Musique

22 juillet : Chico Trujillo et The Limiñanas sur la scène du port de Mèze

 
Jazzamèze
 
 
 
I Vendredi 22 juillet 
Chico Trujillo & The Limiñanas I


Du 21 au 24 juillet, le Festival de Thau pose ses valises sur le port de Mèze au bord de l'étang de Thau. Focus sur la soirée endiablée du 22 juillet où les amateurs de rock & cumbia seront comblés ⚡️
 
 
 
 
Au programme
 
 
19h I Ouverture du village inspirant
 
19h30 I Sérénade des percussions du Monde de l'antenne de Mèze du Conservatoire à rayonnement intercommunal du Bassin de Thau
 
20h30 I Chico Trujillo
 
22h30 I The Limiñanas
 
 
Chico Trujillo
[Chili, cumbia et rock]
20h30 I Port de Mèze
 
Chico Trujillo marque son grand retour en Europe ! « Le petit truand », animé par l’esthétique punk, plonge des classiques de la cumbia traditionnelle dans un bain de jouvence bien épicé. Ce groupe, à l’énergie folle, réunit le métissage de tout un continent. À l’origine de Chico Trujillo, Aldo « Macha » Asenjo, le chanteur du groupe qui, avec sa voix unique et son talent de frontman, parvient à transmettre au public l’émotion et la bonne humeur de sa troupe. Accompagné par ses musiciens survitaminés, ils deviennent le groupe le plus populaire du Chili.
 
 
Infos concert
 
 
The Limiñanas
[Occitanie, rock]
22h30 I Port de Mèze
 
Voici le retour du couple Marie et Lionel Limiñana avec leur nouvel album « De Pelicula », fruit de leur collaboration avec le pionner français de l’électro Laurent Garnier. C’est une création hybride où les psychédélismes des genres respectifs des protagonistes se marient avec une vraie subtilité. The Limiñanas sur scène, ce n’est pas moins de sept musiciens dévoués corps et âmes au rock le plus primal, mêlés aux vibrations et aux envolées les plus soniques !
 
 
Infos concert
 
 
Le village inspirant
 
Sur le port de Mèze du 21 au 24 juilletdès19h, vous pourrez découvrir le "village inspirant", un lieu d'échanges entre le public et des associations, organismes privés et publics de notre territoire investis dans la transition écologique et citoyenne.
Pour les gourmands
 
Au Festival de Thau, on mange et on boit local et le plus souvent bio ! Huîtres, vins Picpoul de Pinet AOP et Côtes de Thau IGP ainsi que diverses propositions végétariennes ou non. 
 
 
 
Les bons plans billetterie !
 
 
 
Billets en prévente
 
En prenant vos billets à l'avance vous bénéficiez d'une réduction !
 
Tarifs :
Prévente pour la soirée du 22 juillet
Tarif réduit : 26€*
Tarif normal : 29€*
 
Sur place
Tarif réduit :
29€
Tarif normal : 32€
*hors frais de location éventuels
Les PASS
 
Pass 3 jours
22, 23 & 24 juillet : 70€*

Pass 2 jours
22 & 23 : 45€*

Pass 2 jours
22 & 24 juillet : 54€*

Pass 2 jours
23 & 24 juillet : 50€*
 
* hors frais de location éventuels
Pour les jeunes
 
Entrée gratuite pour les moins de 12 ans 
 
Tarif spécial jeunes
13€ pour les 12-18 ans
 
 
Billetterie
 
 
 
Vous hésitez encore ?
 
 
Cliquez sur l'image pour plonger dans l'ambiance du 32e Festival  !
 
 
 
 
La programmation en un coup d'œil 
 
 
 
 

WORLDWIDE FESTIVAL 2022 Sète

Du mardi 05 au dimanche 10 juillet 2022

WORLDWIDE FESTIVAL
 

Du 5 au 10 juillet 2022

worldwide70-826907

Le Worldwide Festival est devenu en quelques années, un véritable rendez-vous culturel et touristique offrant à Sète un rayonnement international et des retombées économiques très importantes. Grâce à la notoriété de Gilles Peterson, journaliste sur la BBC, le festival réunit une réelle communauté internationale de fans qui ne cesse de grandir d’années en années. Ces fans de musique venus de partout dans le monde se pressent pour assister au festival volontairement maintenu à taille humaine, conservant ainsi une atmosphère conviviale autour de l’electro, du jazz, de la soul et du hip hop. Plus qu’un festival, le Worldwide invite à un voyage épicurien, culturel et touristique.

THÉÂTRE DE LA MER

Mercredi 6 juillet 2022 :

  • Nala Sinephro
  • Geentea Peng

Jeudi 7 juillet 2022 :

  • Yussef Dayes

Vendredi 8 juillet 2022 (COMPLET) :

  • La Perla
  • Alogte Ojo & His Sounds of Joy
  • Lemon Lounge Take Over

Samedi 9 juillet 2022 : 

  • Sherelle

Réservez vos billets en ligne ici. 

La chanson de la semaine par Philippe Raybaud : "Dans le port d'Amsterdam"

Dans le port d'Amsterdam  Jacques Brel ( 1829 / 1978).

Paris, 1966. Jacques Brel chante à l’Olympia. Ce soir-là, c'est le soir de l'adieu et Jacques se sent particulièrement fébrile. En effet, le concert est enregistré pour une diffusion sur une radio nationale.  Les chansons ont été choisies avec le plus grand soin, et Brel décide d'offrir au public pour une dernière fois " AMSTERDAM ". Il n'apprécie guère cette œuvre, mais il pense qu'elle permettra aux musiciens de se mettre en place, et chauffera sa voix. Pourtant, le morceau a de quoi séduire le public,  la mélodie lui a été inspirée par Greensleeves, un air célèbre traditionnel anglais datant du 16 ième siècle. Brel y ajoute des paroles décrivant le quotidien décadent de marins en escale.

Mais Brel ne trouve pas sa chanson assez aboutie. Voilà pourquoi il la place en début de concert. C’est donc sans conviction qu’il s’avance vers le micro. Sur quelques notes d'accordéon, il entame : "Dans le port d’Amsterdam…" Le tempo est d’abord lent, l’interprétation contenue et la voix grave. Dans la salle, les souffles sont retenus. C’est alors que le chanteur belge embarque le public dans une énorme progression dont il a le secret : le rythme s’emballe et les notes s’envolent.

Brel chante et surjoue le désespoir d’un bougre enviant ces hommes "pleins de bière et de drame", insensibles aux chagrins d’amour. Forçant sur sa voix, il termine en apothéose son interprétation titanesque. Galvanisé, le public exulte les spectateurs bouleversés sont debout et applaudissent à tout rompre…le destin d’Amsterdam est scellé. Malgré ce triomphe, Brel ne sera jamais convaincu par sa chanson. Au point qu’il refusera toujours de l’enregistrer en studio ! Heureusement, la captation d'un concert de l’Olympia en 1964 en laisse une précieuse trace, un diamant à l’état brut.

 

 

Jacques Brel : C'est en Belgique, près de Bruxelles à Schaerbeek, que naît le 8 avril 1929, la personnalité la plus volcanique de la chanson francophone, Jacques Romain Georges Brel. Son père, Romain, dirige une usine d'emballage. Avec son frère, Pierre, de 6 ans son aîné, Jacques connaît une éducation austère entre collège catholique et scoutisme. À 16 ans, il crée une troupe de théâtre avec quelques copains et écrit lui-même des pièces.

À 18 ans, devant ses échecs scolaires, son père le fait entrer dans l'entreprise familiale. À la même époque, il s'inscrit à "La Franche Cordée", mouvement philanthropique, dont il deviendra le président en 49. Au sein de cette association, il monte de nombreuses pièces de théâtre dont "Le Petit Prince de Saint-Exupéry". Il y rencontre également, sa future épouse, Thérèse Michielsen, dite Miche. Brel, qui n'a aucun goût pour le travail de bureau, est déjà très attiré par la chanson. Dès 1952, il compose quelques titres qu'il chante dans le cadre familial ou lors de soirées dans des cabarets de Bruxelles, mais la force des textes et la violence de son interprétation sont mal acceptées par son entourage qui ne l'encourage pas du tout.

C'est en 1956 que Jacques Brel rencontre François Rauber, pianiste classique, qui devient son accompagnateur. François Rauber, qui comprend très bien l'univers de Brel, va donner au chanteur la formation musicale qu'il n'a pas, puis devenir l'orchestrateur privilégié de toutes ses chansons.

Puis, Jacques Brel rencontre également un autre pianiste, Gérard Jouannest, qui sera son accompagnateur exclusif sur scène, contrairement à François Rauber avec qui il travaillera plutôt en studio. En outre, Brel et Gérard Jouannest écriront ensemble une grande partie du répertoire du chanteur ("Madeleine", "La chanson des vieux amants", "Les vieux").

À la suite de ces succès, Jacques Brel reprend les tournées à travers le monde et son rythme de vie ne cesse de s'accélérer. Cependant, dès cette époque, Jacques Brel évoque déjà l'idée d'arrêter la chanson.

En 1964, il obtient le Grand Prix national du Disque en France. Début 1965, Brel fête ses 12 ans de chansons au cabaret "Les Trois Baudets". La fin de l'année est marquée par une tournée de cinq semaines en URSS, mais surtout par son passage sur la prestigieuse scène du Carnegie Hall de New York. La presse américaine parle d'"Ouragan magnétique".

Il se consacre désormais presque exclusivement à la voile et en juillet 1974, Jacques Brel part avec Madly et sa fille France sur son voilier l'Askoy. Fin août, aux Açores, Brel apprend la mort de son fidèle ami, jojo. Il rentre pour les obsèques et reste pour le mariage de sa fille Chantal en septembre. En novembre, Jacques Brel est opéré à Bruxelles. Il souffre d'un cancer du poumon gauche déjà très avancé. Il sait qu'il n'a peut-être pas beaucoup de temps à vivre et déclare vouloir mourir seul.

En 1975, Jacques et Madly Bamy, rencontrée lors du spectacle " l'Homme de la Mancha, s'installent aux îles Marquises, précisément sur l'île de Hiva-Oa. Alors, commence alors une autre vie. Brel achète un nouvel avion, il le transforme en avion-taxi pour aider les habitants des îles environnantes.

Le "galérien des galas" abandonne sa carrière au sommet de sa gloire en 1966. Le grand Jacques enflammait les salles, habitait ses personnages, gesticulait, suait... Ses spectacles étaient de véritables marathons. Rarement un chanteur aura exprimé ses rages et ses passions avec autant de sincérité et de gravité que Jacques Brel.

En juillet 1978, Jacques Brel soudain au plus mal est transporté en France et est hospitalisé six semaines à Neuilly à la suite de la découverte d'une tumeur cancéreuse. Il finit l'été dans le sud de la France, mais le 7 octobre, il est ramené d'urgence à l'hôpital de Bobigny, dans la région parisienne. Il meurt le 9 octobre d'une embolie pulmonaire.

Pendant que d'innombrables hommages lui sont rendus en France, en Belgique et à travers le monde, son corps est ramené aux Marquises le 12 octobre. Il est enterré sur son île d'Hiva-Oa près de la tombe du peintre Paul Gauguin.

Rarement un chanteur aura exprimé ses rages et ses passions avec autant de sincérité et de gravité que Jacques Brel. Exubérant, mais pudique, Brel a forcé l'affection d'un public pourtant longtemps sévère à son égard.

Philippe Raybaud.

https://youtu.be/-Z0UGGvb4sQ

Une journée en musiques à l’Ile de Thau ce mercredi

Une journée en musiques à l’Ile de Thau ce mercredi

 Saxophone, Instrument, La Musique

Evènement ! Le Conservatoire Manitas de Plata sort de ses murs ce mercredi 29 juin et investit le quartier de l’île de Thau de 16h30 à 21h.
Venez les rejoindre à :

 

> 16h30 à la Médiathèque André Malraux

Présentation du violon et petit concert par les enseignants du CRI : Cécile Di Marino et François-Xavier Corsi, avec la participation de Françoise Duffaud.

 

> 17h à la PASSERELLE

Concert de Musiques actuelles avec les élèves du CRI de Sète. Enseignants : Pierre-Jean Horvilleet Stéphane Lusseau.

 

> 18h sur la Place SEINCHOLLE

Ensemble de saxophones, dirigé par Laurent Conor.

 

> 18h45 à 21h sur la place de la TRAINE

Concert des orchestres du CRI, dirigé par Thibault Roche.

18h45 Orchestre d’harmonie - Cycle 1

19h15 Grand Orchestre d’harmonie (Cycles 2 et 3)

19h45 Orchestre symphonique

La chanson et la musique pour fêter au mieux l’arrivée de l’été et le jour le plus long

aamoIMG_20220621_185345

La fête de la musique à Poussan en 2022 était organisée par la Mairie de Poussan et réalisée par l’Association Plateforme. Elle se déroulait cette année, autour du  Riverain, devant la Boulangerie l’Epi d’Or, dans les Halles et face à la petite Cave, sur la place du Marché.

  Mais pour rester dans l’esprit originel certains musiciens ont profité de la soirée pour animer musicalement la commune à différents endroits.     aamuIMG_20220621_190244

Et ce fut le cas à l’impasse de la Garenne où a régné toute la soirée une très bonne ambiance autour de la musique avec des danses africaines, des groupes et  des musiciens amateurs sympathiques.

Pour tous, du Riverain à la Garenne, des Halles à la petite cave ce ne fut que du plaisir, avec des styles différents qui ont su contenter les uns les autres durant une soirée dédiée à la Musique et à la chanson .

De bien nombreux participants dès 18 h 40 et ils restèrent fidèles jusqu’à plus de 23 h tant ils avaient envie de se laisser porter par des notes qui durant deux ans n’avaient pu s’envoler pour que tout Poussan soit baigné par des mélodies, douces ou moins douces…

Ce 21 juin, si toutes sortes de musiques étaient jouées aux 4 coins de la France, pour vivre la musique et la fêter à Poussan et en public, il fallait attendre 18 h 30 à Poussan pour réaliser que l’été était bien arrivé avec toutes les musiques qui vont l’accompagner. Les gouttes d’eau venues du ciel étaient presque  au rendez-vous en voulant comme des notes participer à la fête et jusqu’à 20 h 30 elles jouaient avec les musiciens qui devaient rapidement protéger instruments et matériels quand elle les sollicitaient.  De très belles partitions tout de même.aamoIMG_20220621_191557

Avec des groupes tournés vers le rock mais aussi avec d’autres tendances comme la chanson française ou la chanson poétique, la soirée s’annonçait rythmée et devait être éclectique pas uniquement sous le signe du rock bien dur. Chacun pouvait en apprécier le contenu selon ses goûts musicaux mais comme pour le sport, le principal n’était-il pas de participer ?

C’était d’ailleurs la Devise pour l’association Plateforme qui proposait une belle programmation, qui dépassait pour certains toutes les attentes.

Il faut savoir en effet qu’en principe « La musique adoucit les mœurs… » L’adage n’a jamais été aussi vrai et l’on peut confirmer que cette forme d’expression reste depuis belle lurette un des réseaux sociaux les plus pacifiques et les plus ouverts à notre diversité d’action et de pensée…Peut être une image de 1 personne et plein air

Célébrée dans plus d’une centaine de pays, elle fut imaginée en 1976 par le musicien américain Joël Cohen, réalisée à Toulouse et dans l’ouest parisien. En 1982, Jack Lang, ministre d’alors de la culture et Maurice Fleuret, directeur de la musique et de la danse de ce même ministère donnent l’impulsion définitive à l’évènement… (source Wikipédia)Peut être une image de 6 personnes, personnes qui jouent d’un instrument de musique et guitare

Peut être une image de 2 personnes et personnes deboutAvec  Christine Garcia et ses élèves dont ceux de la MJC c’était parti pour quelques très belles chansons  et des magnifiques solos.

On se laissait emporter par de très beaux morceaux joués par des musiciens en herbe qui c’est certain ont un don, même s’ils ont travaillé dur et par de jeunes chanteuses qui elles-aussi ont une voix que certaines professionnelles souhaiteraient posséder.

Que de bonnes surprises et même avec des amateurs qui donnaient le meilleur en se faisant plaisir.

On retiendra entre-autres la voix d’Eva Léonti, vraiment impressionnante.

Et si BlackK allait prendre le relais c’était avec du rock, du dur, des compositions et des reprises de haut niveau, et une chanteuse dont la voix ne tremblait pas. Derrière les Halles fini les balances des groupes qui allaient se produire à partir de 21 h,

les nombreux élèves de Léna Garcia, talentueuse guitariste, se lançaient. On était dans l’esprit de la fête, on savourait, une musique jouée par des amateurs à différents niveaux.aamuIMG_20220621_213712

 

Et si le public se faisait plus nombreux, en profitant de la situation pour se restaurer et se désaltérer, dans Poussan, autour du bar ou des points de restauration ouverts l’on appréciait les prestations des élèves  qui se produisaient pour enchanter les passants.aamuIMG_20220621_220938

A l’impasse de la Garenne, une fête avait été organisée par quelques amis qui en avaient appelé d’autres, avec  des musiciens amateurs, chevronnés, débutants et c’était parti pour une soirée danse mais surtout musicale, allant de l’improvisation à des reprises , sans oublier le Jazz Manouche, les danses africaines, les ppercussions, du Brassens revisité et la participation du groupe Amandoné, un boulégueur d’ambiance. le NHCOP, le new hot club de Poussan s’éclatait et son impasse devenait selon ses membres, celle du Paradis…rbt

Le ciel devenait plus sombre, il faisait presque nuit c’était au tour du « Grandes Maïsses Band »  qui avait investi les Halles de nous emporter vers d’autres univers, avec quelques beaux morceaux choisis de la chanson française, les Grandes Maïsses, des passionnés qui mettent en valeur de beaux textes et des mélodies qui savent presque faire l’unanimité.aamoIMG_20220621_210753Des vidéos :

https://youtu.be/jcVolzCpWv8

 

https://youtu.be/cubXfSWVHd4?t=7

 

https://youtu.be/N4bV3JaOw0Y


Le public participait, reprenant en choeur  les chansons entre celles  Joe Dassin et France Gall ou encore avec des arrangements sur Bella Ciao…

Des guitares pour de bonnes musiques qui annonçaient une belle  soirée bien rythmée car l’on allait passer des sèches aux électriques.aamoIMG_20220621_222201

L’on savourait l’instant présent, enfin c’était l’été. Et dans la continuité de ces prédécesseurs THE Elders prenaient le relais avec des standards internationaux qui sont restés pour des décennies dans la mémoire collective.

Et quand BlackK et the Elders se mirent en sommeil, c’est Léna Garcia en Solo qui attaqua fort, très très fort,  dans le Rock et le Hard, avec  des morceaux d’ACDC ou de Queen parmi bien d’autres faisant une démonstration vraiment impressionnante de ses compétences et de sa technicité. Un niveau international, certainement pour une guitariste qui reste des plus sympathique tout en maîtrisant à merveille ses guitares.aamuIMG_20220621_212214

Vidéo : https://youtu.be/mJJIa4ei3Io?t=68

Que du bonheur pour un public qui se laissait emporter . Et d’ailleurs avec un Guest de Léna Garcia pour poursuivre la place du marché devint un jusqu’au moment d’éteindre les lumières une salle de concert à ciel ouvert où entre rock And Roll Français ou international, entre mélodies et rifts, chacun parvenait à trouver son bonheur.aamoIMG_20220621_224001

Il fallait tout de même retrouver un certain silence pour ceux qui en avaient  besoin et pour ceux qui devaient travailler le lendemain. Mais le silence fait partie intégrante de la musique et l’on allait donc se laisser porter  par la douceur de cette première nuit d’été qui petit à petit nous enveloppait…

Chacun avait pu apprécier les styles proposés d’autres la spontanéité des musiciens qui s’étaient produits pour égayer cette belle soirée qui avait mis du temps météorologiquement à sentir bon l’été enfin arrivé…

.

 

Du 25 juin au 31 décembre l'Espace Brassens fête ses 30 ans.

Du 25 juin au 31 décembre l'Espace Brassens fête ses 30 ans.
 
Peut être une illustration
                                                                                                                                         Des artistes participent à l'évènement...
                                                                                                         "Pour pénétrer dans mes chansons, il faut être un peu mon complice "
 
Aucune description de photo disponible.
un petit aperçu des œuvres !
30 ans de l'Espace Georges
Peut être une image de une personne ou plus et texte

Les grandes chansons par Philippe Raybaud : " les couleurs du temps " Guy Béart.

" Les couleurs du temps " :

 

 Cette chanson écrite et composée par Guy Béart est devenue un succès en grande partie grâce à l'interprétation de Madeleine Renaud dans la pièce de théâtre " Harold et Maud " de Colin Higgins. Harold ce jeune homme de moins de 20 ans séduit pas la folie de sa mère de 80 ans, va se laisser contaminer, par cette furieuse envie de vivre.

Guy Béart a retranscrit ces divers sentiments, se lamenter sur la nature humaine ou l'aimer profondément, sans jugement.

 

Guy Béart : ( 1930 / 2015 ).

 
Cet ingénieur des ponts et chaussées s'initie dans sa jeunesse à la musique et pratique divers instruments ( guitare, mandoline, piano).
 
C'est 1954 qu'il se lance dans la chanson et se produit dans de célèbres cabarets parisiens tels que
la colombe ou les trois baudets.
 
Son premier succès " Bal chez Temporel " inspiré par un poème d'André Hardellet ( Le Tremblay) lui rapporte en 1958 le grand prix du disque de l'académie Charles Cros. La réussite se poursuit avec de nombreux titres ( l'Eau vive, Qu'on est bien en 1958 puis Les grands principes 1965, Le grand chambardement 1967, La vérité 1967) qui deviennent des classiques de la chanson française. Il écrit également pour de nombreux artistes (Patachou, Juliette Gréco, Zizi Jeanmaire).
 
Un cancer le tient éloigné de la scène pendant plusieurs années et son retour en 1986 voit le chanteur obtenir un franc succès avec ce titre plein d'espoir ( Demain je recommence). Il publie en 1987 un livre dans lequel il évoque sa maladie et reçoit le prix Balzac.
 
En 1994, il est distingué par l'Académie française, qui lui décerne la grande médaille de la chanson française (médaille de vermeil) pour l'ensemble de ses chansons.
 
Le 17 janvier 2015, Guy Béart donne le dernier concert de sa carrière à l'Olympia, avec seulement trois musiciens à ses côtés, dont Roland Romanelli. Le spectacle dure quatre heures, ponctué d'anecdotes entre deux chansons. Plusieurs invités montent sur scène, dont Julien Clerc – qui interprète la chanson Vous – et la fille de Guy Béart, Emmanuelle Béart.
 
Celui qui se veut être un troubadour rêveur, amoureux des mots ciselés et du verbe émet le souhait de voir ses chansons rester dans le patrimoine de la chanson. Il nous quitte en septembre 2015.

 

 

 

retour Martine Bousquet en concert "Barbara l'enchanteuse" à Prades-le-lez les 24 et 25 juin

Vendredi 24 et Samedi 25 juin à 21h

Martine Bousquet chante BARBARA 

accompagnée au piano par  François Richomme

à la Galerie-Cabaret de Loul Combres à Prades-le Lez,

139 ,  avenue des Baronnes 

 

 

 ABABOUCapture d’écran 2022-06-18 222016

 

 

 

On ne présente plus Martine BOUSQUET chante Barbara...

"Martine Bousquet réincarne et prolonge littéralement la chanteuse,

dans sa voix, son intonation, son sens du partage.

Jamais dans l'imitation ou le mimétisme mais tellement

dans l'esprit de la chanteuse de minuit, elle nous embarque,

et nous offre de vivre un moment d'écoute et d'émotion.

Sa présence et sa nature enjouée s'accordent avec celle de Barbara qui était une

femme joyeuse, parfois mutine, facette trop méconnue de l'artiste"

("les amis de la chanson française" février 2018)

 

Nous avons pu suivre Martine Bousquet ces dernières années

dans différentes formations, aujourd'hui, elle nous revient

dans l'intime avec le pianiste François Richomme,

un artiste complet qui ne se laisse enfermé dans aucune catégorie:

il a dans ses bagages, outre son expérience de compositeur et d'ingénieur du son,

une âme d'explorateur. C'est un chercheur qui aime à faire dialoguer

son art, construire une alchimie de possibles, qui cette fois est au service

de l'œuvre infinie et intemporelle de Barbara.

François Richomme, artiste sonore: musicien, compositeur,

ingénieur du son, sound designer à la carrière internationale sur les cinq continents.

Martine et François sont amis depuis près de 30 ans.

Ils ont partagé de nombreuses expériences en danse contemporaine,

pour la chanson c'est une première, et quelle complicité!

Nous sommes heureux de les accueillir pour la seconde fois

à la Galerie Cabaret de LOUL

 

Participation au chapeau avec un plancher à 15 euro par personne

RÉSERVATIONS: 06 20 75 43 55  ou  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

AUTRE DATE DE CE CONCERT, le Lundi27 juin à 21h,

À Sète  , sur le bateau le NOCCA transformé en cabaret

06 87 88 97 11. Plus d'informations vous seront alors communiquées.

Pour Allègre Thau la saison musicale touche à sa fin : clôture par un concert en l'église de Balaruc-Les-Bains

Le MARDI 28 JUIN à 20H30. Vous aurez le bonheur

d’y retrouver des airs connus des grands opéra

et chants sacrés avec la participation d’un ténor professionnel

Vincent MOREL, le chef de chœur et baryton

Jean-Michel BALESTER et bien sûr le chœur

Allegre'Thau plus en forme que jamais.

 

AALLCapture d’écran 2022-06-22 164236

Venez pendant une heure, oubliez votre quotidien,

sourire à votre entourage et fredonner des inoubliables

airs du répertoire de Vivaldi, Haydn, Gounod,

Haendel, Verdi, Bizet et tant d’autres.

Quelques détails des œuvres en préparation pour cet événement :
- extrait du Gloria de Vivaldi

- extrait de la Messe de Saint Jean de Dieu de Haydn.

- Des extraits des Pêcheurs de Perles de Bizet.
- extrait de Nabucco de Verdi

- Surprise du programme définitif à l'Eglise !