Pierre Bouldoire ne briguera pas un 5ème mandat à Frontignan-la Peyrade

Pierre Bouldoire passe la main et n’est pas candidat à sa propre succession. Elu une première fois en 1995, ensuite, les Frontignanais lui ont accordé leur confiance 3 fois de suite, aujourd’hui il ne souhaite pas briguer un 5ème mandat.

Le maire quittera donc la scène politique locale frontignanaise en mars 2020, avec un bilan que l’on pourrait qualifier de positif. Lui qui se décrit comme humaniste plus qu’écologiste.

« Comme vous le savez en 1995, la vile était dans une crise sociale et économique majeure, je pensais faire un seul mandat, mais un mandat de 25 ans, avec une équipe sans faille. Nous avons dû nous attaquer à un certain nombre de friches notamment

  • Usine à gaz à la Peyrade aujourd’hui une maison de retraite publique
  • La raffinerie de souffre qu’on a transformer en eco-quartier qui est en cours d’achèvement La friche des salins, bien que différente, qui est devenu un lieu très prisé
  • La friche Chambourcy, aujourd’hui propriété de la ville d’une superficie de 6 fois la salle de l’aire, des bâtiments qui peuvent être reconvertis
  • Friche LIDEL et la Farfouille à la Peyrade en grande partie destinée au développement économique avec le port
  • La friche Lafarge La BP hydrocarbure avec un périmètre de danger englobant 4500 habitations, aujourd’hui ramené dans le périmètre de propriété de la British. Ainsi 4499 habitations sont sorties de ce périmètre de danger, une seule demeure dans ce secteur.
  • Exon, anciennement Mobil, un combat qui a débuté dès 1996, qui va être dépolluée complètement…
  • Adapter, sinon réinventer des services publics de qualité pour les habitants avec construction d’école, d’un collège, du gymnase Karabatic.
  • Le port de plaisance gérer par une institution bancale à l’époque avec le fonctionnement que l’on connait aujourd’hui…

Aujourd’hui sans exagération, c'est avec une certaine fierté que d'avoir œuvré pour la ville et pour ses habitants. Je passe la main, le pouvoir on n’en hérite pas, on le gagne, mais maintenant on arrive à la fin d’un cycle et il est temps de passer le relais…

Il y a des noms qui circulent, je n’en donnerai aucun. »

A.SAnfilippo

1ER Forum des SDIS à la conduite de véhicules de secours

1er Forum des formateurs de conduite de véhicules de secours à Valabre  qui s’est tenu à l’ECASC les 05 et 06 novembre 2019

L’image contient peut-être : 23 personnes, foule

Pendant deux journées, sur le site de Valabre dans les Bouches du Rhône, avec plus de 100 participants, 10 exposants et constructeurs, des conférences avec 11 intervenants ont aborder les problématiques d’accidentologie et de sécurité routière.

Première rencontre nationale des tous les formateurs conduite ( ex COD3) qui ont pu échanger avec le colonel Gros, chef du bureau formation de la DGSCGC et le Contrôleur Général Éric Florès.

L’objectif de ce séminaire était la place de plus en plus prégnante de la manipulation des pompes, la conduite sécurisée sur route et en situation tout terrain ainsi que l’emploi des moyens élévateurs.

Ce fut notamment le moment l’occasion d’échanger avec des partenaires comme le centre d’essai de Good Year de Mireval, représenté par Monsieur Deblaize, Renault truck Montpellier du groupe Marty et Mercedes, en plus des moyens du SDIS13, 34 et du bataillon des marins-pompiers de Marseille.

En complément les échanges, le colonel Gros a procédé à une information sur la publication prochaine du Référentiel national d’activité de compétences et d’évaluation de la conduite.

De la conduite sur simulateur aux pistes tout terrain, les congressistes ont pu s’exercer sur des nouvelles technologies et engins de dernières générations.

Un remerciement particulier au groupement formation, technologie et logistique et qualité de vie au travail du SDIS 34qui, ont largement contribué au bon déroulement de cette première rencontre qui donnera lieu à de nouveaux rendez-vous.

La sécurité routière est une affaire de tous et de tous les instants surtout pour les personnels intervenants.

Le Département partenaire des Internationaux du Cœur d’Hérault

Le Concours complet International d’équitation, niveau 4* du 13 au 17 novembre 2019 au Pouget : Deuxième plus grosse épreuve au monde, qualifiante pour les JO de 2024 !

LE DÉPARTEMENT SOUTIENT L’ÉDITION 2019 

Salon cheval arena Montpellier

Événement unique, « Les Internationaux du Cœur d’Hérault » ont été créés pour mettre en lice des cavaliers professionnels de tous pays. Plus de 200 cavaliers concourent parmi eux 20 nations étrangères dont plusieurs champions olympiques.

L’association des cavaliers des Trois Fontaines gestionnaire du centre équestre, organise ce concours complet qui réunies trois disciplines olympiques :

  • le saut d’obstacles ;
  • le dressage ;
  • le cross (Parcours tracé en pleine nature comportant des obstacles fixes et naturels d’une superficie de 35 hectares).

Le vainqueur est celui qui cumule le moins de points de pénalité sur les trois tests.

Cet événement pour passionnés de sports équestres est aussi une sortie pour les familles qui trouveront sur le site un  village d’exposants, un bar à vin, des espaces restauration et un village enfants.

Pour plus d’informations : http://www.troisfontaines-eventing.com/

EQUITATION : QUELQUES CHIFFRES CLES DANS L’HERAULT
  • 9738* cavaliers licenciés en 2018 (*80% de femme)
  • 1271 épreuves organisées en 2019
  • 22 disciplines équestres

Le Département Hérault soutient le sport équestre tout au long de l’année

Le Département et Hérault Sport contribuent au développement de la pratique des sports équestres.

Cette activité compte de nombreux champions en disciplines olympiques dont : champions dont : Mathieu Lemoine, Thibault Vallette, Karim Florent Lagouag, Nicolas Astier, Champions Olympiques à Rio en 2016, les membres de l’équipe de France 2018 médaillés au Championnat du Monde, Thomas Carlile, Gwendolen Fer, Mathieu Vanlandeghem et Maxime Livio, ainsi que Jean Teulère, Champion du Monde en 2002 et Champion Olympique en 2004 à Athènes, Cédric Lyard, Vice- Champion du Monde en 2002 et Champion Olympique en 2004, sans oublier François Lemiere, Champion d’Europe jeunes cavaliers et Marie Charlotte Fuss, vainqueur au Pouget en 2017.

Le sport équestre (3ème fédération nationale en nombre de licenciés) est l’une des activités phare dans l’Hérault (5ème fédération départementale). Hérault Sport, organisme associé du Département, apporte un soutien logistique au Comité départemental d’équitation et ses 182 clubs équestres affiliés en co-organisant de nombreuses manifestations du loisir jusqu’au au concours international tels que :

  • le Concours International de Horse-ball mi-juillet 2020  – Saint-Georges-d’Orques.
  • le Jumping international 21 au 25 oct 2020.
Au Pouget, le Domaine des Trois Fontaines est aménagé depuis 1991 sur un site départemental.

Les grands axes du Comité Départemental d'Equitation (CDE) de l'Hérault sont la communication, la formation, la sécurité et le soutien des centres équestres. Le CDE participe au développement des clubs en participant à la mise en place des circuits sportifs et de leur calendrier, en promouvant l'activité poney qui est de plus en plus représentative avec 42% comparée au Cheval 47% et le Tourisme Equestre 11%. Aujourd’hui nous observons un engouement fort des jeunes de moins de 21 ans qui représentent à eux seul 70% des licences et qui sont une véritable pépinière de futurs champions.

Le Département aménage et sécurise des itinéraires de randonnée multi-pratiques, comme le Réseau Vert® (ou Grande Traversée de l’Hérault via la GTM), qui offre aux cavaliers randonneurs plus de 530 km de chemins balisés en 23 étapes. Ni goudronné, ni trop pierreux, le Réseau Vert® est ponctué de 8 relais d’étape, qui permettent de se ressourcer dans un cadre d’exception.

"Avec  plus de 182 club équestres, 530 km de chemins balisés, le Département de l’Hérault est une terre de prédilection pour les passionnés de chevaux. Cette discipline contribue à l’attractivité de notre territoire et au développement d’une pratique sportive de pleine nature respectueuse de l’environnement. C’est pourquoi du 13 au 17 novembre prochain le Département accompagnera les Internationaux du Cœur d’Hérault, un rendez-vous équestre prestigieux." Kléber Mesquida Président du Département Hérault

Voix de l'extrême Poésie et culture " : les 80 ans de la Retirada

" Voix de l'extrême Poésie et culture "  organise pour commémorer les 80 ans de la Retirada du 5 au 7 décembre à  Sète  et à Montpellier.
  Le thème est : Répression, exodes, exils d'hier et d'aujourd'hui...

Avec historiens et des poètes français et espagnols...

retiraCapture

Un monde du travail plus inclusif

Trente ans après la loi de 1987, l’objectif des 6 % de travailleurs en situation de handicap n’est pas atteint. Il est grand temps d’ouvrir davantage les portes de l’entreprise. C’est le cas dans l'Hérault. 

Esat Aquafadas Montpellier

Le 1er janvier 2020, la Déclaration d'obligation d’emploi des travailleurs handicapés (DOETH) sera élargie à toutes les entreprises, y compris les moins de 20 salariés. Les démarches vont être simplifiées, et toutes les formes d'emploi prises en compte.

LES ATELIERS KENNEDY, À VOTRE SERVICE !

La sous-traitance auprès d'une entreprise adaptée ou d'un Etablissement et service d'aide par le travail (ESAT) fait ainsi partie des catégories d'emplois qui peuvent être déduites de la contribution due par les entreprises – comme les contrats

classiques, les stages ou l'intérim. C’est le cas pour les Ateliers Kennedy, un Esat de Montpellier qui accueille 108 travailleurs en situation de handicap. Tous proposent des prestations de qualité aux particuliers et aux ent reprises, dans différents domaines comme le conditionnement, l’encadrement de tableaux, les espaces verts, les nettoyages de locaux… Certains travaillent à temps complet dans des conditions quasi ordinaires, d'autres à temps partiel, avec l’appui d'une Section annexe

(SAESAT) que le Département finance.

DES ENTREPRISES JOUENT LE JEU

Agrémentées de plantes vertes, de post-it colorés et de ballons de gym, Aquafadas, une entreprise du groupe high-tech japonais Rakuten, renvoie l’image d’une start-up "branchée". Les employés sont jeunes. Ils vont et viennent "un peu comme dans une coloc'", explique Marie-Hélène Coq, la DRH de cette entreprise montpelliéraine créée en 2006. L’ESAT la Bulle Bleue leur livre parfois des plateaux-repas et si le nettoyage des locaux est réalisé par les salariés eux-mêmes - philosophie japonaise oblige ! - une équipe de l'ESAT Ateliers Kennedy intervient aussi. "La diversité est une véritable richesse sociale et économique pour notre entreprise", assure Marie-Hélène Coq. "Il n'y a aucun préjugé à avoir, ce sont des professionnels !"

Du répit pour les aidants

En France, 8,3 millions d’aidants familiaux accompagnent au quotidien un proche, en situation de maladie ou de handicap. Au détriment, bien souvent, d’eux-mêmes.

Aidant

Comme 47 % des proches aidants, Martine travaille, tout en s’occupant quotidiennement de sa mère de 93 ans, atteinte de la maladie d’Alzheimer. "Ma mère ayant une Affection de Longue Durée (ALD), ses soins médicaux sont entièrement pris en charge par la sécurité sociale. Pour les lessives et les repas, je fais appel aux auxiliaires de vie de l’association Servi Sud. Leurs interventions sont en grande partie financées par l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) du Département."

Fille unique, Martine est la seule aidante de sa mère. "Je passe tous les jours à son domicile pour relever le courrier et vérifier que tout va bien. Je lui fais ses courses, lui raconte mes journées, lui lave les cheveux… La coordination des différents intervenants me prend énormément de temps. Sans parler de la fatigue nerveuse due à la maladie, qui est parfois difficile à supporter".

Afin de lui permettre de se reposer, le Département lui propose une aide au répit annuelle. Cette aide en nature est attribuée annuellement, dans le cadre de l’APA, au proche aidant indispensable, après évaluation des besoins et application des plafonds annuels de versement "Concrètement, précise Martine, il s’agit d’une aide pour payer des intervenants supplémentaires lorsque l’on a besoin de souffler un peu. Même si on ne s’éloigne jamais longtemps, ça permet de s’aérer la tête et de prendre du recul sur ce que l’on vit".

Pour demander l’APA ou l’aide au répit, s’adresser à la Maison départementale de l’autonomie : 04 67 67 69 30

Le programme « transparence sur la qualité et l’efficacité des services publics »

Dans le cadre du programme Action publique 2022 visant à transformer en profondeur l’action publique de l’Etat, le gouvernement s’est fixé, parmi plusieurs objectifs prioritaires, celui d’améliorer la qualité des services publics, en développant une relation de confiance entre les usagers et des administrations engagées à délivrer une information plus transparente sur la qualité de leurs services.

Ce sont toutes les administrations en relation avec les usagers qui publieront des indicateurs de résultats reflétant la satisfaction des usagers. Au sein du ministère de l’intérieur, ce sont 4 068 unités de la gendarmerie nationale en contact direct avec le public, 558 commissariats, 333 préfectures et sous-préfectures qui vont ainsi donner à voir les résultats de leurs indicateurs, par le biais d’un affichage dans les halls d’accueil du public mais également grâce à une large diffusion sur internet.

 Dans le département  de l'Hérault, la préfecture de l'Hérault, les deux sous-préfectures de Béziers et de Lodève, les 9 commissariats (Montpellier, commissariats de la Mosson et de la Comédie, Béziers, commissariat de la Devèze, Sète, Agde, Lattes et Frontignan) et les 45 services de la gendarmerie nationale accueillant du public se sont engagés dans le programme « transparence sur la qualité et l’efficacité des services publics ». Vous trouverez ci-dessous les résultats de ces services :

transparence

.

