L'Arbre Blanc : 112 appartements livrés en avril 2019

Montpellier, avril 2019

Les tout premiers appartements de l'Arbre Blanc, vainqueur de la pyramide d’argent "Grand prix régional 2017", ont été livrés mercredi 10 avril à leurs propriétaires montpelliérains.

Sortie de terre après quatre ans de travaux, la dernière Folie de Montpellier orchestrée par l'architecte japonais Sou Fujimoto dont c'est le premier projet en France rejoint ces bâtisses appelées Folies Montpelliéraines ayant marqué l'histoire architecturale de la ville. L'Arbre Blanc et ses 17 étages s'élance du haut de ses 56 mètres dans le quartier Richter aux abords du Lez et non loin de la mairie de Montpellier. Au total, 112 appartements du T2 au T5 avec vue sur les berges du Lez et à quelques encablures de l'Antigone de l'architecte Ricardo Bofill.

Tout là-haut au 17e étage, un bar avec sa  vue panoramique à 360° accueillera résidents et non résidents.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes