La Métropole fait son cirque

La manifestation "La Métropole fait son cirque", auparavant nommée "La Métropole en fêtes", a été mise en place par la Métropole en 2011 et exclusivement recentrée sur les arts du cirque en 2015. Depuis 2018, la manifestation est organisée par le domaine d'O qui en assure la programmation pour le compte de la Métropole, en collaboration avec  le centre des arts du Cirque Balthazar.

En solo, en duo ou en troupe, pour la 9e édition de La Métropole fait son cirque, une multitude d’artistes investit des communes de la Métropole de Montpellier pour donner à voir toutes les facettes des arts du cirque contemporain. Une discipline protéiforme aux cinq domaines fondamentaux : l’aérien, le jonglage, l’équilibre, le clown, l’acrobatie et qui va aujourd’hui à la rencontre de la musique, du théâtre et de la danse. Tout un programme !

Cette  année, ce sont 8 communes de la Métropole qui accueillent des spectacles sous chapiteau : Prades-le-Lez, Restinclières, Pignan, Lattes, Castries, St-Geniès-des-Mourgues, Villeneuve-lès-Maguelone et Cournonsec.

Un volet important de la manifestation concerne la pratique amateur. Animés par les 3 écoles de cirque présentes sur le territoire : Balthazar (Montpellier), Zepetra (Castelnau-le-Lez), Kerozen et Gazoline (Saint Jean de Védas) des ateliers de pratique artistique sont proposés en milieu scolaire, mais aussi auprès des EHPAD ou des associations de personnes âgées, sur le territoire de la métropole.

Plus d'infos sur la Métropole fait son cirque sur le site du Domaine d'O : https://www.domainedo.fr/spectacles/cirque-metropole

Les Assises de l'économie de la mer vont "élargir les horizons" les 3 et 4 décembre à Montpellier

Avec plus de 1 500 participants en 2018, les Assises de l’économie de la mer ont confirmé leur statut de principal rendez-vous annuel de la communauté maritime française. Cette reconnaissance et ce succès se sont affirmés progressivement depuis 2005, année de naissance des « Assises ».

assisCapture

 

Pour la 15e édition des Assises de l’économie de la mer, les organisateurs (Ouest-France et le marin, en partenariat avec le Cluster Maritime Français avec le soutiende Voiles et voiliers, de l’Institut français de la mer et du Midi Libre) ont choisi pour thème général : « élargir les horizons ».
 
Des Assises en présence de personnalités incontournables de l’économie maritime française telles que Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du Cluster Maritime Français ; Philippe Louis-Dreyfus, président du Conseil de Surveillance de Louis Dreyfus Armateurs ; Hervé Guillou, président directeur général de Naval Groupe et président du Groupement des industries de construction et activités navales (GICAN).
 
Au programme des horizons lointains :
 « La Terre est bleue … vue de l’espace »avec notamment la PDG de Météo France ; le directeur de l’innovation et du développement du CLS Group (Collecte Localisation Satellites) ; le président de l’IFREMER ; le directeur du Shom (service hydrographique et océanographique de la Marine), le directeur de l’innovation, des applications et de la science au Centre national d’études spatiales (Cnes), l’astronaute Philippe Perrin… et le regard d’un grand témoin : Françoise Gaill, présidente de la Plateforme océan et climat.
« La Chine s’est éveillée : quels enjeux économiques ? quelles stratégies avec les nouvelles routes de la soie ? quels risques ? » avec la secrétaire générale de Federation of European Privat Port Compagnies and Terminal (Feport), un expert du transport maritime à l’OCDE ; un géographe spécialiste de la route de la soie…

 

L’aventure spatiale de Philippe Perrin 

C’est à bord de la navette Endeavour que Philippe Perrin embarque le 5 juin 2002 pour rejoindre la station spatiale internationale et ainsi réaliser le rêve de chacun : voler dans l’espace. Après des années d’entrainement intensif, il obtient le privilège d’observer la Terre d’en haut.  

Surnommé « le mécano de l’espace », il sort en scaphandre avec son confrère Franklin Chang-Diaz pour travailler à l’amélioration du bras robotique d’ISS. Trois sorties extravéhiculaires, perdu dans le vide infini de l’espace. Près de 20h de tête-à-tête avec la planète bleue, qui le marquent profondément. Une valse avec la Terre, moment privilégié que peu de personnes ont eu la chance de vivre.

Des horizons d’avenir :

  • Avec quatre ateliers : « Habiter et travailler sur la mer » | « littoral : le défi du XXIe siècle » | le Grenelle de la mer a 10 ans :  quels nouveaux objectifs se fixer ? » | « Les algues hi-tech ? »
  • « Énergies marines renouvelables : essor et acceptabilité » avec le directeur général de WPD Offshore, le président du Directoire d’RTE, le président du Comité national de la Conchyliculture.
  •  « So smart : smart ports, smart shipping, smart yards… » pour débattre de la numérisation et de ses conséquences économiques et sociales à long terme sont invités le directeur Marine France et DOM-TOM de Bureau Véritas, le président de Corimer, le président de l’Union des ports de France.
  • « Kite, ailes, foils… les innovations nautiques irriguent le transport maritime. » avec le directeur général adjoint de Louis Dreyfus Armateurs, le PDG d’Airseas, une représentante de l’association de préfiguration Transport maritime décarboné (IWSA)…

Au plus près de nous et de notre actualité :

  • « Face au Brexit » avec un entretien croisé entre le président du directoire du port de Dunkerque et le président de Brittany Ferries, en présence de Denis Robin, secrétaire général de la mer.
  • « L’économie maritime, levier du développement méditerranéen » Qu’il s’agisse de ses ports, de son transport, de son tourisme, l’économie méditerranéenne doit énormément à la mer. Quelles synergies à développer entre régions, pays, secteurs pour développer harmonieusement et durablement ses apports ? Une table-ronde, avec notamment, le préfet maritime de la Méditerranée, le directeur Pôle mer Méditerranée, le président du Parlement de la mer d’Occitanie, le président du Cluster maritime tunisien...

Précieuses graines…

Il y a déjà 10 ans, les "semeurs volontaires" prêchaient pour la biodiversité à Mèze, sur l'Esplanade… c'était un dimanche de janvier 2009. Depuis ce temps, les choses ont-elles évolué ? Rien de moins sûr !

Un grain d'histoire :

"Fin des années 90, les contaminations induites par l'autorisation des OGM transgéniques ainsi que les évolutions réglementaires confortant toujours plus le monopole des semences industrielles mettent en effet en lumière le verrouillage à l’œuvre dans le secteur semencier. Les variétés dites « locales», « de pays » ou encore « anciennes », non inscrites au Catalogue officiel, sont en passe de devenir inaccessibles et la majorité des agriculteurs ont d'ailleurs abandonné la pratique de conserver leurs semences à la ferme : après-guerre, c'est d'abord l'État puis les entreprises privées qui assurent la production de semences standardisées pour une agriculture productiviste…

… Une étude de la Confédération Paysanne et de la FNAB présentant un état des lieux des projets individuels et collectifs de conservation / multiplication / sélection de semences à la ferme est alors réalisée. Elle est présentée devant 350 personnes au lycée agricole d’Auzeville en 2003 dans le cadre des premières rencontres « Semences Paysannes, cultivons la biodiversité dans les fermes ». Une déclaration solennelle engage à cette occasion l'ensemble des participants et les structures organisatrices à défendre les droits fondamentaux des paysans sur leurs semences et à construire une alternative collective aux variétés industrielles. Le Réseau Semences Paysannes (RSP) est né quelques mois plus tard pour mettre en œuvre cet engagement…"

La ville de Mèze a été choisie une nouvelle fois pour l’organisation des rencontres internationales 2019. Le RSP qui regroupe 92 organisations membres (groupements nationaux et locaux d'agriculture biologique, biodynamique et paysanne, associations de préservation de la biodiversité cultivée, artisans semenciers et ONG) a posé "ses graines" au Château de Girard et au foyer municipal. Une affluence record a répondu à l'appel et certainement pas "que pour le plaisir".

Cette manifestation a permis de retrouver les connaissances et les savoir-faire associés aux semences trop souvent perdues dans les pays industrialisés, de construire des liens, des alliances et des projets entre les praticien·ne·s de la biodiversité cultivée des différentes régions du monde engagées dans une agriculture paysanne, écologique et solidaire. Elle sera suivie de bien d'autres actions du même genre : il est certainement grand temps de se réveiller et de "stopper le hors-sol"… Atterrissons !

Daniel Monteil

REMISE DE DRAPEAUX au monde combattant par le Département

 « La remise de ce drapeau est une action symbolique, un devoir de mémoire, une reconnaissance. Le rôle de ce drapeau français est de rafraîchir le souvenir de tous, de s’instruire du passé pour ne pas reproduire d’erreurs, » rappelle Kléber Mesquida, Président du Conseil départemental de l'Hérault. 

Le Département de l'Héraullt soutient les associations d’anciens combattants.

En 2016, pour renforcer cette aide, Kléber Mesquida a décidé que le Département témoignerait sa pleine solidarité au monde combattant en renouvelant les drapeaux vétustes, chargés d’émotion et marqués par le temps.
En prenant à sa charge l’achat de ce support honorifique, (21 drapeaux + 2 draps mortuaires) du devoir de mémoire rendu à nos anciens et symbole des valeurs de la République, le Département de l’Hérault apporte ainsi sa reconnaissance au monde combattant, à ceux qui ont donné́ leur vie pour la France.

 

 

 

 

  

   

 

LISTE DES 21 ASSOCIATIONS PARTICIPANTS A CETTE REMISE DE DRAPEAUX

 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité d'AGDE
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de CESSENON / ORB
 Union Nationale des Combattants (UNC) Section de FABREGUES
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de ST-JEAN-DE-VEDAS -
LAVERUNE
 Association des Anciens Combattants de LAMALOU-LES-BAINS
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de BALARUC-LE-VIEUX
 Union Héraultaise des Associations des Associations des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (U.H.A.A.C.)
Association des Combattants de MONTPELLIER (ACM)
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité du GRAND MONTPELLIER
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de l'HERAULT
 Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) Section de Montpellier Département de l'Hérault
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de LIGNAN/ORB
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de VENDRES
 Le Souvenir Français Comité de CAUX
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de BOUJAN /
LIBRON
 Le Souvenir Français Comité de SAINT-PONS-DE-THOMIERES
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de
CASTELNAU-DE-GUERS
 Conseil Municipal des Jeunes de ST-PONS-DE-MAUCHIENS UNC Hérault
 Union Départementale des Sous-Officiers en Retraite de l'Hérault (UDSOR 34)
 Association des Combattants de l'Union Française (ACUF) Section de BEZIERS
 Union Nationale des Combattants (UNC) Section de VILLEVEYRAC
 Union Nationale des Parachutistes (UNP) Section HERAULT / Pierre Laize, AGDE & BEZIERS.

 

 

   

 

   

   

 » télécharger ici d'autres photos (durée 15 jours) 

Jacques Nègre, publié le 4 novembre 2019 

Ce samedi 9 novembre, 250 paysans du monde entier sont attendus à Mèze

Ora maritima avait mis les circuits courts à l'honneur avec le temps fort "Manger local et de saison". Ce samedi 9 novembre, 250 paysans du monde entier sont attendus à Mèze pour les rencontres internationales des semences paysannes. Rendez-vous samedi 9 novembre au château Girard et au foyer municipal pour ce temps dédié au grand public avec de nombreuses animations pour petits et grands : concert, stands, ateliers, marché paysan, conférences-débats, bourse aux graines et aux plants.
Concert, restauration, buvette sur place !
Accès libre et gratuit
Rencontres organisées par le Réseau Semences Paysannes, BEDE et plusieurs Maisons des Semences Paysannes en Occitanie, ainsi que le réseau CPIE Bassin de Thau pour la journée grand public.

Soutenez le premier film de fiction dans l'univers de la joute nautique Languedocienne !

En avant partout ! est un projet de court métrage de Fiction écrit et réalisé par Mariana Lhubac.

C'est un film fort qui nous plonge dans le milieu intrigant des joutes nautiques, dans cet univers chaleureux sétois. Jusqu’à présent, aucun film de fiction n’a traité du sujet de la joute nautique, pourtant extrêmement riche et dynamique. C'est un film qui s'adresse à tous les publics, un film universel de par son sujet et sa morale humaniste.

La joute nautique, entre tradition et compétition, comme beaucoup de sport laisse une place de deuxième rang pour les femmes, comme un rituel immuable. Jeanne d'arc endossait l'armure, Jeanne la Sétoise, elle, revêt la tenue des jouteurs, réservée aux hommes, cassant les codes et défiant à travers le monde des joutes, la société contemporaine. Notre héroïne va combattre les préjugés, affronter les conflits familiaux et montrer que l'égalité homme femme doit être totale. Exploitant les failles des règlements sportifs, Jeanne frappe de plein fouet les principes conservateurs ancrés dans notre société.

 Le synopsis : Les joutes nautiques Languedociennes sont principalement réservées aux hommes, pourtant, Jeanne est bien décidée à combattre et à gagner ! Débute alors un autre combat, affronter un père paradoxal, figure tutélaire des joutes, sensible et violent, patriarche aveugle à toutes formes d'émancipation. 

Sergi Lopez qui incarnera le personnage de Jo, vous parle du film : 

 
En avant partout !  narre une histoire sensible, en quête de réflexion sur le rapport hommes femmes dans un contexte particulier, identitaire et minoritaire, celui des joutes nautiques Languedociennes. Pourtant, derrière cette tradition vieille de l'antiquité, la question de l'égalité homme/femmes s'étend mondialement et dans tous les domaines : Le sport, mais aussi, au foyer, au travail etc.

Le film valorise et met en lumière un sport et une culture peu connue du grand public, riche visuellement et musicalement dans notre monde contemporain.

Le tournage est prévu durant l'été 2020, dans le célèbre quartier de la pointe courte, à Sète.

Pour soutenir le film : https://www.helloasso.com/associations/association-recherche-et-developpement-cinematographique/collectes/

 La réalisatrice, Mariana Lhubac
                                                                                                     
 SERGI LOPEZ et MARIANA LHUBAC

Un Automne pas comme les autres à Valmagne

Vieux Millésimes, Dîner musical et Marché de Noël:
Novembre à l'abbaye ! 

Novembre est là et il commence tout juste à faire un peu froid ! On vous a donc concocté quelques animations qui vous réchaufferont !
gnacknkllCapture
Le Samedi 9 Novembre, à 16h00 à l’abbaye
Dégustation exceptionnelle de Vieux millésimes
Le vigneron Philippe d’Allaines vous convie à une dégustation exceptionnelle des vieux millésimes de l’Abbaye de Valmagne. Lors de cet atelier, vous pourrez découvrir des cuvées qui ont entre 10 et 25 ans d'âge! Un moment rare à partager en famille ou entre amis! 
TarifsAtelier seul : 15 € / personne
Infos et réservations: 04.67.78.47.32 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Places limitées à réserver au préalable
 
Le Jeudi 14 Novembre, 19h00 à l’abbaye
Dîner Musical
Dîner concocté par la “Ferme Auberge” de l’abbaye de Valmagne, qui propose une cuisine authentique et gourmande à partir de viandes et fromages issus de producteurs locaux, et de légumes et plantes aromatiques provenant de son propre potager bio.
Suivi d’un concert intimiste de Philippe Rosengoltz, l’un des pianistes jazz les plus talentueux de la région. Il interprétera de grands standards du jazz et de la chanson française.

Tarif unique pour la soirée : 30 € / personne
Comprend le dîner (entrée, plat, dessert*) et le concert
* boissons non comprises
RÉSERVATION OBLIGATOIRE sur www.festivaldethau.fr 
 
Samedi 23 et Dimanche 24 Novembre :
Marché de Noël

220 exposants; artisanat et food trucs au programme!
Pour la troisième année consécutive, le Grand Marché de Noël revient à Valmagne ! Le 23 et 24 Novembre, venez rencontrer les artisans régionaux et profitez-en pour faire vos cadeaux de Noël ! Toutes les informations sur www.crackerfair.com

VISITE EN FAMILLE :

gnacCapture

Les chiffres-clés de l’Occitanie, édition 2019

L’Occitanie est la 2ème région de France en superficie et la 5ème région en population, elle bénéficie de multiples atouts pour rayonner aux niveaux français et européen.

La Direccte Occitanie vous propose de découvrir, dans ses Chiffres-clés 2019, la région et ses 13 départements, au travers d’informations statistiques les plus récentes dans ses nombreux domaines d’intervention : contexte social et économique, emploi, travail, relations professionnelles.

Ce recueil prolonge et complète, en 90 pages de tableaux, de cartes et de graphiques, le travail d’analyse présenté dans le panorama socio-économique régional édité fin 2018 et également disponible sur ce site.

Comme chaque année, c’est l’occasion de faire le point sur notre région, ses départements, ses territoires ainsi que notre positionnement sur des thématiques aussi variées que le contexte social, l’appareil productif, la formation professionnelle et les politiques d’emploi, le développement et les mutations économiques ainsi que les relations et les conditions de travail.

Le lecteur retrouvera également en fin de document le quizz 2019 qui lui permettra de découvrir des aspects plus singuliers de la région.

Le service Études et Statistiques de la Direccte est à votre disposition pour toute demande d’informations complémentaires et pour toute remarque ou suggestion.

DOCUMENTS À TÉLÉCHARGER :

 Les chiffres clés de l’Occitanie, édition 2019 

Panorama de la librairie en Occitanie

Au croisement de la culture et de l'économie, le secteur des librairies indépendantes représente 257 librairies et 81,6 millions d'euros de chiffre d'affaire dans la région Occitanie. 

Bien que de plus en plus de travaux s’intéressent aux retombées de la filière culturelle sur l’emploi et l’économie, cette dimension ne retient pas encore suffisamment l’attention. Pour disposer de données récentes et approfondies sur l’ensemble du réseau des librairies, l'agence mène des études sur le secteur comme l'édition 2019 des Chiffres-clés du livre en Occitanie. 

Avec 3 759 opérateurs, plus de 11 400 emplois et 137 millions d’euros par an, la filière du livre en Occitanie révèle une réelle dynamique culturelle en région

L'Occitanie s’affiche comme la 5e région la plus peuplée de France avec près de 5,830 millions d’habitants, répartis sur 13 départements (chiffre de l’INSEE 2016). Attractive, elle gagne 51 400 habitants par an en moyenne entre 2009 et 2014, soit l’équivalent d’une ville de la taille de Narbonne. Cet afflux a pour conséquence de stimuler la demande en biens et services culturels. Cependant, ce dynamisme démographique est freiné par un fort taux de chômage, supérieur à la moyenne nationale (10,5% en 2017). 

 
 
Dans le domaine du livre, qui n’échappe pas à la règle, les enjeux de formation restent alors cruciaux. Les métiers du livre représentent des postes à forte valeur ajoutée, qui se ne délocalisent pas : ils répondent à la logique de l’économie présentielle, à la fois richesse du territoire et reflet de son identité et de sa cohésion. 

L'économie des services apparaît fortement impactée par la saisonnalité, la région restant en grande partie une destination touristique à forte attractivité culturelle et festivalière. Librairies mais aussi médiathèque connaissent donc de nouveaux publics en été, ce qui les conduit à adapter leurs offres et capacités d'accueil. Les manifestations littéraires sont aussi touchées par ces aspects liés au calendrier.

Le maintien d’un réseau dense et diversifié de diffusion des livres est essentiel pour préserver la création éditoriale et contribuer aux grands équilibres de l’aménagement territorial. Les  points de vente du  livre doivent être soutenus car ils permettent de maintenir le maillage culturel territorial pour l’ensemble de la population, et de préserver la vitalité du commerce indépendant en centre-ville autant que dans les communes rurales.Pour réaliser ces chiffres-clés, l’équipe de la future agence du livre a adressé en 2016 des questionnaires aux éditeurs et aux libraires, extrait les données de l’Observatoire de la Lecture Publique (Service du Livre et de la Lecture du ministère de la Culture), établi des statistiques spécifiques pour les auteurs, la vie littéraire, le patrimoine et la médiation.

ANNUAIRE DES LIBRAIRIES

L’annuaire d’Occitanie Livre & Lecture recense les librairies installées en région.

Ce répertoire représente une véritable mine d'or et un outil indispensable pour le développement du réseau de la filière. Une des ressources essentielles pour renforcer les échanges interprofessionnels et favoriser les actions de coopération.

Montpellier, commémoration du 2 novembre

Ce samedi matin, Montpellier a rendu hommage aux militaires « Morts pour la France »

Claude Carlier, président du Comité de Montpellier du Souvenir Français, et le maire Philippe Saurel ont présidé trois cérémonies dans trois cimetières différents : Celleneuve, le cimetière protestant puis le cimetière Saint-Lazare.

Au cimetière Saint-Lazare, l'ultime cérémonie sur le dernier site s'est déroulée dès 11 heures en présence du président du comité de Montpellier du Souvenir français, des personnalités de la mairie de Montpellier, du département,  ainsi que des autorités civiles et militaires de Montpellier et, bien sûr, les porte-drapeaux et les représentants des associations d’anciens combattants.

Premier des quatre carrés où reposent les dépouilles des soldats morts pendant la Grande guerre 14-18

Au premier carré militaire 14-18, l'allocution de Philippe Saurel a mis l'accent sur"l'enfer du Nord"et la Grande Guerre, "... une entaille terrible dans de nombreux départementsEn ce mois de novembre, je voudrais remercier tous ceux qui continuent à faire vivre le souvenir de nos proches disparus, de toutes celles et ceux qui se sont battus pour que nous demeurions libres et dont nous honorons la mémoire aujourd’hui dans le respect de la République et dans l'honneur de chacun d'entre nous."

Le président du comité de Montpellier du Souvenir Français, Claude Carlier, a reçu les félicitations des autorités en ce qui concerne le fleurissement des carrés militaires et l’organisation des cérémonies. Ces félicitations s’adressent aussi à tous les membres du Comité.

dépôt de gerbe devant le monument franco-belge

Précédé par les porte-drapeaux, le cortège a pris ensuite la direction des trois autres carrés militaires, à savoir le carré franco belge, le carré indochinois, et celui dédié aux soldats 1939-1945, morts pour la France, au cours de la seconde guerre mondiale.

Cette cérémonie s'est terminée par les remerciements aux Porte-drapeaux à 12h15.

Novembre #Mois sans tabac : Inscrivez -vous !

Lancement de la 4ème édition du #Mois sans tabac soutenue par le Ministère des solidarités et de la santé et de Santé Publique France en partenariat avec l’Assurance Maladie. Ce rendez-vous annuel s’intègre dans la campagne de lutte contre le tabac instaurée depuis 2015 par le Ministère. Comme chaque année, les ARS et les ambassadeurs régionaux vont déployer le programme sur l’ensemble du territoire nationale et des départements d’outre-mer.

Le 8 octobre, l’Agence Régionale de santé de l’Occitanie et la CPAM ont invité la presse pour présenter l’opération #Mois sans tabac dans notre région. Etaient présents M. Pierre Ricordeau Directeur général de l’ARS, le docteur Anne Stoebner médecin tabacologue à l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM), Mathieu Gourla ingénieur de recherche à Epidaure au département de l’ICM, et Laëtitia Goeau sous directrice chargée de la coordination de la gestion du risque Occitanie à l’Assurance Maladie.

30 jours sans tabac, 5 fois plus de chance d’arrêter définitivement

Afin de se préparer au sevrage tabagique, la campagne de sensibilisation commence dès le mois d’octobre. Tous les volontaires à l’arrêt du tabac sont invités à s’inscrire sur la plateforme pour bénéficier d’un accompagnement jour après jour et tout au long de l’année.

Se préparer est une étape essentielle afin de se donner toutes les chances d’y arriver. Pour relever le challenge, voici trois conseils de professionnels de santé spécialisés dans la dépendance à la nicotine. D’abord définir sa stratégie, certains fumeurs arrêtent du jour au lendemain, alors que d’autres consommateurs préfèrent s'arrêter progressivement, c’est plutôt vrai chez les femmes. Quoi qu’il en soit il faut arriver à ne plus allumer une cigarette à partir du 1er novembre. Puis, pensez à prévenir votre entourage car vous serez certainement irritable les premiers temps. Enfin, préparer votre domicile, jeter votre tabac et tous les accessoires liés, cendrier, briquet…

Depuis le mois d'octobre, Santé Publique France a démarré une large campagne de sensibilisation multi-canal avec des spots télévisés, une application et deux pages facebook de « Tabac infos service » pour obtenir de l’information, et la seconde avec un modérateur « #mois sans tabac Occitanie » pour faciliter l’accompagnement individuel. Également à votre disposition le 3989 service gratuit et coût d’un appel, pour contacter des tabacologues. Dans notre région, la communication s'organise par la distribution d’affiches et de kits d’aide à l’arrêt du tabac dans les 18 000 pharmacies de ville et de l’affichage dans les établissements et maisons de santé.

Le kit d’aide à l’arrêt du tabac contient un guide pour se préparer au sevrage, un fascicule pour se détendre avec des exercices de respirations, un agenda de 30 jours sur chevalet, et une roue évaluant vos économies dans le temps. Par exemple si vous fumiez un paquet par jour, et que vous avez arrêté il y a un an, vous avez économisé 3060 euros.

Depuis quelques années, différentes mesures ont été mises en place pour aider les fumeurs notamment la prise en charge des substituts nicotinique, leur prescription a été élargie afin de pouvoir les utiliser à long terme, ils ne sont plus limités à 150 euros par an. Cette mesure est rentrée dans le droit commun, prise en charge par l’assurance maladie et peut être complétée selon votre mutuelle. Autres mesures mises en place, le paquet neutre, l’augmentation du prix du tabac et des actions de mobilisation et de prévention.

La Lutte contre le tabac est un enjeu national de santé publique.

Le tabac tue 75 000 personnes en France sans compter les cancers et les pathologies liées au tabac, cardio-vasculaire et respiratoire. Depuis 2016, 580 982 personnes se sont inscrites sur la plateforme dont 55 631 en Occitanie. Il y a 1,6 millions qui ont arrêté leur consommation mais Il reste 13 millions de fumeurs. L’Occitanie se place troisième après les régions Provence-Alpes-Côte-D’azur et les hauts de France. En 2017, plus de 26 % des jeunes de 17 ans fument au quotidien dans notre région.

Depuis une quinzaine d’année il y a plus de mortalité et de complications liés au tabac chez les femmes que les hommes. Elles ont plus de mal à arrêter le tabac, la nicotine se dégrade plus vite dans le corps à cause des hormones. Les personnes qui fument le plus sont les chômeurs, les personnes peu ou pas diplômées, et celles qui perçoivent de faibles revenus ou en situation de précarité.

Pour s'inscrire sur la plateforme de Tabac Info Service : Les Occitans #MoisSansTabac

Comme le précise Tabac Info Service : "le parcours sera semé d'embûches mais la victoire n'en sera que plus admirable ! Alors, on se lance ?"

Carole, publié le 14 octobre 2019

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

IInauguration de la Ligne 4 du réseau Transp'Or

Cette ligne 4 s’inscrit dans une démarche d’accompagnement quotidien des déplacements : elle dessert les principaux quartiers de la Grande Motte du Point Zéro au Grand Travers et les infrastructures de service public - Espace Grand Bleu, Maison des Associations, mairie, antenne de l’Agglomération du Pays de l’Or, gendarmerie - avec un bus toutes les demi-heures aux heures de pointe et un bus toutes les heures en période creuse.
Des transports accessibles pour tous avec des planchers bas et pour la plupart roulant au gaz naturel.
La ligne 4 est organisée en complémentarité avec la ligne 606 du réseau Hérault Transport qui dessert la nouvelle gare TGV de Montpellier Odysseum, via une ligne express ...

» Echos

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie