La Vigne toujours en alerte « Orange »

aviIMG_20220720_120615Vu les températures que notre Département de l’Hérault subit depuis  quatre semaines maintenant, la vigne qui jusqu’à fin juin s’était très bien développée,  donnee des signes de souffrance. Si certaines souches ayant subi des chocs thermiques les années précédentes se meurent, l’on peut constater actuellement, ce 20 juillet, l’échaudage de certains raisins plus ou moins marqués selon les cépages et l’exposition.aviIMG_20220720_114802

Les 41° du vendredi 15 juillet, à 19 h, ne leur ont pas de fait de cadeau. Comme le précisent les viticulteurs, pour limiter le phénomène, il est conseillé de ne plus écimer…

Ainsi les raisins seront mieux protégés des rayons du soleil qui peuvent les atteindre.aviIMG_20220720_115017

Toutefois, il ne faut pas que les températures dépassent encore les 41° car les dégâts seraient irrémédiables sur certaines parcelles plus exposées, comme en juin 2019.

D’autant que les réserves d’eau de l’Hiver (en sous-sol) s’épuisent rapidement vu la multiplication des épisodes caniculaires.aviIMG_20220720_114922

Si, par arrêté préfectoral, il reste un traitement à effectuer pour préserver la vigne d’un insecte ravageur qui détruit le cep,( la flavescence dorée), l’avenir de la récolte dépendra des vicissitudes et des caprices du temps…

Il faut espérer qu’il ne soit pas trop coléreux… Mais avec ces chaleurs les vendanges devraient débuter bien plus tôt que d'habitude,  entre le 20 et le 31 août.