Poussan

Annonces paroissiales jusqu’au dimanche 27 novembre 2022

culteDSC_0051-2-1024x501ANNONCES jusqu’au  dimanche 27 novembre

 

Mardi  15 novembre :             17 h : rencontre de l’Equipe d’animation pastorale

  Jeudi 17 novembre     :            17 h 30 : messe à MONTBAZIN suivie de l’Adoration du St sacrement et  possibilité du sacrement de réconciliation

Samedi 19 novembre   :           18 h : messe à GIGEAN (int : Paule TUFFERY)                      accueil des couples en préparation de mariage, suivie d’une soirée PIZZA

Dimanche 20 novembre :    Fête d’u Christ Roi de l’univers                      9 h 45 : caté pour les enfants de MONTBAZIN suivi de la messe à 10 h 30 à MONTBAZIN                                                                                                                      (int : Bernard NOURRIT, jacqueline FABRE, René ABADIE)

14h30 : Pièce de théâtre organisée par l’association St Louis   au profit de « SEMILLA »         (Soutien d’un projet éducatif en Equateur)                        

Du 21 au 23 novembre : Père Bogdan absent. Retraite du SEM à En Calcat)

Fenêtre De L'Église, La Fenêtre, Église

 

      Lundi 21 novembre  :                   16 h 30 : Prière des mères  à l’oratoire de POUSSAN

      Jeudi 24 novembre   :               17 h 30 : messe en l’église de GIGEAN

      Dimanche 27 novembre : 9 h 45 : caté pour les enfants de POUSSAN avant           la messe en famille à 10h30  à POUSSAN (int : Paule TUFFERY)

  

     A chaque messe Vente des missels pour l’année A qui commence le 27 novembre 2022

PROTOCOLE SANITAIRE :

 DISTANCIATION 1 mètre ENTRE CHAQUE PERSONNE

PAROISSE DU BON PASTEUR : ACCUEIL-SECRETARIAT : 5, rue de l’église POUSSAN Tel : 04.67.78.20.31 Permanences : MARDI- JEUDI de 9h30 à 11h30

Père Bogdan LESKO  email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

en cas d’obsèques ou d’urgence : 07.61.89.87.48 Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Site : www.paroisse-dubonpasteur.com

La semaine avec Sète Agglopôle Mobilité

La semaine avec Sète Agglopôle Mobilité

 

abalidleCapture d’écran 2022-11-14 101637L’agence mobile Sète Agglopôle Mobilité, distribue titres de transport et informations sur le réseau de bus toute l’année (le règlement des achats peut s’effectuer en espèces, par chèque ou carte bancaire). Découvrez le planning de la semaine.

LGV sur le Bassin de Thau : nouvelle mobilisation contre le tracé LGV portée par une exposition d'oeuvres d'art à Poussan

abaltlgvIMG_20221112_110848
LGV sur le Bassin de Thau : l’association ALT avait préparé une contre-proposition lors de la période de l'enquête publique mais elle n'a pas été entendue mais selon la Région, après des années de travail, des accélérations décisives se sont produites en 2021."

Carole Delga, Présidente de la Région, précisait en décembre 2021 :

"327 km de lignes ferroviaires nouvelles à grande vitesse, pour décarboner les mobilités et doper l’attractivité de l’Occitanie. Voilà l’objectif du Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO). GPSO, c’est la création d’une ligne nouvelle à grande vitesse pour relier Toulouse à Bordeaux, d’une autre ligne entre Bordeaux et Dax, et la réalisation de voies supplémentaires sur la ligne existante, au nord de Toulouse et au sud de Bordeaux. Un projet ambitieux, chiffré à 14 milliards d’euros"

 Selon la Région

"À quoi servira le GPSO ? Il fera tout d’abord gagner 1h sur le trajet Toulouse-Paris. Ce dernier s’effectuera en 3h10, au lieu de 4h10 aujourd’hui. Le nombre d’allers-retours quotidiens passera de 7 à 16 ! Ce gain de temps sera un atout pour l’économie régionale, encourageant l’implantation de nouvelles entreprises et d’habitants nouveaux.

Mais ce n’est pas tout. Trait d’union entre Atlantique et Méditerranée, desservant 17 millions d’habitants et quelque 800 000 entreprises, le GPSO permettra plus globalement « d’insérer Toulouse et la Région Occitanie dans le réseau européen à grande vitesse », explique Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

À l’inverse, sans ce projet, « l’Occitanie serait exposée au risque de décrochage vis-à-vis d’autres métropoles du sud de la France », déjà connectées au réseau à grande vitesse. Le projet diffusera enfin l’effet grande vitesse sur tout le territoire régional, par une forte interconnexion entre les TGV et les trains régionaux (gare nouvelle Montauban/Bressols). La LGV nous concerne donc toutes et tous."

"LNMP : un premier tronçon Montpellier-Béziers est prévu pour 2032"

On appelle « chaînon manquant » le projet de Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan, dite LNMP (coût prévisionnel : 5,5 Md d’euros).

Toujours d'après la Région :

"La desserte à grande vitesse arrive en effet à Montpellier depuis Lyon, et à Perpignan depuis Barcelone. Entre Montpellier et Perpignan, seule la ligne ferroviaire historique existe. Les TGV peuvent bien sûr y circuler, mais pas à grande vitesse.
Comme pour le projet GPSO, il s’agit de doubler l’axe ferroviaire actuel par une nouvelle ligne dédiée à la grande vitesse. Le projet LNMP est moins avancé que GPSO.

Alors que le GPSO est déclaré d’utilité publique, la LNMP a fait l’objet d’une enquête publique . Le début des travaux est prévu en 2029, pour un premier tronçon Montpellier-Béziers (coût prévisionnel : 2,04 Md d’euros), dont la mise en service est espérée à l’horizon 2032. C’est la partie du projet la plus avancée. La Région et l’ensemble des collectivités locales comptent sur la mise en œuvre du tronçon entre Béziers et Perpignan immédiatement après."

Le projet a été déclaré d’utilité publique (feu vert administratif pour le déclenchement du chantier) en 2016. Tout s’est accélèré en 2021. Le plan de financement du GPSO a été bouclé le 26 septembre 2021. L’État participera à hauteur de 40 %, l’Union Européenne à hauteur de 20 % et les collectivités de 40 %. La Région Occitanie prendra à sa charge 41 % du montant dévolu aux collectivités, soit 1,2 milliard d’euros pour le GPSO et 401 millions d’euros pour la ligne Montpellier-Perpignan (lire encadré). Les premiers coups de pelle sont programmés en 2024, pour une première circulation à l’horizon 2030."

L’association ALT – Alerte LGV sur Thau ALT avait lancé un nouvel appel à la mobilisation citoyenne afin qu’elle ne s’essouffle pas en février 2022   avec un rassemblement au niveau du « Lidl » de Poussan,  le 19 février 2022 au matin, sur un site qui sera impacté par le passage de la LGV ET PAR LE VIADUC DE POUSSAN, si le tracé n’est pas modifié. Puis ce fut à Pinet avec une chaîne humaine

Un mois  après la clôture de l’enquête publique, la mobilisation citoyenne contre le tracé de LGV qui menace le bassin de Thau était toujours très active et bien loin de s’essouffler.

A priori, il n'y aura plus de modifications pour le tracé, mais quelques mesures compensatoires au niveau de l'environnement.abaltlgvIMG_20221112_111254

 L’association ALT – Alerte LGV sur Thau ALT continue toutefois de se mobiliser pour faire entendre la voix des citoyens du Bassin de Thau et des communes alentour face au projet de tracé LGV qui menace son territoire.

Dans une démarche constructive et projective, l’association ALT – Alerte LGV sur Thau  avait lancé un groupe de travail constitué d’experts, politiques et citoyens, pour être force de proposition sur ce dossier de LGV. Après quelques semaines de travail, il s’avèrait qu’un tracé alternatif – qui collerait au plus près de l’autoroute A9 – était possible sur le Bassin de Thau.

Un tracé qui permettrait de supprimer le viaduc de Poussan, de préserver le massif de la Gardiole et la Via Domitia, d’épargner le terroir du Picpoul de Pinet, de préserver cet écosystème si fragile mais si précieux.

La différence ? Seulement 5 à 10 minutes de plus par rapport à la proposition initiale pour 1 Milliard d’euros d’économie.

Des minutes qui coûtent cher aux contribuables du Bassin de Thau pour regarder passer les TGV et qui valaient la peine de se pencher sur cette proposition alternative.

Mais L’association ALT – Alerte LGV sur Thau n'a pas été entendu et le projet suit son cours. Pourtant certains citoyens et l'association  ne baissent pas les bras,  ne détournent pas les yeux, et continuent à se faire entendre contre ce tracé qui dénature notre territoire.

