Expos

L'exposition "Fictions Modestes & Réalités Augmentées" à partir du 17 février au Musée International des Arts Modestes

 


FICTIONS MODESTES & RÉALITÉS AUGMENTÉES
"L’ aventure utopique d’une humanité sans marges"

du 17 fév. au 18 sept. 2022
Musée International des Arts Modestes 
Sète
 
Fictions Modestes & Réalités Augmentées relate l’incroyable histoire d’une aventure artistique et humaine, originale et décalée, dont le principal terrain d’exploration se situe en Ardenne belge : celle d'un lieu de production et de diffusion né il y a 30 ans aux confins de l'Ardenne belge, à Vielsalm.
 
Dans ce lieu insolite installé dans une ancienne caserne désaffectée, des créateurs fragilisés par une déficience mentale travaillent avec des artistes contemporains invités
en résidence.
 
Lieu d'émancipation et laboratoire artistique, La « S » Grand Atelier insuffle son énergie à tous ceux qui la croisent que ce soit au travers de ses expositions que par les projets expérimentaux qu’elle développe.
 
Loin des clichés sur le handicap, La « S » Grand Atelier défend un art exigeant où artistes porteurs d’un handicap mental et artistes sans déficience cognitive travaillent ensemble. Cette pratique à plusieurs où chacun élabore avec l'autre, produit des oeuvres hybrides qui brouillent les frontières séparant habituellement art brut et art contemporain.
Ce positionnement de La « S » Grand Atelier à rebours des catégories lui a valu le surnom de "Punk du handicap". A travers cette manifestation, le MIAM donne pour la première fois en France un éclairage sur la richesse et la diversité des formes produites par La « S » Grand Atelier (peintures, sculptures, vidéo, performances et oeuvres numériques) et des nombreuses collaborations qu’elle a initiées.
 
Un titre à double entrée : 
Fictions Modestes & Réalités Augmentées est d’abord le récit d’un modeste atelier de création qui, se développant sur une trentaine d’années, s’est mué en centre d’art.
C’est aussi le témoignage immersif d’une expérience humaine avec des artistes qui ont porté ce projet d’atelier au-delà de tout ce qui aurait pu être imaginé. C’est enfin, grâce à une large diffusion de ces créations inattendues, la manifestation d’une réalité de vie augmentée par la désinvisibilisation du handicap, agissant comme une échappatoire au déterminisme social.
 
Le titre atteste également de pratiques artistiques particulières et peu convenues dans les marges de l’art actuel. L’on y découvre des artistes bruts qui se sont emparés de la narration pour partager leur part de vérité et construire leurs propres mythes fondateurs en compagnie de créateurs contemporains prêts à mettre en jeu leurs pratiques et leurs savoirs. Par-delà ces expériences narratives peu communes, l’exposition développe aussi le champ des possibles d’un art brut 2.0, déployé par quelques magiciens professionnels des arts numériques.
 
Le parcours scénographique de l’exposition,
se déploie en plusieurs chapitres reliés à l’environnement particulier de ce territoire de l’est de la Belgique.
 
Les GÉNIES DU LIEU témoignent de l’influence de cette Ardenne profonde où peuvent surgir autant de créations improbables, fruits de la rencontre d’artistes bruts avec des artistes contemporains.
L’espace CINEMODESTIE rend hommage à quelques créateurs décalés pour qui le cinéma est à la fois source d’inspiration et terrain de jeux expérimentaux.
 
Au coeur de ces pratiques émergent aussi quelques LIBERTÉS INDOMPTÉES portées par autant d’artistes pour qui l’authenticité de la démarche et du propos reste inaliénable.
 
HOW SOON IS NOW propose un voyage immersif dans quelques univers virtuels où la technologie numérique est au service des imaginations les plus fécondes.
 
Le SALON DE LECTURES revient quant à lui sur autant de collaborations fructueuses dans le champ des littératures graphiques et sur quelques récits personnels bruts et sans concession.
 
Enfin, le dernier chapitre, COMMUNIONS, nous plonge dans un monde insolite de vierges enrubannées, de tabernacles acidulés et autres crucifix déformés qui rendent hommage de manière décalée à une tradition catholique toujours prégnante en Ardenne.
 
Le tout assaisonné par une Belgitude assumée, héritée du surréalisme, ponctuée de quelques impertinences, d’un peu d’audace et d’une bonne pointe d’autodérision…
 _____________________________________________________________
Commissariat : Anne-Françoise Rouche et Noëlig Le Roux sur une invitation de Françoise Adamsbaum, directrice du MIAM.
 
Catalogue: Knock Outsider (La « S » Grand Atelier et FRMK éditions) et le MIAM proposent un ouvrage de 224 pages, disponible dès le 10 mars.
 
Fictions Modestes & Réalités Augmentées, s’inscrit dans un nouvel âge pour le MIAM, la première exposition qui suit l’anniversaire de ses 20 ans.
Depuis ses débuts, sans jamais se défaire de sa qualité de découvreur, le MIAM défriche les territoires de la création contemporaine et présente des oeuvres et des correspondances artistiques inédites et souvent peu institutionnalisées.
Cette exposition est une nouvelle démarche expérimentale pour le MIAM, dans une perspective de laboratoire de recherches de formes, d’idées et de collaborations inédites et transversales.
 
 
Un contenu riche et varié : Fictions Modestes & Réalités Augmentées nous plonge dans des mondes inédits et fascinants et revendique une démarche transversale et collaborative faisant fi des catégories et des étiquettes.
 
Partant de la bande dessinée vers des supports moins attendus, tels que la vidéo, la photographie l’installation, la performance ou encore les arts numériques, l’exposition fait la part belle aux explorations et expérimentations que ne cessent de mener les artistes de La « S » Grand Atelier et leurs invités.
 
 
Liste des artistes présentés dans l'exposition:
YVAN ALAGBE, SARAH ALBERT, RITA ARIMONT, ADOLPHO AVRIL, JEAN-MICHEL BANSART, RICHARD BAWIN, VINCEN BEECKMAN, MARIE BODSON, PAKITO BOLINO, ANTOINE BOUTE, CAPITAINE LONCHAMPS, CHOOLERS DIVISION, NICOLAS CHUARD , NICOLAS CLÉMENT, COLLECTIF ERG (ÉCOLE DE RECHERCHE GRAPHIQUE), COLLECTIF LA BELLE BRUTE, COLLECTIF LA "S", COLLECTIF MOULES FREAKS, PASCAL CORNELIS, STEPHANE DE GROEF, MICHIEL DE JAEGER , LAURA DELVAUX, OLIVIER DEPREZ, ÉRIC DERKENNE, FABIAN DORES PAIS, MARGAUX DUSEIGNEUR, FREDERIC EHLERS, ERG TV, ANAÏD FERTE, EMERIC FLORENCE, IRENE GERARD, GUSTAVO GIACOSA, DOMINIQUE GOBLET, EVAN GOTMANN, ERIC GUGLIELMI, ALEXANDRE HECK, ADRIEN HERDA, LEOPOLD JORIS, JOSEPH LAMBERT, JEAN LECLERCQ, RAPHAËLE LENSEIGNE, PASCAL LEYDER, PAUL LOUBET, LEON LOUIS, ANTOINE MARCHALOT, PHILIPPE MARIEN, BARBARA MASSART, JEAN-MARIE MASSOU, MONSIEUR PIMPANT, MOOLINEX, MATTHIEU MORIN, LUCIENNE NANDRIN, JEANJACQUES OOST, REMY PIERLOT, KELIT RAYNAUD, SIMON SCANNER, ALEXANDER SCHELLOW, MARCEL SCHMITZ, SHOBOSHOBO, VINCENT SOLHEID, DOMINIQUE THEATE, STEPHANE THIDET, THIERRY VAN HASSELT.

 

Informations pratiques
Musée International des Arts Modestes
23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny - 34200 Sète - France

+33 (0)4 99 04 76 44
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.miam.org
 
 
Heures d’ouvertures :
-du -1er octobre au 31 mars : du mardi au dimanche de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.

Visites guidées (minimum 10 personnes) sur réservations.
-du 1er avril au 30 septembre : tous les jours de 9h30 à 19h00.
Visites guidées du lundi au vendredi à 14h30 et à 16h00, groupes sur réservations.
Fermetures annuelles : 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 25 décembre

Tarifs :
Adultes : 5,60 € - Etudiants, 10-18 ans : 2,60 €
Groupes de plus de 10 personnes : 3,60 €
-Moins de 10 ans, demandeurs d’emploi, visiteurs handicapés, groupes scolaires sétois, premier dimanche du mois : gratuit
 
LA PETITE ÉPICERIE (service pédagogique du MIAM) propose des ateliers de pratiques artistiques destinés à tous. Rens. inscriptions, tarifs : +33(0)4 99 04 76 46 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

Du 22 janvier au 24 avril 2022, le Parc de Lunaret présente l'exposition « Serpents, du mythe à la réalité » de Maxime Briola

 

Du 22 janvier au 24 avril 2022, le Parc de Lunaret présente l'exposition « Serpents, du mythe à la réalité » de Maxime Briola, membre de l’association Regard du vivant.
Découvrez l’exposition "Serpents, du mythe à la réalité" au parc de Lunaret du 22 janvier au 24 avril 2022

L’exposition

Plongez dans le monde des serpents, à la découverte de leurs incroyables capacités biologiques et de leur beauté trop souvent cachées par les croyances dont ils font l’objet. L’exposition est une invitation à passer du mythe à la réalité et regarder les choses telles qu’elles sont et non pas telles que notre imaginaire les invente… Une façon de dépasser les idées reçues et les préjugés, souvent fatals encore aujourd’hui pour les serpents.

Cette exposition originale est réalisée en coproduction avec le Muséum Départemental du Var. Le travail photographique inédit de Maxime Briola est présenté ici en extérieur. Chaque image grand format est à la croisée des arts et des sciences, et donne à partager une vision singulière, originale et personnelle sur ces animaux fascinants.

Qui est Maxime Briola ?

Photographe naturaliste, Maxime Briola se consacre entièrement à la mise en valeur et la protection de la biodiversité, s’appuyant sur la photo et la vidéo comme médias majeurs. Depuis une dizaine d’années, en France ou à l’étranger, la photographie des reptiles est son fil rouge. À la recherche du juste compromis entre l’approche esthétique et la réalité naturaliste, il souhaite révéler la beauté et les aptitudes fascinantes de ces animaux méconnus. Soucieux de la sauvegarde de ces animaux sensibles, il utilise des techniques d’approches et de prises de vues non invasives et respectueuses des individus photographiés.

Une exposition en partenariat avec l’association Regard du vivant

L’association Regard du Vivant se donne pour principale mission de sensibiliser le grand public et les enfants aux enjeux de conservation de la biodiversité. Pour cela, elle réalise des campagnes photographiques sur les richesses naturelles, autant en France qu'à l'étranger. Elle édite des ouvrages naturalistes et produit des expositions et des livrets pédagogiques.

Regard du Vivant regroupe des photographes naturalistes, des chargés de communication, des graphistes et des auteurs. L'équipe collabore aussi régulièrement avec différents partenaires pour la réalisation d’expositions grand format et de projets éducatifs à destination du jeune public.

Précisions sur l’exposition

Exposition de plein-air de 32 visuels de grandes dimensions, réalisée par Maxime Briola et le service pédagogique du Parc de Lunaret. Elle est implantée juste après l’île des singes hurleurs de la serre amazonienne.

Informations pratiques

Pour contacter le Parc du Lunaret : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Horaires du Parc :

  • Jusqu'au 31 janvier : 10h - 17h
  • Du 1er février au 31 mai : 10h - 18h
  • Fermé le lundi, sauf lundis fériés et lundis des vacances scolaires de la zone C.

Une double exposition au Centre photographique documentaire

Le Centre photographique documentaire ImageSingulières (ex-Maison de l’image documentaire) vient de dévoiler sa double exposition du nom de Bastard Countryside de Robin Friend et Oil and moss de Igor Tereshkov. Gilles Favier, directeur artistique et l’équipe du Centre photographique, ont pu présenter les deux expositions au public, ainsi qu’au maire François Commeinhes.

Robin Friend fait la part belle à l’écologie et dénonce le mode de vie moderne. Ses œuvres explorent le paysage britannique comme une série de métaphores. Des gestes du quotidien, des modes de vie, qui chaque jour, détruisent un peu plus la planète.

Igor Tereshkov est photographe russe. Engagé auprès d’ONG, il décide, au cours de l’été 2018, de partir à la rencontre d’une ethnie, les Kanthy, vivant sur un territoire où est produit environ 50 % du pétrole en Russie. Dénonçant le règne des grandes firmes pétrolières, la série de photographies est littéralement tâchée de pétrole, sonnant comme souvenir indélébile dans la mémoire du photographe.

Cette double exposition est à découvrir du 13 janvier au 6 mars au 15-17 rue Lacan-Sète.........

 

 

Une nouvelle exposition au Piano-Tiroir

 

Une nouvelle exposition au Piano-Tiroir

Le Piano-Tiroir est une salle de spectacles. Mais pas uniquement. Le centre culturel balarucois accueille également dans les différents espaces, différents autres médiums artistiques, à commencer par des expositions de peinture, photo, objets ...

 


La deuxième expo de la saison 2021/2022 est consacrée à l'auteur - illustrateur Yannick Robert, alias BOB. À travers "L'Art Ogre", BOB détourne dans ses tableaux des d'œuvres de peintres célèbres, ainsi que bien d'autres illustrations et dessins issus de ses cartons.
Après une première carrière de graphiste-illustrateur indépendant, Yannick Robert découvre en 2003 l’édition jeunesse en signant ses premiers contrats, mais continue d'explorer d'autres domaines tels la bande dessinée, l'affiche...


C'est tout ce travail qui sera dévoilée à travers l'exposition qui lui est consacrée. BOB intervient aussi dans des classes, et notamment celles de Balaruc.


Exposition visible jusqu'au 27 mars, tous les mercredis de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Visites guidées les 12/01 ; 26/01 ; 9/02 ; 23/02 ; 9/03 ; 23/03, sur inscription : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

"À fleur de peau" Isabelle Piron, artiste textile, expose

 

Isabelle Piron, artiste textile, expose Du 22 janvier au 5 mars 2022, à Frontignan, salle Izzo (2, rue du Député-Lucien- Salette), Isabelle Piron réinvente un Trousseau poétique : des œuvres textiles cousues sur des serviettes de table brodées, des seins, des seins uniques, des soies, des satins, du lin, des cotons, des cravates, des fibres, des seins charnels, érotiques, maternels, mystiques ou engagés : il y a Immaculée, Le sein en poire du Maine et Loire ou encore L’originel et La pomme d’amour. Tout un trousseau, car il fut un temps où la femme faisait partie de la dot.

Mais aussi des organes et autres parties du corps cousus sur des pages de La Revue universelle de 1937. Des œuvres qui ont inspiré des écrits poétiques à la Fabrikulture. Isabelle s’en empare pour rapprocher textile et textes ceux-là mêmes qu’elle utilisera dans de savoureux livres d’art...

Un fil rouge, des broderies, une histoire de femmes, de cœur, de mémoire et de transmission.

Le trousseau, cet ouvrage de dames, sera mis en scène par l’artiste : du linge de maison revu et corrigé.

Contact : Isabelle Piron Sète (France) Informations/ Visites :Tél. +33 6 47 97 86 33

Site internet : https://www.isabellepiron.com/

Atelier pour les ados, une après-midi avec l'artiste Pascale Ciapp !

SAMEDI 15 JANVIER 2022 DE 14:30 À 16:30

CRAC : atelier pour les ados, une après-midi avec l'artiste Pascale Ciapp !

Quai Aspirant Herber


Durant cet atelier, l'artiste d'Art action Pascale Ciapp amène les adolescents à faire corps avec les œuvres de l'exposition. Ils inventent et jouent des postures ou des actions décalées en cherchant des rapports expressifs entre les corps, des objets et des espaces. Cette exploration créative individuelle et/ou collective est restituée par des photos ou des vidéos réalisées par les participants
Atelier gratuit sur inscription au 04 67 74 94 37.

 

Autour de l’exposition "Pharmakon" d'Antoine Renard.

Maïté Soler en résidence de création-production à l'Espace o25rjj


    L'art contemporain chez l'habitant
    25 rue Jean Jaurès, 34140 LOUPIAN
    Tél. 06 10 02 97 23
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Résidence janvier 2022
pendant les périodes de résidence, vous avez la possibilité de rencontrer l’artiste dans un cadre privilégié, rendez-vous à prendre par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 06.10.02.97.23.


Maïté Soler est née à Barcelone en 1979, elle vit et travaille entre Paris et Sète.
Durant son enfance, Maite Soler oscille entre la pratique de la peinture dans des ateliers d’artistes, et le kung-fu coréen qu’elle mène jusqu’à la ceinture noire. Elle réalise, par la suite, une maitrise en sport et handicap à Barcelone, suivi d’une spécialisation en danse contemporaine à Montpellier. C’est dans cette ville qu’elle découvre la photographie argentique, médium qu’elle va explorer du portrait à l’abstraction, à travers l’Europe et l’Amérique du Sud. De retour à Paris, elle obtient le diplôme de l’École des Beaux-arts de Versailles et, après plusieurs années en tant que professeur de kung-fu, elle revient vers la danse avec la pratique du mouvement sensoriel (Martha Rodezno), la technique d’improvisation (Julyen Hamilton, Andrew Morrish) et le Butoh (Atsushi Takenouchi, Yoshito Ohno). Son exploration du mouvement se poursuit en résonance avec la nature et l’imaginaire, en même temps que ses dessins à l’encre et ses photos deviennent des abstractions dansées.

en savoir plus sur l'artiste avec ce lien

Projet initial pour la résidence : Je souhaite développer et affiner une recherche plastique sur des toiles grand-format entamées lors d’une première étape de résidence que j’ai faite en juin 2021 à Latelier à Sète.
Mon intention est de me permettre de passer de la miniature (mon format de prédilection) au grand format, prendre de l’espace dans tous les sens, en jouant avec différentes dynamiques de mouvement (danse) et des moyens alternatifs pour tracer-imprimer émotions et sensations. Une obsession présente : me réconcilier avec la douceur, la couleur et particulièrement la couleur que j’ai toujours fuit, le ROSE (et qui vient nourrir en parallèle mon travail chorégraphique, celui de ma pièce dansée en cours : ‘Una flor ou le son d’une main’).
A l'issue de la résidence, il est envisagé l'exposition d'une oeuvre sur la F.L.A.C. de l'Espace o25rjj.

à suivre...

Cette résidence est soutenue entre autres par la Région Occitanie Méditerranée

Norma Hecker expose à Sète

Norma Hecker expose  à Sète

                     du 3 Janvier  jusqu'au Samedi  15 janvier

       dans l'ancienne école Victor Hugo.

 

 

aaaanormCapture

La Galerie éphémère fête ses 10 ans !

Un événement art et nature à découvrir du 04 au 06 février 2022

Comme chaque année, préparez-vous à en prendre plein les mirettes : une dizaine d’artistes ont investi les bâtiments du site protégé des Salines à Villeneuve-Lès-Maguelone, afin de vous proposer une manifestation hybride qui a pour ambition de provoquer la rencontre des amoureux de la Nature et des amateurs d’Art.

Au programme : de l’illustration, de la photographie, du graff, de la peinture, et de la musique mais aussi la découverte des Salines, espace naturel d’exception

Pour cette année-anniversaire, place également aux artistes en herbe ! Accompagnés par la Clé des Arts, membre du réseau CPIE Bassin de Thau, et par le Conservatoire d'espaces naturels d'Occitanie, les élèves du Collège de Villeneuve-Lès-Maguelone et de l’IMPro La Pinède à Jacou, ont attrapés pinceaux, pochoirs, et encres de chines pour réaliser une grande fresque commune représentant les zones humides. Venez la découvrir sur place !

Le réseau CPIE Bassin de Thau sera également présent avec la LPO Occitanie, Kimiyo et le Civam bio

Des expérimentations scientifiques pour comprendre le climat à travers ses éléments, l’eau, les vent, etc. et leurs effets sur les lagunes :

  • Des balades surprenantes à la découverte des oiseaux du site.
  • Des animations spontanées le long de la file d'attente pour connaître la biodiversité et les métiers de la lagune !
  • La roue de l’engagement pour découvrir les actions qui sont à votre portées en faveur de la lutte contre le changement climatique
  • Et la découverte des plantes de la lagune pour identifier les espèces à protéger et à savourer par nos 5 sens.
Le site web