Environnement

Ne laissons pas proliférer le frelon asiatique.

Vous avez repéré un nid de frelons asiatiques n’hésitez pas à le faire détruire.
Il en va de votre sécurité et de celle de votre entourage mais aussi de la préservation de la biodiversité.

Un exemple….

Un nid de frelons asiatiques,  abandonné ou pas, il faut le signaler.

Sur un terrain privé, le propriétaire doit suivre une démarche particulière pour le faire enlever.

Liens :
Le GDSA de l’Hérault a mis en place une cartographie avec le nom et le contact des référents ainsi que la situation géographique des nids recensés.
Contact : Voir référents sur la cartographie
Site internet dédié au frelon : http://frelons.reah-chateaudecastries.org/
Ce ne sont pas les abeilles qui attirent le frelon, le développement de cette espèce invasive est très rapide.

frelDSC_0009 (16)

Ces nids en forme de boule, perchés souvent en haut des arbres sont peut-être inactif. En effet, la nature et les conditions météo ont souvent raison des nids. Les professionnels rappellent l’importance de signaler la présence de frelons et de frelons asiatiques dés leur apparition. En l’espace de 3 mois, la taille des nids peut prendre des proportions impressionnantes. Cette espèce qui s’attaque notamment aux abeilles ouvrières est légèrement plus petite que le frelon européen.

La couleur du frelon asiatique est particulièrement foncée. Sa tête est noire, sa face et ses pattes sont jaunes. Il mesure entre 2,5 et 3 cm. Comme le frelon européen, le frelon asiatique construit des nids principalement élaborés à base de particules de bois prélevées sur les arbres. Bien souvent, il fixe son nid en hauteur, dans les arbres. Cette habitation sphérique peut attendre jusqu’à 100 cm de diamètre.

 En présence d’un nid de frelons, il est impératif de ne pas détruire seul(e) l’habitat. Se sentant menacés, les insectes peuvent devenir agressifs et multiplier les piqûres. Une intervention inadéquate peut également conduire à la dissémination puis à la prolifération de l’espèce dans la nature. Il est vivement recommandé d’informer la FDGON (Fédération départementale des groupes de défense contre les organismes nuisibles) de la présence d’un nid. Très peu de sapeurs-pompiers interviennent dans la destruction des nids repérés. Mieux vaut faire appel à des entreprises spécialisées pour s’en débarrasser. Une prestation payante dont les prix diffèrent selon les professionnels « La reine mesure jusqu’à 3,5 cm. Sa durée de vie est d’un an. Chaque reine fonde sa propre colonie au printemps du mois de mars jusqu’à début août.

Elle se compose alors de larves qui deviendront les premières ouvrières, aussi appelées ouvrières de « première caste ». À partir du début du mois de juin, la colonie est composée d’ouvrières adultes et vers la fin de l’été, également de mâles et de femelles sexuées. Les femelles sexuées, futures reines, passent l’hiver en diapause dans un endroit abrité, souvent enterré, et sortent au printemps pour fonder de nouvelles colonies. » Wikipédia. Le nid ou « guêpier », fait de fibre de cellulose mâchée comme chez la majorité des guêpes (certaines, non Vespidae, construisent avec de la boue), peut atteindre un mètre de haut et 80 cm de diamètre.

Construit au printemps, il est aérien, le plus souvent situé dans des arbres à plusieurs mètres de hauteur, quelquefois au ras du sol, sous une charpente ou dans des cheminées. Ce frelon étant opportuniste, son nid est retrouvé aussi bien dans des habitations que sur du mobilier urbain. Il est généralement de forme sphérique et possède un orifice de sortie latéral. Chaque nid abrite quelque 2 000 frelons, dont plus de 550 fondatrices qui peuvent, l’année suivante, nidifier si elles sont fécondées. Cependant, un grand nombre de ces reines ne passeront pas l’hiver. Il est abandonné pendant l’hiver.

Durant cette période, il a été observé en France que certains oiseaux ravageaient le nid. Ce comportement n’a aucune conséquence sur la pérennité de l’espèce puisque le nid est vide.

  La plupart du temps, une piqûre de frelon asiatique n’est pas plus dangereuse qu’une piqûre de guêpe pour l’homme. Elle le devient si les personnes piquées développent une réaction allergique. Dans ce cas, les répercussions peuvent être dramatiques. Une simple piqûre peut ainsi entraîner une forte baisse de tension, un œdème ou encore un choc anaphylactique.

Agressifs, les frelons, et particulièrement les asiatiques, n’aiment pas que l’on s’approche de leur nid, il vaut mieux rester à distance si vous en avez un chez vous ou si vous en découvrez un, et le signaler en Mairie qui vous conseillera si nécessaire.

Comment adapter les territoires face à la montée du trait de côte et aux risques de submersion ?

Comment adapter les territoires face à la montée du trait de côte et aux risques de submersion ? C’est pour tenter de répondre à cette question fondamentale qu’élus locaux et services déconcentrés de l’Etat se sont réunis, ce lundi 11 juillet à Sète, dans les locaux du Centre du littoral et de la mer (Celimer).
 
Peut être une image de 4 personnes, personnes assises, personnes debout et intérieur
 
La phase de réflexion entamée l’an dernier, qui a abouti à une feuille de route stratégique, doit désormais passer à une nouvelle étape, celle de l’expérimentation locale…avant d’essaimer à l’échelle nationale. Et Sète agglopôle méditerranée, reconnue comme territoire pilote sur ces enjeux, est la candidate idéale pour tester des alternatives audacieuses. Elle se positionnera donc dans les prochains mois, pour devenir un lieu de référence où naissent et se concrétisent les initiatives innovantes.
 
 
Un nouveau modèle de gouvernance publique, collectivement partagé, qui permettra de concilier protection et développement raisonné du territoire.

Interdiction des pesticides : de nouveaux lieux concernés depuis le 1er juillet 2022

 

La loi Labbé interdisant l'usage de produits phytosanitaires dans les espaces verts publics évolue. Depuis le 1er juillet 2022, celle-ci s'applique aux propriétés privées, aux lieux fréquentés par le public et aux lieux à usage collectif.

Depuis le 1er janvier 2017, l’État, les collectivités locales et les établissements publics ne peuvent plus utiliser de produits phytosanitaires pour l'entretien des espaces verts, promenades, forêts et voiries.

À partir du 1er juillet 2022, l'interdiction d'utiliser des produits phytopharmaceutiques s'étend à de nouveaux lieux :

  • les propriétés privées à usage d'habitation, y compris leurs espaces extérieurs et leurs espaces d'agrément ;
  • les hôtels, les auberges collectives, les hébergements, les terrains de campings et les parcs résidentiels de loisirs ;
  • les cimetières et columbariums ;
  • les jardins familiaux ;
  • les parcs d'attraction, de divertissement et de loisirs qui proposent des activités et installations variées ;
  • les zones accessibles au public dans les zones destinées au commerce et activités de services ;
  • les voies d'accès privées, les espaces verts et les zones de repos sur les lieux de travail (sauf cas de nécessité pour des questions de sécurité) ;
  • les zones à usage collectif des établissements d'enseignement ;
  • les établissements de santé, les maisons de santé et les centres de santé, y compris leurs espaces verts, leurs forêts, leurs voiries, ou leurs promenades accessibles ou ouverts au public ;
  • les établissements sociaux et médico-sociaux à l'exception des établissements assurant ou participant à des formations professionnelles, ou assurant une activité d'aide par le travail conduisant potentiellement à l'usage de ces produits, y compris leurs espaces verts, leurs forêts, leurs voiries, ou leurs promenades accessibles ou ouverts au public ;
  • les maisons d'assistants maternels et les domiciles des assistants maternels qui accueillent des mineurs, y compris leurs espaces verts ;
  • les aérodromes affectés à titre principal au ministère chargé de l'aviation civile, côté ville, sur certains espaces et côté piste, à l'exception des zones sur lesquelles le traitement est nécessaire pour des motifs de sécurité aéronautique ou de sûreté aéroportuaire ;
  • les équipements sportifs autres que :
    1. les terrains de grands jeux, les pistes d'hippodromes et les terrains de tennis sur gazon, dont l'accès est réglementé, maîtrisé et réservé aux utilisateurs ;
    2. les golfs et les practices de golf, il s'agit uniquement des départs, greens et fairways.

Pour ces équipements sportifs, l'interdiction d'utiliser des produits phytosanitaires ne sera en vigueur qu'à partir du 1er janvier 2025.

  À noter : Les produits de biocontrôle, les produits qualifiés à faible risque et les produits dont l'utilisation est autorisée dans le cadre de l'agriculture biologique ne sont pas concernés par ces nouvelles interdictions.

  À savoir : L'interdiction d'utiliser des produits phytopharmaceutiques ne s'applique pas :

 

  • aux traitements et mesures nécessaires à la destruction et à la prévention de la propagation des organismes nuisibles réglementés ;
  • aux traitements par des produits phytopharmaceutiques qui s'avèrent nécessaires pour lutter contre un danger sanitaire grave menaçant la pérennité du patrimoine historique ou biologique et ne pouvant être maîtrisé par un autre moyen, y compris une méthode non chimique.

 

Textes de loi et références

Poussan, Territoire Engagé pour la Nature

abadgsCapture d’écran 2022-06-15 212939
Au titre de sa démarche de progrès, la Ville de Poussan s’est vue remettre le prix de « Territoire Engagé pour la Nature » (TEN) par l’Agence Régionale de la Biodiversité (ARB) et la Région Occitanie, ce mardi 14 juin à la Maison de la Région à Béziers ! abadgsCapture d’écran 2022-06-15 213051
 Représentée par Pierre MARIEZ, Adjoint délégué à l’Environnement et sa Directrice Générale, la Ville de Poussan a été récompensée pour des actions mises en œuvre en faveur de l’environnement, parmi lesquelles la mise en place du permis de végétaliser, l’implantation de ruches municipales ou encore la création d’un ABC des garrigues.
  A cette occasion, s’en est suivi un riche temps d’échanges avec les 3 autres collectivités lauréates de cet appel à projets.abadgsCapture d’écran 2022-06-15 213019

 

Êtes-vous un expert de la nature ?

 
L’environnement participe activement à notre bien-être. Paradoxalement, il est grandement affecté par de multiples actions quotidiennes qui sont à l’origine des problèmes environnementaux qui affligent la planète .
 Quelques simples actions anodines sont à mettre en place au quotidien afin de préserver notre environnement !
Et vous, quelles sont vos habitudes en balade ?Peut être une image de texte qui dit ’Testez votre relation avec la nature Quelles sont vos habitudes en balade? Utiliser l'appli suricate Jen éventuels problèmes rencontrés nrandonnée. Cueillir fleurs sauvages. Négliger le choix crème solaire. Près 25% acrème solaire eaux Approcher les sauvages. Emmener Rester Laisser mon liberté. Graver sur déchets. sentiers. des arbres. Jeter des mégots nature ou sur Privilégier supports réutilisables: gourdes, boîtes. Faire feu hors zones prévues sont d'origine eforêt BRAVO! Vous êtes un expert de la nature. STOP Vous mettez la nature en danger. VIGILANCE Vous n'en avez pas conscience mais certaines habitudes peuvent endommager nature. d'infos Departement érault’

 

Épisode exceptionnel de nuisance de moustiques issus des zones humides

On enregistre, depuis le début de la semaine, une émergence de moustiques adultes dans plusieurs zones humides à submersions temporaires incluses dans le secteur d’intervention de l’EID Méditerranée, en particulier autour du Grau-du-Roi / Aigues-Mortes / La Grande-Motte, et, plus à l’ouest, de Palavas, de Marseillan, de Gruissan et, dans une moindre mesure, autour de l’étang de Salses.

eidCapture d’écran 2022-07-07 200505

Cette situation s’explique de la manière suivante : après une période continue de sécheresse concernant toute notre région, sont intervenus courant juin une succession de coups de mer et, surtout, des orages localisés dans la nuit du 23 au 24 juin (plus de 80 mm à certains endroits), qui ont submergé un grand nombre de zones humides à submersions temporaires, provoquant l’éclosion d’une profusion d’œufs pondus par les femelles de l’espèce anthropophile (piquant l’Homme) Aedes caspius et accumulés durant la période très sèche précédente, entraînant l’apparition de larves de moustiques, avec des densités particulièrement élevées.

Bien sûr, les équipes opérationnelles de l’EID Méditerranée ont procédé aussitôt, y compris le week-end, à une série de traitements antilarvaires, soit, depuis le 20 juin, près de 2 300 hectares de zones humides (703 ha dans le Gard, 354 ha dans l’Hérault, 787 ha dans l’Aude, 443 ha dans les Pyrénées-Orientales), principalement, compte tenu de l’étendue des territoires concernés, par moyens aériens. Il convient en effet, à cette période de l’année, de réagir très rapidement et de traiter dans les 2 à 3 jours qui suivent les mises en eau.Moustique, Insecte, Schnake, Insectes

Cependant, les conditions météorologiques, principalement le vent, ont retardé certaines interventions aériennes. Et d’autres contraintes sont intervenues, constituées par :

  • - le couvert végétal, maximal à cette saison, de certains gîtes de reproduction de l’espèce de moustiques ciblée, rendant plus difficile la pénétration dans le milieu en eau du bio-larvicide Bacillus thuringiensis ser. israelensis (Bti), seul produit biocide homologué et disponible pour ces traitements.
  • - la faible hauteur d’eau, qui réduit le temps d’action du produit.
  • - les fortes chaleurs, qui accélèrent le développement larvaire, rendant les traitements moins efficaces.
  • - les mesures de protection des habitats d’espèces protégées, qui s’appliquent dans cette période au sein des espaces sensibles classés « Natura 2000 ».
  • - pour le pourtour de l’étang de Salses, l’incendie majeur de la semaine dernière sur le même secteur, qui a décalé l’intervention des avions de l’EID, avec des conséquences sur l’efficacité des traitements.

Certains traitements s’en sont trouvés insuffisamment efficaces, sans possibilités de reprises au regard de la durée très courte du développement larvaire, indexée sur les températures très chaudes.

Ainsi, malgré nos efforts, des émergences de moustiques sont advenues et des nuisances se produisent, favorisées par les chaleurs actuelles, qui, bien que sans commune mesure avec ce qui résulterait de l’absence de traitements, sont perçues de façon très gênante en ce début de saison estivale.

Les évaluations effectuées montrent que certains moustiques adultes réchappés de ces traitements pourraient migrer vers d’autres zones agglomérées.

L'EID Méditerranée précise :" Nos services sont mobilisés pour contrôler au plus près la population de ces moustiques nuisants. Compte tenu de cette éclosion exceptionnelle, à l’échelle d’une bonne part du littoral de la région, des interventions terrestres très ponctuelles, elles-mêmes exceptionnelles, contre ces moustiques à l’état adulte pourraient être effectuées dans les secteurs urbains les plus impactés, à la demande des collectivités et après accord des autorités, dans les conditions prévues par les arrêtés préfectoraux annuels encadrant les opérations de démoustication,  à l’instar de celles qui ont eu lieu en 2015, lors d’un épisode comparable. À condition que la météo, en particulier les conditions de vent, et les contraintes réglementaires les rendent possibles."

"Enfin, il faut souligner que les orages, précédés et suivis de fortes chaleurs, donc d’arrosages, ont été très favorables au développement du moustique-tigre, espèce urbaine, dans divers réceptacles généralement secs à cette période. Les nuisances dues à cette espèce, en se conjuguant avec celles des moustiques nuisants issus des zones humides, sont susceptibles d’augmenter la gêne ressentie par les populations. Dans ce cas, il importe de prévenir ces situations en veillant, chacun chez soi, à vider les eaux stagnantes ou en rendant étanches les récipients recueillant de l’eau par une toile moustiquaire fine et/ou un couvercle. "

 

Plan plastique Occitanie

 

Zéro déchet ultime plastique en 2030

La Loi Anti-Gaspillage et Économie Circulaire du 10 février 2020 a renforcé l’ambition nationale sur les plastiques en fixant les objectifs suivants :

  • Fin de tous les plastiques jetables à l’horizon 2040
  • Tendre vers 100% de plastique recyclé en 2025
  • Développer le réemploi des emballages
  • Encourager la vente en vrac et la consigne des emballages

Bon à savoir

A ce jour la poubelle des déchets résiduels des français contient 14% de plastiques (soit 37kg/habitant/an). En Occitanie ce sont 38 662 tonnes de plastiques qui sont collectés grâce au tri sélectif chaque année (soit environ 7kg/habitant/an).

La Région, déjà engagée pour la réduction des usages du plastique (dynamique zéro plastique dans les cantines des lycées, campagne « Faisons de MERveilles pour une mer sans déchets », plan anti perturbateurs endocriniens, Pacte Alimentation qui engage vers davantage de vente en vrac et en contenants consignés…) a souhaité amplifier son action, en approuvant un plan répondant à l’ambition forte de « zéro déchet plastique enfoui en 2030 ». Ce plan s’inscrit dans le Pacte Vert -Green New Deal voté en Novembre 2020.

La Région agit pour modifier durablement les comportements, et promouvoir un nouveau modèle fondé sur l’économie de ressource par une diminution des usages du plastique et par l’écoconception.

Le Plan plastiques de la Région se décline autour de 4 grandes orientations stratégiques :

  • Zéro plastique à usage unique,
  • Zéro plastique dans l’environnement,
  • 80% de déchets plastiques recyclés,
  • 20% de déchets plastiques valorisés en énergie.

Pour atteindre ces objectifs, la Région mobilisera les 3 leviers :

  • Prévention ou comment réduire les quantités de déchets plastiques produits en bannissant le produit à usage unique et en s’engageant notamment vers le modèle d’écoconception et la recherche d’alternatives au plastique.
  • Optimisation de la collecte des plastiques avant que ceux-ci ne viennent dégrader l’environnement.
  • Innovation sur des solutions de valorisation matière (réinjection du plastique recyclé dans le circuit de production) mais aussi de valorisation énergétique.

Un plan d’actions opérationnel de 80 actions a été approuvé avec par exemple :

  • Favoriser la vente en vrac et de la consigne afin de faire émerger en Occitanie des projets de transition vers un nouveau mode de consommation
  • Accompagner la mise en œuvre de démonstrateurs pour capter les macroplastiques des cours d’eau afin de développer des solutions de réduction de la pollution plastiques des cours d’eau et du littoral
  • Accueillir en Occitanie des unités industrielles pour le recyclage des plastiques
  • Accompagner les études préalables et l’évolution de l’outil industriel des entreprises pour augmenter l’utilisation de matières plastiques de recyclage
  • Étudier les potentialités de l’utilisation de déchets plastiques résiduels comme Combustible solides de récupération (CSR) et proposer un plan d’actions d’intervention en cohérence avec la stratégie Région à Énergie Positive
  • Établir un annuaire des fournisseurs offrant des solutions alternatives aux plastiques conventionnels pour les achats publics et ainsi réduire l’usage du plastique dans nos marchés.

L’institution régionale conduira également de nombreuses actions au sein de l’administration afin d’être partie prenante de cette transition vers un modèle de développement plus vertueux.

L’élaboration de ce plan plastique a bénéficié de l’investissement de nombreux partenaires en interne et externe. Cette large mobilisation des partenaires va se poursuivre pour la mise en œuvre du plan d’actions.

Faisons des MERveilles - Pour une Occitanie sans déchets

Pour répondre à la multiplication des plastiques dans l’environnement et de ses incidences sur les habitats et les espèces, la Région Occitanie, avec le soutien de Citéo, met à disposition des kits de ramassages (sacs en toile de jute, gants, pesons) sur l’ensemble du territoire régional.

Poursuivre sur : https://www.laregion.fr/Plan-Plastique-Occitanie?fbclid=IwAR01uW1Sow2gj3BGgMyCCXqqDV8Y-P0sy8sKADaR0SXN4HVwHrRbUT3ncGc

Carte inédite des pesticides en France

Agriculture, Désherbage

 
DECOUVREZ LA CARTE 
Générations Futures a le plaisir de vous présenter la carte interactive réalisée par l’association Solagro avec le soutien, entre autre, de l’entreprise engagée Ecotone.
 
Cette carte est disponible en ligne et permet de zoomer commune par commune pour découvrir la fréquence de traitement appliquée par culture. Grâce à cet excellent travail réalisé sur la base de nombreuses données officielles disponibles, il est possible de visualiser d'un seul coup d'oeil la pression des pesticides sur le territoire à l'échelle de la commune.
 
Cette carte pourra servir d’outil d’accompagnement des agriculteurs et de gestion des politiques publiques à l’échelle locale, régionale et même nationale. Ce travail est amené à évoluer dans le temps. Il pourra notamment permettre un recoupement des données avec celles des achats de pesticides qui ont également fait l'objet d'une carte interactive publiée par Générations Futures en 2019.
 

Sensibilisation des voyageurs à la préservation de l'environnement

Le groupe Keolis, délégataire de notre réseau de bus communautaire, propose en partenariat avec l'association Project Rescue Ocean, de sensibiliser les voyageurs à la préservation de l'environnement, ce samedi 9 juillet à Sète. Notamment ceux qui empruntent les lignes desservant les plages (comme la 9, longeant le Lido entre Sète et Marseillan).
De 10h à 15h, sur la Place Roger Thérond (à proximité de l’arrêt Jean Monnet), des kits écologiques seront distribués (sac pour ramasser les déchets, cendrier de poche…). L'occasion d'échanger également avec les estivants sur les actions menées par l’Agglopôle pour la protection des côtes et de promouvoir auprès de tous, les déplacements alternatifs à la voiture, comme le bus ou le vélo.
 
 
L’agence mobile de Sète agglopôle mobilité sera également présente pour vous renseigner et distribuera plans touristiques et fiches horaires du réseau de bus.Aucune description de photo disponible.

L'association Wings of the Ocean vous accueille pour des actions de ramassages de déchets pendant toute la saison d'été

L'association Wings of the Ocean vous accueille pour des actions de ramassage de déchets pendant toute la saison d'été. Si vous souhaitez agir pour l'environnement tout en vous amusant et en apprenant, rejoignez les équipes !

Wings of the Ocean est une association effectuant des dépollutions océaniques !

Wings of the Ocean (« les ailes de l'océan », en anglais) a été fondée en 2018 par Julien Wosnitza et Sébastien Fau1. En mai 2021, l'association est rachetée par le groupe SOS. Elle utilise plusieurs navires pour ses missions, dont le Kraken.

L'association organise des dépollutions de plages, en particulier dans l'étang de Berre, en Méditerranée (Espagne, Portugal, sud de la France) et sur la côte Atlantique. Elle mène également des opérations de sensibilisation. De sa création à novembre 2021, Wings of the Ocean a réalisé 250 dépollutions.

Selon Wikipedia : " Wings of the Ocean fait appel à des bénévoles pour partir à bord de ses navires. Ces derniers réalisent des opérations de dépollution de plages, de la sensibilisation du public, tout en apprenant la navigation.

Wings of the Ocean est essentiellement financée par des dons d'entreprises privées1. À ses débuts en 2019, l'association fait payer des écovolontaires pour une expérience à bord2, mais ce modèle est ensuite abandonnée et l'ONG accueille désormais des bénévoles sur ses bateaux. En 2020, l'association compte 104 adhérents et 291 en 2021. En 2021, elle salarie onze personnes à temps plein et rassemble 250 bénévoles  ; en 2022, elle compte 20 salariés et 350 bénévoles. Son budget pour 2021 est de 600 000 . Depuis mai 2021, l'ONG est intégrée au groupe SOS".

 Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

De Sète à Mèze, des plages aux enrochements, les bénévoles de l'association vous attendent nombreux pour partager des moments de partage. Au programme, ramassages de déchets, tris, caractérisations et discussions, vous pouvez venir seul, avec vos enfants et vos amis !

N'hésitez pas à suivre la page de l'association sur les réseaux sociaux pour être au courant de toutes les informations : @wingsoftheocean_thau

decheCapture d’écran 2022-07-07 131812