Violences sexistes et sexuelles à l'hôpital : l'Ordre des médecins reconnaît des sanctions "insuffisantes"


Selon France Info : Le président de l'ordre, François Arnault, a effectué l'autocritique de son institution dans les colonnes de "Ouest-France". 

Aller plus loin : Médecins, Hôpital, Gens, Santé

Peut mieux faire. Le président de l'Ordre des médecins, François Arnault, reconnaît que l'organisation a dans une interview publiée lundi 27 mai par le quotidien Ouest-France. "Il y a des radiations, des sanctions, des interdictions d'exercice", souligne-t-il. Mais "les chiffres sont insuffisants, c'est indiscutable. Nous ne faisons pas tout bien, reconnait-il. "Dans le contexte général de prise de conscience, l'Ordre a un rôle essentiel à jouer pour moraliser et normaliser la profession médicale".

Le témoignage de l'infectiologue Karine Lacombe, qui accuse le médiatique urgentiste Patrick Peloux de "harcèlement sexuel et moral", a déclenché ces dernières semaines une vague de témoignages sur les réseaux sociaux, notamment sous le mot-dièse #MeTooHopital..................

Poursuivre : https://www.francetvinfo.fr/societe/harcelement-sexuel/violences-sexistes-et-sexuelles-a-l-hopital-l-ordre-des-medecins-reconnait-des-sanctions-insuffisantes_6571202.html

Le député LFI Sébastien Delogu exclu de l'Assemblée nationale pendant 15 jours après avoir brandi un drapeau palestinien dans l'hémicycle

 

L'indemnité de l'élu des Bouches-du-Rhône est également partiellement suspendue. 

Selon France Info : 

C'est la plus haute sanction permise par le règlement intérieur de l'Assemblée nationale. Le député La France insoumise (LFI) Sébastien Delogu a écopé d'une exclusion de quinze jours du palais Bourbon, après avoir brandi un drapeau palestinien dans l'hémicycle, mardi 28 mai. "Il s'est rendu coupable de provocation envers l'Assemblée nationale", a estimé la présidente de l'Assemblée, Yaël Braun-Pivet. Après un vote assis/debout, elle a confirmé la sanction, qui prévoit le retrait de la moitié de l'indemnité parlementaire pendant deux mois et son exclusion temporaire durant 15 jours.

Lors de la séance de questions au gouvernement, la députée LFI Alma Dufour a interpellé l'exécutif sur la situation à Gaza et son refus "de sermonner Israël". Alors que le ministre du Commerce extérieur commençait à répondre à l'élue....................

Poursuivre : https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/le-depute-lfi-sebastien-delogu-exclu-de-l-assemblee-nationale-pendant-15-jours-apres-avoir-brandi-un-drapeau-palestinien-dans-l-hemicycle_6570734.html

Un copropriétaire peut-il accéder à toutes les parties communes de son immeuble ?

 

Cour, Copropriétés, Appartements, Jardin

Monsieur N, copropriétaire et habitant au rez-de-chaussée d’un immeuble, demande au syndicat des copropriétaires que lui soient délivrés le badge et le code d’accès à la cage de l’escalier principal. Face au refus de sa demande, il assigne le syndicat de copropriété devant les juridictions.

Les juges du fond comme la cour d’appel rejettent la demande de M. N aux motifs qu’il ne participe pas aux charges de l’escalier principal et qu’il n’a aucun intérêt objectif à l'utiliser puisqu’il accède à son appartement par une porte donnant sur l’escalier de service. La Cour de cassation est alors saisie.

Dans quelle mesure M. N est-il en droit de réclamer ce droit d’accès ?

Service-Public.fr vous répond :

Le principe qui s'applique dans ce cas est celui de la liberté d’accès des copropriétaires aux parties communes et résulte de la loi du 10 juillet 1965 qui fixe le statut de la copropriété des immeubles bâtis.

Une seule exception à ce principe concerne les parties communes « spéciales » ou dites « à usage exclusif ». En effet, le règlement de copropriété peut prévoir que certaines parties communes soient affectées à l’usage ou à l’utilité exclusifs d’un lot de copropriété. En pratique, cet usage exclusif concerne certaines parties communes attenantes à un lot (par exemple : balcon, terrasse, jardin, cours, combles, couloir).

Dans le cas de M. N, la Cour de cassation relève que la cour d’appel n’a pas constaté que, selon le règlement de copropriété, la cage de l’escalier principal constituait une partie commune spéciale sur laquelle M. N. n’avait aucun droit. Elle casse donc l’arrêt de la cour d’appel et renvoie l’affaire devant elle afin qu’elle détermine si le règlement de copropriété désigne la partie de l’immeuble concernée comme une partie commune spéciale ou non.

Voir aussi

Randonnez dans l'Hérault

 

Plus de 3 000 km de sentiers, dont près de 130 circuits PR labellisés, à travers patrimoines naturels et bâtis. Que vous ayez une simple envie de balade ou un projet d’excursion téméraire, tous les chemins de vos randonnées sont en Hérault. Et comme nous sommes de plus en plus nombreux à fréquenter en marchant les espaces naturels, adoptons des gestes simples pour les protéger !

Nos 3 gestes pour une pratique respectueuse de l’environnement

1. Restons sur les sentiers et gardons son chien en laisse pour protéger l’habitat sauvage du piétinement et pour la tranquillité des animaux  

2. Dessinons ou photographions les fleurs plutôt que de les cueillir pour préserver l’habitat et la nourriture d’espèces sauvages et favorisons la repousse

3. En forêt, respectons l’interdiction de fumer ainsi que les zones où camping et barbecue sont prohibés

 

Vos randonnées dans l’Hérault

Passa Méridia, Traversée du Haut-Languedoc, voies jacquaires… partez en itinérances en terres d’Hérault ! Avec les Œnorandos, découvrez les territoires viticoles héraultais à pied. Votre départ et votre arrivée se font depuis un caveau, une maison des vins ou encore un pôle oenotouristique.

Vous pouvez également pratiquer le trail sur la Montagne du Caroux, par exemple, ou admirez près de 600 millions d’années de richesses géologiques au sein du Géoparc Terres d’Hérault.

Sans oublier, nos 27 domaines départementaux qui s’ouvrent librement à vous sur 9 400 hectares !

 

 

 

Comment donner procuration à un autre électeur ?

 

Vous ne pourrez pas vous rendre en bureau de vote pour les élections européennes ? Vous avez la possibilité de donner procuration à un électeur inscrit sur listes électorales afin qu’il vote à votre place. Service-Public.fr vous explique comment faire.

 

Élections, La Démocratie

Si vous êtes absent ou si vous ne pouvez pas vous déplacer en bureau de vote, vous pouvez donner procuration à une personne de confiance.

Vous pouvez choisir la personne de votre choix ; elle doit être inscrite sur liste électorale. Le jour du vote, la personne désignée devra se rendre à votre bureau de vote pour voter à votre place.

Dans le cadre des élections européennes, vous pouvez désigner un citoyen européen.

Vous pouvez donner procuration à tout moment et jusqu’à un jour avant le scrutin. Cependant, il est conseillé de s’y prendre le plus tôt possible afin de s’assurer que la procuration soit prise en compte par votre commune.

À noter

des spécificités s'appliquent aux électeurs de Nouvelle-Calédonie.

Comment faire une demande de procuration ?

Vous pouvez faire votre demande de procuration en ligne ou via un formulaire papier.

Pour faire une demande de procuration en ligne, vous devez :

  • vous rendre sur le téléservice Maprocuration et vous connecter via FranceConnect ;
  • saisir une adresse électronique ;
  • saisir votre commune de vote ;
  • renseigner les informations de l’électeur à qui vous faites procuration (vous devez connaître sa date de naissance, ses prénoms, son nom, la commune où il vote) ;
  • vous rendre en commissariat, en gendarmerie ou dans un lieu accueillant du public avec un justificatif d’identité et le courrier électronique indiquant la référence de votre demande.

Vous recevrez un récépissé de demande par courrier électronique, puis une validation ou invalidation de votre procuration.

Pour faire une demande de procuration via un formulaire papier, vous pouvez :

  • remplir le formulaire Cerfa n° 14952*03 chez vous et l’imprimer (sur 2 feuilles, pas de recto-verso) ;
  • ou remplir un formulaire sur place dans un commissariat de police, une gendarmerie, un tribunal judiciaire ou un lieu accueillant du public (défini par le préfet).

Dans les deux cas, vous devrez :

  • vous présenter en personne dans un commissariat de police, une gendarmerie, un tribunal judiciaire ou un lieu accueillant du public (défini par le préfet) ;
  • vous présenter avec le formulaire rempli et un justificatif d’identité ;
  • indiquer votre numéro national d’électeur ;
  • indiquer les noms, prénoms, date de naissance et numéro national d’électeur de la personne à qui vous faites procuration ;

Un récépissé vous sera remis.

À savoir  

Vous pouvez trouver votre numéro national d’électeur sur votre carte électorale ou sur le service en ligne « Interroger votre situation électorale » disponible sur Service-Public.fr. Ce téléservice vous permet également de retrouver vos procurations en cours (celles que vous avez faites ou dont vous êtes chargé).

 

Comment faire une demande de procuration si vous êtes dans l'incapacité de vous déplacer ?

Si une maladie, une hospitalisation ou un handicap vous empêche de vous déplacer, un agent de police ou un gendarme peut se rendre à votre domicile ou dans le lieu où vous vous trouvez (Ehpad, hôpital…) pour vérifier votre identité.

Il faut faire une demande par écrit et y joindre une attestation sur l’honneur qui indique que vous ne pouvez pas vous déplacer.

Voir aussi

Le projet de loi d'orientation agricole va-t-il apaiser durablement la colère des agriculteurs ?

 

Le texte soumis au vote des députés mardi est le fruit d'un long travail de concertation entre le gouvernement et deux syndicats majoritaires, la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs. Agriculture, Campagne, Rural, Nature

Il s'agit d'un "texte crucial", selon le ministre de l'Agriculture. Le projet de loi d'orientation agricole, qui entend répondre en partie à la colère des agriculteurs qui a agité le pays ces derniers mois, est soumis à un vote solennel à l'Assemblée nationale, mardi 28 mai. Le texte couvre un vaste panel de sujets et confère notamment à l'agriculture un caractère "d'intérêt général majeur", conformément aux engagements du gouvernement. Il prévoit des mesures sur la formation, un guichet départemental unique censé favoriser les installations et transmissions d'exploitations et entend également accélérer les procédures de contentieux en cas de recours contre des stockages d'eau ou des bâtiments d'élevage, en dépit des alertes du Conseil d'Etat sur "des risques de constitutionnalité".

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) et les Jeunes Agriculteurs, syndicats majoritaires de la profession, ont activement participé à l'élaboration du projet de loi. "Si le texte ne répond pas encore à toutes les attentes des agriculteurs, il comporte des avancées", écrit la FNSEA dans un communiqué. Elle "appelle les députés à voter pour cette loi, certes imparfaite, mais nécessaire pour relever le défi de la souveraineté alimentaire, du renouvellement des générations en agriculture et d'une production agricole toujours plus durable dans le contexte du changement climatique". "Les équilibres trouvés en hémicycle de l'Assemblée méritent selon nous une validation, estiment pour leur part les Jeunes Agriculteurs dans un communiqué distinct (en PDF). Nous appelons donc tous les députés à voter la loi pour assurer le renouvellement en agriculture."... Poursuivre : https://www.francetvinfo.fr/economie/crise/blocus-des-agriculteurs/le-projet-de-loi-d-orientation-agricole-va-t-il-apaiser-durablement-la-colere-des-agriculteurs_6570416.html

"Prendre des mesures immédiates" : l'OMS alerte sur l'explosion des cas de rougeole en Europe

 

Selon Orange.frVaccin, Vaccination, Guérir

Le nombre de cas de rougeole a significativement augmenté ces dernières années en Europe. Certains pays où le virus avait été éliminé comptent aujourd’hui des centaines, voir des milliers de cas. Le directeur de l’OMS Europe appelle à la vigilance. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) sonne l’alerte mardi 28 mai sur le nombre de cas de rougeole en Europe. Plus de 56 000 cas et 4 décès ont été recensés sur les trois premiers mois de 2024, rapporte Le Parisien, à peine 5 000 cas de moins que sur toute l’année 2023. En 2022, 941 cas avaient été enregistrés sur la même zone géographique.

L’OMS appelle à être particulièrement vigilant "même lorsque la couverture vaccinale globale est élevée, afin de vacciner les personnes vulnérables, de combler les déficits d’immunité et d’empêcher ainsi le virus de s’implanter dans toute communauté", peut-on lire dans un communiqué de Hans Kluge, directeur Europe de l’OMS. Pour rappel, la rougeole est une maladie virale très contagieuse qui peut entraîner des complications respiratoires et neurologiques. Elle est évitable grâce au vaccin.

"Un seul cas de rougeole devrait constituer un appel urgent à l’action".

Poursuivre

https://actu.orange.fr/societe/sante/prendre-des-mesures-immediates-l-oms-alerte-sur-l-explosion-des-cas-de-rougeole-en-europe-magic-CNT000002dZzyX.html

Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV) : la Région adopte une nouvelle feuille de route « sans fatalisme et contre les déterminismes »

 

 

Les élus régionaux, sous la présidence de Carole Delga, ont récemment adoptéune nouvelle feuille de route visant à approuver les nouveaux contrats de ville dans les 108 Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV) d’Occitanie. Conclus sur la période 2024-2030, ces contrats mobilisent l’ensemble des leviers - Education, orientation, culture, mobilité, cadre de vie et habitat, etc -permettant la transformation de ces quartiers. L’objectif : lutter contre les déterminismes et apporter des réponses concrètes aux habitants.

 

« Dans ces quartiers où habitent une majorité de jeunes et de familles monoparentales confrontés plus qu’ailleurs à l’échec scolaire et au chômage, la puissance publique a aujourd’hui plus que jamais un rôle à jouer. Pour briser les déterminismes sociaux qui dictent encore trop l’avenir des jeunes qui y vivent, pour garantir la promesse républicaine d’égalité en matière d’accès à la culture, d’emploi, desanté, de sport, … la Région renouvèle son engagement avec l’adoption aujourd’hui d’une feuille de route renforcée, mobilisant tous lesleviers d’action à sa disposition.

 

Faceau sentiment d’injustice et d’abandon qu’expriment les habitants de ces quartiers, je me refuse à tout fatalisme, à toute assignation à résidence. Ces territoires doivent aujourd’hui redevenir des lieux d’émancipation et de justice sociale. J’ai pour cela souhaité que la Région soit tout particulièrement attentive à la prise en compte de l’avis des habitants et associations dans la réalisation des projets qui seront portés prochainement. Car redonner le goût du vivre-ensemble passe aussi et avant tout par le respect des aspirations et attentes de ceux qui vivent et font vivre ces quartiers », a déclaré Carole Delga.

 

Mobilisée depuis 2016 en faveur des quartiers prioritaires de la ville (QPV), la Région a réaffirmé son engagement en 2021 avec la création d’une vice-présidence dédiée. Elle y consacre par ailleurs plus de 120 M€ de fonds régionaux et européens, notamment pour la rénovation urbaine, le soutien aux associations (1000 accompagnées depuis 2017) et structures d’accompagnement. L’objectif : apporter des réponses concrètes aux habitants de ces quartiers.

 

Une action qui se trouve aujourd’hui renforcée grâce à l’adoption progressive par la Région des nouveaux Contrats de Ville « Engagements Quartiers 2030 ».

 

Conclus sur la période 2024-2030en lien avec les territoires concernés, ces nouveaux contratsconcernent 51 communes et 108 quartiers et fixent le cadre partenarial de l’engagement de tous les acteurs – Collectivités, Etat, acteurs privés – qui y interviennent. Avec pour objectifd’activer l’ensemble des leviers permettant la transformation de ces quartiers, ces contrats s’articulent autour de 8 grandes priorités :

 

-          Agir pour l’éducation et l’orientation des jeunes

-          Démocratiser l’accès à l’enseignement supérieur

-          Favoriser l’accès à la formation et à l’emploi et accompagner l’entrepreneuriat

-          Faire de la culture un outil d’émancipation

-          Soutenir le sport pour tous

-          Améliorer le cadre de vie et l’habitat

-          Accélérer la transition écologique et énergétique

-          Développer l’offre de mobilité dans les quartiers

 

 

A ce jour, 19 premiers contrats de ville ont déjà été adoptés :https://we.tl/t-kbVfDCCEDv

Guerre entre Israël et le Hamas : l'opération israélienne à Rafah se poursuit après le bombardement d'un camp de déplacés


Selon France Info : 

Israël a été ciblé par une vague internationale
 
Ai Généré, Avion, Jet, Vol, Guerre
 
de condamnations après une frappe qui a fait 45 morts et 249 blessés dimanche soir, selon le ministère de la Santé du Hamas à Gaza.

Ce qu'il faut savoir

Israël multiplie les frappes, mardi 28 mai, sur la ville de Rafah, où ses militaires ont entamé début mai une opération terrestre. Les condamnations internationales se sont pourtant multipliées, lundi, au lendemain du bombardement meurtrier par l'armée israélienne d'un camp de déplacés palestiniens dans cette ville du sud de la bande de Gaza. Cette frappe a fait 45 morts et 249 blessés, selon un bilan du ministère de la Santé du Hamas. Suivez notre direct.

L'horreur s'est emparée du camp de réfugiés. "Nous avons vu des corps carbonisés, démembrés, (...) des cas d'amputations, des enfants blessés, des femmes et des personnes âgées", a témoigné Mohammed al-Mughayyir, un responsable de la Défense civile dans la bande de Gaza. Après le bombardement, un incendie a ravagé le camp de déplacés de..........

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/direct-guerre-entre-israel-et-le-hamas-l-operation-a-rafah-se-poursuit-malgre-les-condamnations-internationales-apres-le-bombardement-d-un-camp-de-deplaces_6570062.html

La Région Occitanie recrute des apprenti·e·s dans ses services et lycées

 

Depuis 2017, la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée s’est engagée, en qualité d’employeur, à recruter des jeunes apprenti·e·s au sein de ses services. Depuis cette date, elle a accueilli plus de 292 apprenti·e·s.

La Région poursuit son engagement pour l’apprentissage et pour l’année 2024 - 2025, elle propose 64 postes d’apprenti·e·s
Les contrats de professionnalisation ne peuvent pas être conclus par des collectivités territoriales.

Vous trouverez nos offres ci-dessous

Pour chaque offre, une formation a été pré-identifiée. Si votre formation n’est pas mentionnée mais reste en adéquation avec le profil recherché, vous pouvez postuler.

Il vous est demandé de préciser dans votre candidature :

  • Le diplôme préparé
  • L’établissement de formation

Les candidatures (lettre de motivation + CV) sont à adresser à Madame la Présidente du Conseil Régional – Direction de l’Administration et du Pilotage des Ressources Humaines.

Les candidats possédant une Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé sont également invités à postuler et à préciser leur situation dans leur candidature.

Les postes sont à pourvoir pour la rentrée 2024.

Précisions sur le contrat d’apprentissage

Les apprenti·e·s devront être âgé·e·s de 16 à 29 ans révolus au moment de la signature du contrat.
Le contrat peut être étendu aux jeunes âgés de 15 ans, dès lors qu’ils ont achevé leur premier cycle d’enseignement secondaire et atteignent l’âge de 15 ans avant la fin de l’année civile.
Il n’y a aucune limite d’âge pour :

  • les personnes possédant une Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé,
  • l’apprenti qui envisage de créer ou reprendre une entreprise supposant l’obtention d’un diplôme (exemple : dispositif d’aide individualisée Acre, Nacre ou Cape),
  • l’apprenti inscrit en tant que sportif de haut niveau,
  • l’apprenti n’obtenant pas le diplôme ou le titre professionnel visé. Dans ce cas, l’apprentissage pourra être prolongé pour 1 an maximum avec un nouveau contrat chez un autre employeur.

La durée du contrat d’apprentissage est celle du cycle de formation qui fait l’objet du contrat. Cette durée peut varier de 6 mois à 3 ans.

La rémunération, règlementairement fixée, varie en fonction de l’âge, de l’ancienneté dans le contrat et du diplôme préparé.

Liste des offres : https://www.laregion.fr/La-Region-Occitanie-recrute-

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon