Stop aux déchets sur les routes !


Le Département poursuit l’opération de ramassage des déchets jeudi 17 septembre en mobilisant 300 agents routiers. De nombreuses communes participeront à cet événement pour lui donner plus d’impact.

Un constat : des sacs plastiques et des déchets innombrables au bord des routes

Trop de déchets continuent d’entacher les 4500 km de routes départementales et les 150 km de voies cyclables : sacs plastiques, paquets de cigarettes et mégots, bouteilles vides et autres détritus en tout genre sont ramassés par les équipes routières du Département. Nouvelle mauvaise habitude : les masques jetables jonchent le bord des routes.

Ce n’est que la partie visible de l’iceberg : les fossés qui longent les routes départementales ont pour objet d’évacuer les eaux de ruissellement ; lorsqu’ils sont obstrués, ils ne peuvent plus jouer leur rôle correctement…quand ces déchets ne finissent pas par polluer les rivières, lagunes et plages.

S’il est difficile de quantifier les volumes, les services départementaux relèvent chaque année une recrudescence des déchets aux bords des routes.

Nettoyage et sensibilisation

Face à ce problème environnemental, le Département a opté pour l’action et la sensibilisation en renouvelant une grande opération collective de ramassage.

Jeudi 17 septembre, toutes les équipes routières seront déployées aux 4 coins de l’Hérault pour collecter les déchets répandus.

Les chiffres clés de l’opération :

  • 26 centres d’exploitation routiers et 2 unités d’entretien mobilisés
  • 300 agents à pied d’œuvre
  • 380 km de routes nettoyées en une journée
  • 6,5 ha d’aires de repos et giratoires
  • 25 Km de pistes cyclables
  • 8 poubelles géantes réparties sur le territoire

JOURNEES DU PATRIMOINE : PRIVILEGIEZ LES VISITES VIRTUELLES

En concordance avec l’arrêté préfectoral interdisant l’accueil du public dans les bâtiments de l’Etat lors des Journées européennes du Patrimoine, le Département de l’Hérault restreint les visites et animations prévues avec l’annulation des visites en intérieur.
 Les évènements en extérieur et les sites culturels fonctionnant le week-end, où s’appliquent strictement les gestes-barrière, ne sont pas concernés par ces restrictions.
 Visites virtuelles du patrimoine héraultais (archives, expositions virtuelles, présentation du patrimoine…) https://www.journees-du-patrimoine.com/DEPARTEMENT/journees-patrimoine-34-herault.htm
Journée du patrimoine 2020 : annulation des visites en intérieur - Culture

Place aux mobilités douces à Lunel

Bon pour la mobilité, l’environnement et le développement du territoire, le Pôle d’échanges multimodal de la gare de Lunel a été inauguré ce jeudi 17 septembre. Il offre plus de services, de confort et de sécurité aux passagers des trains et des bus, comme aux cyclistes et piétons.

Le Pôle d'échanges multimodal de la gare de Lunel permettra aux usagers de favoriser les mobilités douces
Le Pôle d’échanges multimodal de la gare de Lunel permettra aux usagers de favoriser les mobilités douces
Crédits : Laurent Boutonnet - Région Occitanie

Les grands travaux d’aménagement du Pôle d’échange multimodal (PEM) de la gare de Lunel, commencés au printemps 2018, ont été bouclés avec la livraison de la halte routière et d’un second parking. Porté par le Pays de Lunel et soutenu par la Région, ce pôle de mobilité « nouvelle génération » occupe 3,5 hectares d’anciennes friches ferroviaires. Inauguré ce jeudi 17 septembre, il conforte la position stratégique du bassin de Lunel entre Nîmes et Montpellier. Plus d’un million de passagers fréquentent chaque année la gare de Lunel, 5e ville de l’Hérault en pleine croissance démographique. Le nouveau PEM leur permettra de changer de modes de transport - doux ou motorisés - de façon fluide, durable et en toute sécurité.

Parce qu’elle souhaite équilibrer les territoires et stopper l’hyper-métropolisation, la Région a participé pour 2,1 M€ à ce projet de 11,1 M€. Le Pôle d’échanges multimodal permettra aux habitants du bassin lunellois de privilégier les modes doux de déplacement et les transports collectifs, détaille Carole Delga.

 

En effet, six quais de bus accueillent les lignes régionales d’autocars liO et celles des transports intercommunaux, soit 132 dessertes par jour, au diapason d’une cadence ferroviaire accrue à 70 TER quotidiens. S’y ajoutent 500 places de parking gratuites, dont certaines vouées aux personnes à mobilité réduite, au covoiturage, aux deux-roues avec station de gonflage et les taxis, sans oublier des arrêts-minute pour la dépose rapide de voyageurs. Le parvis réaménagé s’ouvre sur des cheminements piétonniers, des espaces de détente et 1 500 m2 d’espaces verts.

UN MAILLAGE DU TERRITOIRE

Pour améliorer la mobilité des habitants sur tout le territoire, la Région déploie son « Plan régional PEM » : 41 pôles d’échanges multimodaux ferroviaires et 7 routiers sont sur les rails en Occitanie, en lien avec les collectivités locales partenaires. Entre outre, les projets PEM ruraux et de montagnes peuvent profiter d’une étude de préfaisabilité financée à 100 % par la Région.

En savoir plus

VENDANGES 2020 : POUR LE DEPARTEMENT LA TOURNEE DES CAVES SE POURSUIT A COURNONSEC

  montaIMG_20200914_150406
 
Les vendanges se poursuivent toujours dans le vignoble Héraultais. La récolte s’annonce correcte cette année et Kléber Mesquida, Président du Conseil Départemental,  ou quand il ne peut se déplacer les conseillers départementaux,  vont à la rencontre des dirigeants des caves du Département…
 Les conseillers départementaux des cantons poursuivent ainsi  leur tournée de près de 30 caves-étapes. Ces visites sont l’occasion d’échanges sur le plan d’Hérault Irrigation, la lutte biologique contre les parasites de la vigne, les aides à l’acquisition du foncier portées par le Département…
Ce lundi 14 septembre après-midi ils étaient 4  à Cournonsec à la cave de Montagnac Domitienne car en 2019 il y a eu fusion des 2 caves, celle des Terroirs de la voie Domitienne construite en 2006 et celle Montagnac fondée en 1937.
  

 
 Plusieurs viticulteurs poussannais  en sont coopérateurs.
 
Au total 458 VITICULTEURS POUR 20 SALARIES.
 
montIMG_20200914_153351
 
Cela représente 2674 Ha, 1993 à Montagnac, le reste à Cournonsec avec une production en 2019 de 156004 HL (Montagnac : 115140 Hl et Cournonsec 40864 Hl)..
Voir tableau pour l’encépagement….
Jean-Marc Bouvier, Directeur Général de de la Cave Montagnac Domitienne et Boris Calmette, le Président de la cave ont accueilli 4 conseillers Départementaux, dont Yvon Pellet,  Conseiller Départemental et délégué à la Viticulture,  Christophe Morgo, Conseiller Départemental du Canton de Mèze, Mme Amiel et  Mr Martinier, Conseillers Départementaux du canton de Pignan…
Après une présentation de la cave par ses dirigeants  tous les sujets concernant la viticulture  ont été abordés d’une façon globale : car cette année La filière héraultaise attend une récolte de 5,3 millions d’hectolitres, soit 10 % de plus qu’en 2019, avec des disparités suivant les secteurs : une vendange en baisse à l’Est de Montpellier mais en progression dans la vallée de l’Hérault et le Bassin de Thau.

AVEC 2,25 MILLIONS D’EUROS POUR LA VITICULTURE POST-COVID LE DÉPARTEMENT A VOULU APPORTER UNE AIDE RAPIDE ET EFFICACE QUI SE POURSUIT AVEC L’AIDE A LA DISTILLATION.

En effet, cette année, pour surmonter la crise, le Département a voté un budget exceptionnel de plus de 2 millions d’euros, qui s’ajoutent aux 17 millions d’euros déjà consacrés à la viticulture en temps normal.

• 250 000 euros pour financer la main d’œuvre pour les travaux des vendanges en s’engageant à maintenir le RSA pour les non-salariés agricoles qui pourraient y participer.
• Une aide pour distiller les hectolitres invendus : la crise COVID a entraîné une forte baisse des ventes de vin. Résultat : des cuves encore pleines à l’heure de la nouvelle vendange !

Pour les vider, sans pour autant casser les prix en vendant les vins à bas coûts, l’Etat a permis aux caves de distiller des hectolitres de vin.  Pour une meilleure valorisation du prix de ce vin vendu pour la distillation, le Département contribue à hauteur de 2 euros par hectolitre distillé.

Les dirigeants de la cave Montagnac Domitienne  ont salué ces mesures et expliqué (voir vidéo) quelles étaient les spécificités de leur structure.

Au niveau de la vente ce sont les négociants , les revendeurs et les distributeurs qui assurent celle-ci pour 95% de la quantité, le reste étant vendu dans les caveaux de vente qui doivent parvenir à se développer pour assurer la promotion des produits. Projection des volumes pour 2020 : 176200 hl.

Pour répondre à la demande et dans un souci de respect de l’environnement qui s’accompagne d’une pression sociétale, développement des démarches HVE et Terra Vitis, de la production en vin biologique et poursuite de la démarche RSE. Beaucoup d’efforts à faire avec de nombreuses contraintes..

Au niveau stratégique, il s’agit d’être acteur de la commercialisation, de pouvoir installer des jeunes, de poursuivre le développement de l’irrigation, d’adapter les chais et les techniques aux évolutions du marché avec une demande sur le rosé qui nécessite une certaine technicité, de développer les actions en matière de développement durable tout en se posant le problème d’un foncier qui se fige peu à peu.

Une veille foncière pourrait-être souhaitable  pour ne pas voir des parcelles viticoles disparaître peu à peu et utilisées à d’autres fins…

Le Département soutient dans ces domaines la filière viticole conscient qu’il faut valoriser la viticulture dans le Département grâce à une communication de haut niveau et s’occuper des domaines dans lesquels il peut apporter une aide efficace.

Il en est conscient et fera tout pour que la viticulture puisse rester un des maillons forts de l’économie dans l’Hérault….

VENDANGES 2020 : VOLUMES ET LA QUALITE AU RENDEZ-VOUS DANS L'HERAULT !

L’image contient peut-être : ciel, arbre, plante, plein air et nature
 
Voilà une bonne nouvelle en période de crise sanitaire. Le millésime 2020 s’annonce prometteur en quantité et en qualité, on attend une récolte de 5,3 millions d’hectolitres soit plus de 10% sur 2019.
L’Hérault est le 2ème département viticole de France avec 85000 ha de vignes, 53 caves coopératives et 1 300 caves particulières, 9500 salariés, 13 AOP, 4 Muscats AOP, 7 IGP. Avec 800 millions d’euros de chiffre d’affaires, la viticulture héraultaise représente la 2ème composante du PIB héraultais.
 Plus d’info https://bit.ly/3hjLgYx
 

Lien : le projet avance

 

Le Département poursuit le projet de la Liaison Intercommunal d’Évitement Nord. Au programme de cette rentrée : des recherches archéologiques et une concertation publique qui seront décisives pour la poursuite des travaux.

UN DIAGNOSTIC ARCHÉOLOGIQUE

Après avoir défriché la zone de l’échangeur sud à Saint-Gély-du-Fesc, le Département laisse place aux archéologues de l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventive. C’est une étape obligatoire dans tous les projets d’aménagement d’ampleur.
Pendant 3 semaines ces experts vont sonder le sol pour déterminer si des fouilles plus en profondeur sont nécessaires. Ils remettront leur rapport au Préfet qui décidera si les recherches doivent continuer ou si les travaux peuvent débuter. Verdict en octobre !

UNE CONCERTATION PUBLIQUE POUR RECYCLER LA ROCHE SUR PLACE

Pour réaliser la chaussée du LIEN, le Département souhaite réutiliser la roche extraite lors du terrassement. Celle-ci sera stockée et concassée sur place pour servir de matériau de base à la route.

Cette démarche a tout pour plaire ! Elle est à la fois écologique et économique : moins de transports pour évacuer la roche et acheminer les matériaux servant à l’enrobé et recyclage de la matière existante.

Pour le stockage et le concassage de ces pierres, le Département a choisi un emplacement éloigné des habitations à proximité du Bois Gentil afin de limiter au maximum les nuisances sonores et les émissions de poussière.

Réaliser ces deux activités sur place nécessite une concertation publique, qui est organisée par les services de l’Etat auprès des habitants de Saint-Gély-du-Fesc et de Combaillaux du 7 septembre au 2 octobre 2020.

"Témoins au bout du monde " lance un appel pour la journée mondiale : World clean Up day

World Clean Up Day 2020

Journée mondiale de nettoyage de notre planète

Association : « Témoins au bout du monde »

 Protection De L'Environnement

Montbazin samedi 19 septembre 2020 de 10h. à 13 h.

Rendez-vous à 10 heures sur la bretelle de la nouvelle déviation de Montbazin, niveau Usine d’œufs.

Munissez-vous de vos masques, gants et sacs poubelles.

Du global au local avec Christian Puech Soutenez-nous ! Aidez-nous !«Témoins au bout du monde », page sur Facebook, contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 06.03. 38. 16.98