Bessan

Au chevet du petit patrimoine, Ville et Agglo sauvent un tableau oublié de l’église

 C’est lors d’une visite de l’église Saint-Pierre initiée par l’adjointe à la culture, Emilie Féliu, que le responsable du service patrimoine de l’agglomération, Laurent Félix, a découvert un tableau, caché derrière la grande armoire de la sacristie.

Poussiéreuse, voilée, trouée, et posée au sol, la municipalité a souhaité redonner vie à cette œuvre de qualité. Grâce au soutien financier de l’intercommunalité, le processus de restauration a pu être engagé, par le biais du dispositif d’aide au « petit patrimoine ».

L’œuvre est une peinture à l’huile sur toile s’intitulant « Saint Vincent de Paul recueillant les enfants », réalisée par un artiste anonyme au XIXe siècle, d’après une œuvre originale de Nicolas André Monsiau datant elle-aussi du XIXe siècle. Légèrement plus petit que l’original, le tableau très dégradé présente le portrait en pied de Saint Vincent de Paul portant un bébé dans son bras gauche et l’on distingue au sol, un enfant abandonné, vers qui il tend la main.

L’œuvre a été confiée aux mains expertes de Véronique Dauphin, restauratrice biterroise. Après avoir dressé un diagnostic complet, elle a engagé une série d’actions préventives et curatives aux moyens de techniques de nettoyage et d’allègement de vernis non toxique, biodégradables et respectueuses des œuvres. Débuté en novembre, le travail va prendre plusieurs mois.

En 2023, la peinture va réintégrer l’église de Bessan, cette fois-ci installée en bonne place pour que le public puisse l’admirer.

=> Cette restauration est le fruit d’un partenariat entre la ville de Bessan et l’agglo Hérault Méditerranée à hauteur de 2.057 euros pour chacune des deux collectivités.

Le Sénat de la place de la Fontaine rythme les commentaires sur l’actualité locale

Il n’y a pas d’hémicycle et les ors de la République ne font pas partis de leur quotidien.

C’est principalement sur les bancs de la place de la Fontaine, au cœur du centre-ville, que certains anciens se retrouvent pour, le plus souvent, refaire le monde. Même s’ils n’ont pas les réseaux sociaux, cela ne les empêche pas d’engager des discussions sur la vie locale et le village en général. On les appelle les sénateurs.

Et les échanges vont bon train, généralement en matinée, autour de la vie locale, quelquefois même municipale. Jamais sans dénigrer qui que ce soit, les sénateurs bessanais donnent leur avis, proposent et critiquent aussi quelquefois une action ou une réalisation. Ils n’hésitent pas aussi d’interpeller le maire ou bien ses élus quand ces derniers viennent à leur rencontre sur la place, au cours d’échanges respectueux et conviviaux.

L’hôtel de ville n’est pourtant pas très loin mais c’est sur la place de la Fontaine que tout se passe, avec le verbe haut et une certaine effervescence lorsque les paroles s’envolent entre les sénateurs eux-mêmes.

Comme le dit le maire, « c’est de la démocratie directe, sans aucun filtre ».

Jamais méchants, les sénateurs ont bien l’intention de continuer leurs discussions qui, n’en déplaise, font partie intégrante de la vie bessanaise.

Les jeunes invités à explorer le monde de l’innovation et de la tech à Gigamed

Ce samedi 3 décembre se déroule l’opération « Hérault de Ton Futur », un événement gratuit à destination des jeunes âgés de 12 à 18 ans au sein de la pépinière d’entreprises Gigamed, à l’entrée du parc d’activités économiques Héliopôle de Bessan.

Le rendez-vous est organisé par la région académique Occitanie et Startup For Kids dans le cadre du dispositif « Territoires Numériques Éducatifs ».

L’objectif est de permettre aux jeunes d’explorer le monde de l’innovation et l’univers de la tech au travers de divers ateliers créatifs et participatifs avec un focus sur le numérique responsable et les Industries Culturelles et Créatives (jeu vidéo, cinéma d’animation, design 2D, 3D, web radio…), afin de faire découvrir ces secteurs d’activité porteurs d’emplois sur le territoire.

Au programme, entres autres, des ateliers participatifs autour de la création de jeux vidéo, un volet orientation pour les jeunes avec la découverte de solutions innovantes, des tables rondes destinées aux parents sur les métiers d’avenir ou encore un focus sur les femmes dans le milieu de la tech, avec un parcours spécialement dédié aux jeunes filles…

Au final, une vingtaine d’ateliers et de projets participatifs pour rendre les domaines de la technologie et des sciences accessibles à tous lors d’une journée placée sous le signe de la French Tech.

Pour s’y inscrire, il suffit de se connecter via le lien internet : startupforkids.fr, dans la rubrique des événements puis Hérault de ton futur. Et c’est gratuit et ouvert à tous !

La Tucarella donne le ton en l’église Saint-Pierre avant son concert de Noël

Le public de connaisseurs et d’amateurs ne s’y est pas trompé en venant très nombreux en l’église Saint-Pierre de Bessan pour le concert organisé par l’ensemble vocal « La Tucarella ».

Sous la direction unique d’Anne Lesure, le rendez-vous a permis de réunir quatre chorales : Agd’Choriolis d’Agde, Arpèges de Marseillan, le Chœur des Hommes et la Tucarella de Bessan.

Après un petit mot en l’honneur de Sainte-Cécile, patronne des musiciens et des chanteurs, les ensembles vocaux se sont succédés dans une ambiance chaleureuse.

Le répertoire a été très varié avec des morceaux plutôt modernes de Gérard Lenorman, Jacques Brel, Gold ou encore Michel Fugain. Le Chœur des Hommes a été particulièrement ovationné avec son hymne à l’Occitanie de Michel Etcheverry.

Après les prestations individuelles de chaque groupe, le chœur de l’église était presque trop petit pour accueillir les cent-cinquante choristes réunis tous ensemble autour de leur voix. Agathois, Marseillanais et Bessanais ont interprété « Chanter » de Mireille Mathieu et « Le meilleur de nous-mêmes » d’André-Daniel Meylan. Debout, l’assistance a été unanime pour les féliciter.

 

=>  La chorale de Bessan propose une nouvelle rencontre autour de chants traditionnels de Noël le vendredi 16 décembre, à 18h, toujours en l’église avec la Tucarella, son Chœur des Hommes et la chorale d’enfants des P’tites Voix Liées d’Agde.

Grâce à ses nouveaux locaux, la Croix-Rouge invite à des ateliers de pâtisserie

Les nouveaux locaux mis à disposition par la municipalité à l’antenne d’Agde de la Croix-Rouge Française favorise l’émergence de nouvelles activités.

Au-delà de toutes les actions solidaires déjà entreprises, dont la Vestiboutique, des ateliers de pâtisserie sont désormais proposées pour adultes et enfants. Ils sont encadrés par des bénévoles de l’association ayant suivi une formation spécifique.

A cette occasion, Nawal souhaite également faire partager sa passion pour la confection de gâteaux aussi divers que variés. Les participations financières modiques demandées pour la préparation et l’organisation des ateliers permettront de financer les actions locales dorénavant regroupées au sein de la salle Jules Dijol du centre social municipal Claire Estournet.

Les ateliers gâteaux pour adultes auront lieu les 5, 12 et 19 décembre, de 13h30 à 17h (participation de 15 euros par personne) et les ateliers pour la création de sablés de Noël pour les enfants se tiendront les 7, 14 et 21 décembre, de 13h30 à 17h (participation de 10 euros par enfant).

Pour toutes inscriptions, contacter Sarah Cauquelin au 06 64 94 65 07.

 

Terres de Touroulle accueille la jeunesse et clôture l’année avec ses portes ouvertes

Quelle belle ambiance dans le nouveau local Edouard Espagnac de l’association « Terres de Touroulle », mis à disposition par la municipalité au boulevard de la Liberté, près de l’espace Louis Baldy et de la salle des fêtes. Désormais en cœur du centre-ville, les bénévoles de l’association peuvent travailler autour de leurs thèmes favoris : le modelage, la poterie et la peinture.

La fin d’année demeure d’ailleurs très active puisque Francine Carcel et son équipe ont dernièrement reçu des enfants du village : ceux du centre de loisirs municipal et les écoliers de cours préparatoire de Jessica Garcia.

Gracieusement, les membres de l’association initient les tout-petits avec l’envie de leur faire créer des œuvres uniques pour eux et leurs familles.

Au-delà de ces rencontres intergénérationnelles, le club a également invité les Bessanais à ses journées portes ouvertes.

Une sympathique occasion de découvrir les œuvres réalisées sur place et, pourquoi pas, de recruter de nouveaux adhérents. « Terres de Touroulle » sera aussi présente lors du prochain marché de Noël du 16 au 18 décembre, place de la Promenade.

Forte croissance dans l’utilisation des bornes de recharge pour véhicules électriques

La mise en place du réseau d’infrastructures de recharge de véhicules électriques dans les territoires est indispensable au passage à la mobilité électrique, tant pour les particuliers que pour les professionnels.

Depuis quelques années, le syndicat Hérault Energies, regroupement du département et des communes, exerce cette compétence sur le domaine public.

Pour y parvenir, l’Hérault participe à une opération collective au travers d’un réseau régional de recharge de véhicules électriques baptisé Reveo.

Bessan a très tôt adhéré à cette démarche avec l’installation, dès 2017, d’une borne de recharge dite accélérée au chemin de la Croix de Redon, près du cimetière.

Les résultats de cet outil font apparaître une utilisation croissante, avec une nette accélération au premier semestre 2022 : 184 charges contre 165 pour l’année précédente.

Une deuxième borne de recharge dite rapide, propriété de l’agglo Hérault Méditerranée, a été installée en 2021 au parc d’activités économiques Héliopôle.

Celle-ci facilite la charge d’un véhicule en moins de 30 minutes et a enregistré au premier semestre pas moins de 681 charges, en nette progression.

Les résultats spectaculaires de ces deux bornes, avant tout complémentaires, contribuent efficacement au développement de la mobilité électrique et à la transition énergétique et font de Bessan une commune active, sachant que les pouvoirs publics envisagent deux millions de véhicules électriques d’ici 2030.

Les élus bessanais au congrès des maires de France face à une conjoncture difficile

La conjoncture des collectivités territoriales est particulièrement sensible à l’aube de l’année 2023. Crise énergétique, fragilité des ressources financières, participation à l’effort écologique et environnemental… autant de thèmes au cœur du récent congrès annuel des maires de France à Paris auquel les élus bessanais ont participé.

Stéphane Pépin-Bonet, Angel Millan, André Albertos et Micheline Izquierdo ont représenté la commune et partagé leurs expériences avec leurs homologues.

Au congrès comme au salon associé à l’événement, ils ont aussi tenté de trouver des solutions face à la crise de l’inflation qui touche les services municipaux, comme par exemple avec la hausse des coûts des matériaux, l’augmentation de l’alimentation dans les cantines ou encore les efforts indispensables à engager en terme de sobriété énergétique.

Au-delà de ce déplacement de travail, les quatre élus locaux ont été également reçu par les parlementaires de l’Hérault.

D’abord au Sénat, où les sénateurs Christian Bilhac, Hussein Bourgi, Henri Cabanel et Jean-Pierre Grand ont reçu les élus héraultais au palais du Luxembourg.

Ensuite à l’Assemblée nationale où avec leurs homologues de Vias, ils ont pu visiter le palais Bourbon avec le député, Aurélien Lopez-Liguori.

Le maire a eu également le privilège d’être invité par le président de la République où il a rencontré des ministres et retrouvé la bessanaise Cléa Bélaman, apprentie dans la restauration qui œuvrait ce soir-là à l’Elysée

BESSAN LES ECHOS

Les échos de la Tuque

 

  • Energie

A compter du 30 juin prochain, les tarifs réglementés du gaz disparaitront conformément à la loi énergie-climat. Afin d’informer l’ensemble des clients bénéficiant de ces tarifs, la société Gaz Tarif Réglementé organise une réunion à leur intention ce mardi 29 novembre, à partir de 17h30, en mairie de Bessan, salle du conseil municipal.

 

  • Sports

Du côté des sports, deux prochaines assemblées générales associatives sont à noter. D’abord celle du Cyclo-club bessanais le vendredi 9 décembre, à 18h, à la salle Raymond Devos du centre social Claire Estournet. Puis le vendredi 16 décembre pour le Tennis-club bessanais au sein de son club-house, situé près des courts au lotissement Puech-Méjà, à 18h30.

 

  • Théâtre

L’association bessanaise du Théâtre Illustré propose une nouvelle soirée « Au Théâtre ce soir » à la salle des fêtes. La représentation se tiendra le samedi 10 décembre, à 20h30, avec l’accueil de la troupe « Méli-Mélo » de Portiragnes pour une pièce intitulée « Sexe et jalousie ». A l’issue, le verre de l’amitié sera servi au public afin de rencontrer et d’échanger avec les comédiens.

 

  • Visite guidée

L’association patrimoniale de la Guilde propose une visite guidée exceptionnelle de l’église Saint-Pierre le dimanche 11 décembre, au départ de l’hôtel de ville à 9h30. Une occasion unique pour découvrir l’édifice religieux du XIIe siècle qui porte en son sommet la plus ancienne cloche du département de l’Hérault. Plus d’infos auprès de Daniel Reynier, tel. 06 43 79 94 42.

 

  • Plus fort la vie

Le programme de l’opération « Plus fort la vie 2023 », destinée à récolter des fonds en faveur de la lutte contre le cancer, sera dévoilé le dimanche 11 décembre, à 16h, en l’église Saint-Pierre de Bessan, à l’occasion d’une après-midi récréative aux couleurs de Noël et de l’Espagne avec les groupes Fuego Andalouz et Coro sol de Andalucia. Participation de 10 euros, entièrement reversée à Icm Val d’Aurelle.

 

  • Colis de Noël

Le club du 3e âge « Les Aînés de la Tuque », affilié à la fédération « Ensemble et Solidaires » tiendra ses traditionnelles permanences de fin d’année afin de distribuer les colis de Noël à ses adhérents. Le rendez-vous est donné du lundi 12 au jeudi 15 décembre à la bibliothèque Renée Petit, place de la Promenade. Pour tous renseignements, contacter le 04 67 77 41 45.

 

  • Conseil municipal

Le conseil municipal se réunira, en séance publique, le jeudi 15 décembre, à 18h30, dans la salle Etienne Petit de l’hôtel de ville. Il s’agira de la dernière séance de l’année pour les élus municipaux. L’ordre du jour de la réunion est disponible sur le site internet de la commune, dans la rubrique conseil municipal, via l’adresse suivante : www.bessan.fr.

 

  • Concert

Après son récent concert aux côtés de ses homologues Agathois de Agd’Choriolis et Marseillanais d’Arpèges, l’ensemble vocal « La Tucarella » de Bessan propose une nouvelle rencontre autour de chants traditionnels de Noël le vendredi 16 décembre, à 18h. Au programme : la Tucarella, son Chœur des hommes et la chorale d’enfants des P’tites Voix Liées d’Agde.

 

 

Halloween tisse sa toile dans le paysage local avec des animations monstrueuses

Si le grand événement d’Halloween est la journée Tuque en Trouille ce samedi 29 octobre, toute la journée sur la place de la Promenade, les événements se multiplient autour de cette fête où les plus jeunes aiment à se faire peur.

Au-delà des scolaires, venus dans les deux écoles avec leurs déguisements de sorciers ou sorcières, les associations s’y mettent également.

Dernièrement, plus d’une centaine de personnes ont assister à la rencontre country costumé à la salle des fêtes.

De même, le club de tennis a proposé un stage aux couleurs d’Halloween.

L’association des parents d’élèves « 1, 2, 3, Soleil de Bessan » propose également une après-midi cinéma et goûter sur ce thème le dimanche 13 novembre prochain au gymnase Jules Ferry.

La sphère privée est aussi mordue ce cet événement puisque la nouvelle agence immobilière Robert propose un concours de dessins, le restaurant Chez Jo une soirée le 31 octobre ou encore les brunchs des petits gourmands des box gouters et verrines pour changer de l’ordinaire.

Autant de rendez-vous ou propositions qui semblent être appréciés des familles locales.

La précarité et la sobriété énergétique au menu du centre communal d’action sociale

Le centre communal d’action sociale (Ccas) a récemment reçu la correspondante Solidarité et Relations extérieures du groupe énergétique Engie, Patricia Pérez-Gouges.

Laurence Thomas et Philippe Marin, adjoints au maire de Bessan, l’ont accueilli à l’occasion d’une rencontre sur le thème de l’énergie, sujet majeur en cette période d’augmentation des coûts énergétiques, électricité et gaz notamment.

En présence de représentants de centres communaux d’action sociale de communes voisines, de nombreux sujets ont été abordés autour de la sobriété énergétique, au travers des engagements et des solutions proposées par la société.

Bien évidemment, les dispositifs d’accompagnement des administrés les plus fragiles pour soutenir leur pouvoir d’achat ont été largement évoqués.

Riche et pertinent au regard de l’actualité, ce temps d’échange et le format de la réunion ont été très appréciés par les différents participants.

Débuté en 2014, le partenariat entre le Ccas de Bessan et le groupe Engie se traduit par des échanges constructifs et des actions concrètes sur la précarité énergétique avec des réunions publiques sur les économies d’énergie ou encore la transition énergétique.

La Guilde propose deux visites guidées pour mieux apprécier le patrimoine local

En cette fin d’année, l’association de promotion et de défense du patrimoine et des traditions « La Guilde 2 Bessan » propose deux rendez-vous pour mieux apprécier le patrimoine historique bessanais.

Les bénévoles du groupe invitent les Bessanais mais également toutes les personnes intéressées à deux visites guidées en novembre et en décembre.

La première, entièrement consacrée au centre historique, aura lieu le samedi 5 novembre, au départ de l’hôtel de ville, à 9h30. Les guides de l’association proposeront de mieux appréhender les richesses historiques et patrimoniales du centre ancien. Anciennes portes, muraille, remparts, castrum… autant de sujets qui seront traités pour le grand public intéressé.

La seconde rencontre se tiendra le dimanche 11 décembre, cette fois-ci pour entièrement découvrir l’église Saint-Pierre. La visite guidée débutera également au départ de l’hôtel de ville pour se diriger vers l’édifice religieux qui sera entièrement au cœur de la visite commentée.

Pour ces deux rendez-vous, pour plus d’informations, contacter

le 06 43 79 94 42 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Les deux cérémonies commémoratives du mois de novembre approchent

Comme de coutume, le mois de novembre est synonyme de commémorations patriotiques.

Deux événements auxquels la population est invitée.

D’abord le traditionnel dépôt de gerbe de Toussaint par le conseil municipal au monument aux morts du cimetière, en coopération avec les anciens combattants et notamment le Souvenir Français qui honore sa journée nationale à cette occasion. Le rendez-vous est prévu le mardi 1er novembre, à 11h30. Rassemblement devant l’entrée du cimetière vieux.

Par ailleurs, la cérémonie du 11-Novembre, marquant l’issue de la première guerre mondiale, aura lieu le vendredi 11 novembre, à 17h. Le départ du cortège se fera depuis l’hôtel de ville et conduira les élus et les autorités jusqu’au monument aux morts du cimetière. Durant la cérémonie, les morts pour la France de la localité seront lus par des anciens combattants et des enfants. A l’issue de la commémoration, les participants prendront le chemin de la salle du conseil municipal pour partager le verre de l’amitié.

Julien et Alicia ouvrent leur Food Family au cœur le plus vivant du village

C’est sur la place de la Promenade, lieu emblématique et vivant du centre-ville, à deux pas de l’hôtel de ville et de la salle des fêtes, que Julien et Alicia viennent d’ouvrir leur brasserie Food Family.

Les Bessanais les connaissent bien car leur foodtruck du même nom avait pris place avec succès depuis plusieurs mois dans la localité. Le frère de Julien étant dans l’obligation de cesser son activité pour raison de santé, Food Family se sédentarise à l’emplacement de la brasserie Les Lu’s.

Depuis quelques jours, après plusieurs semaines de travaux, les lieux ont bien changé.

La salle de restauration a été agrandie et la cuisine déplacée et entièrement revue. Une meilleure optimisation des lieux afin de répondre aux attentes des clients. Ces derniers retrouveront les services d’une brasserie traditionnelle et les plats du jour différents tout au long de la semaine (sauf le mardi, jour de fermeture). La terrasse sur la Promenade reste elle-aussi d’actualité lors des beaux jours et les jours de marché.

Julien et Alicia font le pari d’un commerce de proximité chaleureux et des menus confectionnés avec des produits frais. Par ailleurs, les burgers, spécialités du patron qui ont fait la réputation du foodtruck, ont une carte spéciale. L’établissement est ouvert dès 7h. Toute l’actualité est à suivre sur la page Facebook Food Family.

Pour tous renseignements et bien entendu pour toutes réservations, il suffit de contacter

Julien et Alicia au 06 80 53 22 49

Jeanne Millan, une nouvelle centenaire bessanaise entourée de toute sa famille

Il y a encore quelques années, fêter un centenaire dans une localité était un sacré événement.

S’il reste évidemment très important, ce type de rendez-vous se reproduit régulièrement grâce à l’allongement de la durée de vie. Ainsi, Bessan compte plusieurs centenaires à la fois dans les murs et hors de la maison de retraite municipale des Jardins des Tuileries.

C’est ainsi que Jeanne Millan vient de fêter son centième anniversaire à son domicile, entourée de toute sa famille, enfants, petits-enfants et arrières petits-enfants. Dans le temps, la famille se retrouvait tous les dimanches pour déjeuner avec la doyenne. Pour rappeler ces moments, une grande tablée a été organisée sous la forme d’une belle surprise pour Jeanne.

Les yeux ont brillé pour celle qui conserve tout son esprit et sa convivialité. Le maire, Stéphane Pépin-Bonet et l’adjointe au maire chargée des affaires sociales, Laurence Thomas, n’ont pas manqué de venir saluer Jeanne à l’invitation de ses proches et notamment d’Eric Millan, son petit-fils, également adjoint au maire au sein de la municipalité.

Le conseil municipal se réunit à nouveau le jeudi 27 octobre prochain en mairie

Après la séance du 6 octobre, le conseil municipal se réunira à nouveau ce jeudi 27 octobre, à 18h30, en mairie (salle du conseil Etienne Petit).

L’ordre du jour traitera notamment du lancement de l’attribution de la concession d’aménagement du secteur de Namérique, d’une demande de fonds de concours à l’agglomération pour la requalification de la Grand’rue, de questions financières relatives aux activités scolaires…

Côté urbanisme, les élus plancheront également sur le reversement à l’agglomération de la part de la taxe d’aménagement perçue sur les parcs d’activités économiques, d’une convention avec Enedis pour le raccordement de la toiture photovoltaïque de la cave coopérative ou encore de l’intégration du lotissement des Jardins de Lou dans le domaine public.

L’ordre du jour complet est disponible sur le site internet www.bessan.fr, dans la rubrique du conseil municipal.

Pour la Semaine du goût, les écoliers se déplacent au marché et chez le boulanger

  

Les habitués du marché du mardi, au cœur de la place de la Fontaine, se sont demandés ce qu’il se passait, il y a quelques jours, avec la présence d’une trentaine d’enfants au beau milieu des étals hebdomadaires.

A l’occasion de la Semaine du goût, Jessica Garcia, enseignante de cours préparatoire, a souhaité que ses élèves puissent aller à la rencontre de producteurs et de commerçants.

Ainsi, le groupe de petits curieux a créé un sympathique attroupement pour mieux découvrir les produits proposés à la vente, notamment le maraîchage.

Une sensibilisation en direct aux produits locaux et une découverte des fruits et légumes chez certains enfants. Grâce à la sympathie de la maraichère, ils ont même pu goûter plusieurs fruits, heureux d’allier le goût à la connaissance. 

Le goût aura été encore plus exacerbé avec la rencontre qui a suivie avec Patrick Bénézech, boulanger dans la Grand’rue.

Avec une grande disponibilité et gentillesse, le professionnel a expliqué comment il fabriquait son pain.

Là-aussi, ils ont dégusté les baguettes et autres spécialités sorties du four.

Une sympathique initiative appréciée des enfants et des adultes rencontrés tout au long de la matinée.

Les travaux de voirie vont bon train avant ceux engagés sur les chemins ruraux

L’année qui s’achève progressivement aura été particulièrement chargée en travaux de voirie.

Après l’aménagement du boulevard de la Liberté, la réfection de la rue Barnabo, la création de nouvelles allées au cimetière ou encore la fabrication de mobiliers urbains aux couleurs de la ville, de nouveaux chantiers sont en cours depuis la rentrée de septembre.

Les services techniques comme les entreprises de travaux publics sont mobilisés dans différents secteurs.

Ainsi, les racines empêchant une bonne utilisation du chemin des Ânes ont été supprimées avant la réalisation de trottoirs et la mise en place de nouveaux ralentisseurs. Par ailleurs, la première tranche de la réhabilitation du parc d’activités de la Grange Basse est en cours par la communauté d’agglomération.

Un des chantiers municipaux majeurs est la création d’une nouvelle entrée de ville côté route de Béziers, alors que la même voie est élargie en bordure du territoire communal, côté Coussergues, à l’initiative du département. La ville n’a également pas ménagé son budget pour réaliser un nouvel enrobé au chemin de Tiraquiouls tout proche.

Difficile de faire un tour d’horizon complet sans évoquer également l’élargissement et la mise en sécurité du chemin du Causse et la pose d’alertes lumineuses en raison de l’extinction de l’éclairage public.

Autant de travaux qui vont se poursuivre avec un plan spécial en faveur des chemins ruraux qui en ont bien besoin après quelques années d’intempéries néfastes. A suivre.

Le vin et les châtaignes grillées ont animé la soirée de la cave coopérative

La soirée consacrée à la dégustation du vin primeur, mise en place il y a plusieurs années, est rapidement devenue une rencontre incontournable pour la cave coopérative « Le Rosé de Bessan », réunissant ses clients et amis autour des vins primeurs bessanais, des châtaignes grillées ainsi que de l’ambiance musicale et dansante.

L’édition 2022 a pris une dimension toute particulière puisque l’événement a repris ses habits habituels après la crise sanitaire.

Malgré un contexte économique tendu dans le monde de la viticulture, la convivialité était de mise au cœur de la cave et en extérieur. Avec un temps très doux et en bras de chemise, les vins semblent avoir conquis une fois de plus les amateurs par leur qualité.

Rouge, rosé ou blanc, chacun a trouvé son public, et chaque dégustateur a défendu avec conviction son préféré. Côté restauration et ambiance, food-truck et animation musicale ont été très appréciés entre deux gorgées de vin et des châtaignes bien chaudes.

Un nouveau succès pour la cave et ses responsables, heureux de proposer ce moment festif de l’automne.

Avec ses amis totems, un âne de Bessan magistral dans les rues de l’île singulière

 

C’était jour de grande fête occitane samedi dernier dans les rues de Sète, organisée par l’association Borna Jordana avec l’appui de la ville, de la région et de nombreux partenaires.

Dans ce cadre, l’île singulière a notamment accueilli un rassemblement d’animaux totémiques du département de l’Hérault et d’Occitanie.

Lapin, renarde, pélican, pouffre, chivalet et autre loup étaient présents à cette occasion. Une ambiance festive a régné aux sons de nombreux groupes folkloriques et musicaux.

L’âne de Bessan, autour de l’association des Amis du même nom, était bien évidemment au rendez-vous lors de ces réjouissances occitanes. Danseurs de l’âne, musiciens de la Choïa de l’ase, habitants et élus ayant fait le déplacement, dont le maire Stéphane Pépin-Bonet et le député sétois Aurélien Lopez-Liguori, ont encouragé les traditions bessanaises. Les félicitations étaient de circonstance après la formidable prestation du groupe. Une magistrale sortie du quadrupède qui a souvent emmené l’ambiance.

A l’issue d’une chaude et ensoleillée après-midi entre parade dans les rues et démonstrations de tous les totems sur les places et les ponts, Christophe Hyché, président de l’association des Amis de l’âne, a tenu à chaleureusement remercier tous les Bessanais impliqués dans ce déplacement en terre sétoise.

Cela faisait d’ailleurs une bonne vingtaine d’années que le totem bessanais n’avait pas fait le déplacement au pays du pouffre.