Gaz, mutuelle, prime de Noël... Ce qui change au 1er décembre

Prix du gaz, conditions de résiliation d'une complémentaire santé, prime de Noël, échéances pour les impôts... Le point sur ce qui change au 1er décembre 2020.


• Augmentation des tarifs réglementés du gaz

Les tarifs réglementés de vente du gaz appliqués par Engie vont augmenter de 2,4% au 1er décembre. "Cette augmentation est de 0,6% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,4 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 2,5% pour les foyers qui se chauffent au gaz", a indiqué la Commission de régulation de l'énergie (CRE). "Cette hausse pour le mois de décembre s'explique notamment par l'évolution des prix sur le marché mondial du gaz", a-t-elle expliqué.

Par ailleurs, le 1er décembre marque la fin des tarifs réglementés du gaz pour les petites entreprises. 

• Prime de Noël

La prime de Noël sera versée par les CAF et la MSA entre le 11 et le 14 décembre 2020 aux bénéficiaires de l'allocation de solidarité spécifique (ASS), de l'allocation équivalent retraite (AER), de la prime forfaitaire mensuelle de reprise d'activité et du revenu de solidarité active (RSA). Elle sera cette année de 152,45 € pour une personne célibataire sans enfant et de 442,10 € pour un couple avec quatre enfants.

Vendredi Occitanie

Avec « Dans Ma Zone » préparez les cadeaux de Noël en achetant digital, mais régional !Retrouvez en ligne les vitrines des artisans, fabricants et commerçants de la Région.
Cette plateforme vous permet de trouver des milliers de produits de la vie courante, confectionnés, manufacturés ou vendus près de chez vous.
Soutenons nos commerces de proximité pour les fêtes de fin d'année : dansmazone.laregion.fr

ON A GAGNE ! LE SENTIER PREFERE DES FRANCAIS EST HERAULTAIS

Les Français ont voté et désigné leur coup de cœur : le GR® de Pays Grand Pic Saint-Loup, dans l’Hérault s'adjuge la victoire finale après trois semaines de votes.

Le GR® de Pays Grand Pic Saint-Loup élu GR® préféré des Français 2021 - Mon GR®

Le GR® de Pays Grand Pic Saint-Loup récompensé !

Ils étaient huit sentiers de Grande Randonnée à concourir pour le titre de « GR® préféré des Français 2021 » dans le cadre de la quatrième saison du concours national Mon GR® préféré qui se tenait du 5 au 25 novembre dernier. Après un suspens haletant jusque dans la dernière ligne droite, c'est finalement le GR® de Pays Grand Pic Saint-Loup, dans l'Hérault, qui s'adjuge la victoire finale et, par la même, le cœur des Français. Ces derniers n'ont d'ailleurs eu de cesse de se mobiliser tout au long de ce concours, puisque jamais dans son histoire il n'avait été exprimé autant de suffrages. Presque 100 000 votes et autant de visualisation des vidéos de présentation des sentiers ont en effet été comptabilisés !

Ce résultat intervient dans un contexte sanitaire limitant fortement la liberté de mouvement de tous et vient par la même renforcer l'idée que les Français sont de fervents adeptes des activités de pleine nature et notamment de randonnée. De quoi également donner encore plus de poids à la victoire du GR® de Pays Grand Pic Saint-Loup, d'autant que la concurrence était rude ! Le GR® de Pays Tour des Baronnies provençales (Drôme), parmi les favoris à la victoire finale, avait même été élu « coup de cœur du jury », lui offrant un bonus de 20% à l'issue du vote du public. Si ce coup de projecteur ne lui permet finalement pas de truster la première place, il lui offre toutefois l'honneur de figurer sur le podium, juste devant le GR® 58 - Tour du Queyras (Hautes-Alpes)

Classement final

1. GR® de Pays Grand Pic Saint-Loup (Hérault) : 20 602 voix- 21,5%

2. GR® de Pays Tour des Baronnies Provençales (Drôme) : 16 308 voix* - 17%

3. GR® 58 - Tour du Queyras (Hautes-Alpes) : 16 260 voix - 16,9% 

La suite sur https://www.mongr.fr/sinspirer/actu/le-gr-de-pays-grand-pic-saint-loup-elu-gr-prefere-des-francais-

L’Académie de Montpellier vous répond si vous avez des questions concernant la situation sanitaire ?

L’image contient peut-être : texte qui dit ’Coronavirus COVID-19 CELLULE D'ÉCOUTE ACADÉMIQUE POUR LES PERSONNELS, FAMILLES ET ÉLÈVES DE L'ACADÉMIE UNE ADRESSE MAIL: question.covid1 @ac-montpellier.fr UN NUMÉRO DE TÉLÉPHONE 04 67 49 30’

Vous pouvez contacter la cellule d’écoute académique :
 04 67 91 49 30
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 Toute l’information sur le site internet académique  https://www.ac-montpellier.fr/…/coronavirus-covid-19.html

Covid-19 : le calendrier en trois-temps du déconfinement

Le président de la République a dévoilé le plan de l'exécutif pour la sortie du confinement, qui s'articule autour de trois dates-clés.

Si le "confinement adapté" restera en vigueur dans les prochaines semaines, Emmanuel Macron a présenté un calendrier pour la sortie de crise sanitaire qu'espère l'exécutif pour le début d'année prochaine.

► Samedi 28 novembre

- Assouplissement de la règle de la kilomètre. Les déplacements seront permis pour 20 km et pour 3 heures à partir de samedi.

Reprise des offices dans les lieux de culte "dans la limite des 30 personnes"

- Reprise des activités extrascolaires extérieures.

- Réouverture des petits commerce jusqu'à 21h

► Mardi 15 décembre 

Levée du confinement envisagée sous réserve d'amélioration de la situation sanitaire, remplacé pour un couvre-feu de 21h à 7h.
Le confinement sera levé le 15 décembre si la situation sanitaire continue à s'améliorer et sera remplacé par un couvre-feu national de 21 heures à 7 heures, avec une exception pour les soirées du 24 et du 31 décembre. A compter du 15 décembre, "nous pourrons donc à nouveau nous déplacer sans autorisation, y compris entre régions, et passer Noël en famille" mais en limitant les "déplacements inutiles", a annoncé le chef de l'Etat, qui avait décrété le reconfinement le 28 octobre.

Réouverture des "salles de cinéma, des théâtres et des musées" le 15 décembre.

La Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques commence ce jeudi 19 novembre 2020

Consommation d'antibiotiques et antibiorésistance en France en 2019

A l’occasion de la semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens et de la journée européenne d’information sur les antibiotiques, Santé publique France et ses partenaires publient les données 2019 de la consommation et de la résistance aux antibiotiques.

Résistance aux antibiotiques

La résistance aux antibiotiques rend inefficace un ou plusieurs antibiotique(s) contre une infection bactérienne. Ce phénomène peut conduire à la difficulté, voir l’impossibilité de traiter certaines...

L’antibiorésistance : un enjeu majeur de santé publique

L’antibiorésistance est identifiée par l’Organisation mondiale de la santé comme l'une des menaces les plus sérieuses pour la santé publique qui impose une approche « Une seule santé », considérant l’imbrication de la santé humaine, la santé animale et celle des écosystèmes. L’utilisation des antibiotiques génère, au fil du temps, une augmentation des résistances bactériennes menaçant à terme l’efficacité de ces traitements. Ces résistances diffusent parmi les êtres vivants et dans l’environnement.

2 PILIERS POUR LUTTER EFFICACEMENT CONTRE L’ANTIBIORÉSISTANCE 

  1. Prévenir les infections et limiter la transmission des bactéries et des gènes de résistance
  2. Utiliser les antibiotiques à bon escient (ceux qu’il faut, quand il faut)

Depuis 2016 en France, une feuille de route interministérielle pour la maîtrise de l’antibiorésistance coordonne les actions en santé humaine, en santé animale et dans l’environnement dans une perspective « Une seule santé » ("One Health"). Chaque année, une synthèse des données actualisées est publiée par Santé publique France et ses partenaires à l’occasion de la journée européenne de résistance aux antibiotiques du 18 novembre.

Cette année, la publication de cette synthèse s’inscrit dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 : bien que les virus ne soient pas sensibles aux antibiotiques, les infections virales respiratoires sont l’objet de nombreuses prescriptions d’antibiotiques, le plus souvent inutiles, qui contribuent à la pression de sélection des bactéries résistantes. La prévention des infections virales respiratoires favorise la maitrise de l’antibiorésistance, comme le fait la prévention de toutes infections.

Infographie
 
Infections respiratoires : protégeons-nous ensemble

Des efforts à poursuivre pour inscrire les tendances récentes à la baisse dans la durée

En santé humaine, les données publiées par Santé publique France concernent les trois secteurs de soins (établissements de santé, établissements médico-sociaux, soins de ville).

Cette année, les travaux des missions Spares et Primo se développent. La participation aux réseaux de surveillance s’étoffe et renforce la portée des résultats 2019.

Culture : la Région élargit ses aides face à la crise

La pandémie et le confinement font souffrir les acteurs de la culture. Pour sauvegarder le présent et l’avenir, la Région poursuit son soutien aux associations et entreprises culturelles en maintenant toutes ses subventions 2020 et en ouvrant l’accès à L’Occal.

Pour sauvegarder le présent et l’avenir, la Région poursuit son soutien aux associations et entreprises culturelles

Depuis le printemps, des centaines de festivals et d’événements artistiques ont dû été annulés. Les musées, théâtres, cinémas, médiathèques, librairies… sont actuellement fermés. Le couvre-feu et le second confinement ont stoppé net les nouvelles saisons et la diffusion « physique » de la culture, conduisant les artistes et diffuseurs à transposer sur le web et les réseaux sociaux.

Prolongation des aides et subventions

La Région prolonge ses aides pour aider le secteur culturel à faire face à la crise
La Région prolonge ses aides pour aider le secteur culturel à faire face à la crise

Dans le premier plan d’urgence solidaire de mars, la Région s’était engagée à̀ verser toutes ses subventions votées jusqu’au 30 juin, pour couvrir les dépenses des associations, en particulier culturelles, basées en Occitanie. Aujourd’hui, ce soutien est prolongé pour toutes les subventions décidées entre juillet et décembre 2020.
Dès avril, les organisateurs d’événements ont pu faire appel au Fonds exceptionnel « Solutions associations Occitanie » de 35 M€. À ce jour, 30 M€ ont aidé près de 2 700 structures. Comme Cinéfol, le réseau cinéma de la Ligue de l’Enseignement de Haute-Garonne, qui a reçu 30 000 €. « Sans aides publiques, notre réseau associatif de cinémas indépendants ne pourrait pas tenir , confie le responsable de l’association dans Le Journal de ma RégionNous avons hâte de rouvrir nos salles, car le cinéma, c’est crucial dans de nombreuses communes rurales pour maintenir un lien social.  » Le fonds aide aussi à surmonter des pertes de ressources propres : 144 demandes ont été acceptées pour 1,9 M€.

En outre, pour ne pas pénaliser les compagnies culturelles ayant signé des conventions sur plusieurs années, la Région les prolonge d’un an en considérant 2020 comme une « année blanche ». Enfin, la Région a proposé à la préfecture de créer un comité́ de veille sur les entreprises culturelles en difficulté́. Deux fois par mois, il coordonnera les aides et suivra les structures menacées.

LE FONDS L’OCCAL S’ÉLARGIT À LA CULTURE

Lancé en juin pour soutenir la trésorerie et les investissements des commerçants, artisans et entreprises touristiques, le fonds L’Occal de 80 M€ s’élargit à de nouveaux secteurs, dont la culture. En accord avec la Banque des Territoires, 12 Départements et 153 intercommunalités partenaires, la Région aidera les acteurs culturels à surmonter la crise, qu’ils soient sous forme associative ou entrepreneuriale. Le fonds est prolongé jusqu’à fin janvier 2021.

VERS UN « GREEN NEW DEAL » CULTUREL

Des mesures pour la culture élaborées par les membres de la Convention Citoyenne Occitanie vont nourrir le Green New Deal
Des mesures pour la culture élaborées par les membres de la Convention Citoyenne Occitanie vont nourrir le Green New Deal

La culture fait partie de la concertation sur le « Green New Deal  » que la Région doit adopter fin 2020. En septembre-octobre, les 100 personnes de la Convention citoyenne ont proposé des mesures pour la culture : plus de pôles culturels dans les établissements scolaires, la réanimation des structures culturelles dans le milieu rural, la création de villages « artistiques », favorisant l’expression des arts et de la culture. Fin octobre, la Région a rencontré de nombreux acteurs culturels pour envisager un nouveau modèle de développement et aborder les enjeux de ce secteur très impacté par la crise. En 2021, la Région proposera un soutien accru aux associations culturelles.

Achetez en ligne… mais local !

Deux bonnes adresses digitales permettent à tous d’acheter local : « Dans Ma Zone » se focalise sur les produits non-alimentaires, tandis que la plateforme alimentaire « Tous Occitariens » s’ouvre aux restaurateurs. Ces vitrines du Produit en Occitanie illustrent aussi l’accompagnement par la Région de la transition numérique des entreprises. 

La botte gardane fait partie des 1 600 professionnels d'Occitanie déjà référencés sur la plateforme "Dans ma Zone"
La botte gardane fait partie des 1 600 professionnels d’Occitanie déjà référencés sur la plateforme "Dans ma Zone" 

Plus que jamais avec la crise, nos emplettes sont nos emplois ! Mobilisée pour le «  consommer local » et le « Produit en Occitanie », la Région soutient l’économie en mettant en ligne un nouvel outil numérique, baptisée « Dans ma zone ». Il complète la plateforme alimentaire « Tous Occitariens » lancée au printemps et participe à la digitalisation des entreprises occitanes, une transformation appuyée par la Région.

ACHETER « DANS MA ZONE » DES PRODUITS NON-ALIMENTAIRES

Livres, jeux… Retrouvez des produits fabriqués en Occitanie
Livres, jeux… Retrouvez des produits fabriqués en Occitanie

Orienter les consommateurs vers des produits non alimentaires fabriqués en Occitanie, c’est la vocation de la plateforme « Dans ma zone », créée par la Région. Gratuite, elle est ouverte aux consommateurs internautes, et l’application pour smartphones sera bientôt disponible. Depuis le 4 novembre, les fabricants, artisans et commerçants basés en Occitanie proposant la commande directe ou le retrait en magasin sont invités à s’y inscrire gratuitement. Très facile à utiliser, « Dans Ma zone » propose une recherche par catégories de produits (livres, mode, maison…) et la géolocalisation. Chaque fiche inclut une présentation, une liste de produits, un lien vers le site web, un contact direct avec le vendeur. Un onglet « 100% Occitanie » affiche les professionnels fabriquant ou distribuant des produits manufacturés en Occitanie ou à base de matériaux locaux.

Avec ce nouvel outil, la Région soutient l’économie et l’emploi. ’Dans ma zone’ va faciliter la mise en relation entre artisans, fabricants et commerçants d’Occitanie et la clientèle régionale, souligne Carole Delga.

« TOUS OCCITARIENS » S’OUVRE AUX RESTAURATEURS

Bonne nouvelle : la plateforme web alimentaire régionale « Tous Occitariens » élargit son offre. Depuis le 4 novembre, les restaurateurs et traiteurs d’Occitanie proposant la livraison à domicile ou à̀ emporter peuvent s’y inscrire facilement en ligne. Plus de 4 000 producteurs et commerçants alimentaires sont déjà actifs sur le portail « Tous Occitariens. »

Nous soutenons nos producteurs, commerçants, entreprises et restaurateurs qui apportent une alimentation de qualité et de proximité. Dans nos assiettes, à nos tables, ensemble, soutenons notre économie ! lance Carole Delga.

BOOSTER LA DIGITALISATION DES ENTREPRISES

Le fonds L'Occal finance désormais des investissements liés aux technologies numériques
Le fonds L’Occal finance désormais des investissements liés aux technologies numériques

Au-delà de la mise en place de ces plateformes, la Région aide les entreprises occitanes, en particulier les commerces, à mener leur transformation digitale. Les outils numériques (sites web, réseaux sociaux, solutions de gestion…) sont incontournables pour vendre et dialoguer avec les clients. Le fonds L’Occal, doté de 80 M€, peut financer désormais des investissements liés aux technologies numériques, comme la mise en place de click and collect, de système de paiement sécurisé…
En outre, pour favoriser le déploiement du télétravail, la Région appuie la formation des salariés et des chefs d’entreprise et la création de lieux adaptés.

En savoir plus