Escale à Sète 2020 : Visite des grands voiliers du 7 au 13 avril

Escale à Sète - Fête des traditions maritimes du 7 au 13 avril 2020 

La billetterie pour les grands voiliers est en ligne.

visuweb-5496444

Escale à Sète 2020 : Visite des grands voiliers du 7 au 13 avril

Venez admirer et montez à bord des plus majestueux voiliers du monde.
Un seul billet donne accès au pont de tous les grands voiliers présents,  7 grands voiliers remarquables, sont d’ores et déjà annoncés. Il est valable toute la journée pour une personne, selon la date choisie lors de l’achat.
Selon les jours et les horaires, l'attente pourra être plus ou moins importante, prévoyez le temps nécessaire pour les visites (billets non remboursables, non échangeables).

Les horaires des visites (sous réserve de modification par les organisateurs)
Mardi 07/04 de 14h00 à 18h00. Du mercredi 08/04 au dimanche 12/04 de 9h30 à 18h00. Lundi 13/04 de 9h30 à 14h30
Dernière montée 30 minutes avant la fermeture  
Attention, l’accès à certains bateaux pourra être interrompu au cours de la journée en fonction du programme nautique notamment (bataille navale prévue le mercredi à 12h30) 
Conseil : visitez les vieux gréements dès le mardi et participez aux nombreuses animations.
Selon les jours et les horaires, l'attente pourra être plus ou moins importante, prévoyez le temps nécessaire pour les visites (billets non remboursables, non échangeables).
 
Les tarifs
Plein tarif : 10€ - tarif jeune de 4 à 15 ans : 6€- gratuit pour les enfants jusqu’à 3 ans inclus.
Pass famille pour 2 plein tarif + 1 jeune 4-15 ans : 20€
Tarif SNCF accordé sur place sur présentation du titre de transport : 8€ - Tarif jeune SNCF 4/15 ans : 4€
1 gratuité pour les groupes à partir de 20 personnes payantes, nous contacter (04 99 04 72 43/72 36)
Lieu - accès : Quai d'Alger, quai Commandant Samary, quai de la République, quai du Maroc, quai Général Durand, quai Licciardi et quai de la Consigne.
Pour faciliter votre venue nous vous conseillons de prendre le train. La Gare SNCF est seulement à 15 minutes à pied de la manifestation. En voiture, suivez le fléchage des parkings aux entrées de la ville, un service de navettes est mis en place pour le weekend. Pour plus de confort, arrivez avant 9h30 le weekend.
 

Comment réserver ? Escale à Sète - Fête des traditions maritimes 
Choisissez ci-dessous la date qui vous convient, puis cliquez sur le bouton 
une fois votre achat en ligne effectué, vous recevrez deux messages :

  • Un message de confirmation de votre paiement.
  • Un deuxième message contenant les e-billets en pièces jointes vous parviendra ensuite.

IMPORTANT  : 
Merci de bien saisir votre adresse de messagerie internet.
Imprimez votre billet électronique pour le présenter au contrôle

Le dispositif expérimental WAVE BUMPER contre l'érosion marine à l'essai au Petit Travers

A Carnon dans l'Hérault, le système "Wave Bumper" veut casser l'énergie des vagues face à l'élévation de la mer.


Changement climatique, érosion marine, vent, vagues... maltraitent nos côtes qui varient saison après saison. Chaque année, nous observons avec regret le recul du trait de côte sur nos plages. Un phénomène qui touche, en France, un quart des zones littorales.

Malgré les travaux d'aménagement réalisés en 2017 au Petit Travers (pose de 2 lignes de pieux, rechargement du pied de dune, aménagement d'une rampe d'accessibilité à la plage pour les personnes à mobilité réduite) et l'entretien quotidien de nos plages, les coups de mer continuent de détériorer le cordon littoral.

C'est donc dans un souci de préservation que la Mairie a décidé de tester un nouvel équipement de protection appelé "Wave Bumper" ou pare-vague.
Mis en place depuis le 19 novembre, ce dispositif va être évalué jusqu'au mois d'Avril 2020.

WAVE BUMPER, Qu'est ce que c'est ? 

La technologie brevetée "Wave Bumper" (pare-vague) repose sur le principe de bouclier incurvé, qui renvoie l'énergie des vagues et génère un mouvement de retour vers le large. Cette technologie entièrement démontable, amène une solution adaptable au besoin. Elle permet une installation rapide et adaptable pour faire face à des événements climatiques tout en ayant une très faible empreinte environnementale.

Remplis de sable, les "bug bump" sont installés sur le côté de la digue du Petit Travers à Carnon et reposent sur des tapis anti-affouillement.

Direction Port 2020 : toujours en progression en 2019

poirtCapture

On ne peut que le souhaiter pour le port de Sète. Incontestablement, après le discours du Président de l'Etablissement Public Régional, M. J.C. Gayssot lors de la cérémonie des vœux du Port de Sète Sud de France, et l'exposé très documenté du directeur de l'EPR M.O. Carmès. Les efforts consentis par la Région depuis 6 ans se poursuivent et permettront un développement quantitatif durable et social de l'organisme portuaire.

J.C. Gayssot, dans son discours  a insisté sur les aspects du devenir de l'EPR. Non seulement le volume du fret doit continuer à croître , mais compte tenu des problèmes de notre époque, c'est à une "évolution" dans le bon sens, soucieuse des générations à venir à laquelle il faut réfléchir. Il faut réussir un développement durable.

S'il ne faut pas perdre de vue l'aspect social du développement le port de Sète est réputé pour ses conditions d'accueil dues au professionnalisme des acteurs du port qui font en sorte que "cette entreprise" comme le précisait JC Gayssot tourne au mieux et propose des services de qualité.

portkkkkkkkCapture

Pour 2020 LA CROISSANCE SERA FONDÉE SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAJOUTAIT LE PRESIDENT :

"Dans un contexte économique très évolutif, le Port de Sète-Frontignan pérennise son développement et clôture 2019 par une 6ème année consécutive de croissance. Un record historique qui conforte la pertinence du statut de l’Etablissement Public Régional, Port de Sète - Sud de France, unique dans le système portuaire national et qui met en avant des valeurs sociales, sociétales et partenariales. La diversité de nos trafics, notre polyvalence mais aussi notre gestion plurielle (pêche, commerce et plaisance) font de notre port, un port emblématique de la Méditerranée et même au-delà, déterminé à réussir un nouveau type de croissance fondé sur le développement durable et l’innovation. C’est sur ces valeurs fortes et incontournables, en osmose avec les choix stratégiques de la Présidente de la Région Occitanie Méditerranée, Carole DELGA, pour notre littoral et l’économie maritime que notre projet stratégique 2021-2025 a été voté à l’unanimité par le Conseil d’Administration de Port de Sète Sud de France."

Parce que le port, "c'est l'affaire de tous".

Tous ? Le personnel de l'EPR bien sûr, mais aussi de ceux qui sont impliqués. Et nul doute que "tous et chacun" ont à cœur de préparer l'avenir. D'ailleurs, le futur prend corps. Cela permettra de développer le ferroutage qui favorise un rayonnement national et international. Mais pas que… Entre-autres, les travaux de la ZIFMAR avancent. Il favorisera l'importation de véhicules neufs. Un "nouveau pôle nautique" remplacera bientôt la base Tabarly au môle. Et il est prévu pour 2022 une nouvelle gare maritime, avec restaurants et commerces. Car, les documents de l'EPR le rappellent, Sète est en Méditerranée. Or, les pays riverains de "la mer au milieu des terres" sont peuplés de 500 millions d'habitants. Et, au-delà, l'Afrique… Sète peut devenir le port du Midi de la France, au contact de grands marchés rapprochés par la voie maritime.

Pour Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée c'est une stratégie portuaire gagnante car l’Occitanie croit en son littoral.

Son pari est double : créer plus de richesses, et notamment de l’emploi, et préserver la richesse naturelle que constitue la Méditerranée, qui est notre bien commun.

Elle tient à préciser : "Avec le Parlement de la Mer, nous travaillons pour que la Méditerranée fasse vivre nos enfants dans les 30 prochaines années notamment à travers les nombreux métiers maritimes proposés dans nos lycées et nos universités, mais aussi à des actions fortes de prévention et d’éducation à l’environnement. Ce pari s’appuie sur notre capacité à inventer, autrement dit à innover. Avec le Plan littoral 21, nous investissons collectivement 1 milliard euros, dont 300 M€ venant de la Région. A Sète et Frontignan, la Région est ainsi aux côtés de Port Sud de France pour mettre en œuvre une stratégie portuaire gagnante avec la réussite des activités commerce, pêche et plaisance, en travaillant main dans la main avec la communauté maritime. Afin de poursuivre la dynamique engagée, créatrice d’emplois et de valeur ajoutée, le Conseil d’Administration de Port Sud de France a adopté un nouveau projet stratégique présenté par son Président Jean-Claude Gayssot lors du Conseil d’Administration du 17 décembre 2019. Ce projet stratégique, adopté par l’ensemble de la communauté portuaire, permettra de poursuivre le développement du port pour créer des emplois et réussir la transition écologique. C’est un gage de confiance dans l’avenir pour toutes celles et ceux qui, au quotidien, vivent et font vivre notre port."

 OLIVIER CARMES Directeur Général Port de Sète - Sud de France allait commenter avec précision l'ACTIVITÉ  PORTUAIRE 2019


port205Captureport206Capture

"Avec une croissance de chiffre d’affaires de 6%, Port de Sète Sud de France clôture l’année 2019 en dépassant les objectifs du projet stratégique 2015-2020. Satisfaction d’autant plus grande que cette progression concerne les trois ports en gestion, la pêche, le commerce et la plaisance."

« Comment allier nos compétences pour répondre aux enjeux de changement climatique en zone littorale lagunaire? »

Dans le cadre de la Journée mondiale des zones humides 2020, le Pôle-relais lagunes méditerranéennes vous convie à un atelier participatif sur la résilience et la transition écologique du territoire des étangs palavasiens allant des communes de Frontignan à Villeneuve-lès-Maguelone. L’atelier se déroulera :
Le mercredi 22 janvier de 9h30 à 16h30 dans les locaux des salines de Villeneuve-lès-Maguelone.

ralisCapture

Cet atelier vise à réunir des acteur.rice.s citoyen.ne.s de ce territoire dans l’objectif de co-construire une démarche permettant de faire face à l’enjeu climatique sur le littoral. Les retours d’expérience et témoignages des participant.e.s permettront de mettre en lumière le maillage des initiatives locales en faveur de la résilience territoriale (circuits-courts, pratiques agri-environnementales, initiatives citoyennes pour la transition écologique).
A la fois constitué de milieux naturels littoraux, agricoles, urbains et périurbains, ce territoire lagunaire accueille une biodiversité régionale remarquable et est le siège de nombreuses activités humaines. Cependant l’évolution climatique, des sols et de la ressource en eau doivent conduire chacun.e à se questionner sur le modèle environnementale, économique et social de son territoire de vie.

Avec l’appui de Béatrice le Moël, chercheure en psychologie sociale de l’environnement et facilitatrice de la transition territoriale par le développement de l’intelligence collective, nous vous proposons de partager une vision multifonctionnelle de l’espace foncier et de co-construire une démarche plus adaptée en regard des besoins du territoire et de ses habitant-e-s, allant dans le sens de l’économie des ressources naturelles et du développement d’activités plus adaptées à l’évolution du contexte environnemental.

Dans l’Hérault, les ostréiculteurs sont en colère

Autour de l’étang de Thau, dans l’Hérault, les ostréiculteurs subissent un nouveau coup dur : la préfecture a interdit la récolte, vente et consommation de leurs produits, suite à l’apparition d’un virus. Ce vendredi 10 janvier, la préfecture de l’Hérault a annoncé la restriction de la récolte, commercialisation et consommation de tous les coquillages (huîtres, moules et palourdes) sur certaines zones en raison de la présence d’un virus.

C’est un coup dur pour les professionnels du secteur. Yannick Desplats, ostréiculteur sur l’étang de Thau, ne peut plus vendre ses coquillages et faire ses livraisons. Sans vente, ce dernier perd de la trésorerie et craint une baisse des prix dans les jours à venir.

Voitures, vélos, transports en commun... : ce qui va changer avec la loi mobilités

Traffic, Locomotion, Roadway, Mobility

Forfait mobilité pour les salariés se rendant à leur travail par covoiturage ou à vélo, limitation de la circulation dans certaines zones, fin de la vente des véhicules essence et diesel, assouplissement de la limitation de vitesse à 80 km/h... La loi d'orientation des mobilités a été publiée au Journal officiel du 26 décembre 2019.

Voitures

Cette loi prévoit un certain nombre de mesures concernant notamment directement les automobilistes :

  • mise en place d'un forfait mobilité pour les salariés pratiquant le covoiturage (jusqu'à 400 € par an) ;
  • limitation de la circulation aux véhicules les moins polluants dans les zones à faibles émissions (ZFE) ;
  • systématisation des restrictions de circulation en cas de pic de pollution ;
  • obligation d'équipements en points de recharge pour les véhicules électriques dans les parkings de plus de 10 places des bâtiments neufs ou rénovés et renforcement d'un droit à la prise dans les copropriétés ;
  • fin de la vente de voitures particulières et de véhicules utilitaires légers neufs utilisant des énergies fossiles d'ici 2040 ;
  • relèvement de la vitesse maximale autorisée de 10 km/h sur certains axes secondaires ;
  • localisation des passages à niveau par GPS ;
  • placement d'éthylotests à proximité des étalages de boissons alcooliques dans les débits de boisson à emporter.

Vélos

En matière de sécurité pour les cyclistes, la loi prévoit de généraliser la formation à l'apprentissage du vélo dans les écoles et d'imposer aux poids lourds de signaler leurs angles morts. Elle vise également à favoriser le développement d'itinéraires cyclables (voies interurbaines, chemins de halage), à faciliter les transports de vélos dans les trains et les cars mais aussi à améliorer les zones de stationnement sécurisé pour les vélos en particulier dans les gares et les bâtiments neufs. Elle rend enfin obligatoire en 2021 le marquage des vélos pour lutter contre les vols.

  À noter : Les employeurs pourront aussi proposer le forfait mobilité aux salariés se rendant à leur travail à vélo.

Bus et autocars

Pour améliorer la sécurité des usagers, l'arrêt à la demande sera généralisé dans les bus de nuit.

Dans les autocars, les passagers devront être informés des règles de sécurité à bord et des consignes d'évacuation en cas d'urgence.

Par ailleurs, dans les cars de transport international, il sera désormais obligatoire d'apposer son nom et son prénom sur ses bagages.

Nouvelles mobilités

La loi encadre l'installation de sociétés de services proposant des moyens de transport en libre-service (trottinettes, vélos, scooters...) en fixant un régime d'autorisation préalable à obtenir auprès des communes concernées. Elle prévoit par ailleurs des sanctions en cas de modification de la limitation de vitesse des engins de déplacement personnel et des vélos à assistance électrique.

Pour en savoir plus

L'étape Montpelliéraine de la Global Game Jam 2020

Professionnels et futurs pro du jeu vidéo, venez participer à l'étape Montpelliéraine de la Global Game Jam 2020. En partenariat avec la Région Occitanie et l'Université Paul Valéry, rendez-vous à l'Espace Capdeville à Montpellier pour une grande GGJ !

L’image contient peut-être : texte

Inscrivez-vous en suivant ce lien : http://adhesion.push-start.org/globalGameJam.php

Infos pratiques:

- Vous souhaitez faire du jeu de société ? N'hésitez pas à nous communiquer vos besoins ! Nous allons prévoir du matériel à vous mettre à disposition !

- l'Espace Capdeville se trouve à 5 minutes à pied de l'arrêt Odysseum, desservis par la ligne 1 du tram.

- Les petits déjeuners et Trois repas vous seront offert.

- Le lieu sera accessible 24/24h pour les jammers.

- Nous avons notamment prévu de ramener un Makey-Makey, et un dispositif d'Eye tracking.

- Si vous souhaitez participer en tant que bénévole pour l'organisation, n'hésitez pas à nous contacter par e-mail à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

- L'entrée est de 10 euros pour les non-adhérents, 5 euros pour les adhérents et 5 euros pour les étudiants de Paul-Valéry.

Un grand merci à La La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et à L'Université Paul Valéry - Montpellier nos deux partenaires pour l'organisation de cet événement.

L’Occitanie vous donne les clés pour réussir votre orientation !

Informations sur les métiers, accompagnement individuel, ateliers thématiques : les équipes des Maisons de l'orientation sont disponibles pour vous accompagner dans vos projets
Informations sur les métiers, accompagnement individuel, ateliers thématiques : les équipes des Maisons de l’orientation sont disponibles pour vous accompagner dans vos projets

Pour lever les difficultés liées au manque d’informations sur les parcours et les métiers, la Région a mis sur pied trois Maisons de l’Orientation, implantées au cœur de Montpellier et de Toulouse. Ouvertes du lundi au vendredi sans rendez-vous, elles proposent gratuitement à tous les publics (étudiants, demandeurs d’emploi, salariés…) un premier niveau d’information sur l’orientation, les métiers, la formation et les dispositifs régionaux existant.
En soutien au réseau des Maisons de Région qui maillent l’ensemble du territoire, la Région développe son réseau de proximité, au service des publics.

UNE OFFRE DE SERVICES INNOVANTE ET PERSONNALISÉE

Mieux connaître les métiers, c'est aussi possible avec des simulateurs virtuels !
Mieux connaître les métiers, c’est aussi possible avec des simulateurs virtuels !

Pour être au plus près des besoins des visiteurs, les équipes des Maisons de l’Orientation assurent également un suivi individualisé. De nombreux ateliers thématiques sont aussi proposés pour coacher le public. Enfin, en lien avec les acteurs régionaux de l’orientation, des événements sont organisés dans les Maisons de l’orientation : rencontres de l’apprentissage, journées dédiées aux métiers du sanitaire et du social…
Côté moyens techniques, des outils innovants sont à disposition dans les locaux : casques de réalité virtuelle, tablettes, écrans tactiles, mais aussi simulateurs pour tester et mieux connaître les métiers.

 

UN NUMÉRO UNIQUE

Gratuit depuis un poste fixe, ce numéro vous informe pour toutes questions relatives à l’orientation, les métiers et la formation : 0 800 00 70 70.

L’ORIENTATION, UNE CLÉ POUR RELEVER LE DÉFI DE L’EMPLOI

Engagée pour garantir à tous les publics un accès facilité à des informations sur les métiers et les formations, la Région fait de l’orientation scolaire et professionnelle une priorité. En complément des Maisons de la Région et des Maisons de l’Orientation, elle a également lancé le site web interactif MeFormerEnRégion et déploie cette »année encore les salons TAF (Travail Emploi Formation) sur l’ensemble du territoire. Pour Carole Delga : « une meilleure orientation est indispensable dans le combat que mène la Région pour l’emploi, et une étape clé pour les jeunes dans la construction de leur parcours et de leur avenir.  

En savoir plus

L'essai mensuel de janvier 2020 des sirènes d'alerte

L'essai mensuel de janvier 2020 des sirènes d'alerte (Etat, communes et industrielles) se déroulera exceptionnellement ce mercredi 8 janvier 2020 à 12H15.

A partir du mois de février 2020, les essais des sirènes d'alerte reprendront selon le mode opératoire habituel à savoir tous les 1er mercredi de chaque mois à 12H15.

L’image contient peut-être : nuage, ciel, chaussures et plein air

Les ateliers de théâtre d'impro sont de retour à la Médiathèque pierresvives

A Montpellier, les ateliers de théâtre d'impro sont de retour à la Médiathèque pierresvives.

Pas de texte à apprendre, on vient les mains dans les poches pour s'amuser ensemble.

Les ateliers de théâtre d'impro reviennent tous les mercredis hors vacances scolaires jusqu'au 18 mars (sur inscription, engagement sur l'ensemble des 9 dates).


L’image contient peut-être : texte

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos