CULTURE

Présentation de la programmation culturelle estivale et des évènements 2022 à Sète

Présentation de la programmation culturelle estivale
et des évènements 2022 à Sète

festilCapture d’écran 2022-05-13 191545
 
C'était ce 13 mai 2022 au Club de la Presse
Place du Nombre d’Or à Montpellier
Une présentation par François Commeinhes, Maire de Sète, Président de Sète Agglopôle
 
 festilCapture d’écran 2022-05-13 191957
 
Pour François Commeinhes : "Les festivals de Sète sont une richesse artistique formidable pour la ville et témoignent de la vitalité de la création contemporaine et de la force de la liberté d’expression.
Des musiques jazz à celles du monde, du rap à la chanson française, de la photographie au cinéma, de l’électro au Street art, de la poésie à l’art contemporain ou au flamenco, tous les styles vont à nouveau résonner cette année dans l’écrin du Théâtre de la Mer, dans les rues, les bâtiments et les lieux culturels de la ville.
 Artistes Sétois ou musiciens internationaux, talents reconnus ou découvertes prometteuses, toutes et tous seront le cœur et l’âme de ces belles manifestations, concerts ou expositions…"

 

Autour de François Commeinhes, maire de Sète, et en présence de Claude Muslin, adjointe déléguée à l’éducation culturelle, aux musées et aux festivals, de Jeanne Corporon, adjointe déléguée à l’Espace Brassens, et des directeurs de festivals, a donc été présenté le programme de l’été des festivals 2022.
 
ImageSingulières, K-LIVE, Quand je pense à Fernande, Worldwide festival, Sunsète festival, Jazz à Sète, Voix vives, Fies’A Sète, Demi Festival, Sète-Palerme, Cap Brassens… Autant de rendez-vous qui, après deux années de contraintes sanitaires, s’apprêtent à accueillir à nouveau des milliers de spectateurs, dans l’écrin du Théâtre de la Mer et à chaque coin de rue, et qui participent au rayonnement international de la Ville, candidate, en étroite collaboration avec Montpellier, au titre de capitale européenne de la culture, en 2028.....festilCapture d’écran 2022-05-13 191045
 
 
Retrouvez le programme complet ici :
 
  https://www.sete.fr/article/lete-des-festivals-2022-cest-parti/

 

Site de la mairie de Sète

 

 

 

 

 

Dans le cadre de la Nuit des Musées, un programme d’animations pour découvrir leurs collections autrement !

Rome, Romain, Antiquité, Soldat, Casque
 
Dans le cadre de la Nuit des Musées, les Musées et Jardin de Sète agglopôle vous ont concocté un programme d’animations pour découvrir leurs collections autrement !
Musée Ethnographique de l’étang de Thau
15h : conférence autour des fêtes traditionnelles : l’exemple du chevalet. Danse, musique et discussion animés par Pierre Laurence, ethnologue.
 
 
Organisé par Les-Amis Du-Musée
21h : soirée Meurtres et Mystères (enquête au Musée). Une nuit à couteaux tirés…
Dès 16 ans. Places limitées. Animé par Manoir du Crime – Association Loi 1901
Renseignement et réservations au 04.67.78.33.57
 Jardin Antique Méditerranéen
 
 
Renseignement au 04 67 46 47 92
 Musée gallo-romain Villa-Loupian
20h à 23h : De nuit l’histoire reprend vie !
Histoire vivante, vie civile et militaire chez les romains. Avec les Théopoloï Milites et Numerus Invictorum
Renseignement au 04.67.18.68.18
Samedi 21 mai 2022
Animations et entrées gratuites.

Les musées et le jardin de Sète agglopole vous invitent à découvrir la programmation des ateliers pendant les vacances de printemps

Les musées et le jardin de Sète agglopole vous invitent à découvrir la programmation des ateliers pendant les vacances de printemps. Nature, alimentation, pratique artistique, lecture, jeux….participez et partagez des moments créatifs et ludiques avec vos enfants dans nos équipements patrimoniaux !
Découvrez la première semaine d’ animations à partir du 26 avril.
●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●

 

Capitale Européenne de la culture : Sète et Montpellier s'associent

Dans une démarche engagée avec Sète, la Région Occitanie, le Département de l’Hérault, la Communauté de communes du Pays de Lunel, la Communauté de communes du Grand Pic-Saint-Loup et l’Agglomération Hérault Méditerranée, Montpellier annonce sa candidature pour être Capitale européenne de la Culture en 2028.

Au lendemain d’une longue crise sanitaire qui a éprouvé le secteur de la création et du patrimoine, et au moment même où la guerre en Ukraine nous conduit à être solidaires d’un pays en lutte pour ses libertés et son indépendance, nous faisons le choix d’affirmer l’importance et la force de la culture comme facteur de paix et de dialogue, pour rapprocher les personnes et les territoires.

Territoire jeune, ouvert aux autres, où les valeurs de fraternité dominent, où la connaissance occupe depuis toujours une place importante, le bassin Montpellier-Sète regorge de richesses pour porter cette candidature. Elle saura ainsi s’appuyer sur les atouts indéniables d’un territoire artistique, culturel et patrimonial historiquement accueillant pour les artistes et les créateurs.

Cette candidature permettra de donner un nouveau souffle à notre ambition culturelle commune en forgeant, sur le long terme, une stratégie conjointe basée sur la conviction que nous partageons une communauté de destin.

Elle sera construite avec la volonté de fédérer autour des arts et de la culture, en associant le plus grand nombre à son élaboration et à sa réalisation ; de créer des liens durables entre les acteurs culturels, éducatifs, économiques et sociaux, et de renforcer notre dimension européenne par une coopération accrue avec des intervenants et des villes de différents pays.

Une candidature qui mobilise la jeunesse et met en avant la citoyenneté européenne et les solidarités humaines. Une candidature basée sur l’hospitalité qui facilite la rencontre entre les artistes et les créateurs et les publics dans toute leur diversité. Une candidature innovante qui fait toute sa place aux industries créatives et culturelles, à la recherche et aux expérimentations trans-disciplinaires. Une candidature qui met en valeur les patrimoines, les paysages et l’espace public.

Une candidature facteur d’accélération des dynamiques de transformation urbaine et sociale de quartiers en mutation ou en reconversion pour lesquelles la dimension culturelle sera importante et essentielle.

Une candidature reflet des nouvelles pratiques artistiques, formes et attentes, qui expérimente, interroge les espaces où être ensemble, et renoue avec l’esprit pionnier du territoire.

Nous vous donnons rendez-vous le 31 mars à 11h (lieu annoncé prochainement) pour poser, ensemble, les premiers jalons de cette belle aventure collective.

 

La médiathèque Andrée Chedid

Samedi 19 mars, en présence d'un nombreux public, d'élus locaux et territoriaux a eu lieu le "baptême" officiel de la médiathèque locale. C'est ainsi qu'avant son prochain transfert du côté de l'ancienne cave coopérative, "notre" petit nid culturel local s'est vu dénommé "Médiathèque Andrée Chedid". La belle initiative, longtemps "mijotée" a duré toute la journée, avec, en point d'orgue, le discours officiel du premier magistrat de la ville de Mèze suivi des paroles explicatives et précises des divers responsables. Marion, Danièle, Vérane et François nous ont aimablement guidé à travers l'univers éblouissant de leur lieu de vie et de celui de nombreuses et nombreux visiteurs. S'en est suivie la découverte de la fresque réalisée par les jeunes de l'Espace éponyme et fortement applaudie. Jean-Pierre Gondelle, historien local, nous a délivré les secrets de l'ancienne caserne puis hospice qui abrite la médiathèque. L'après-midi s'est prolongée par l'intervention des élèves flûtistes du Conservatoire (mise en musique des poèmes d'Andrée Chedid), la lecture des œuvres de cette dernière, la rencontre avec Maurice Petit, acteur et créateur de l'exposition de la poétesse. La projection, au cinéma le Taurus, de "Le sixième jour" de Youssef Chahine (roman d'Andrée Chedid) a clos une journée bien spéciale, entièrement vouée à la culture.

Nous reviendrons plus longuement sur la place de "notre" médiathèque qui a rejoint ainsi le réseau des 5 autres du bassin de Thau : Balaruc-Les-Bains, Frontignan (Montaigne), Sète-Île de Thau (Malraux), Marseillan (La Fabrique), Sète-C. Ville (Mitterand).


Horaires de la médiathèque Andrée Chedid : mardis (14h à 18h), jeudis (9h à 12h30), mercredis et vendredis (9h à 12h30 et 14h à 18h), samedis (9h à 12h30 et 14h à 17h). 1, place de l'ancien Hospice - 04 67 43 71 84

Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Molière : le double jeu ?

 aaaababaloIMG_1780

Né il y a quatre cents ans, mort brutalement en 1673, Molière est, selon les dires des spécialistes, "le plus illustre de nos inconnus". Car il n'existe pas d'édition de ses œuvres et aucun manuscrit autographe n'a été retrouvé. Lui prêter une stratégie de publication est bien hasardeux, mais n'a-t-il pas fait preuve d'opportunisme pour porter certaines de ses pièces à la scène ?

 

C'est ainsi qu'il triompha dans la querelle suscitée par L'Ecole des femmes. Dans cette pièce, Molière "condamne le statut fait aux femmes", envisage les questions de l'amour et du mariage, de l'accès au savoir. La pièce n'a pas plu aux dévots, mais ce sont surtout les rivaux du dramaturge (dont la troupe de l'Hôtel de Bourgogne) qui vont attiser la querelle. Or, le public fit un triomphe à la pièce et, fort de ce triomphe, Molière écrivit en un acte la Critique de l'Ecole des femmes qui était jouée après la pièce. Il fallait parer aux critiques d'indécence et d'impiété. "D'autres pièces et libelles nourriront la querelle", mais la stratégie de Molière fut payante : il a imposé son œuvre.

Le scandale fut plus grand encore avec, en 1664, la présentation de Tartuffe ou l'hypocrite, pièce interdite de représentation publique et qui fut jouée, remaniée, en 1669. Ce fut bien pire en 1665 où, dans une mise en scène somptueuse, fut présentée Le Festin de Pierre ou l'Astrée foudroyé qui indigne l’Église. La pièce, malgré son succès, ne sera plus représentée du vivant de l'auteur. Elle fit les beaux jours du TNP de Jean Vilar dans les années...1950-1960. Après le Tartuffe, la pièce, connue sous le titre Don Juan, aurait pu faire de Molière un auteur condamnable.

 

aaaababaloIMG_2191

Dans sa version primitive, la pièce Don Juan ne sera reprise qu'en…1841. Mais, apparemment, Molière sut donner le change et même apparaître comme le nouvel auteur moral. M. Poirson (L'Histoire, février 2022) considère que c'est avec Le Misanthrope que s'opéra le tournant. Alceste s'emporte contre les mœurs dissolues et sa critique rejoint celle, chrétienne, de la vanité du monde. Avec L'Avare, le dramaturge dénonce une passion corruptrice. Molière est devenu un auteur moral qui peut s'en prendre impunément à une autre figure de l'autorité, celle du médecin.En poursuivant les charlatans comme les faux dévots, comme eux vêtus de noir et jargonnant en latin, Molière poursuit "la critique de l'hypocrisie, l'imposture, le dogmatisme".

 

Mais il réussit à le faire en accord avec les autorités de son temps et Louis XIV ne lui retire pas sa faveur.

Il mourut - ironie du sort – après avoir joué Le Malade imaginaire, le 17 février 1673. Sa femme, Armande Béjart, plaida auprès de l'archevêché de Paris (avec l'appui du roi lui-même) pour que Molière ait un enterrement chrétien. On accepta l'inhumation au cimetière de la paroisse de Saint Eustache "sans aucune pompe, avec deux prêtres seulement et hors des heures du jour…"

 

Molière fut inhumé le 9 mars, accompagné de "700 à 800 personnes, suivies d'autant ou plus de pauvres". Il deviendra l'incarnation du génie national et connaît aujourd'hui un rayonnement universel.

 

Hervé Le Blanche

Patrimoine : le programme est arrivé

Avec ce premier programme 2022 du réseau patrimoine et archéologie de Sète agglopôle méditerranée, nous aimerions attirer votre attention sur les paysages de notre archipel de Thau.apaCapture

Du haut du mont Saint-Clair à Sète, de la pointe des Onglous à Marseillan, des ports de Mèze et de Bouzigues, des Collines de la Moure de Loupian à Villeveyrac,  Poussan et Montbazin, de la crique de l’Anse entre Balaruc-le-vieux et la presqu’île de Balaruc-les Bains, des deux versants des massifs de la Gardiole, du côté plaines et garrigues à Gigean, des étangs et du côté mer de Frontignan à Mireval et Vic-la Gardiole, les vues qui s’offrent à nous témoignent de la richesse paysagère de notre territoire. Ce sont des salins à mirages et reflets métalliques, des parcs à huître inscrits sur des eaux irisées, des plages blondes et mouvantes, des carrés de vignes et de champs, des garrigues aux bosquets ras bleutés et aromatiques, autant de paysages qui nourrissent les hommes et les femmes qui habitent leurs rivages.

En 2022, nous avons choisi de vous faire découvrir ou redécouvrir notre territoire au travers de ces paysages singuliers. Ainsi au fil des pages s’égrène un riche programme de conférences d’experts, d’ateliers ludiques, de jeux de rôles, d’expositions fruits de résidences ou d’interprétations de plasticiens ou de musiciens.

Téléchargez le programme Patrimoine de Février à Juin 2022 

EN SAVOIR + =====> https://patrimoine.agglopole.fr/

Crise sanitaire : réactivation des aides transversales au secteur de la culture

Face au rebond épidémique, plusieurs aides destinées aux entreprises du secteur de la culture sont réactivées. Détails.

 

Face à la reprise épidémique, le Gouvernement a décidé de relancer plusieurs aides de soutien aux entreprises du secteur de la culture, particulièrement touché. Celles-ci peuvent bénéficier de plusieurs dispositifs pour les mois de décembre et janvier.

Le dispositif « coûts fixes »

Le dispositif « coûts fixes » sera réactivé en décembre et janvier pour les entreprises des secteurs impactés qui perdent plus de 50 % de leur chiffre d’affaires. Ce dispositif permet aux entreprises de bénéficier d’une aide compensant 90 % de la perte d’exploitation (70 % pour les entreprises de plus de 50 salariés).

L’activité partielle

L’activité partielle sans reste à charge est également réactivée en janvier :

  • pour les entreprises dont l’activité est entravée par les différentes restrictions (limitation de jauges, interdiction de vente de boissons, de confiserie et d’alimentation dans les établissements recevant du public), ou les décisions de fermeture (interdiction des concerts en configuration « debout »),
  • ainsi que pour les entreprises qui perdent plus de 65% de chiffre d’affaires.

Des dispositifs de soutien sectoriels pour la culture

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin, a précisé qu’en complément de ces mesures transversales et pour tenir compte des spécificités du modèle économique du spectacle, seraient réactivés et adaptés les dispositifs de soutien sectoriels portés par le centre national de la musique (CNM),  l’association de soutien au théâtre privé (ASTP) et le centre national du cinéma et de l’image animée (CNC).

Cette décision intervient afin de prendre en compte les pertes résultant des mesures prises pour faire face à la situation sanitaire, ainsi que de l’interdiction de certaines activités (vente de boissons, confiserie et alimentation, concerts en configuration debout). La ministre a, par ailleurs, demandé aux trois structures de se concerter sur les modalités de mise en œuvre de ces dispositifs de soutien, dans les meilleurs délais, avec les professionnels.

Allongement du délai de remboursement du prêt garanti par l’État

Afin de soutenir les TPE en situation de grave tension de trésorerie, celles-ci pourront bénéficier d’un allongement des délais de remboursement de leur PGE de 6 à 10 ans. Après avoir pris contact avec leur banque, ces entreprises devront s’adresser à la médiation du crédit de la banque de France ou aux conseillers départementaux de sortie de crise.

En savoir plus : Crise sanitaire : les mesures de soutien pour les entreprises impactées par la reprise épidémique