Ils ont toujours nombreux à être contre le tracé proposé actuellement par la Région et refusent toujours que notre territoire soit sacrifié sans même que l'on nous consulte ? ils refusent que la Gardiole soit défigurée ? Ils refusent qu'un viaduc de 1400 mètres de long et 28 mètres de haut borde l'étang ? Ils refusent que la source d'Issanka -à l'origine de l'eau que nous buvons tous- soit menacée ? Ils refusent d'être contraints d'aller à la gare de Montpellier Sud de France pour prendre le train ?

abaltvlgvIMG_20221112_114229

Parmi eux13 artistes du Bassin de Thau engagés contre le tracé LGV, ont réalisé des oeuvres qui sont exposées ce week-end dans les Halles de Poussan, ouvertes de 11 h à 17 h, avec la possibilité de rencontrer les artistes.

CE SAMEDI 12 NOVEMBRE A 11H après l'ouverture de l'exposition avait lieu le vernissage de l'exposition en présence des artistes, entourés par une centaine de  personnes rassemblées pour soutenir l’action de l’association, profiter de l'exposition et écouter les discours des intervenants, celui des 2 vice-Présidents de SAM, Madame le Maire de Poussan, Florence Sanchez, et Monsieur J Ribes, Maire de Montbazin, ainsi que celui du Député de notre Circonscrption, Sébastien Rome (4ème circonscription de l'Hérault).
 
 
A noter la présence de plusieurs élus des villages voisins, dont celle de Mr Bras, Adjoint au Maire de Bouzigues parmi d'autres...
Ceux-ci ont été présentés par Bérénice Goni  , membre d' ALT – Alerte LGV sur Thau, qui a aussi présenté les oeuvres accrochées dans les Halles de Poussan.
Ecouter et voir grâce aux vidéos en téléchargement.
 
 
 
abalvCapture d’écran 2022-11-09 083819
 

Citoyens, élus et membres de l’association se sont rencontrés ensuite pour échanger sur les alternatives au tracé initial et pour échanger sur les actions futures à mener. Leur message : « Les citoyens veulent faire mieux, les politiques peuvent faire mieux, changeons le tracé ! »

Tant que les premiers coups de pelle n'ont pas été donné, tout est encore possible.

Dans les prochaines semaines, un courrier cosigné par un maximum d'élus opposés au projet en l'état (du Bassin de Thau et d'ailleurs) sera envoyé à Madame la Première Ministre.

 

Une semaine bien remplie pour l’USP Tambourin

Cette semaine en plus du championnat, l’Usp se déplaçait au Tournoi de Gignac La Nerthe dans les Bouches du Rhône.abauspCapture d’écran 2022-11-14 093759

Pour le championnat,  très belles victoire en Série A Masculine face à Cournonterral par 13  à 4. Les Féminines A s’inclinent à Notre Dame de Londres par 13 à 9. Les Féminines B réussissent une belle performance en allant s’imposer à Paulhan par 13 à 8 prenant seules la tête du championnat.

En Série B Masculine défaite de l’équipe 2 à Gignac par 13 à 12 prenant le bonus défensif.

La H4 Masculine s’incline à Paullhan par 13 à 8.

Lors du Tournoi de Gignac l’Usp plaçait 4 équipes en finale comme à Mèze avec les mêmes résultats.

La Série A Masculine s’impose face au Pennes Mirabeau :  8 à 1;

La Série B Masculin face à Mèze gagne par 8 à 4 et les Féminines A  s’imposent face au Pennes Mirabeau par 8 à 5. Seules les Féminines B s’inclinent face à Florensac.

7 Poussannais en Crète pour la finale Mondiale Océanman.

abaoceanCapture d’écran 2022-11-13 231040Le 29 octobre dernier 7 poussannais ont participé à ce grand rassemblement mondial en eau libre avec leur club le NOF Neptune Olympique Frontignan.
L’Océanman est un circuit eau libre parallèle au circuit de la fédération internationale sur des épreuves de 2km, 5 km et 10 km. La finale mondiale regroupe les dix premiers de chaque catégorie d’âges des différentes étapes de qualification à travers le monde.Mer, Plage, Océan, Île, Zakynthos, Grèce

4 nageurs, Chiara Ferrer, Élise André, Sandrine Bourdon et Hugo Donguy se sont qualifiés lors d’une étape Océanman en Espagne. 3 autres n’ayant pu participer aux étapes qualificatives ont concouru sur des étapes Open ( ouvertes à tous)…

Des conditions très difficiles attendaient nos nageurs avec de très grosses vagues. Ce qui amena les organisateurs à modifier les parcours!

