Musée Fabre : Les visites guidées des vacances d’été

– Farandole et cotillons 

Les vacances d’été sont enfin là et les activités en famille au musée Fabre commencent ! Des visites guidées en famille sont proposées autour de l’exposition « Vincent Bioulès – Chemins de traverse » les mercredis et vendredis à 10h30 pendant tout l’été au musée.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur

LE RENDEZ-VOUS DES TOUT-PETITS : FARANDOLE ET COTILLONS (Pour les enfants de 2 à 5 ans accompagnés de leurs parents)
Ces visites sont menées par un guide sensible à l’univers de la petite enfance. Une mascotte accompagne le groupe dans une découverte ludique et adaptée de l’exposition.

Durée : 45 minutes 
Les mercredis et vendredis 10h30
7€ par participant

Les visites guidées en famille ne peuvent pas être réservées, ni par téléphone, ni par Internet. Aussi, ces visites étant très demandées, nous vous conseillons de vous rendre plusieurs jours à l'avance à la billetterie du musée Fabre. Afin de favoriser le confort de nos petits visiteurs, nous limitons le nombre de places par visite, nous vous remercions de votre compréhension.

Pour plus d'informations sur les activités de l'été au musée  http://museefabre.montpellier3m.fr/Publics/Familles/Les_vacances_d_ete-_Vincent_Bioules

MER. 17 JUIL. 10:30

VEN. 19 JUIL. 10:30

Au bord des paysages, l'art contemporain tutoie le Pic saint-Loup

Tout cet été 2019, à 30 km au Nord de Montpellier, " Aux bords des paysages" - 4e édition entièrement financée par la Communauté de Communes de Grand Pic Saint-Loup et son club de mécènes -  ce sont des œuvres monumentales produites spécifiquement pour l’occasion qui installent un dialogue surprenant avec l'environnement naturel languedocien.

Du 1er juillet au 18 octobre 2019, au détour d'un pont ou au sommet d'un clocher, découvrez les installations de Michel-Marie Bougard, Bruno Peinado, Bruno Persat et monsieur QQ à travers quatre sites remarquables et emblématiques du territoire, en écho aux paysages du Pic Saint-Loup (patrimoine architectural, sentiers…).

Œuvres présentées

OCULUS - Michel-Marie Bougard - Frétillant au vent, les miroirs reflètent par éclats le Yorgues, le pont qui le franchit, le sol et ses roches, la végétation environnante ou le ciel vers lequel il se dresse.
Lieu : Pont de Yorgues 

SANS TITRE, FEUX PÂLES, À GEORGES DEZEUZE - Bruno Peinado 
Redoublant le statut iconique du paysage qui environne le Pic Saint-Loup, deux panneaux 4x3 offrent depuis le bord de la route un espace pictural démesuré .
Lieu : Lac de Jeantou 

MI-NOIR - Bruno Persat / Célia Picard / Hannes Schreckensberger
L’installation permet d’observer le fabuleux point de vue sur le Pic Saint-Loup et l’Hortus à la façon des miroirs de Lorrain utilisés au XVIIIème par les peintres paysagistes pour composer les zones d’ombre et de lumière de leurs tableaux.
Lieu : Col de Fambetou

TUB-CLOCHAE - monsieur QQ 
Prolongement extérieur de Tub - Clochæ  présenté à la Maison des Consuls en 2018, cette structure toute en courbes grimpe et se déploie à travers le clocher rectiligne et médiéval des Matelles pour ressortir en nuée.
Lieu : Tour clocher, Les Matelles 

Pour découvrir les installations  : https://www.facebook.com/auxbordsdespaysagesofficiel/

Commissariat général :  Sabrina Issa, Christine Douylliez et Jean Paul Douylliez pour l’Association Les Vendémiaires avec le concours d’Anna Olszewska, Historienne de l’art, et de Didier Fournials, Directeur Culture & Patrimoine de la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup.

Les expos de Jean Denant dans l'Hérault

Cet été, au gré de vos déplacements, retrouvez les dernières pièces de l'artiste plasticien sétois Jean Denant présentées dans le cadre d'expositions d'été. De Marseillan au Musée Fabre de Montpellier dans le cadre du MoCo et de  l'exposition collective"100 Artistes dans la ville" jusqu'au 30 juillet 2019, l'art contemporain de Jean Denant se décline au grand jour.

