Bessan

Edito du maire : « Ne lâchez rien, continuez à prendre bien soin de vous »

 

 

Comme tous les deux mois, nous relayons ici l’éditorial de Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, publié dans le récent journal d’informations municipales « Le Journal de la Tuque ».

 

Bessanaises, Bessanais, les fêtes de fin d’année vont venir rythmer les prochaines semaines. Elles sont synonymes de convivialité, joie et retrouvailles avec vos proches. Le bonheur et la bienveillance qui imprègnent cette période sont essentiels, surtout dans le contexte sanitaire toujours incertain.

La pandémie bouleverse nos vies depuis bientôt deux ans. À ce titre, l’état d’urgence sanitaire a été prolongé jusqu’à fin juillet 2022 obligeant à nous adapter en permanence.

Je souhaite remercier la population qui, dans une large majorité, respecte les préconisations dans un esprit citoyen. Vous faites preuve d’une grande capacité de résilience. Ne lâchez rien : continuez à prendre soin de vous et des autres car préserver sa santé est indispensable.

Malgré cette situation, vos élus sont toujours mobilisés. Les investissements et la modernisation des services ne faiblissent pas. L’automne a été marqué par des événements majeurs comme l’organisation des portes ouvertes à l’espace municipal Paul Ricard, l’ouverture du terrain multisports pour la jeunesse ou encore la réalisation de nombreux travaux sur la voirie et les bâtiments communaux.

En début d’année prochaine, un ascenseur sera installé au bureau de poste, le rendant plus accessible, la requalification du centre social prendra forme et le chantier de construction des vestiaires du stade municipal débutera.

Le manque de médecins généralistes est aussi dans toutes les têtes et vous êtes nombreux à m’en parler.

Si les élus locaux ne détiennent pas toutes les solutions de cette problématique nationale préoccupante, nous ne restons pas inactifs et nous espérons de bonnes nouvelles dans les mois à venir.

Je vous souhaite, à toutes et tous, de passer d’excellentes fêtes de Noël. J’espère avoir l’opportunité d’échanger avec vous lors de la traditionnelle cérémonie des vœux le samedi 15 janvier prochain.

D’ici-là, prenez bien soin de vous et des vôtres. Avec mon équipe, nous continuons à prendre bien soin de notre village que nous aimons tous.

Stéphane Pépin-Bonet

Maire de Bessan

Vice-Président de la

Communauté d’Agglomération

Hérault Méditerranée

 

La voix de Nicole Rieu a séduit le public bessanais venu en nombre en l’église

 

Alors que le concert devait se tenir dans la salle des fêtes, des problèmes techniques ont contraint les organisateurs à tenir le récital de Nicole Rieu en l’église Saint-Pierre. Après Marseillan et avant le Cap d’Agde, la soirée a conquis un public venu retrouver cette chanteuse française dont l’apogée de la carrière a fait vibrer les années 1970.

Le changement de lieu n’aura absolument pas terni le concert puisque la voix de Nicole Rieu aura été encore plus majestueuse au sein de l’édifice à l’acoustique parfait.

En ouverture, le mot d’accueil du maire a salué les organisateurs, le trio Sol Air, lequel s’est produit en première partie. Un répertoire qui a mis le public dans l’esprit du concert alliant solidarité, générosité et bienveillance.

Très applaudie, Nicole Rieu a ensuite fait partager son univers musical avec des titres aux mots puissants et doux à la fois.

Souvent oubliée de la génération actuelle, elle a marqué son époque en représentant la France à l’Eurovision en 1975. Elle est restée célèbre grâce à des tubes comme « Je suis », « En courant » ou « Et bonjour à toi l'artiste » qu’elle a interprété pour le public avant de magnifiques chants de Noël

La générosité a bien fonctionné lors des récentes collectes organisées en mairie

A chaque fois qu’un appel à la générosité est lancé dans la commune, les Bessanais sont mobilisés et solidaires.

Initié localement par Christophe Hyché, la collecte de jouets au profit du centre hospitalier de Béziers, pour les enfants malades, a connu un beau succès.

Pas moins de 182 jeux, livres, peluches ou jouets ont été collectés en mairie et dans les établissements scolaires. Ils seront remis prochainement au centre hospitalier pour le plus grand bonheur des enfants hospitalisés.

 

De même, l’association des maires du département de l’Hérault, associée à la société Orange et à Emmaüs France, ont également appelé les habitants à bien vouloir déposer en mairie leurs anciens téléphones portables pour mieux les recycler.

Là-aussi, les tiroirs ont été vidés puisque 59 téléphones ont été collectés avec leurs cordons et bien d’autres accessoires. Un petit geste pour l’environnement que Philippe Marin, élu chargé de l’opération localement, fera remonter au niveau départemental.

 

Ces collectes ne doivent pas faire oublier celle permanente des bouchons de bouteille en plastique dans le hall de l’hôtel de ville. Depuis des années, la ville met à disposition un collecteur. Actuellement, ce sont les pensionnaires l’atelier thérapeutique occupationnel de Montflourès à Béziers qui les récupère. La récolte est suivie par la transformation des bouchons. Une action qui n’obère en rien celle déjà existante des bouchons d’amour et pour laquelle les bouchons sont partagés.

Le traditionnel lâcher de lanternes illumine le ciel et les fêtes de fin d’année

 

Pour la septième année consécutive, la municipalité a souhaité mettre encore un peu plus de magie pour les traditionnelles fêtes de fin d’année.

Ainsi, à l’initiative de Ronny Despature, conseiller municipal, un nouveau lâcher de lanternes thaïlandaises s’est tenu sur le stade municipal Francis Casalta. Un moment à la fois original et symbolique.

Cette année, le rendez-vous est venu marquer la clôture du village de Noël installé sur la place de la Promenade et ses abords.

En sécurité sanitaire, masque sur le visage, la soirée a débuté par une déambulation musicale dans les rues autour des musiciens de la Peña del Sol.

Parti du centre-ville, le public nombreux est arrivé au stade. Des centaines de lanternes ont été distribuées par les élus, mobilisés pour l’événement. Au total, malgré un froid particulièrement intense, de nombreuses familles venues de Bessan et des environs ont participé. Près de 800 personnes ont été comptabilisées.

Le stade dans le noir, le « top départ » a été donné pour le lancer des lanternes entièrement biodégradables qui se sont rapidement élevées dans le ciel.

Un instant merveilleux et unique en son genre qui a véritablement ébahi petits et grands.

Pas de boissons chaudes cette année en raison des contraintes sanitaires, juste le son des musiciens.

Tous les participants sont ensuite rentrés chez eux en gardant ce beau moment de magie en tête jusqu’aux fêtes.

 

Les igloos du marché de Noël ont séduit autour de la belle magie de Noël

 

Pour la deuxième année, le partenariat entre la mairie de Bessan et l’agence événementielle « Me », basée dans les locaux de la pépinière d’entreprises Gigamed, a bien fonctionné.

Durant trois jours, le marché de Noël, organisé sous la forme d’un village igloo, a attiré le public malgré le contexte sanitaire toujours complexe. Les Bessanais sont venus nombreux aux différents rendez-vous autour de la place de la Promenade, en concertation avec les commerçants.

Emilie Féliu, Ronny Despature, Lucie Glomot et Diégo Morales, les élus acteurs principaux de l’événement, ont une nouvelle fois proposé un mélange séduisant.

Ainsi, une vingtaine de stands de professionnels ont côtoyé les étals colorés de six associations bessanaises (la plupart aux vertus humanitaires) avec la participation du Père Noël, de groupes musicaux, de l’ensemble vocal… Un cocktail très apprécié avec également la participation d’espaces destinés à se restaurer.

Les commerçants locaux autour de la place ont, eux-aussi, choisi de s’associer à la mairie en proposant des produits aux couleurs des fêtes de fin d’année.

Au final, avec le lâcher de lanternes en guise de clôture, la deuxième édition a tenu toutes ses promesses.

Si le village n’a pas la possibilité d’organiser un marché plus long et coûteux comme d’autres villes, le week-end précédent Noël demeure le moment idéal pour ce rendez-vous alliant qualité et convivialité.

L’entreprise bessanaise Causselec honorée par les Prix du Moniteur

Il y a quelques jours, une entreprise bessanaise était à Paris pour recevoir un prix d’excellence à l’occasion de la 20e édition des Prix du Moniteur de la construction, une référence en la matière.

La cérémonie s’est déroulée au 56e étage de la tour Montparnasse afin de récompenser une trentaine d’entreprises indépendantes des bâtiments et travaux publics pour leur performance globale, à la fois économique, sociale et environnementale.

Passées au tamis des jurys régionaux, elles ont été 28 de toute la France à être primées cette année dont l’entreprise Causselec honorée du prix régional équipements techniques.

Cette année, les Prix du Moniteur étaient réservés à l’élite des sociétés puisque seules celles déjà distinguées depuis 2001 étaient soumises au processus de sélection. Au nom de la société locale, Fabrice Llari a fait le déplacement pour recevoir cette distinction, fruit du labeur de l’entreprise familiale et de ses salariés.

Fabrice Llari s’est dit très fier de cette deuxième récompense en vingt ans, qui touche particulièrement et qui motive à se surpasser encore plus dans les années à venir. Il a rajouté : « Cette distinction est le fruit d’un travail d’équipe et nous remercions l’ensemble de nos compagnons, clients et fournisseurs ».

Bravo à cette entreprise qui se situe dans ses nouveaux bâtiments de la zone d’activités de la Grange Basse, près du péage autoroutier de Bessan.

Questions financières et techniques pour la dernière séance de l’année des élus

 

C’est une séance particulièrement technique du conseil municipal qui s’est tenue, il y a quelques jours, en mairie. Sous la présidence du maire de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet, une quinzaine de questions principalement administratives et comptables étaient à l’ordre du jour de la séance. En ouverture de la réunion, grâce à une présentation animée, les élus municipaux ont pu mieux connaître le fonctionnement du guichet unique Rénov’ Occitanie.

En effet, à l’invitation de Simone Bujaldon, élue en charge de l’aménagement du territoire, Saniya Sulan, conseillère Rénov’ Occitanie de l’agglomération Hérault Méditerranée, a présenté le dispositif. Il s’agit d’un guichet unique pour les particuliers, destiné à les guider vers les bons interlocuteurs en fonction de leur projet d’amélioration de l’habitat. Des conseils et un accompagnement à la réalisation tout en prenant en compte les solutions de financement, les choix des artisans ou encore le suis post travaux.

Au-delà de cette présentation, le conseil municipal a adopté toutes les délibérations à l’unanimité dont les redevances d’occupation du domaine public pour les ouvrages des réseaux de transport d’électricité et de gaz, la modification du règlement et des tarifs du parking municipal Jean Balsan, l’acquisition d’une parcelle pour l’aménagement du chemin de Négacots, l’adhésion au contrat d’assurance des risques statutaires du personnel municipal…

=> Toutes les personnes intéressées par le guichet unique Rénov’ Occitanie (renseignements sur les aides, questions techniques ou juridiques…) peuvent contacter le 04 11 79 02 22 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Une enquête publique sur la future ligne à grande vitesse Montpellier-Perpignan

Les Bessanais sont informés que l’Etat organise une enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique du projet de la ligne nouvelle Montpellier - Perpignan (phase 1) du mardi 14 décembre 2021 au jeudi 22 janvier 2022.

La commune de Bessan est impactée avec la construction de la Lgv au-dessus de l’autoroute, au Nord de la commune, et la création d’une base travaux dans les carrières.

Afin de s’informer et de réagir, le public peut déposer ou transmettre ses observations et propositions durant l’enquête publique par courrier au président de la commission d’enquête en mairie de Montpellier :

M. Bernard Comas, président de la commission d’enquête,

Lnmp phase 1 Montpellier-Béziers, Mairie de Montpellier,

1 place Georges Frêche, 34267 Montpellier cedex 2.

Les habitants peuvent également utiliser internet via le site suivant :

www.registre-numerique.fr/lnmp-phase-1.

Le dossier complet est également consultable à l’adresse citée ci-dessus.

Les services de la préfecture restent disponibles pour tout complément d’information.

Le service urbanisme de la mairie peut guider également le public en cas de besoin.

 

Voyage sensoriel avec David et son nouveau cabinet de massage et de détente

David Seitz, bien connu dans la localité pour gérer avec Frédéric le magasin « Fais le beau » dans la rue de la République, vient de s’investir dans une nouvelle activité autour du bien-être.

Après une enrichissante période de formation, il a ouvert un institut, dénommé « Reiki Détente », au n°24 de la rue des Soleillers. David y propose deux types de soins.

Le premier est le Reiki, approche holistique d’origine japonaise conçu par Mikao Usui (1865 - 1926) totalement naturelle, appartenant aux approches dites « énergétiques ». Il consiste à éveiller en chacun un processus dynamique de guérison en intervenant sur le champ vibratoire de la personne. Le second est le massage des cinq continents.

Il s’agit-là d’une méthode à part entière créé par Olivier Honsperger, il y a une vingtaine d’années en Suisse : composition issue de différentes cultures et techniques du monde, (Tuina, Lomi-lomi, Californien, Suédois, Ayuriveridque) alliant massage, énergies et deux mélanges composées d’huiles végétales et d’une vingtaine d’huiles essentielles réparties selon les critères des phases.

 => David Seitz, professionnel certifié Reiki Usui, est joignable au 07 81 45 97 97.

Site internet : www.reikidetente.com.

Novateur et écologique, le nouveau quartier Saint-Claude officiellement engagé

 

Engagée il y a plus d’une dizaine d’années, l’opération d’aménagement du quartier Saint-Claude, au Nord-Ouest de la commune, est officiellement sur les rails.

Après la longue période des études, le maire de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet, a récemment signé le traité de concession de la zone d’aménagement concerté (Zac) avec Julien Sangalli, représentant le groupement d’aménageurs Sangalli-Maratuech de Narbonne et Promojok de Sète.

C’est en mairie qu’a eu lieu cette symbolique signature donnant le top départ à la création d’un nouveau quartier dont les ambitions sont à la fois innovantes et tournées vers le développement durable. Saint-Claude apparaît aujourd’hui comme un véritable trait d’union entre plaine agricole et l’habitat existant de la route de Montblanc. Positionné en entrée de ville, le site d’une superficie de 4,7 hectares occupe une position stratégique majeure.

Réduit par rapport aux intentions initiales, il s’inscrit dans une démarche environnementale avec un programme d’actions fort visant à s’adapter au contexte naturel, préserver et valoriser la biodiversité, favoriser les mobilités douces ou encore proposer une offre d’habitat adaptée aux besoins actuels. La ville en profitera pour aménager la piste cyclable et la route de Montblanc afin de raccrocher le quartier aux équipements publics existants : centre de loisirs, stade de rugby, crèche municipale…

Tour à tour, lors de la signature, Stéphane Pépin-Bonet et Julien Sangalli ont rappelé la genèse du projet et son aboutissement aux côtés de Sébastien Frey, Simone Bujaldon, Guy Martinez et l’architecte Raphaël Carbonneau. Celui-ci a pleinement expliqué les orientations choisies pour favoriser un quartier où il fera bon vivre.

Le maire n’a pas manqué, à l’issue, de saluer le travail réalisé par les services municipaux dans ce dossier, appuyés par la société Urban Projects et notamment Sébastien Schneider.

Une forêt enchantée plantée en plein cœur de la place de la Promenade

Au fil des ans, les initiatives pour embellir l’espace public pendant les fêtes de fin d’année se développent.

Du côté des illuminations, la ville a progressivement changé le matériel installé pour des équipements faibles en énergies, privilégiant les structures en led.

Deux sapins illuminés sont désormais placés près de la mairie et devant l’école maternelle Georges Bégou.

Depuis l’an dernier, la municipalité a également fait le choix de créer un espace de Noël en centre-ville.

Ainsi, elle a renouvelé la forêt enchantée créée l’an dernier par les services techniques municipaux sous les Arcades de l’hôtel de ville.

Cette année, cette forêt a pris une nouvelle dimension sur la place de la Promenade avec de nombreux sapins et des petits pinguions facétieux.

Un éclairage nocturne permet à cette originale forêt de briller durant les longues soirées et nuits d’hiver.

Beaucoup sont déjà venus la découvrir en famille. Une occasion de se déplacer dans le centre-ville et de, pourquoi pas, fréquenter les commerces qui, eux-aussi, se sont mobilisés. De superbes vitrines sont en train d’être décorés aux couleurs des fêtes de fin d’année.

Un nouveau garage auto à la zone d’activités économiques de la Grange Basse

 

Depuis le début du mois de septembre dernier, un nouveau garage automobile a vu le jour à la zone d’activités économiques de la Grange Basse, située derrière la caserne des pompiers et le supermarché.

Après la plomberie, l’électricité et la maintenance thermique, le groupe Llari s’est lancé dans de nouvelles initiatives économiques. Un nouveau défi.

La société Ema Bessan (Entretien Mécanique Auto) accueille le public pour l’entretien et la réparation de tous types de véhicules, quelle que soit sa marque. Vidanges, pneumatiques, freinage, suspension, échappement, distribution, révisions… sont proposés.

N’hésitez pas à contacter Ema Bessan pour tout entretien ou diagnostic. Contact au 06 64 99 78 43.

Inhabituel et original déplacement de Noël pour le petit âne de Bessan

Habitués aux sorties estivales, l’âne totem et le petit âne ont profité des températures agréables de cet automne.

Si l’âne s’est dégourdi les pattes lors des journées portes ouvertes de l’espace municipal Paul Ricard, le petit âne vient de participer aux réjouissances des fêtes de fin d’année de la commune de Paulhan.

Un déplacement inscrit dans le calendrier de la fédération « Totémic ».

C’est effectivement à l’invitation de la fédération des animaux totémiques de l’Occitanie, que les danseurs du petit âne, leurs accompagnants et les musiciens de la Peña bessanaise ont pris la direction du marché de Noël de Paulhan.

Là, aux côtés d’autres petits animaux totems de l’Hérault, les Amis de l’âne ont été ravis de présenter les traditions bessanaises autour du petit âne et de ses fidèles animateurs.

Les Bessanais qui ont fait le déplacement peuvent en témoigner : c’était inhabituel de voir les traditions de la fête locale du mois d’août se transporter en plein cœur du mois de décembre autour des sapins illuminés, des stands de produits du terroir et du Père Noël.

Avec l’âne ou avec l’ânon, il est désormais prouvé que les racines bessanaises n’ont pas de saison !

La jeunesse invitée à venir taper la balle au nouveau terrain multisports

Le terrain multisports, appelé « city-stade » par la jeunesse, a ouvert il y a peu de temps à l’espace Ernest Coste, près du terrain de tambourin.

Depuis sa création, il fait le bonheur des jeunes Bessanais, satisfaits et heureux de pouvoir pratiquer du sport en libre accès, à la fois à proximité du centre-ville et des quartiers périphériques.

Afin de marquer son ouverture, la municipalité invite les jeunes à « taper la balle » autour d’un goûter le mercredi 15 décembre, à partir de 14h30 et jusqu’à 16h30.

Les enfants fréquentant le centre de loisirs Emile Lognos seront présents à ce rendez-vous et il se dit même que les élus seront en tenue sportive pour les accompagner et jouer avec eux.

Lettres au Père Noël et concours du plus beau sapin pour les fêtes

 Cette année encore, le Père Noël a répondu favorablement à la demande de la   municipalité et a mis à disposition des petits bessanais une boîte aux lettres dans   laquelle leurs courriers sont attendus.

 Cette boîte a été déposée par les soins de ses lutins dans le hall d’accueil de l’hôtel de   ville. Elle est accessible de 9h à 12h et de 15h à 18h, du lundi au vendredi.

 Ces lettres seront envoyées directement au pôle Nord afin que le Père Noël réponde en   personne à chacun des enfants à condition qu’ils aient bien pensé à noter leur nom,   prénom et adresse postale.

 Il est inutile d’y apposer un timbre, le courrier adressé au Père Noël est gratuit.

 Afin qu’il ait le temps de répondre avant de débuter sa tournée, les lettres sont à   déposer jusqu’au 17 décembre, dernier délai.

 Par ailleurs, avec la forêt enchantée et le village igloo, une nouveauté est proposée par   la mairie.

 Les Bessanais sont invités à participer au concours du plus beau sapin de Noël.

 Les clichés sont à envoyer par mail jusqu’au 16 décembre à l’adresse   suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. L’élection du plus beau sapin des foyers   bessanais aura lieu le samedi 17 décembre, à 14h, au cœur du village igloo.

Le village igloo renouvelé avec des nouveautés autour du marché de Noël

La deuxième édition du village igloo, original marché de Noël de Bessan, se tient du vendredi 17 au dimanche 19 décembre, place de la Promenade et ses abords.

Igloos et pingouins évoqueront la féérie de Noël. Effectivement, cette année, le marché s’articulera autour de deux bulles et la création de pingouins autour du sapin de noël et d’une belle forêt enchantée.

Les Bessanais sont invités à venir découvrir les stands présentant à la vente des produits du terroir, des produits artisanaux et des idées de cadeaux. Noël, c’est aussi une période où l’on célèbre le partage, la fraternité et la solidarité, aussi des stands associatifs seront présents avec à la vente de produits faits main. Pour savourer des moments de plaisirs, des stands culinaires raviront les petits et les grands. 

Côté animations, le programme demeure chargé : manèges, présence du Père Noël dans son chalet et distribution de papillotes, contes de Noël pour les petits dans l’hôtel de ville le dimanche (à 14h pour les 4-7 ans et à 15h pour les 8-12 ans, proposés par la bibliothèque Renée Petit), balades en poneys le dimanche (de 10h à 17h30, route de Marseillan, proposées par les écuries d’Alyana)…

La musique sera également bien présente avec des intermèdes musicaux assurés par la peña bessanaise et l’ensemble vocal « La Tucarella ».

L’inauguration du village igloo aura lieu le vendredi 17 décembre, à 18h30, et se clôturera le dimanche 19 décembre à 17h. Cet événement se tiendra en respect des consignes sanitaires départementales dont le port du masque et le pass sanitaire.

 

Les bénévoles ont mis leurs cœurs à l’ouvrage en faveur du Téléthon

Pari réussi pour l’association « Bessan A tous cœurs », organisatrice des événements au profit du Téléthon.

La ruche des bénévoles était pleinement mobilisée autour du bureau composé de Karine, Patricia et Laurent.

Les activités n’ont pas manqué d’être à la hauteur des attentes avec beaucoup de rendez-vous différents, à la fois sportifs et conviviaux.

Marche, parcours cyclo, châtaignes grillées, loto, tir à l’arc et autres ventes ont rythmé le week-end et les Bessanais y ont répondu présent comme Christine Martinez, coordinatrice régionale de l’Afm Téléthon, venue saluer l’ensemble des organisateurs et des bénévoles. Malgré le contexte sanitaire, le bilan est plus que positif.

Après un dernier rendez-vous ce mardi 7 décembre avec le club « As en danse » qui fera son show à la salle des fêtes, l’association organisatrice fera un bilan final de toutes les activités et de tous les dons récoltés en faveur des malades et de leurs familles.

La municipalité invitera prochainement en mairie tous les bénévoles et leurs partenaires pour les féliciter.

Avec sa végétalisation, l’inauguration de l’espace Louis Baldy se prépare


Le rendez-vous est désormais connu : l’inauguration de l’espace municipal Louis Baldy aura lieu ce dimanche 12 décembre, à 11h.

En présence du maire, des élus et des représentants de la région Occitanie et du département de l’Hérault, les lieux seront officiellement salués aux côtés de la famille de celui qui donne son nom à cet espace indispensable à l’attractivité du centre-ville.

Louis Baldy était très apprécié dans la commune. Ancien président – fondateur du conseil des sages, il est décédé en 2019 à l’âge de 99 ans.

Ancien militaire de carrière, policier national et ancien combattant, il avait reçu, en 2014, la légion d’honneur.

Bienveillant et généreux, il avait participé grandement à la création de cet espace, accompagnant l’ancienne municipalité de Robert Raluy.

Actuellement, les équipes techniques se mobilisent pour peaufiner les derniers aménagements de l’espace qui comprend un parking et un mail piétonnier reliant la maison de retraite, les jardins familiaux, le boulodrome et le centre-ville.

Les ultimes plantations se terminent pour laisser la place à la coupe du ruban inaugural aux abords du marché ce dimanche.

Un hommage solennel aux morts pour la France lors de la guerre d’Algérie

Pour la huitième année, une cérémonie d’hommage en mémoire aux morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats au Maroc et en Tunisie a eu lieu le 5 décembre devant le monument du Souvenir de la commune, avenue de la Victoire.

Contrairement à l’année dernière où la commémoration avait été restreinte, elle s’est tenue cette fois-ci tenue avec le public, dans le respect des gestes protecteurs.

Le maire, ses élus et les représentants du monde patriotique, représentant notamment le Souvenir français et l’Union nationale des combattants, étaient présents pour rendre cet hommage. Stéphane Pépin-Bonet a lu le message le message de la ministre déléguée chargée de la mémoire et des anciens combattants avant que des gerbes ne soient déposées aux pieds du monument.

Rappelons que la date du 5 décembre a été instituée par Jacques Chirac, alors président de la République, afin de commémorer un hommage national aux morts pour la France durant la guerre d’Algérie, ainsi que pour les combats du Maroc et de Tunisie. Une date à laquelle l’Union nationale des combattants est particulièrement attachée.

A nouveau, les économies d’énergies mobilisent autour du confort au quotidien

Une réunion publique d’informations a eu lieu dernièrement à la salle des fêtes sur le thème de l’efficacité énergétique.

Elle a été animée par Sonia Duboc et Gilles Pellegrini, représentants de la direction tarif règlementé d’Engie, en partenariat avec la municipalité, représentée par Philippe Marin, adjoint au maire en charge des énergies, du développement durable et de l’environnement.

Cette réunion s’est tenue dans un contexte énergétique mondial fortement perturbé, se traduisant par une envolée des prix de l’énergie. Une des pistes efficaces pour réduire sa consommation d’énergie est de réaliser des économies sans perdre en confort : telle a été le sens de cette rencontre à laquelle plus de soixante-dix personnes ont participé.

En introduction, Philippe Marin a tenu à présenter les actions et réalisations engagées par la municipalité en termes d’économies d’énergies et de rénovation énergétique. Ont été notamment évoqués les écogestes au quotidien, les travaux d’isolation thermique, les équipements de chauffage à très haute performance énergétique, les aides pour financer les travaux de rénovation thermique…

Par ailleurs, Olivier Gentil a tenu à aviser l’assistance sur la disparition des contrats au tarif règlementé du gaz naturel au 1er juillet 2023 pour les particuliers, en application de la récente loi Energie-Climat.

Nouveau franc succès pour cette initiative environnementale et citoyenne qui s’est terminée autour du verre de l’amitié offert par la société.