Tambourin : Finales de la coupe de France

Cournonterral accueille les finales de la Coupe de France

La ville de Cournonterral accueille les phases finales de la Coupe de France de Tambourin. Cette compétition créée il y a plus de 70 ans se jouera cette année sur le terrain Max Rouquette.

Les 6 rencontres masculines et féminines (demi-finales et finales) débuteront vendredi 21 août à 21h30 pour se poursuivre samedi après-midi et samedi soir et se terminer par les finales dimanche 23 août à 15h et 17h.

Le TC Cournonterralais qui a remporté les deux dernières éditions tentera malgré la blessure de son capitaine, Quentin Guillerm, de l'emporter à nouveau.

Une buvette et une petite restauration sera assurée sur place par les bénévoles du club.

Un protocole sanitaire a été validé par le club, la ville et la préfecture, il prévoit notamment le port du masque obligatoire dans toute l'enceinte du terrain Max Rouquette, la distanciation sociale dans les tribunes et le respect des gestes barrières, une jauge maximale a été mise en place, le terrain ne pouvant accueillir que 300 spectateurs maximum.

Programme

Vendredi 21/08 à 21h30 : 1/2 finale homme Cournonterral/Cournonsec
Samedi 22/08
15h00 : 1/2 finale dame Vendémian/Poussan
17h00 : 1/2 finale dame Notre dame de Londres/Cournonsec
21h30 : 1/2 finale homme Vendémian/Cazouls d'Hérault ou Poussan
Dimanche 23/08
15h00 : Finale Dame
17h00 : Finale Homme
19h00 : Remises des trophées

Les porcs sont de sortie

Les porcs sont de sortie. On peut les suivre  à la trace, aux traces qu’ils laissent nonchalamment dans les endroits les plus improbables. Un coin de nature plus ou moins sauvage devient civilisé à leurs yeux lorsqu’ils y ont laissé leurs marques. Les marques des porcs sont facilement identifiables, de la bouteille en plastique, à l’emballage aluminium, en passant par le polystyrène et toutes sortes de papiers et cartons. On les appellent des porcs mais c’est peut-être faire offense aux sus domesticus, une espèce de mammifères domestiques omnivores de la famille des Porcins, ou Suidés, qui dans la majorité des cas prennent soin de leur environnement. Cet autre espèce de porc en balade, au contraire, ne respecte rien ni personne, se croit en pays conquis et sème sa bêtise sur son parcours de crétin. sans doute pense-t-il qu’un esclave repassera sur ses pas et effacera ses traces, ou qu’au prochain orage, une vague décapante promènera ses traces jusqu’à la poubelle ultime, au bord de la saturation, la mer Méditerranée. Mais en vérité, sans doute, le porc crétin n’a aucune réflexion.
Michel Puech

Cournonterral : Conseil Municipal

C’est un peu comme si la nouvelle municipalité poursuivait le déconfinement, non plus celui lié au Covid 19, mais bien celui des pratiques qui étaient en cours depuis de nombreuses années. Ainsi, innovation en cette matinée du samedi 25 juillet, la réunion du Conseil Municipal a eu lieu dans la salle Victor Hugo, plus spacieuse et plus apte à accueillir un public plus nombreux qu’à l’accoutumée, dans un souci des règles sanitaires et de distancialisation en vigueur. C’est aussi dans la méthode et la façon de mener les délibérations que William Ars a voulu se positionner et afficher au nom de son équipe une volonté de pédagogie et de transparence tout en respectant strictement les règlements et la législation. Très clairement le maire a affiché une volonté de fonctionnement démocratique et a invité le plus grand nombre d’administrés à s’y associer et venir partager ces débats concernant la gestion des affaires communales.
Michel Puech

Cournonterral, Cérémonie d'Investiture

Le Conseil Municipal au cours duquel a été prononcée la passation des pouvoirs à la nouvelle équipe élue s’est tenu dimanche 5 juillet sur l’esplanade devant l’école primaire. Un public nombreux est venu assister à cette manifestation, dans les mesures de précaution idéales de plein air, sous l’ombre généreuse des platanes. Les noms des vingt-trois élus de la majorité et des six de l’opposition ont été énumérés. Ne siégeaient ni Thierry Breysse, maire sortant qui avait donné procuration, ni l’ex première adjointe, Trinité Frances qui avait donné sa démission. Sans surprise William Ars a été élu maire. Après avoir revêtu l’écharpe il a prononcé un discours tout en simplicité et authenticité, un langage direct et limpide insistant sur les engagements qui ont été pris avec son équipe de campagne, d’oeuvrer en toute transparence pour l’intérêt général, pour le développement harmonieux du village. La séance s’est prolongée avec l’élection des adjoints, au nombre de sept et l’attribution de leurs différentes délégations. Dans l’impossibilité de proposer le traditionnel vin d’honneur à cause du Covid 19, la manifestation s’est terminée avec les notes de la fanfare.
Michel Puech

2ème tour des municipales

Taux de participation pour ce deuxième tour : 58%

La liste de William ARS obtient 57,83 % avec 1621 suffrages, la liste du maire sortant Thierry BREYSSE 42,16% avec 1182 suffrages

Les calculs mathématiques d'alliance des listes BREYSSE - FRANCES n'ont pas eu les résultats escomptés par Thierry Breysse et Trinité Frances...

Clochemerle sur Coulazou

Le premier tour des municipales, marqué comme partout ailleurs par un fort taux d’abstention, a confirmé en tête du scrutin la liste de William Ars avec 44,41 % des suffrages. Venaient ensuite la liste de Thierry Breysse, maire sortant, avec 33,15 % et celle de Trinité Frances avec 24,05%.
Trinité Frances, première adjointe de Thierry Breysse avait démissionné de son poste, avec plusieurs conseillers, se déclarant en désaccord avec le maire. En vue des élections elle a constitué sa propre liste et mené sa campagne en dénonçant le fonctionnement peu démocratique du maire. A présent, revirement, sans doute dans un calcul purement mathématique, les deux listes ont fusionné, déclarant avoir gommé tout différent que Thierry Breysse a qualifié d’anodins et puérils. L’arithmétique en marche, en quelque sorte. Un certain nombre de conseillers et candidats n’ont pourtant pas suivis les protagonistes et ont dénoncé ces arrangements opportunistes.
Fâcheries et réconciliations sont les thèmes récurrents des vaudevilles. Un roman mettant en scène la bouffonnerie de certaines situations politiques dans une commune, obtint même un tel succès que son nom devint d’un usage commun. Il s’agissait de Clochemerle, roman dans lequel un protagoniste déclare : « la politique c’est l’art de naviguer de l’un à l’autre». Et l’art demande un certain talent et une certaine finesse, comme l’arithmétique exige logique et rigueur. Dimanche 28 juin à l’issue du second tour nous saurons si à Cournonterral les querelles de clocher se sont ou non évanouies, si, surtout, le village pourra se projeter dans l’avenir avec des perspectives solides et sérieuses, telles que les souhaite une grande majorité d’administrés.
Michel Puech

Voici les nouveaux jours et horaires d’ouverture des bureaux de Poste du Secteur de Fabrègues

L’image contient peut-être : voiture

FABREGUES : tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 17h sauf samedi de 9hà 12h.
COURNONTERRAL : le lundi, mercredi , jeudi et vendredi de 9h à 12h.
PIGNAN : le lundi, mardi, mercredi et vendredi de 14h à 17h.
POUSSAN : tous les matins, de lundi à samedi inclus de 9h à 12h.
GIGEAN : le lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 14h à 17h.
MONTBAZIN : le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 14h à 17h.
VILLEVEYRAC : le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 12h.

Elections municipales du 15 mars 2020

Résultats des élections :

52,66 % de participation, 47,36% d'abstention

William Ars et la liste "Cournon Avenir" obtiennent 44,41% avec 1163 votes

Thierry Breysse, maire sortant et la liste "S'unir pour Cournon" obtiennent 31,54% avec 826 votes

Trinité Frances, première adjointe sortante et la liste "Un nouvel élan" obtiennent 24,05% avec 630 votes

Concert Crebassa Project

Georges Crébassa, saxophoniste, flûtiste, slameur et auteur compositeur se passionne dès l’enfance pour la musique et les sciences qu’il associera  à son parcours.
Durant l’enfance il pratique la guitare , le chant et la flûte traversière puis à l’adolescence il adopte le saxophone ténor qu’il travail assidûment prenant modèle sur les « maîtres » afro-américains.
Entre 2006 et 2019 Georges Crébassa enregistre 6 albums au accents très personnels où les artistes se côtoient et se renouvellent pour donner à chaque album une couleur inclassables teintés d’étrangeté, de voyages intérieurs et extérieurs : Odyssée ; L’échappée ; regarde ; Yin Yang ; Babel ; Nature .
Sur scène Crébassa Project explore souvent les ressources des arts mêlés .

Georges Crébassa présentera lors de ce concert « Tango de l’amour »,  une nouvelle création originale inspirée par ses voyages en voilier à travers les mers, son rapport intime avec la nature, les rencontres et les échanges culturels et artistiques avec les peuples.

Les artistes :
Georges Crébassa: saxophones, flûte traversière, voix, compositions ;
Amélise M'Sahel  : chant ;
Jean-Philippe Cazenove : contrebasse ;
Eric Durand : percussions ;
Marie Saurat : danse contemporaine.

Une musique colorée emplie de poésie, douceur et puissance aux titres évocateurs :
Tango de l’amour ; L’appel du colibri ; Un ange passe ; Iemanja ; Douce lumière  ; Secret ; Il est grand temps
; Valse à 7 ; Apogée ; Silence ...

Piste cyclable entre Cournonterral et Montpellier

Ce samedi 7 mars, inauguration de la continuité de la piste cyclable à Cournonterral permettant d’assurer une continuité entre Montpellier et Cournonsec.


la piste cyclable entre Montpellier et Cournonsec, soit 13,8 km le long de la RD5 est empruntée par près de 250 usagers par jour.©Frederic-Damerdji-3M 

Samedi 7 mars 2020, Thierry Breysse, Maire de la Ville de Cournonterral et Vice-Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Mustapha Majdoul, conseiller de Montpellier Méditerranée Métropole, et Mylène Chardes, adjointe au Maire de Montpellier déléguée aux déplacements et à la circulation, ont inauguré la portion de piste cyclable réalisée à l’entrée de Cournonterral permettant d’assurer une continuité entre Montpellier et Cournonsec.

Des travaux entrepris depuis l'été 2019

Seule une petite portion manquante à l’entrée de Cournonterral interrompait la continuité de cet itinéraire très fréquenté par les deux roues. Montpellier Méditerranée Métropole a entrepris à l’été 2019 les travaux nécessaires pour réaliser les 500 mètres de piste cyclable complémentaires jusqu’au pont du Coulazou. Afin de sécuriser le déplacement et la continuité de circulation des cyclistes au droit du pont, un feu tricolore a été mis en place pour les véhicules du fait de l’étroitesse du pont. Les travaux ont été achevés en lien avec la mise en service d’une nouvelle desserte par les bus de la TaM.

1CHR5768_preview.jpg

crédit photo : Christophe Ruiz - Ville et Métropole de Montpellier

Coût de l'opération

402 000 euros TTC financés par Montpellier Méditerranée Métropole.

Cette piste cyclable est inscrite dans le Schéma directeur des mobilités actives (SDMA), engagé par Montpellier Méditerranée Métropole. Ce schéma prévoit la réalisation d’un réseau structurant continu et sécurisé d’aménagements cyclables qui maille l’ensemble du territoire métropolitain. Ces aménagements permettront de se déplacer en vélo dans de bonnes conditions et d’offrir ainsi sur le territoire une solution alternative à l’usage du trafic automobile.

Estimé à 80 millions d’euros et programmé sur 10 ans, ce plan ambitieux est mis en œuvre depuis 2019 en concertation avec les associations d’usager et les communes concernées.
Ce Plan prévoit également la mise en place d’un véritable «  système vélo  » comprenant un ensemble de services dédiés à la pratique du vélo comme le stationnement sécurisé, les services de location, réparation, la sensibilisation ou l’accompagnement…

1CHR5777_preview.jpg
crédit photo : Christophe Ruiz - Ville et Métropole de Montpellier