Sur la finale mondiale 5km :
Sandrine Bourdon devient  championne du monde Océanman dans sa catégorie 40-49 ans.
Élise André 13ème dans sa catégorie junior
Chiara Ferrer 14ème dans sa catégorie junior.
Hugo Donguy 14ème dans sa catégorie 20-29 ans.

En parallèle de ses finales mondiales, Lidwine et Bruno Ferrer ont participé au 5km Open. De sacrés performances pour eux!
Lidwine Ferrer gagne la course dans sa catégorie 50-59 ans.
Bruno Ferrer se classe 4ème dans sa  catégorie 40-49 ans.

Enfin sur la course 2km Open
Cécile Bousquet se classe 8ème dans sa catégorie 50 ans et plus.

Pour le plaisir de partager un moment ensemble, les nageurs ont partagé des relais.abaoceanCapture d’écran 2022-11-13 230826

En relais féminin :
Élise Andre, Zoé Chevallier et Sandrine Bourdon remportent la course.

En relais mixte :
21ème place pour Lidwine Ferrer, Bruno Ferrer et Axel Van Der Elst

En relais masculin :
3ème place pour Hugo Donguy, Noah Fontenay et Pierre Souchon.

Un beau week-end de compétition durant lequel les nageurs ont su faire briller les couleurs du club! C’était pour la majorité d’entre eux leur première expérience internationale, et ils en garderont des souvenirs plein la tête.abaoceanCapture d’écran 2022-11-13 230923

LGV sur le Bassin de Thau : nouvelle mobilisation contre le tracé LGV portée par une exposition d'oeuvres d'art à Poussan

abaltlgvIMG_20221112_110848
LGV sur le Bassin de Thau : l’association ALT avait préparé une contre-proposition lors de la période de l'enquête publique mais elle n'a pas été entendue mais selon la Région, après des années de travail, des accélérations décisives se sont produites en 2021."

Carole Delga, Présidente de la Région, précisait en décembre 2021 :

"327 km de lignes ferroviaires nouvelles à grande vitesse, pour décarboner les mobilités et doper l’attractivité de l’Occitanie. Voilà l’objectif du Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO). GPSO, c’est la création d’une ligne nouvelle à grande vitesse pour relier Toulouse à Bordeaux, d’une autre ligne entre Bordeaux et Dax, et la réalisation de voies supplémentaires sur la ligne existante, au nord de Toulouse et au sud de Bordeaux. Un projet ambitieux, chiffré à 14 milliards d’euros"

 Selon la Région

"À quoi servira le GPSO ? Il fera tout d’abord gagner 1h sur le trajet Toulouse-Paris. Ce dernier s’effectuera en 3h10, au lieu de 4h10 aujourd’hui. Le nombre d’allers-retours quotidiens passera de 7 à 16 ! Ce gain de temps sera un atout pour l’économie régionale, encourageant l’implantation de nouvelles entreprises et d’habitants nouveaux.

Mais ce n’est pas tout. Trait d’union entre Atlantique et Méditerranée, desservant 17 millions d’habitants et quelque 800 000 entreprises, le GPSO permettra plus globalement « d’insérer Toulouse et la Région Occitanie dans le réseau européen à grande vitesse », explique Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

À l’inverse, sans ce projet, « l’Occitanie serait exposée au risque de décrochage vis-à-vis d’autres métropoles du sud de la France », déjà connectées au réseau à grande vitesse. Le projet diffusera enfin l’effet grande vitesse sur tout le territoire régional, par une forte interconnexion entre les TGV et les trains régionaux (gare nouvelle Montauban/Bressols). La LGV nous concerne donc toutes et tous."

"LNMP : un premier tronçon Montpellier-Béziers est prévu pour 2032"

On appelle « chaînon manquant » le projet de Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan, dite LNMP (coût prévisionnel : 5,5 Md d’euros).

Toujours d'après la Région :

"La desserte à grande vitesse arrive en effet à Montpellier depuis Lyon, et à Perpignan depuis Barcelone. Entre Montpellier et Perpignan, seule la ligne ferroviaire historique existe. Les TGV peuvent bien sûr y circuler, mais pas à grande vitesse.
Comme pour le projet GPSO, il s’agit de doubler l’axe ferroviaire actuel par une nouvelle ligne dédiée à la grande vitesse. Le projet LNMP est moins avancé que GPSO.

Alors que le GPSO est déclaré d’utilité publique, la LNMP a fait l’objet d’une enquête publique . Le début des travaux est prévu en 2029, pour un premier tronçon Montpellier-Béziers (coût prévisionnel : 2,04 Md d’euros), dont la mise en service est espérée à l’horizon 2032. C’est la partie du projet la plus avancée. La Région et l’ensemble des collectivités locales comptent sur la mise en œuvre du tronçon entre Béziers et Perpignan immédiatement après."

Le projet a été déclaré d’utilité publique (feu vert administratif pour le déclenchement du chantier) en 2016. Tout s’est accélèré en 2021. Le plan de financement du GPSO a été bouclé le 26 septembre 2021. L’État participera à hauteur de 40 %, l’Union Européenne à hauteur de 20 % et les collectivités de 40 %. La Région Occitanie prendra à sa charge 41 % du montant dévolu aux collectivités, soit 1,2 milliard d’euros pour le GPSO et 401 millions d’euros pour la ligne Montpellier-Perpignan (lire encadré). Les premiers coups de pelle sont programmés en 2024, pour une première circulation à l’horizon 2030."

L’association ALT – Alerte LGV sur Thau ALT avait lancé un nouvel appel à la mobilisation citoyenne afin qu’elle ne s’essouffle pas en février 2022   avec un rassemblement au niveau du « Lidl » de Poussan,  le 19 février 2022 au matin, sur un site qui sera impacté par le passage de la LGV ET PAR LE VIADUC DE POUSSAN, si le tracé n’est pas modifié. Puis ce fut à Pinet avec une chaîne humaine

Un mois  après la clôture de l’enquête publique, la mobilisation citoyenne contre le tracé de LGV qui menace le bassin de Thau était toujours très active et bien loin de s’essouffler.

A priori, il n'y aura plus de modifications pour le tracé, mais quelques mesures compensatoires au niveau de l'environnement.abaltlgvIMG_20221112_111254

 L’association ALT – Alerte LGV sur Thau ALT continue toutefois de se mobiliser pour faire entendre la voix des citoyens du Bassin de Thau et des communes alentour face au projet de tracé LGV qui menace son territoire.

Dans une démarche constructive et projective, l’association ALT – Alerte LGV sur Thau  avait lancé un groupe de travail constitué d’experts, politiques et citoyens, pour être force de proposition sur ce dossier de LGV. Après quelques semaines de travail, il s’avèrait qu’un tracé alternatif – qui collerait au plus près de l’autoroute A9 – était possible sur le Bassin de Thau.

Un tracé qui permettrait de supprimer le viaduc de Poussan, de préserver le massif de la Gardiole et la Via Domitia, d’épargner le terroir du Picpoul de Pinet, de préserver cet écosystème si fragile mais si précieux.

La différence ? Seulement 5 à 10 minutes de plus par rapport à la proposition initiale pour 1 Milliard d’euros d’économie.

Des minutes qui coûtent cher aux contribuables du Bassin de Thau pour regarder passer les TGV et qui valaient la peine de se pencher sur cette proposition alternative.

Mais L’association ALT – Alerte LGV sur Thau n'a pas été entendu et le projet suit son cours. Pourtant certains citoyens et l'association  ne baissent pas les bras,  ne détournent pas les yeux, et continuent à se faire entendre contre ce tracé qui dénature notre territoire.

Ils ont toujours nombreux à être contre le tracé proposé actuellement par la Région et refusent toujours que notre territoire soit sacrifié sans même que l'on nous consulte ? ils refusent que la Gardiole soit défigurée ? Ils refusent qu'un viaduc de 1400 mètres de long et 28 mètres de haut borde l'étang ? Ils refusent que la source d'Issanka -à l'origine de l'eau que nous buvons tous- soit menacée ? Ils refusent d'être contraints d'aller à la gare de Montpellier Sud de France pour prendre le train ?

abaltvlgvIMG_20221112_114229

Parmi eux13 artistes du Bassin de Thau engagés contre le tracé LGV, ont réalisé des oeuvres qui sont exposées ce week-end dans les Halles de Poussan, ouvertes de 11 h à 17 h, avec la possibilité de rencontrer les artistes.

CE SAMEDI 12 NOVEMBRE A 11H après l'ouverture de l'exposition avait lieu le vernissage de l'exposition en présence des artistes, entourés par une centaine de  personnes rassemblées pour soutenir l’action de l’association, profiter de l'exposition et écouter les discours des intervenants, celui des 2 vice-Présidents de SAM, Madame le Maire de Poussan, Florence Sanchez, et Monsieur J Ribes, Maire de Montbazin, ainsi que celui du Député de notre Circonscrption, Sébastien Rome (4ème circonscription de l'Hérault).
 
 
A noter la présence de plusieurs élus des villages voisins, dont celle de Mr Bras, Adjoint au Maire de Bouzigues parmi d'autres...
Ceux-ci ont été présentés par Bérénice Goni  , membre d' ALT – Alerte LGV sur Thau, qui a aussi présenté les oeuvres accrochées dans les Halles de Poussan.
Ecouter et voir grâce aux vidéos en téléchargement.
 
Mises en ligne en principe ce dimanche.
 
abalvCapture d’écran 2022-11-09 083819
 

Citoyens, élus et membres de l’association se sont rencontrés ensuite pour échanger sur les alternatives au tracé initial et pour échanger sur les actions futures à mener. Leur message : « Les citoyens veulent faire mieux, les politiques peuvent faire mieux, changeons le tracé ! »

Tant que les premiers coups de pelle n'ont pas été donné, tout est encore possible.

Dans les prochaines semaines, un courrier cosigné par un maximum d'élus opposés au projet en l'état (du Bassin de Thau et d'ailleurs) sera envoyé à Madame la Première Ministre.

 

Si vous souhaitez exposer pour la Sainte Catherine, à Poussan

La ville de Poussan organise sa traditionnelle Foire de la Sainte Catherine le 20 novembre 2022. À cette occasion, vous êtes commerçants, artisans, artistes, vous souhaitez exposer, rien de plus simple, contactez le service protocole de la mairie à l’adresse mail suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 04 67 78 18 35 95.aaabcaCapture d’écran 2022-10-09 182808

flash

 MONTBAZIN /Un homme de 25 ans meurt dans un choc frontal à Montbazin, ce 1er décembre, l'après-midi,  sur la RD2. Dramatique accident, 1 décès et une victime héliporté vers le CHU de Montpellier en urgence absolue. A PRIORI : collision frontale entre les 2 véhicules à une vitesse élevée... Une troisième victime mais avec des blessures beaucoup moins graves que le 1er blessé.

Gigean : nuit du 29 au 30 : incendie d'une maison mais  heureusement pas fait de blessé. Un incendie a détruit la toiture d’une maison d’habitation et partiellement celle d’une maison mitoyenne en face de l’ancienne gendarmerie de Gigean. Le feu s'est déclaré au niveau des panneaux photovoltaïques installés sur le toit avec une explosion a expliqué le couple locataire de la maison. Les pompiers de Gigean, Sète et Balaruc les Bains sont intervenus

Ce lundi 28 au matin, un pingouin torda qui "chassait" a pu être filmé par un plongeur dans l'étang de Thau.

Sponsored image

SETE : LE 18 NOVEMBRE 2022 LES DOUANIERS DE SETE ALERTES ONT EFFECTUE DES VERIFICATIONS ET ONT IDENTIFIE POUR 30 TONNES DE VEHICULES EN PARTIE DEMONTES QUI PARTAIENT A L'EXPORTATION POUR LE SENEGAL. PAS DE DOCUMENTS VALABLES . CARACTERE ILLEGAL. DONC MARCHANDISES SAISIES ET DESTRUCTION PROGRAMMEE SOUS CONTROLE DE DOUANE ET EN PLUS UNE FORTE AMENDE.

Ce samedi 26 , la municipalité de Sète a inauguré une place au nom de  l'ancien adjoint de la ville de Sète et premier vice-président de l'agglo, Antoine De Rinaldo, bien regretté. aabivCapture d’écran 2022-11-26 192419

Inauguration avec émotion en présence de membres de sa famille et de très nombreux membres du Conseil Municipal de Sète, du précédent Conseil y compris des membres de l'opposition.

                                                            -----------------------------------------

basetoCapture d’écran 2022-11-07 183304 Votre journal municipal de Sète de novembre est en ligne ! Avec au programme, entre autres :
 Hommage à Pierre Soulages ..................................... Bonne lecture !  https://cutt.ly/IN9Pmcl