professionnels du tourisme de la région et ce, sur l’ensemble des destinations.

Télécharger le dossier  - Saison Estivale 2021

Une embellie estivale avec une hausse de 11% des nuitées touristiques par rapport à 2019

Alors que 2020 avait connu une affluence record en zones montagne et campagne, l’été 2021 voit un rééquilibrage des territoires au profit du littoral (qui retrouve son niveau de 2019) et une embellie des métropoles (Montpellier notamment).

 

Portée par la clientèle française, cette embellie est également à mettre à l’actif des clientèles étrangères européennes dont le retour progressif constitue une autre bonne nouvelle pour l’économie touristique régionale.

Les résultats sont à nuancer pour Lourdes et l’hôtellerie traditionnelle et il est à noter également qu’une part importante des nuitées touristiques en Occitanie relèvent du secteur non marchand : en famille, chez des amis ou en résidence secondaire (l’Occitanie est la 1ère région de France en nombre de résidences secondaires : 510 000).

De belles performances en hébergement locatif et hôtellerie de plein air

L’été 2021 enregistre de très belles performances sur l’hébergement locatif et l’hôtellerie de plein- air, à l’instar des colonies de vacances, des villages de vacances et des résidences de tourisme. L’hôtellerie n’a pas encore retrouvé sa « vitesse de croisière », mais progresse cependant avec 67% de taux d’occupation dans les villes (source MKG).

Installation de la conférence régionale du sport d'Occitanie

 

 https://www.datapressepremium.com/rmdiff/2984/_DSC7837.jpg

Jeudi 9 septembre, la conférence régionale du sport d'Occitanie a été installée par Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne et délégué territorial de l'Agence nationale du sport (ANS). Cette instance consultative est créée deux ans après la mise en place de l'ANS.
Kamel Chibli, vice-président de la Région Occitanie en charge de l'Éducation, de l'Orientation, de la Jeunesse et des Sports, a été élu président de la conférence par les 74 membres.
Cette conférence a pour but de fédérer les différents acteurs du sport au niveau territorial afin qu'ils puissent mieux se connaître, dialoguer et se concerter.
Lors de cette première réunion, un diagnostic régional du sport a été présenté aux délégués représentants quatre collèges : l'État, les collectivités territoriales, le mouvement sportif et les acteurs économiques et sociaux en lien avec le sport.

Il s'articule autour de plusieurs thématiques, notamment les équipements sportifs, le sport de haut niveau, le sport professionnel, la pratique du sport pour tous, le sport en situation de handicap, la réduction des inégalités d'accès à la pratique, la prévention et la lutte contre les discriminations et violences et, enfin, la promotion du bénévolat.

Un projet structurant et collectif sera bâti pour les cinq années à venir.Une conférence des financeurs sera également mise en place pour aider les porteurs de projets.

Les participants ont évoqué la nécessité de coordonner les actions des différentes politiques sportives territoriales, fédérales et nationales et de se fixer des objectifs communs.

« La conférence Régionale du sport que j'ai eu le plaisir d'installer, doit formaliser un projet sportif territorial, acte fondateur d'une stratégie sportive adaptée au territoire et partagée par tous. Toutes les facettes du sport y sont représentées, du sport amateur au sport professionnel, du sport loisir, au sport compétitif. L'Occitanie est une terre de sportifs et de supporters, chacun a maintenant son instance de référence », Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne.

« Je suis honoré d'être élu président de la Conférence régionale du sport d'Occitanie. L'objectif est clair : fédérer tous les acteurs du monde sportif pour construire une stratégie régionale commune. La crise sanitaire a révélé l'importance et la nécessité de s'assurer de l'égal accès de tous à la pratique sportive. Réel enjeu de santé publique, le sport doit être moteur d'une dynamique de développement territorial. Les JO 2024 seront une vitrine inestimable pour le sport français. L'Occitanie sera à la hauteur, et nous travaillerons collectivement pour assurer cela. » a déclaré Kamel Chibli, président de la Conférence régionale du sport d'Occitanie.

La Région et liO partent à la rencontre des usagers du territoire

- Semaine européenne de la mobilité 2021 -

 

 

Du 16 au 22 septembre 2021 aura lieu la 20ème édition de la Semaine européenne de la mobilité. Son objectif ? Inciter les citoyens à adopter une démarche écocitoyenne en privilégiant les mobilités alternatives et durables. À cette occasion, la Région Occitanie et liOpartent à la rencontre des usagers sur l'ensemble du territoire afin d'échanger autour de leurs expériences et des solutions de mobilité existantes(programme détaillé : voir encadré).

 

Pour la 20ème année consécutive, la Semaine européenne de la mobilité met à l'honneur les modes de déplacement durables, innovants et responsables. En Occitanie, la Région se mobilise en proposant aux usagers des solutions adaptées à leurs besoins, aux particularités du territoire ainsi qu'aux enjeux du réchauffement climatique :développement de l'intermodalité, aide à la mobilité douce, création de dessertes, tarification plus juste et plus lisible...

 

Durant toute la semaine, les équipes régionales liO, en lien avec SNCF Voyageurs, seront sur le terrain afin de présenter au grand public les offres et solutions de mobilité proposées par la Région via son réseau liO : abonnements pour les lignes de car ou de train, offres adaptées aux activités de loisirs ou encore présentation des nouvelles tarifications mises en place en cette rentrée, notamment pour les jeunes de moins de 26 ans...Dès maintenant, pour mieux comprendre les attentes de mobilité, un questionnaire en ligne est proposé à toutes les personnes qui n'ont jamais utilisé liO Train avec à la clé une offre d'essai gratuite valable pour une semaine : https://forms.office.com/r/ziyWrERiKz

 

 « Face à l'urgence climatique, il est plus que jamais nécessaire de repenser nos modes de déplacement. Ce travail passe par la mise en place d'offresà la fois plus respectueuses de l'environnement et adaptées aux besoins des usagers, ainsi qu'à leur budget. C'est aussi l'amélioration constante de la qualité de service, notamment sur la ponctualité. Pour être plébiscités, les transports en commun doivent être attractifs !La Semaine européenne de la mobilité permet non seulement de valoriser ces solutions mais également de favoriser l'échange et le partage d'expériences entre les équipes liOet les usagers. L'avenir de notre territoire dépend de notre capacité à proposer des solutions nouvelles et des modes de transports plus résilients »a notamment déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, à quelques jours de l'évènement.

 

 

 

 

Dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité, liO donne rendez-vous aux usagers dans tous les départements d'Occitanie

-    Ariège:

Vendredi 17 septembre - Marché de Foix (matinée)

Lundi 20 septembre - Marché de Mirepoix (matinée)

-        Aude:

Jeudi 16 septembre - Marché de Esperaza (matinée)

Vendredi 17 septembre - à bord du liO Train Narbonne-Montpellier n°876534 (6h30-7h32) / Montpellier-Narbonne n°876405 (7h53- 8h54)

Mercredi 22 septembre - Marché de Bram (matinée)

 

-       Aveyron :

Jeudi 16 septembre - à bord du liO Train Toulouse-Rodez n°870006 (11h16-12h36) / Rodez-Toulouse n° 870011 (14h30-16h41)

Vendredi 17 septembre - Marché de Millau (matinée)

Mercredi 22 septembre - Marché de Rodez (matinée)

 

-        Gard :

Jeudi 16 septembre - Pôle d'Échange Multimodal de Lunel

Vendredi 17 septembre - Université Vauban de Nîmes (matinée) et Université Hoche de Nîmes (après-midi)

Samedi 18 septembre - Centre Commercial Family Village de Nîmes

Lundi 20 septembre - Village de la mobilité à la gare routière de Nîmes-enprésence de Jean-Luc Gibelin, vice-président en charge des mobilités pour tous et des infrastructures de transports de 13h à 16h30

Mardi 21 septembre - Université des Carmes de Nîmes

Mercredi 22 septembre - Forum de la mobilité au Pôle d'Échange Multimodal d'Avignon

 

-      Haute-Garonne :

Lundi 20 septembre - Village de la mobilité à Toulouse

-        Hérault :

Samedi 18 septembre - Gratuité sur le réseau autocar liO de l'Hérault

-        Gers :

Vendredi 17 septembre - Gare routière d'Auch

Lundi 20 septembre - Animation à la Maison de ma Région d'Auch (table ronde sur le rôle des femmes dans le transport de voyageurs)

 

-        Lot :

 

Vendredi 17 septembre - Marché de Prayssac (matinée)

Samedi 18 septembre - Marché de Lalbenque (matinée)

Dimanche 19 septembre - Marché de Montcuq(matinée)

Lundi 20 septembre - Foire d'Assier (matinée)

Mardi 21 septembre - à bord du liO Train Cahors-Brive n° 871608 (10h37-11h43) / Brive-Montauban n°871643 (14h28-16h20)

 

-      Lozère :

Samedi 18 septembre - Marché de Mende (matinée)

 

-        Hautes-Pyrénées :

Jeudi 16 septembre - Animation à la Maison de ma Région de Tarbes (en partenariat avec l'association Wimoov)

Mercredi 22 septembre - Marché de Lannemezan (matinée)

 

-       Pyrénées-Orientales :

 

Jeudi 16 septembre - Gare de Perpignan

Samedi 18 septembre - Fête du Train à Prades et inauguration du Pôle d'Echange Multimodal -enprésence de Jean-Luc Gibelin à partir de 9h15

 

-        Tarn :

 

Vendredi 17 septembre - Marché de Carmaux et Marché de Gaillac (matinée)

Vendredi 17 septembre - à bord du liO Train Castres-Toulouse n°872472/3 (9h07-10h14) / Toulouse-Castres n°872404/5 (11h43-13h01)

Samedi 18 septembre - Marché de Castres et Marché de Lavaur (matinée)

Dimanche 19 septembre - Marché de Graulhet (matinée)

Lundi 20 septembre - Gare routière de Castres

Mardi 21 septembre - Gare routière d'Albi

Mercredi 22 septembre - Marché de St-Sulpice et Marché de Réalmont (matinée)

 

-       Tarn-et-Garonne :

 

Jeudi 16 septembre - Marché de Castelsarrasin (matinée)

Vendredi 17 septembre - Marché de Verdun-sur-Garonne (matinée)

Lundi 20 septembre - Marché de Caussade (matinée)

Mardi 21 septembre - Gare de Montauban

Mardi 21 septembre - à bord du liO Train Montauban-Cahors n°871606 (9h18-10h25)
Mercredi 22 septembre - à bord du liO Train Toulouse-Montauban-Agen n° 871814 (10h17-11h33) / Agen-Toulouse (12h27-13h44)

 

 

 

+ d'infos sur le site internet de liO: https://lio.laregion.fr/Semaine-Mobilite-2021

L’École régionale du numérique

L’Ecole régionale du numérique (ERN) offre l’opportunité aux personnes peu ou pas diplômées d’accéder à des formations qualifiantes dans le numérique.

Un réseau de formations innovantes du numérique

Cette « école » se structure non pas comme un établissement mais comme un réseau de formations innovantes du numérique. Ces formations sont proposées par des organismes de formation en partenariat avec la Région Occitanie qui finance les Ecoles régionales du numérique (ERN).

Les formations proposées accueillent des promotions d’environ 15 stagiaires et durent près de 10 mois.

Elles permettent aux apprenants de bénéficier d’une certification reconnue par le Ministère du Travail de niveau Bac + 2 : « Développeur Web&Web Mobile » ou « Technicien.ne supérieur systèmes et réseaux » selon les sites.

Au-delà des savoir-faire techniques, les stagiaires sont formés aux « techniques de recherche d’emploi » et développent leur réseau professionnel en participant à des projets pédagogiques et des évènements.

Qui peut intégrer une Ecole régionale du numérique ?

  • Les demandeurs d’emploi sans critère d’âge,
  • Toute personne ayant un attrait particulier pour les métiers du numérique.

Aucun prérequis académique n’est exigé.
Une attention particulière est portée aux personnes en situation de handicap, aux personnes issues des quartiers politique de la ville et au public féminin.

Où trouver une Ecole Régionale du Numérique ?

19 Ecoles Régionales du Numérique sont réparties sur les 13 départements de la région Occitanie : https://www.laregion.fr/ERN?fbclid=IwAR16KPPmJT

Des lycées uniques et remarquables en Occitanie !

De Perpignan à Cahors, l’Occitanie compte 355 lycées. Pour accueillir les élèves sur son territoire, la Région construit de nouveaux établissements à énergie positive, et s’engage à les moderniser. Découvrez en images les lycées les plus emblématiques d’Occitanie !

Voir toutes les photographies sur : https://www.laregion.fr/Des-lycees-uniques-et-remarquables-en-Occitanie

Inauguré en 2016, le lycée Léon Blum à Villefranche-de-Lauragais (Haute-Garonne) est le premier lycée à énergie positive de la nouvelle région Occitanie

L’Occitanie accueille 230 000 lycéens sur son territoire ! Pour répondre à la forte pression démographique, la Région construit de nouveaux établissements. Elle poursuit également en parallèle l’agrandissement et la rénovation des lycées existants. Depuis 2016, plus de 260 opérations de modernisation et de restructuration ont été soutenues par la Région. Un objectif commun à ces travaux : réduire l’empreinte énergétique des bâtiments et assurer des conditions d’études optimales à tous les élèves.

Escaliers, Lycée, Université

La Région doit garantir l’égalité des chances pour tous, affirme Carole Delga. Qu’on habite à Mende ou à Toulouse, les conditions d’études doivent être identiques pour les élèves. Sur les six ans à venir, cinq nouveaux lycées à énergie positive seront construits en Occitanie.

Des travaux engagés pour le confort et la sécurité des élèves

Propriétaire des terrains et des bâtiments, la Région construit, entretient et équipe les lycées. Depuis 2016, 893 M€ ont été consacrés à cette mission. Les principaux travaux réalisés concernent la rénovation des internats et des restaurants scolaires, la sécurisation des abords des lycées publics, la mise aux normes en matière d’accessibilité et l’amélioration énergétique des bâtiments. Au quotidien, la Région emploie près de 4 950 agents pour assurer le bon fonctionnement des lycées. Si certains métiers relèvent de la compétence de l’Etat (proviseurs, enseignants, surveillants, vie scolaire…) les agents régionaux des lycées (ARL) gèrent l’accueil, l’hébergement, l’entretien, et la restauration. Les équipes régionales de maintenance (ERM) assurent quant à elle les interventions techniques au sein des lycées (isolation phonique, réfection peinture, rénovation de salles de classe…), avec 16 équipes de 144 agents répartis sur tout le territoire.

 

En savoir plus

A la rentrée, soyons tous vaccinés !

Visuel proxivaccin étudiants

L’enjeu principal de la rentrée 2021 est de protéger les jeunes et leurs proches contre la Covid-19, grâce à la vaccination, afin qu’ils puissent suivre leur scolarité dans les meilleures conditions et autant que possible en présentiel.

La vaccination réduit de 90% le risque de faire des formes graves de la Covid-19 et freine efficacement la contagion. Afin de faciliter l’accès au vaccin pour les étudiants, la Région et ses partenaires lancent une tournée Proxivaccin dans la plupart des campus universitaires d’Occitanie.

Cette opération, en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé et la Croix-rouge Française et en collaboration avec le Rectorat de la région académique Occitanie et avec le concours des Crous de Toulouse et Montpellier, est déployée à proximité des restaurants et résidences universitaires gérées par les CROUS, dans la plupart des villes universitaires. Cela s’intègre dans le protocole régional de vaccination ARS/Rectorats en direction de l’enseignement supérieur.

La Région Occitanie se mobilise depuis le début de la crise sanitaire, aux côtés de l’ARS, pour faciliter la vaccination des populations, notamment celles éloignées des centres et dispositifs de vaccination, dans une dynamique « d’aller vers » afin de toucher un maximum de personnes.

  • Informations pratiques :
    • Les dates et lieux seront communiquées au fur et à mesure sur https://www.laregion.fr/proxivaccin?fbclid
    • Vaccins utilisés : Moderna et Pfizer
    • Pour être pris en charge il suffit d’une carte vitale ou de son numéro de sécurité sociale.

Bilan touristique estival en Occitanie

Bilan touristique estival en Occitanie 

 

Muriel Abadie, Vice-Présidente de la Région en charge du Tourisme Durable, des Loisirs et du Thermalisme représentant la présidente de Région Carole Delga, et Vincent Garel, Président du Comité Régional du Tourisme et des Loisirs d'Occitanie présenteront le bilan touristique de l'été 2021 en Occitanie ainsi que les perspectives du mois de septembre lors d'une conférence :

 

le jeudi 9 septembre à 9h30

à l'Hôtel de Région (Site de Toulouse) et en visio-conférence.

 

Conférence de bilan de l'été 2021
jeudi 9 septembre de 9h30 à l'Hôtel de Région

22 Boulevard du Maréchal Juin - Toulouse

 

Des lycées exemplaires pour bien étudier en Occitanie

Inauguration, construction de nouveaux établissements, rénovations… Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, fixe comme boussole « des conditions d’études optimales et identiques, qu’on habite en Lozère ou à Montpellier ». Zoom sur l’actualité des lycées en région.

Parce qu’offrir un environnement exemplaire à nos lycéens, c’est mettre toutes les chances de leur côté pour la construction de leur avenir, la Région a planifié depuis 2016 plus de 260 opérations de restructuration, rénovation ou construction de lycées. Elle répond ainsi aux besoins des territoires où la pression démographique est forte et améliore l’empreinte environnementale des établissements.

De nouveaux lycées pour nos jeunes


Point fort de la rentrée, l’inauguration le 6 septembre du lycée Lucie Aubrac à Sommières, dans le Gard [1]. Il ouvre ses portes à 300 élèves, avant de pouvoir en accueillir 1 200 à terme, dont 800 internes. L’établissement accueille une offre de formations générales, mais aussi des formations professionnelles et technologiques en lien avec les besoins du territoire, dans les domaines de l’environnement et de la gestion des déchets. D’une surface totale de 14 000 m2, comprenant 8 bâtiments, ce lycée à énergie positive représente un coût de 45 M€ financé à 100% par la Région.
 

Exemplaire sur le plan environnemental, le lycée répond aux normes Bepos et Effinergie 2017. Quelque 1 500 m2 de panneaux photovoltaïques couvrent les toits pour une production de 380.000 kWh/an - davantage d’énergie que l’établissement en nécessitera pour son fonctionnement annuel. Les espaces extérieurs comprennent 141 arbres et 2 675 plantes basses. 14 emplacements de bus encouragent l’usage des transports scolaires.

Le lycée porte le nom de Lucie Aubrac, figure de la Résistante française, décédée le 14 mars 2017.

Cinq nouveaux lycées d’ici 6 ans

Dans ce même objectif de bâtiments exemplaires en matière de transition énergétique, la Région Occitanie prévoit la construction de 5 nouveaux lycées d’ici à 2028 : Auterive (31), Cournonterral (34), ainsi que deux lycées supplémentaires sur l’aire toulousaine, et un à l’est de Montpellier. Pour ces trois futurs lycées, un appel à candidatures est lancé auprès des communes souhaitant les accueillir.

Les lycées existants se transforment

La Région met aussi les moyens pour restructurer, agrandir et rénover les lycées existants. Depuis 2016, 893 millions d’euros y ont été consacrés, faisant de l’Occitanie la 1ère Région française en investissement par lycéen [2].. Cette année, 50 chantiers sont déjà programmés dont la restructuration du lycée Jean de Prades à Castelsarrasin (82), de l’internat du lycée Victor Duruy à Bagnères-de-Bigorre (65), de l’internat du lycée Lacroix à Narbonne (11) ou du lycée Jean Baptiste Dumas à Alès (66).
 

Plusieurs chantiers portés par la Région vont bénéficier d’un coup d’accélérateur dans le cadre du Plan de relance national. Ainsi, 1 500 places d’internat seront créées ou rénovées dans les 6 lycées d’Occitanie labellisés « Internats d’excellence ». Le montant total des opérations s’élève à 15 M€, avec une participation de l’État de près de 4 M€. Par ailleurs, 34 opérations de conversion en énergie propre ou d’amélioration des réseaux et installations thermiques sont programmées. Représentant un montant de plus de 45 M€ financés par la Région, elles bénéficient d’une aide de l’État de 29,5 M€.

Une énergie positive pour la Région

Les économies d’énergies sont en hausse constante dans les lycées d’Occitanie. Depuis 2013, les consommations de gaz ont diminué de 31,5%, l’eau de 22% et l’électricité de 16%.

Par ailleurs, depuis 2016, l’investissement annuel de 220 M€ de la Région Occitanie contribue à soutenir l’activité économique du bâtiment, générant plus de 2 000 emplois annuels dans le secteur.

[1dessiné par MPM Architectes (Nîmes) et Espagno Milani (Toulouse)

[21380 € / lycéen / ans, pour une moyenne nationale de 800€