Environnement

LA NOUVELLE APPLICATION MOBILE AMP-Agde, de l'Aire Marine, est prête

LA NOUVELLE APPLICATION MOBILE AMP-Agde EST PRÊTE !
 
 
DE QUOI DECOUVRIR LA BIODIVERSITE MARINE ET NAVIGUER EN SECURITE, DANS LE RESPECT DES EAUX AGATHOISES  !
 
Première du genre en Occitanie pour une Aire Marine Protégée (AMP), elle est développée sous IOS et Androïd par la ville d'Agde.
 
Elle permet d'avoir plein d'informations sur le milieu marin et les espèces méditerranéennes et sur notre équipe et nos partenaires, de naviguer en se repérant sur une carte interactive (et notamment de bien localiser la Réserve marine du Roc de Brescou, les mouillages écologiques et diverses règlementations en mer), de signaler ses observations en mer et ainsi devenir un acteur engagé pour l'AMP , et de suivre l'actualité de nos actions pour protéger, gérer durablement et faire connaître ce site Natura 2000 marin protégé.
 
 
Pour la télécharger GRATUITEMENT suivez le guidePeut être une image de texte

ppPeut être une image de texte qui dit ’Comment télécharger l'application sur son téléphone portable? Pour les téléphones portables Android: Ouvrir Play Store Infos PRÁTIQUES 2) Taper AMP -Agde dans la barre de recherche 1) Pour les téléphones portables Apple: Appuyer sur Installer Ouvrir App Store 2) Taper AMP -Agde dans| OU 3) barre de recherche Appuyer sur Installer Ouvrirl'application application de scan de QR code 2) Pointez le QR code suivant et cliquer sur le lien fournit OU 2) virl'applicatior de scan de QR code Pointez le QR code suivant et cliquer sur le lien fournit’

Climat : le rapport du Giec est "l'avertissement le plus sévère jamais lancé", selon le président de la COP26

A lire sur France-Infos.fr :

"Un nouveau rappel pour agir contre le changement climatique. Le rapport des experts climat de l'ONU (Giec) attendu lundi 9 août s'annonce comme "l'avertissement le plus sévère jamais lancé" sur le rôle du comportement humain dans le réchauffement de la planète, a déclaré, dimanche 8 août, le président de la COP26, Alok Sharma.

Le rapport montre que "le comportement humain accélère de manière alarmante le réchauffement climatique", a déclaré le ministre britannique dans une interview au journal The Observer (article en anglais), édition dominicale du Guardian, insistant sur le caractère décisif de la grande conférence climat prévue en novembre à Glasgow (Ecosse, Royaume-Uni).

"Nous ne pouvons pas nous permettre d'attendre deux ans, cinq ans, dix ans", a-t-il poursuivi, estimant qu'il est encore temps, mais "nous nous rapprochons dangereusement du moment" où ce sera trop tard.".

Poursuivre : https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/climat-le-rapport-du-giec-est-l-avertissementFeu De Forêt, Forest

Journée de débat sur les éoliennes en mer

Par Ville de Sète :

De nombreux Sétois se sont réunis sur la place Aristide-Briand dans le cadre d’un débat sur l’installation d’un parc éolien entre la frontière espagnole et Fos-sur-Mer. En présence des membres du RTE (réseau de Transport d’Électricité), du Centre permanent d’initiatives pour l’environnement et de la Commission nationale du débat public, présente en tant que médiatrice du débat, le public a pu en apprendre davantage sur ce projet consistant à installer deux parcs commerciaux d’éoliennes flottantes d’une puissance totale, à terme, de 1,5 GW en mer Méditerranée.

Ce débat public est porté par le ministère de la Transition écologique et Réseau de transport d’électricité (RTE). Chacune des régions concernées, Occitanie et région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, est associée à ce projet. À l’aide de cartes et de relevés, ces organismes ont jusqu’au 31 octobre pour éclairer les habitants quant à l’impact de ces parcs éoliens. En retour, les habitants des zones concernées peuvent exprimer leur avis sur ce débat, à la fois en direct, mais aussi sur le site eos.debatpublic.fr.

L’éolien offshore est en passe de devenir une filière importante en France. Si les projets se multiplient sur les côtes françaises, côté méditerranée, les premières éoliennes flottantes seront mises en service en Occitanie dès 2022, dans l’Aude, à quelques miles de Gruissan.

Un poisson glouton pour récupérer les déchets de plastique à Bouzigues

 
Cet été, un drôle d’animal s’est installé sur la plage de la Trémie. Ce « poisson glouton » ne se nourrit que de plastique. Il va ainsi nous aider à garder notre village propre et à protéger notre étang. Comment ? Nous trierons nos déchets de plastique et nous les jetterons dans son gros ventre rond, jusqu’à ce qu’il en soit rempli. Le poisson sera alors vidé, et on pourra recommencer !
Après le succès rencontré en 2019, le Département relance l’opération « Poissons gloutons » à plus grande échelle pour lutter contre la pollution plastique. La Commune de Bouzigues, par l’intervention de Mme Alicia Jamma, adjointe au maire déléguée à l’environnement, a souhaité participer à cette action d’envergure. M. Christophe Morgo, vice-président du Conseil départemental délégué à l’environnement, a accueilli cette demande, et un poisson glouton a été envoyé à Bouzigues.
 
Il y passera l’été et nous quittera en septembre, jusqu’à l’année prochaine.
 
Cette année, plus de 20 poissons ont été installés dans les communes du littoral et de l’arrière-pays pour sensibiliser Héraultais et vacanciers au problème du tri des déchets et de la nécessaire récupération du plastique. En 2019, il n’y avait que 4 « poissons gloutons » dans le Département. Ils ont ingurgité 115m3 de plastique !
Un chiffre important qui montre à quel point les vacanciers, eux aussi, ont adhéré à cette démarche de protection du littoral. L’objectif pour 2021 est d’atteindre les 800m3. Alors… n’oubliez pas de nourrir le poisson !
 
Photo : Mme Alicia Jamma, adjointe au maire déléguée à l'environnement ; M. Christophe Morgo, vice-président du Conseil départemental, délégué à l'environnement ; M. Cédric Raja, Maire de Bouzigues
Peut être une image de 1 personne et plein air

SMBT : nouveau coup de projecteur sur les tocs de Thau!

Fin juillet, à l’occasion d’un reportage de TF1, des œufs et poussins de sternes ont été aperçus par la chargée de mission Biodiversité du SMBT et les représentants du Conservatoire des Espaces Naturels et de Sète Agglopôle Méditerranée.
Cette reproduction tardive intervient suite aux coups de vent et à l’inondation de certains bancs de sable début juillet.Peut être une image de une personne ou plus, océan, côte et ciel
Photo smbt
 
Afin de ne pas perturber l’envol des poussins, les adeptes de sports nautiques doivent se tenir à distance de la partie centrale des tocs, où des panneaux de sensibilisation ont été mis en place en mai.
 
Pour en savoir plus sur les espèces et espaces naturels de Thau : https://www.thaunature.fr/

Barrou : associations, Ville et Agglo font la chasse aux déchets

Même les petits coins de paradis ne sont pas épargnés par les déchets rejetés par les courants. Ce lundi 2 août, les associations Wings of the Ocean et Project Rescue Ocean – accompagnées par la brigade bleue de Sète agglopôle Méditerranée et la Ville – s’attelaient au nettoyage des berges du Barrou, autour de la place Bir Hakeim.

Une dizaine de jeunes, dont plusieurs scouts venus prêter main-forte, ont récolté des sacs entiers de déchets. “On retrouve parfois des morceaux de plastique datant des années 1990. Le plastique, ça ne bouge pas, il faut 450 ans pour que ça se désagrège” rappelle Léopold Guyot de Wings of the Ocean, une association de dépollution et de sensibilisation à la préservation du milieu marin qui intervient sur tout le littoral méditerranéen pendant l’été. Ils étaient accompagnés par Marialys Caramel, conseillère municipale en charge des actions avec les associations en lien avec l’environnement.

 

La brigade bleue était aussi au rendez-vous. Cette petite équipe de deux personnes a été mise sur pied par Sète agglopôle Méditerranée pour nettoyer les abords des berges et sensibiliser la population. “On fait également des relevés d’oxygène sur l’étang de Thau et on vient en aide aux associations” explique Samir El Mokkedem. Ce lundi matin, la présence de la brigade bleue a permis l’extirpation d’une épave qui se décomposait dans l’étang. Avec un rappel : “l’étang et la mer nous rendent ce que l’on y jette”.

Feux de forêt : adoptons les bons comportements pour préserver les espaces naturels !

En 2019, 15 000 hectares de forêt et de végétation ont brûlé, soit environ 1 fois et demie la superficie de Paris. La moitié de ces #FeuxDeForet était due à une imprudence et aurait pu être évitée grâce à quelques gestes simples de prévention et de protection.
Quels sont les bons comportements à adopter pour prévenir les feux de forêt et de végétation ?
- ne pas faire de barbecue aux abords ou dans les zones de nature ;
- ne pas jeter de mégots par terre ou par la fenêtre d’un véhicule ;
- ne pas stocker de combustibles près des habitations ;
- ne pas faire de travaux sources d’étincelles en cas de sécheresse, de forte chaleur ou de vent fort, à proximité de végétaux ;
- respecter les consignes de sécurité et les interdictions d’accès aux espaces forestiers.
Et en cas d’incendie, appelez les pompiers (18) ou les urgences (112 ou 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes) et restez dans une habitation.
Ensemble, adoptons les bons comportements afin d’éviter tout départ de feu.
Plus d’informations : feux-foret.gouv.frPeut être une image de texte qui dit ’GOUVERNEMENT Liberté Esaternité FEUX DE FORÊT Les prévenir et s'en protéger 1 feu sur 2 est la conséquence d'une imprudence Ni feu ni barbecue aux abords des forêts Pas de cigarette de mégot jeté USO ou par fenêtre de voiture Pas de travaux sources d'étincelles les jours de risque d'incendie Témoin d'un début d'incendie, donne l'alerte localisant feu avec précision Je me mets l'abri dans une habitation Pas de combustible contre la maison bois, fuel, butane... 112 Urgences 18 Pompiers RESTEZ À L'ÉCOUTE DES CONSIGNES DES AUTORITÉS Rendez-vous sur feux-foret.gouv.fr #FeuxDeForet’

Pesticides : les ventes ont augmenté en 2020, mais l'exécutif prévoit d'inverser vite la tendance

Selon Orange.fr :

Agriculture, Protection Des Végétaux

"Les ventes de pesticides chimiques ont augmenté en 2020. Hors produits autorisés en bio et solutions de biocontrôle, environ 44 000 tonnes de produits phytosanitaires ont été vendues en France en 2020, selon des données provisoires publiées vendredi 30 juillet par le ministère de l'Agriculture. C'est 23% de plus qu'en 2019, mais 20% en dessous de la moyenne 2012-2017, souhaite mettre en avant l'exécutif, qui impute la récente remontée aux stocks constitués par les agriculteurs anticipant des restrictions.

Le gouvernement assure que les ventes diminueront dans les années à venir. "On a bien avancé. Par contre, on n'est pas encore au bout de nos objectifs, on sait qu'il va falloir augmenter notre mobilisation et nos efforts", a commenté le cabinet du Premier ministre lors d'un échange avec des journalistes. La "tendance structurelle" à la baisse sera plus visible dans les deux ans qui viennent................................. ??

En savoir plus sur : https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/pesticides-les-ventes-ont-augmente-en-2020-mais-l-executif-prevoit

Les élèves des écoles primaires de Thau engagés pour la protection de leur environnement !

Malgré une année scolaire encore perturbée, les projets d’éducation à l’environnement menés par le réseau CPIE BT auprès de plusieurs écoles primaires du territoire de Thau se sont clôturés en beauté !

Que ce soit sur les enjeux de l’eau (projet Autour de T’eau) ou sur la gestion d’un espace naturel (projet Aire Terrestre Educative), les élèves se sont fortement impliqués dans la protection de leur environnement, et ont pu restituer leurs connaissances aux élus et gestionnaires du territoire.  

Aires terrestres Educatives

 

Accompagnés par la LPO Occitanie DT34 et par l’ADENA, deux classes de l’école Marie Louise Dumas à Marseillan et deux classes de l’école Les Baux à Poussan ont mené un projet d’Aire terrestre Educative, soutenu par l'Office Français pour la Biodiversité

 

En tant que petits gestionnaires, les élèves ont réalisé un diagnostic d’une zone naturelle  située à proximité de leur école (habitats, biodiversité), identifié les enjeux et menaces, et proposé et mis en place des actions pour valoriser leur aire et la biodiversité présente.

En fin d’année, ils ont pu présenter aux élus et gestionnaires leurs connaissances et préconisations pour la gestion future de leur aire. Bravo à eux !  

Ecole Marie-Louise Dumas 
Ecole Les Baux de Poussan 
 
 

Autour de T’eau

 

Mené en partenariat avec le Syndicat Mixte du Bassin de Thau, et avec le soutien de l’Agence de l’Eau RMC,  ce projet permet de sensibiliser les élèves de primaire aux enjeux de l’eau sur le territoire à travers des interventions en classe et des sorties sur le territoire (cycles naturel et domestique de l’eau, métiers liés à l’eau, biodiversité des zones humides, etc).

En 2021, 6 écoles ont participé au projet, et les élèves très impliqués ont présenté leurs travaux aux élus et gestionnaires.

Plusieurs classes ont également restitué leurs connaissances sous forme d’interview journalistiques grâce à l’intervention de l’association 15/38 méditerranée, partenaire du CPIE BT. 

Pour écouter leurs travaux, c’est ici :

Ecole Le Chêne Vert 
 

ÉCOGESTES : la campagne Écogestes Fluvial démarre

ÉCOGESTES : la campagne Écogestes Fluvial, sous la coordination du CPIE Bassin de Thau, démarre cette année le long du canal du Midi et du canal du Rhône à Sète.
 
Peut être une image de plein air
L’objectif est d’aller à la rencontre des plaisanciers fluviaux pour les sensibiliser aux bonnes pratiques à bord durant leur séjour sur le canal, et réduire leurs impacts sur le milieu. Tri des déchets, produits d’entretien, gestion des eaux usées… sont autant de thématiques qui seront abordées par les ambassadeurs Écogestes pour leur présenter des gestes simples et concrets qui permettent à chacun d’agir positivement pour la protection de la biodiversité.
 
Des journées de sensibilisation et d’animation seront organisées dès le mois de juillet, avec les ambassadeurs de la LPO Occitanie - Hérault et du CPIE du Gard sur les ports de Port de Capestang, Port Ariane, Lattes - Sud de la France, Port De Gallician, Port de Saint-Gilles, Bellegarde, Aigues Mortes et aux bases Les Canalous - Boating Holidays de Colombiers, Agde et Carnon. Au plaisir de vous y retrouver !! 
 
Cette campagne est un issue d'Écogestes Méditerranée Occitanie menée sur les ports maritimes d'Occitanie depuis 2017 et aujourd'hui sur les canaux !
Une campagne menée en collaboration avec VNF - Voies navigables de France, La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, l' Hérault, le Département du Gard, l' Union des Villes Portuaires d'Occitanie et de nombreux ports et communes partenaires.