L'autre Mer - Double peau d'architecture à Marseillan
inox poli miroir , ciel, 18m x 6m
"Collection Françoise et Alain Liedts-Meessen"`
2017
 

"du rocher souriant jusqu'au ciel un continent commence"  sur le parvis du Musée Fabre
Pierre volcanique, inox poli miroir, ciel
2019

L'univers de Lynne Cohen au Pavillon Populaire

Montpellier : Rétrospective "Lynne Cohen. Double aveugle, 1970-2012", quarante ans de carrière à découvrir, du 27 juin au 22 septembre 2019, une première en France


Au Pavillon Populaire, près d’une centaine de photographies en couleur et noir et blanc pour voyager dans l’univers de Lynne Cohen  (1944 – 2014), artiste canadienne, représentante majeure de la photographie contemporaine.

• Le rez-de-chaussée du Pavillon Populaire met en parallèle les photographies couleur et de grand format des années 2000 et les images de format plus modeste du tout début de sa carrière d’artiste. Les continuités et les avancées du travail de Lynne Cohen au fil du temps sont ainsi révélées à travers la succession de plus de 60 images dont certaines inédites.

• L’étage est consacré aux œuvres des années 1980 aux années 2000, notamment les grandes séries sur les stands de vente ou de démonstration, les salles des fêtes, de sports ou de loisirs, les salles de classe ou de formation, les lieux d’entraînement policier ou militaire, les laboratoires scientifiques ou les espaces de recherche médicale.

Pavillon populaire - Esplanade Charles-de-Gaulle à Montpellier
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 13h et de 14h à 19h.
Entrée et visite libres

 Visites guidées hebdomadaires

La visite découverte : Tous les vendredis à 16h (durée 45 minutes)
La visite qui prend son temps : Tous les samedis à 11h, 14h30 et 16h (durée 1h30)
La visite dominicale : Tous les dimanches à 11h (durée 1h)

Nouvelle expo en juin à la chapelle de Baillarguet

Les Amis de la Chapelle de Baillarguet présentent une nouvelle exposition intitulée "Le corps en lumière"

Du 29 juin au 7 juillet 2019, trois artistes à la chapelle de Baillarguet sont réunis pour exprimer le thème du nu féminin,  Marie-Lise Amette,  Louis Gabard, et le sculpteur Michel Pomarède ont chacun une personnalité affirmée mais aussi une exigence commune pour la qualité esthétique de leur travail.

Les deux photographes et un sculpteur invités par Les Amis de la Chapelle succèdent à l'exposition d'aquarellistes du mois d'avril "De la garrigue à la mer".

Marie-Lise Amette : Appuyer sur le déclencheur, c’est pour moi vivre un bref instant d’éveil : voir, ressentir, comprendre ce qui se passe ICI. Dans l’aventure de la photographie de Nu s’impose de plus, l’indispensable et subtile connexion avec le modèle. Le photographe dicte son intention et le modèle propose une réponse personnelle adaptée. Mais parfois la réciproque est vraie…Et c’est alors que s’ouvre le champ d’une créativité inattendue ! Marie-Lise Amette s’est ici attachée aux mystères de la transparence des « Verreries ». Son regard en caresse les contours puis pénètre dans la matière. L’art photographique décuple les découvertes pour rendre les effets de la lumière que les peintres ont sans cesse cherchés.

Louis Gabard : La photographie est une rencontre. Lorsque le nu s’invite dans le paysage, soleil, nuages et orages offrent des lumières éphémères auxquelles le modèle s’adapte par une gestuelle. Il revient au photographe de fixer cet instant qui ne se renouvellera jamais. En intérieur, la douceur ou l’intensité de l’éclairage estompent ou soulignent les formes. Souvent les cheveux masquent le visage ; l’œil ainsi se fixe sur l’essentiel, le dessin d’un corps mis en lumière. Modèle et photographe sont complices pour que le résultat reflète au mieux leur ressenti.

Michel Pomarède : Un seul coup de hache touchant le cœur du bois révèle la présence d'une beauté. Le genévrier, le cade de la colline, austère et patient, sous l'écorce rugueuse et un aubier d'ivoire, cache un cœur doré, onctueux à la caresse ; bois un peu fou, qui se tend et virevolte, changeant comme une flamme quand la gouge le travaille. Arbre de l'alambic, il distille ses arômes entêtants à celui qui l'explore. Il faut suivre le fil pour pister la dryade, et musarder parfois, sans perdre la tension.

Une exposition à ne pas manquer, en plus de la belle promenade qu’offre le point de vue du Domaine de Baillarguet !

Du 29 juin au 7 juillet 2019

Exposition ouverte les week-ends de 15h à 18h30

Chapelle de Baillarguet - Chemin de Notre-Dame de Baillarguet (direction Prades-le-Lez) 34980 Montferrier-sur-Lez

Le vernissage sera fêté en musique le samedi 29 juin à partir de 18h  avec les musiciens de "La souris verte" de St Vincent de Barbeyrargues. 

L'abbaye de Valmagne expose Nature Divinity de Francis Grosjean

glige55Capture

Suite au succès de son exposition au Temple d'Arles en juillet 2018, l'abbaye de Valmagne offre un nouvel écrin à ces photographies de la Nature présentées en très grand format.
Ces portraits donnent à voir des visages de la nature saisissants, apaisés ou torturés, anges ou démons.  

L'exposition s'articule autour des cinq éléments, en s'inscrivant dans la prise de conscience de reconnecter l'Homme à la nature. De l'église au cloître de l'abbaye, cette exposition est à découvrir du 20 juin au 22 septembre 2019 à l'Abbaye de Valmagne.

gligeCapture

Ce 19 juin 2019 était inaugurée l'exposition de Francis Grosjean à l'abbaye de Valmagne. Sur une performance de KHALID'K suivie du groupe OENOJAZZ, les oeuvres sont à découvrir en présence de l'artiste.

Ingénieur de formation, Francis Grosjean est à la fois cinéaste et photographe. Son travail est influencé par l'observation du réel et sa pratique donne à ses oeuvres une dimension mystique s'intégrant parfaitement dans le cadre de l'abbaye de Valmagne

Une exposition à découvrir aussi en famille ! 
 
gligeùpuoCapture
 
Parcourez l'abbaye à l'aide d'une sacoche remplie d'objets mystérieux, plongez dans un monde fantastique à la recherche du trésor perdu des couleurs de Valmagne. De 4 à 99 ans, cette visite jeu est conçue pour plaire à toute la famille ! 


L'abbaye de Valmagne vous accueille sur les horaires habituelles  pour découvrir l'exposition.


Ouverte du mardi au dimanche de 10h à 19h et fermée le lundi

Sauf les lundis de juillet, août, septembre.gligeùluàCapture

Montpellier « Allégories Urbaines – Les gardiennes » du Sétois Cédric Matet

Espace Dominique Bagouet à Montpellier
Jusqu'au 1er septembre 2019
Entrée libre


La Ville de Montpellier présente l’exposition « Allégories Urbaines – Les gardiennes » de Cédric Matet, du 5 juin au 1er septembre 2019, à l’espace Dominique Bagouet.

Depuis plusieurs années, Cédric Matet développe un projet fleuve autour des villes méditerranéennes, qu’il photographie et illustre de figures allégoriques, de compositions plastiques et graphiques. Après Casablanca, Tétouan, et avant Beyrouth, il propose cet été une installation visuelle et sonore dressant un portrait personnel, sensible et intime de Montpellier. « Allégories urbaines. LES GARDIENNES » est l’aboutissement de son travail d’exploration de la ville, son histoire et son patrimoine, de ses rencontres et son immersion dans le tissu urbain. Entre portraits et perspectives architecturales, ses œuvres personnifient l’espace de la cité tel qu’il l’a ressenti en tant que plasticien, photographe, et urbaniste.

Au cœur d’une scénographie originale investissant la totalité de l’Espace Dominique Bagouet, l’exposition s’organise autour de sept allégories, sept cariatides, inspirées par des femmes rencontrées par l’artiste au gré de ses recherches, et choisies pour leurs actions et leur place respective sur le territoire de la ville. Le point commun entre elles, qu’elles soient avocate, médecin, chercheuse, musicienne, architecte, entrepreneuse ou militante, c’est leur engagement. Elles n'héritent pas seulement d’un lieu mais elles agissent sur leur environnement et fabriquent leur terre.

A travers leur langage respectif, professionnel, culturel et émotionnel, elles fabriquent leur ville, la réinventent et la protègent. Elles sont des citoyennes et les gardiennes de la cité.

Cédric Matet : « Je suis originaire de Sète et une partie de ma famille est de Montpellier. Travailler, représenter ces villes qui me sont si familières est à la fois enthousiasmant et représente un vrai défi. J’ai choisi sept femmes engagées qui m’ont raconté leur ville. J’ai déambulé dans la ville comme si je ne la connaissais pas. Je me suis perdu pour réenvisager la ville, la laisser me raconter son histoire. »

Espace Dominique Bagouet - Esplanade Charles-de-Gaulle à Montpellier
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 13h et de 14h à 19h.

Exposition "Vincent Bioulès - Chemins de traverse" : atelier d'écriture

Musée Fabre à Montpellier 

L’image contient peut-être : texte


Le musée Fabre de Montpellier vous propose un atelier d'écriture le vendredi 21 juin 2019 à 13h30 autour de l'imaginaire de Vincent Bioulès.
Participez à cette promenade où les mots seront invités à suivre le rythme des pas du visiteur dans l'univers coloré de l'artiste. 

Renseignements et inscriptions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Plein tarif : 13€ / Pass' Métropole : 10,5€ / Tarif réduit : 9,5€

Expo Richarme jusqu'au 23 juin

RICHARME, une œuvre aux multiples visages : après le corps humain traité à la plume ou en lavis d’encre au musée Atger tout l’automne, une déclinaison de ses gouaches marines au bord du Salagou.

De Montpellier à Octon, jusqu'au 23 juin 2019

Le thème est déroulé à partir des pochades de terrains de 1949 à toute heure du jour et par tous les temps. Puis, sont évoquées la Bretagne et la Charente, avant de sublimer l’élément marin dans de grandes gouaches et encre qu’elle réalise à plus de 80 ans.

En 1947, dans un poème, elle écrivait :

Du moi marin l’abîme incommensurable en sommeil

Je voudrais aussi faire naître la merveille 

La merveille est à voir jusqu’au 23 juin, tous les après midi de 15h à 19h au village des Arts d’Octon non loin du lac du Salagou.

Pour en savoir plus : http://www.richarme.fr/de-vagues-et-decume-richarme-dialogue-avec-la-mer/

Exposition Fernando Agostinho à la Halle du verre

A Claret au nord de Montpellier, exposition contemporaine - 30 ans de créations de l'artiste verrier - jusqu'au 30 novembre 2019

La Halle du Verre présente l’exposition "Fernando Agostinho" figure incontournable dans le monde du verre.
Par ses gestes et les techniques l'artiste d'origine portugaise Fernando Agostinho installé dans le Tarn et Garonne donne naissance à des sculptures-objets humoristiques, des saynètes comiques, des personnages ou bestioles burlesques expressives et colorées, exprimant son regard sur le monde.

D'une boule de feu à un objet de lumière avec autant de messages à déceler à l'adresse du public

Les thèmes abordés dans les quatre-vingts œuvres de Fernando Agostinho sont divers, HLM ou transports en commun surchargés, véhicules aux personnages échevelés défiant le temps qui passe, vaches aussi mignonnes que folles, animaux hallucinés, professionnels en tout genre, figures cultes memento mori, bestiaire fantastique et animiste se sont invités au musée du verre qui célèbre cette année ses 10 ans !

Halle du Verre

Du 2 mai au 30 novembre 2019 
50, avenue du Nouveau Monde
34270 Claret
Tél. : 04 67 59 06 39

Juin, septembre, octobre, novembre : du mercredi au dimanche et jours fériés, de 14h à 18h
Juillet-août : tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

Tarif : 6€

Clap'Arts sur la place de La Canourgue le 16 juin

Chaque année au mois de juin, 40 artistes contemporains, peintres, sculpteurs, plasticiens venus de toute la région Languedoc-Roussillon exposent en plein air sur la place historique de La Canourgue et dans les rues adjacentes de l'Ecusson. Cette année, la galerie éphémère  est déplacée au dimanche 16 juin 2019 sur l'une des plus belles places de Montpellier.

A l'initiative du collectif Clap'Arts créé en 2007, divers courants artistiques y sont représentés du figuratif à l’abstraction, différentes techniques de l’huile au collage en passant par l’acrylique, le pastel et l’aquarelle, la gravure ou la peinture numérique, métal, bois, terre, verre, résine pour les sculptures.
De 10h à 19h, le public trouve ainsi parmi toutes ces expressions, celle qui lui apporte l’émotion recherchée.

10h Ouverture de l'exposition au public
► 11h L'artiste Débit de Beau fait une performance street art
► 12h Apéritif offert
► de 12h30 à 13h30 L'artiste Virginie Guidée fait une performance artistique en musique avec le groupe Infernal Combo que nous aurons le plaisir d'écouter jusqu'à 15h
► 18h Tirage de la tombola
► 19h Prix du public

Toute l'équipe Clap Arts se tiendra à votre disposition pour vous renseigner lors de la manifestation !

Exposants annoncés

L'artiste peintre montpelliérain Jean-Pierre Lebert, les créations en papier mâché de Florence H montpelliéraine,  Marco, Sculpteur Fondeur montpelliérain, Marion de La Fontaine sculpteur plasticienne diplômée de l’Union Centrale des Arts décoratifs, graphiste depuis 20 ans, Salem Ali artiste peintre sculpteur né en Egypte, diplômé des Beaux-Arts d’Alexandrie, vit à Montpellier, les photos-montage de Sylvie Huet - Débit de BEAU - les collages de Madeleine Thomas montpelliéraine depuis 2018... Découvrez les artistes sur la page Facebook du Clap'Arts 

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes