CULTURE

"LA JUSTINE ET L’OLYMPIA, 1867 "/ UN COLD CASE SOUS LA MER DE LAURENCE SERRA. AUX EDITIONS LE PAPILLON ROUGE

"LA JUSTINE ET L’OLYMPIA, 1867 "/ UN COLD CASE SOUS LA MER  DE LAURENCE SERRA. AUX EDITIONS LE PAPILLON ROUGE

plongeeCapture d’écran 2022-10-29 110229

L’archéologie sous-marine est une science quelque peu récente et sans doute moins féconde que la branche terrestre, essentiellement du fait des moyens importants qu’elle doit mettre en œuvre. Elle n’en demeure pas moins considérable dans sa contribution à décrypter l’aventure humaine à travers les âges. Laurence Serra nous livre dans «La Justine et l’Olympia» une aventure passionnante, et ce à plusieurs titres.


"Au cours d’une pêche sous-marine une épave est découverte non loin du rivage des Aresquiers en 2007. Elle est enregistrée sous le nom de «Aresquiers 12». Une enquête est alors lancée pour l’identifier, certains indices sont prélevés sur le site et les recherches se poursuivent dans les archives, la presse et divers documents, notamment certains provenant des douanes de Sète. Après avoir consulté bon nombre de journaux et déterminé approximativement la date du naufrage, l’épave est enfin identifiée. Toute cette enquête est passionnante car surprenante et exposée à rebondissements. Il s’agit donc de l’épave de la Justine, un brick (voilier à deux mats) mais dont l’histoire révèle qu’il ne fut pas le seul à sombrer en cette nuit tempétueuse du 14 au 15 février 1867. Curieusement les témoignages des deux survivants se contredisent, un s’en tient à la vétusté de la Justine, l’autre évoque une collision avec un autre navire. C’est ainsi que l’équipe d’archéologues étend les recherches pour enfin identifier, non loin de la première épave, un autre brick, l’Olympia."


Ce très beau livre abondamment illustré nous informe sur les recherches sur le site, la façon d’aborder les épaves mais aussi sur toutes les recherches annexes concernant les données prélevées sur les gisements, le bois, le métal, la céramique, le verre et les divers vestiges, en particulier ce qui reste de la cargaison des deux navires.

L’histoire de la Justine et de l’Olympia est donc dévoilée depuis leur construction jusqu’à l’itinéraire et leur cargaison lors de leur dernier voyage. C’est aussi l’occasion d’évoquer les échanges commerciaux, l’activité industrielle, le raffinage du soufre à Frontignan, l’activité viticole avec le déjà célèbre muscat, et même la solidarité dans le milieu maritime soulignée par le courage des sauveteurs palavasiens dont un perdit la vie au cours de l’opération.

 plongeeCapture d’écran 2022-10-29 110355


Alice Dorques et Hubert Delobette nous présentent là, dans leurs éditions du Papillon Rouge, un très bel ouvrage très riche en informations, documentation et illustrations qui devrait passionner tout lecteur curieux d’histoire, d’histoire de notre région, de sciences, d’architecture maritime ainsi que d’aventures inhérentes à l’évocation de la mer.
Texte et photos Michel Puech

Le Papillon Rouge Editeur
27 rue du général de Gaulle
34560 Villeveyrac
Tél. : 04 67 78 81 68
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
https://papillon-rouge.com/

 plongeeCapture d’écran 2022-10-29 110450

 

Le 23 octobre venez à la rencontre des animaux totémiques du territoire, toute la journée au parc Simone-Veil après la magnifique déambulation du samedi !

Ces 22 et 23 octobre, dans le cadre de la candidature Sète-Montpellier au titre de Capitale européenne de la culture 2028, vous pouvez venir à la rencontre des animaux totémiques du territoire, durant toute la journée au parc Simone-Veil !zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzsalvetIMG_20221022_144820
En compagnie du Pouffre, totem de Sète, accompagné de deux autres animaux totémiques du département, la Renarde à pattes noires de Fontès et le Lion d’Aumes, l'association Borna Jordana présente différents événements autour de ces emblèmes de nombreux villages héraultais ! zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzsalvetIMG_20221022_145107 (1)
 
Ce samedi après-midi vous pouviez profiter de la magnifique déambulation des animaux totémiques le long des quais de Sète puis en centre-ville, avec un bien beau spectacle, entre penas, batucada (s) et groupes folkloriques de certaines localités héraultaises.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzsalvetIMG_20221022_145606 (1)
 
Et ce dimanche encore de nombreuses animations gratuites...
 Rendez-vous au parc Simone-Veil...
 
 
zzzzzzzreCapture d’écran 2022-10-13 195523

François Garoute : Le grand ténor de Cette.

François Garoute : Portrait par Philippe Raybaud.

 François Garoute nait le 5 octobre 1860 à " Cette ". ( Ce n'est qu'en 1927 que l'orthographe du nom de la cité change). Il y décède le 18 mai 1910, dans sa cinquantième année. 

Issu d'un père sétois et d'une mère Mézoise, François Garoute est le quatrième d'une fratrie de cinq. La famille vit au quartier haut. 

De commis négociant puis secrétaire à l'hospice Saint-Charles, François découvre sa voie et se produit en amateur au cours de divers spectacles dès 1890. Il crée le " Groupe Artistique de Cette ", une chorale qui se fait connaître à Sète puis dans le département de l' Hérault.

C'est en 1894 que débute sa carrière de ténor, à Brest où il incarne le rôle de Vincent dans " Mireille "

( Mireille est un opéra en cinq actes, composé par Charles Gounod sur un livret de Michel Carré).

Les tournées le conduisent dans différentes villes françaises et à travers le monde. Les spectateurs l'applaudissent de l' Algérie à la Tunisie, de la Belgique à la Suisse et aux États-Unis. Son répertoire est riche de 59 rôles dont 22 créations. Il se marie en 1884, son épouse lui donne 7 enfants qui portent tous un nom en rapport avec l'opéra.

Contrairement à d'autres de ses contemporains comme Léo Slezak ou Émile Scaramberg, il n'existe aucun enregistrement audio de ses performances vocales. Il aurait trouvé que le procédé d'enregistrement ne reproduisait pas assez fidèlement sa voix, et aurait demandé que ceux qui avaient été réalisés soient détruits. Pour mieux connaître ce ténor sétois, plongeons-nous dans l'extrait de son journal, il y explique la passion de sa vie.

" « Je fixe ici des notes rapides, mais plus tard, j’espère réunir, en un livre plus complet, les mille et un souvenirs de ma carrière théâtrale. Ce sont des lignes sans prétention ; prière au lecteur de me faire crédit de ce petit travail. Pressé par l’ardent désir d’arriver, je n’ai guère connu le repos ni le charme des loisirs. Presque toutes mes heures ont été absorbées par des représentations successives et des études constantes. C’est-à-dire toujours en scène, ou devant un piano à travailler un rôle. La nuit, quelquefois, l’esprit en éveil, on répétait un acte ou une scène. Pendant 14 ans, j’ai voyagé du Nord au Midi, de l’Est à l’Ouest et à cette heure, je possède cinquante-neuf rôles à mon répertoire, dont vingt-deux créations. Je n’ai jamais reculé devant toutes les offres d’engagement qui m’ont été faites. Après l’hiver, je signais ma saison de Pâques et ensuite, celle d’été, sans préjudice encore des représentations isolées de ci et de là. Non, mille fois non, le métier d’artiste n’est pas un métier de paresseux, surtout pour celui qui, soucieux de son art, de son devoir, de son idéal, désire marcher vers un brillant avenir, couronné de fleurs et de lauriers. Avec de la volonté, on arrive certainement vers le but ardemment désiré et l’artiste doit être fort pour surmonter les nombreuses difficultés qui peuvent surgir, se dresser sur son chemin. À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ! Il faut oublier les heures sombres de la vie pour ne penser qu’aux moments glorieux et enchanteurs qui nous ont été réservés. La personnalité artistique qui grandit, la fièvre du succès, les soirées triomphales, tout cela nous transporte vers des régions éthérées, élève notre âme et nous enorgueillit, avec un sentiment de fierté au cœur. Et à la soirée prochaine, éprouver encore les douces émotions de nouveaux succès, quoi de plus beau, de plus grands ? Il ne faut donc jamais désarmer devant les divers ennuis inhérents à la carrière théâtrale et dire au contraire avec une ferme volonté : « Je veux arriver ». Le répertoire est une chose très importante pour un artiste et l’on ne doit jamais reculer devant de nouvelles études. Au théâtre, plus le bagage artistique sera varié, intéressant, riche en œuvres diverses, plus les directeurs vous rechercheront. En province, il ne faut pas oublier que l’on doit varier souvent l’affiche. Le public dans beaucoup de villes, aime le changement, veut tout connaître, alors c’est à l’artiste avec son répertoire, à répondre à tous les desiderata de la foule qui alimente les théâtres. Demain « Si j’étais Roi » ! Après-demain « Le Chemineau » ! Ensuite, « Lucie », « La Favorite » et pour suivre « Hérodiade », « Samson » ou « Sigurd ». En voilà alors pour tous les goûts. Donc au travail et toujours au travail ! Ce n’est qu’au prix du travail que l’artiste se trace un glorieux chemin. Par des efforts constants de chaque jour, il arrive, péniblement peut-être, mais il arrive à se faire un nom, à se frayer une voie dans cette route tant encombrée aujourd’hui et si battue. Deux qualités maîtresses sont absolument nécessaires : une bonne voix naturelle et de l’intelligence. Avec cela, on va de l’avant et le succès est au bout. S’il ne réunit pas ces deux conditions, le jeune néophyte ferait mieux de renoncer à son projet et de ne pas augmenter le nombre des malheureux qui viennent échouer au bord de la rampe, dès leurs premières tentatives. Se relever alors est très pénible et souvent difficile. C’est pour ce motif que nous crions « casse-cou » à celui qui oserait s’aventurer dans un maquis qui offre tant de dangers et tant d’amères déceptions, s’il ne possède pas les armes nécessaires pour se défendre. » François Garoute.

D'après la page Facebook " François Garoute ".  Le Petit Cettois du 20/10/1882, Le Journal de Cette du 15/12/1883 et du 07/03/1884. Et " Le Figaro " du 5 avril 1898.

Philippe Raybaud

Capitale européenne de la culture : tous les acteurs de la candidature réunis à Sète

Sponsored image

Lancée fin mars, la candidature de Sète et Montpellier au titre de Capitale européenne de la culture 2028 continue de se construire à grands pas avec pour premier objectif un dépôt de dossier solide à la date échéance, fin 2022.

Après l’assemblée générale constitutive de l’association « Montpellier 2028, capitale européenne de la culture » (M28) qui s’est tenue de 8 juin dernier, l’ensemble des collectivités partenaires (1) se retrouvent cette fois à Sète, ce vendredi 14 octobre. A l’ordre du jour de ce conseil d’administration de l’association M28 : vote du budget 2023, présentation des axes principaux du dossier de candidature, présentation de l’appel à projets 2023 et adoption des contributions annuelles 2023.

 

Rappelons que cette association, devenue l’instance porteuse de la candidature de Montpellier et Sète et de l’ensemble de leurs partenaires, est désormais en charge du pilotage du projet. Elle a pour vocation d’établir le dossier de candidature, de coordonner et d’animer les projets et partenariats avec l’ensemble des acteurs impliqués, de fixer les objectifs et orientations de la programmation culturelle, de mobiliser les financements nécessaires et de conduire l’ensemble des actions nécessaires à la réussite de la candidature. Le conseil d’administration élu a désigné comme présidente la mezzo-soprano Adèle Charvet.

 

(1)   Les villes de Sète et Montpellier, Sète Agglopôle Méditerranée, Montpellier Méditerranée Métropole, la Région Occitanie, le Département de l’Hérault ainsi que les communautés de communes de la Vallée de l’Hérault, du Grand Pic Saint-Loup, de Hérault Méditerranée et du Pays de Lunel.

La rentrée 2022 des ateliers théâtre ! Ah Bon !

AH ! La rentrée !
Celle des écoliers, des collégiens, des lycéens, celle des travailleurs...
Elle amène avec elle les idées, parfois négatives, du chemin de l'école, du bureau, de la routine.ahahCapture d’écran 2022-08-17 154155
 
L'Ecole de Théâtre vous propose de quoi compenser tout cela... avec du Théâtre !
 
De l'improvisation, de la création, de la joie !
 
RENTRÉE DES ATELIERS THÉÂTRE !
 
Vous trouverez ci-dessous la quasi-totalité des horaires, des lieux, des jours de rentrée.
 
 
DSC01459sm
 
 

 Précision importante : les tranches d'âge et les niveaux sont indicatifs. Nous répartissons les élèves dans les groupes selon plusieurs facteurs : le taux de remplissage de chaque groupe, la disponibilité de l'élève aux différents horaires, les souhaits de l'élève, l'avis de l'enseignant...
Il est donc possible, dans une certaine mesure, d'élargir les tranches d'âge proposées.

Les inscriptions ont lieu à l'issue d'une séance d'essai

 

Frontignan - Maison pour Tous Désiré Archimbeau
Ancien réfectoire de l'école des Lavandins, La Peyrade
à côté de l'entrée de l'école MATERNELLE des Lavandins, Avenue du Stade Municipal / Point google maps
   
Petits 6-7 ans (CP - CE1) Merc. 10h00-11h15 Rentrée 7 sept
Enfants 7-9 ans niveau 1 (CE2 - CM1) Merc. 11h15-12h30 Rentrée 7 sept
Enfants 7-9 ans niveau 2 (CE2 - CM1 / 2 ans de théâtre ou +) Merc. 13h30-14h45 Rentrée 7 sept
Préados 10-13 ans Impro (CM2 - 4e) Merc. 14h45-16h00 Rentrée 7 sept
Préados 10-13 ans Création (CM2 - 4e / 1 ans de théâtre ou +) Merc. 16h00-17h30 Rentrée 7 sept
Ados Impro 14-18 ans (3e - Term) Merc. 17h45-19h15 Rentrée 7 sept
Ados Avancés (groupe Alerte Rouge)(1) Vend. 19h00-21h30 Rentrée 9 sept
Adultes (impro) Merc. 19h30-21h30 Rentrée 7 sept
     
Sète - Théâtre de Poche, 29 grande rue haute
Enfants 6-9 ans (CP - CM1) Lundi 17h30-18h45 Rentrée 12 sept
Préados 10-13 ans (CM2 - 4e) Lundi 18h45-20h00 Rentrée 12 sept
Ados 14-18 ans (3e-Term) Mardi 18h00-19h30 Rentrée 13 sept
Adultes Impro Mardi 19h30-22h00 Rentrée 13 sept
Adultes Impro avancée (sur invitation) Lundi 20h00-22h30 Rentrée 5 sept
     
     
Balaruc-le-Vieux  - Salle Polyvalente, place de la Mairie
Enfants 7-10 ans Jeudi 17h15-18h30 Rentrée 8 sept
Préados 11-15 ans Jeudi 18h30-19h45 Rentrée 8 sept
     

Balaruc-les-Bains - Centre Culturel Piano Tiroir

Préados 9-13 ans Vend. 17h30-18h45 Rentrée 16 sept
 
(1) Groupe ados Alerte Rouge  : groupe constitué d'ados qui ont de l'expérience dans la pratique théâtrale et qui souhaitent s'engager particulièrement dans cette activité. En effet, le groupe participe à un festival de théâtre - Alerte rouge - une ou deux fois dans l'année scolaire, et en organise une édition (prévue juin 2023).
Investissement et disponibilité sont donc demandés !
De plus, selon les projets de l'Ecole de Théâtre, il pourra être demandé à certains membres de ce groupe une implication supplémentaire.
 
 
 Rencontrez-nous 
  • À la journée des associations de Frontignan le dim. 4 septembre
  • À la fête des associations de Balaruc-les-Bains le sam. 10 septembre
  • À la journée des associations de Balaruc-le-Vieux le dim. 4 septembre
  • Au Forum des Association de Sète le dim. 11 septembre
  • À la fête de la culture de Balaruc-les-Bains (Piano-Tiroir) le sam. 24 septembre
 
Nouveautés significatives cette année
 
pinkarrow Sur Frontignan, pour les préados, la configuration des deux groupes par niveau disparaît. À la place, toujours deux groupes : un groupe impro + un groupe création. Pour ce dernier, au moins un an de théâtre et une forte volonté de s'impliquer sont requis !
 
bluearrow Sur Frontignan, Le groupe "petits" 5-6 ans devient 6-7 ans. Les groupes "enfants" 8-10 ans. Les enfants de 5 ans seront intégrés au cas par cas, si leur maturité le permet, dans le groupe des 6-7 ans
 
orangearrow Sur Sète, petit décalage horaire de 15 minutes le lundi afin de laisser plus de temps au premier groupe pour arriver de l'école !
 
greenarrow Sur Frontignan, le service des salles tronque une demi-heure au cours adulte qui du coup se termine à 21h30.
 
pinkarrow L'atelier création adultes disparaît (du moins pour cette année)
 

1656232670956 b

 


 N'hésitez pas à nous solliciter pour tout renseignement !  
06.20.46.28.63 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Messenger

Exposition de Jean Jacques Santini : "Les Mosaïques de la Mer du 16 au 31 août 2022 - Une ode à la mer"

santiIMG_20220817_184458Exposition de Jean Jacques Santini : "Les Mosaïques de la Mer du 16 au 31 août 2022 - Une ode à la mer"

mosaCapture d’écran 2022-08-12 093547

 

Du 16 au 31 août, avec le soutien de la municipalité, Jean-Jacques Santini expose des mosaïques à la salle Tarbouriech au Théâtre de la mer. Ce lieu mythique est idéal pour composer une ode à la mer.

 santiIMG_20220817_184051

Ce sera avec des tableaux-mosaïques faits avec des matériaux récupérés sur les plages sétoises : fragments de verre, tuiles, poterie, grès de sable...  Ces matériaux ont eu une vie antérieure pour la plupart, façonnés par l’homme. Ils ont été détruits. La mer en les polissant a effacé les blessures. Les mosaïques leurs donnent une deuxième vie, c’est une re-naissance. Les thèmes parcourus sont empruntés à l’antiquité avec Ulysse ou Hercule, à des peintres tel Modigliani, au sculpteur Rodin, à l’amour avec Botticelli, à Johnny Halliday… Il y en a plus de 30.

Sète et la fête la Saint Louis ne sont pas oubliées avec les joutes.mosaCapture d’écran 2022-08-12 093734

Il présente également des toiles inédites dont Les joutes et quelques bronzes.

Il rend un hommage au grand sétois Pierre SOULAGES avec les flammes noires, faites avec des morceaux de bois flotté et des tuiles de la mer.

  En 2020 JJ Santini avait publié un livre, Mosaïques de la mer, qui raconte l’histoire de chacune de ses mosaïques, ouvrage  préfacé par le Professeur François-Bernard MICHEL de Montpellier, qui a été Président de l’Académie de Médecine et Président de l’Académie des Beaux-Arts. Thau Info s’était fait l’écho de la sortie de livre

                      Ce livre sera offert à tout acheteur d’une œuvre présentée pendant l’exposition.santiIMG_20220817_184427

Saint-Louis 2022 : les rendez-vous culturels à ne pas manquer !

Si la Saint-Louis met à l’honneur les joutes, cette fête fait aussi la part belle aux événements culturels. Expositions, signature de l’affiche officielle, rencontre littéraire, il y en aura pour tous les goûts pour cette 278e édition de la Saint-Louis !

Vendredi 19 août

11 h : signature de l’affiche de la Saint-Louis 2022 par son créateur, l’artiste sétois Tony Bosc, aux halles centrales (chez Diego Café)

18 h : café Littéraire avec Claude Sérillon, à la Médiathèque François-Mitterrand.
Journaliste et écrivain, il présentera son recueil de poésies “Se donner rendez-vous”. Organisé par le Café Littéraire.

Samedi 20 août

11 h : sur le parvis des Halles, présentation et dédicace du recueil de « Sète en chansons » par Jean-Michel Lhubac et Marie-Josée Fages avec interprétation musicale durant la dédicace. Florilège de 110 chansons anonymes de Sète.

11 h 30 : vernissage de l’exposition de peinture « Île Singulière » par les peintres du Cercle des Artistes Plasticiens du Pays Sétois. Quai Général Durand. La Marine, à bord du Chalutier Stéphane-Cardone. Exposition ouverte de 9 h 30 à 22 h. Tombola organisée au profit de la Société Nationale de Sauvetage en Mer de Sète (SNSM)

Dimanche 21 août

9 h 30 : exposition de peinture « Île Singulière » par les peintres du Cercle des Artistes Plasticiens du Pays Sétois. Exposition ouverte de 9 h 30 à 22 h. Tombola organisée au profit de la Société Nationale de Sauvetage en mer de Sète (SNSM). Quai Général Durand à bord du Chalutier Stéphane-Cardone.

Lundi 22 août

9 h 30 : exposition de peinture « Île Singulière » par les peintres du Cercle des Artistes Plasticiens du Pays Sétois. Exposition ouverte de 9 h 30 à 12 h. Tombola organisée au profit de la Société Nationale de Sauvetage en mer de Sète (SNSM). Quai Général Durand à bord du Chalutier Stéphane-Cardone.

Les grandes chansons françaises par Philippe Raybaud : " À bout de souffle " Claude Nougaro.

Les grandes chansons françaises par Philippe Raybaud

Cette semaine, redécouvrons " À bout de souffle " Claude Nougaro.

 

Sur une musique de Dave Brubeck Claude Nougaro est l'auteur des paroles. Il nous compte les mésaventures d'un cambrioleur " malchanceux ". En un rythme effréné, sur un pur joyau du jazz, le chanteur nous entraine dans un univers de cavale mortelle.

Claude Nougaro :

Il nait en 1929 à Toulouse et disparaît en mars 2004 à Paris. Auteur-compositeur-interprète et poète français. Grand amateur de jazz, de musique latine et africaine, mariant la musicalité des mots, il s'applique tout au long de sa carrière à unir chanson française, poésie et rythme.

Claude est le fils de Pierre Nougaro, chanteur d'opéra — premier baryton à l'Opéra de Paris — (1904-1988), et de Liette Tellini (1906-2001), Italienne et professeur de piano (premier prix de piano au conservatoire). À l'âge de douze ans, il écoute à la radio Glenn Miller, Édith Piaf, Bessie Smith et Louis Armstrong, qui, entre autres, l'inspirent à suivre cette voie.

Ses premiers pas d'auteur- compositeur lui permettent d'écrire des chansons pour Marcel Amont (Le Barbier de Séville, Le Balayeur du roi), Philippe Clay (Joseph, la Sentinelle), et rencontre sur place Georges Brassens, qui devient son ami et mentor. Il écrit de la poésie romantique, également humoristique.

C'est en octobre 1958 qu'une célèbre maison de disques édite ses premiers enregistrements et la chanson " Il y avait une ville " le fait connaitre d'un cercle restreint. Les chansons sont écrites notamment avec son partenaire Michel Legrand.

Le succès ne le consacre néanmoins qu'en 1962, grâce à son directeur artistique Jacques Canetti, il enregistre " Une petite fille " et " Cécile ma fille" qui le font immédiatement connaitre du grand public.

En 2003, déjà gravement touché par la maladie, Claude Nougaro prépare un nouvel album, réalisé comme le précédent par Yvan Cassar.

Emporté par le cancer, en mars, l'artiste ne termine pas son enregistrement et l'album La Note bleue sort à titre posthume le 30 novembre 2004.

Claude Nougaro nous laisse en héritage des chansons, parfois tendres et mélancoliques, parfois brutales et réalistes.

Philippe Raybaud.

https://youtu.be/6RnPzHKJXxU

Convention de partenariat entre l'Office du Commerce de l'Archipel de Thau et l'Association Jazzamèze

C'est ce jeudi à l'Hôtel de Ville de Mèze que la signature du document précité a eu lieu. Cette convention (valable un an) concerne Jean-Guy Majourel, président de l'Office du commerce de l'Archipel de Thau, vice-président de SAM délégué au développement économique et Monique Teyssier, présidente du Festival de Thau. Ce partenariat officialisé par la présence de MM. Baëza, maire de Mèze et Commeinhes, président de Sète Agglopôle Méditerranée voit une subvention de 5 000 euros versée à l'association Jazzamèze cette dernière ayant la charge de mobiliser et d'assurer le suivi des groupes musicaux ainsi que de payer leurs prestations… Une mise en place d'animations commerciales avec les commerçants de Mèze sera donc nécessaire… Quant à la municipalité, elle gérera la partie communication de l'évènement…

Inévitable de rappeler que le Festival de Thau est impliqué depuis 2015 sur le développement durable… certifié unique à la norme ISO 20121 en Occitanie…

L'office du commerce de l'Archipel de Thau Hérault a donc déployé, pour ce 32ème anniversaire, des actions afin de générer du flux marchand et du chiffre d'affaires pour les commerces de la commune de Mèze.

Dans 4 jours, Mèze et le bassin de Thau livreront une nouvelle fois leur programmation phare à tous les publics et grâce à une politique tarifaire échelonnée : un projet singulier mais ouvert sur et pour le monde !

Officialisation d'un partenariat essentiel sous l'œil attentif du magistrat Mézois.

Patrimoine : le programme été/automne est arrivé

 

Nous vous invitons à devenir les observateurs des quatre dimensions des paysages, depuis l’infiniment grand jusqu’au plus petit.

Que ce soit depuis la terre, en observant planètes et étoiles en compagnie d’astronomes, que ce soit dans le temps avec les feuillets historiques que les archéologues nous révèlent et nous transmettent, que ce soit encore dans les visions panoramiques jusqu’aux plus moléculaires qu’illustre et que nous offre l’imaginaire des artistes présents, les paysages qui nous entourent sont les référentiels malléables et plastiques qui nous fascinent.aaaabiCapture d’écran 2022-06-29 095759

Car chaque paysage parle d’histoires, avec ses temps longs et ses cycles, ses logiques propres et les différentes strates et couleurs qui le composent. Nous vous invitons à venir vous y déplacer pour les découvrir, les traverser au gré des expositions, des animations et des évènements ouverts à tous que nous vous proposons. Partageons alors ensemble nos visions variées de ces milieux de vie qui se construisent inlassablement et qui témoignent délicatement de notre identité.

Téléchargez le programme Patrimoine de Juillet à Novembre 2022  Téléchargez les horaires d’été de nos équipements patrimoniaux  + d’infos sur le site du patrimoine 

Publié dans Agenda, Animation, concert, Culture, Exposition, Sète Agglopôle Méditerranée, Spectacle | Mots-clefs : Patrimoine : le programme été/automne est arrivé