>dddsp image 3eme trimestre

Le Département expose au salon méditerranéen des arts contemporains

Du 8 au 11 novembre le Département sera présent à la 3e édition du Salon Art-Montpellier à la Sud de France Arena, afin de mettre à l’honneur la filière marbre et sculptures, richesse du patrimoine héraultais. 

minotaure

Le stand du Département met à l’honneur les sculptures de la Scène de Bayssan.

AU PROGRAMME SUR LE STAND D04

  • 2 Sculptures en marbre : "Histoire d’O" de Renate Verbrugge et "Minotaur" Mikhail Sobolev
  • Des échantillons des 7 couleurs de marbre des carrières de Saint-Pons de Thomières
  • Conférence lundi 11 Sam Conférence : de 15h à 16h15 "Les marbres de l’Hérault" par Suzanne Raynaud, docteure ès Sciences, géologue, professeure émérite de l’Université de Montpellier.

Tranches de vi(gn)es

64 caveaux jalonnent l’Oenotour de l’Hérault. A la clé ? De savoureuses découvertes et la rencontre de vignerons passionnés, comme en témoigne l’étape au château de l’Engarran et au domaine de Pélican. 

Chateau Engarran Laverune

Leur grand-mère a eu le mérite, pendant la guerre, de garder cette "folie" du XVIIIe siècle, son parc et son vignoble aux portes de Montpellier. Leur mère, celui d’ouvrir la voie d’une viticulture de qualité. En dignes héritières, Diane Losfelt et Constance Rérolle ont elles, hissé le château de l’Engarran au sommet.

Cap sur la défense d’un terroir pour partie en AOP Languedoc Saint-Georges-d’Orques et Grès de Montpellier. La fratrie a aussi fait rénover le caveau et le musée, et aménagé deux salles supplémentaires pour créer un espace réceptif unique en son genre. "Ces travaux ont marqué le coup d’envoi en 2016, d’une démarche oenotouristique qui ne cesse de s’enrichir entre visites thématiques, afterworks et dégustation de vieux millésimes…", explique Diane Losfelt.

Et l’histoire se poursuit : en décembre, leur nièce Emilie Grill, reprendra en mains la communication du château. "Elle va apporter un souffle de modernité et créer peut-être un appel d’air pour d’autres membres de la 6e génération", se réjouit Diane Losfelt.

REMISE DE DRAPEAUX au monde combattant par le Département

 « La remise de ce drapeau est une action symbolique, un devoir de mémoire, une reconnaissance. Le rôle de ce drapeau français est de rafraîchir le souvenir de tous, de s’instruire du passé pour ne pas reproduire d’erreurs, » rappelle Kléber Mesquida, Président du Conseil départemental de l'Hérault. 

Le Département de l'Héraullt soutient les associations d’anciens combattants.

En 2016, pour renforcer cette aide, Kléber Mesquida a décidé que le Département témoignerait sa pleine solidarité au monde combattant en renouvelant les drapeaux vétustes, chargés d’émotion et marqués par le temps.
En prenant à sa charge l’achat de ce support honorifique, (21 drapeaux + 2 draps mortuaires) du devoir de mémoire rendu à nos anciens et symbole des valeurs de la République, le Département de l’Hérault apporte ainsi sa reconnaissance au monde combattant, à ceux qui ont donné́ leur vie pour la France.

 

 

 

 

  

   

 

LISTE DES 21 ASSOCIATIONS PARTICIPANTS A CETTE REMISE DE DRAPEAUX

 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité d'AGDE
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de CESSENON / ORB
 Union Nationale des Combattants (UNC) Section de FABREGUES
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de ST-JEAN-DE-VEDAS -
LAVERUNE
 Association des Anciens Combattants de LAMALOU-LES-BAINS
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de BALARUC-LE-VIEUX
 Union Héraultaise des Associations des Associations des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (U.H.A.A.C.)
Association des Combattants de MONTPELLIER (ACM)
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité du GRAND MONTPELLIER
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de l'HERAULT
 Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) Section de Montpellier Département de l'Hérault
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de LIGNAN/ORB
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de VENDRES
 Le Souvenir Français Comité de CAUX
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de BOUJAN /
LIBRON
 Le Souvenir Français Comité de SAINT-PONS-DE-THOMIERES
 Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Comité de
CASTELNAU-DE-GUERS
 Conseil Municipal des Jeunes de ST-PONS-DE-MAUCHIENS UNC Hérault
 Union Départementale des Sous-Officiers en Retraite de l'Hérault (UDSOR 34)
 Association des Combattants de l'Union Française (ACUF) Section de BEZIERS
 Union Nationale des Combattants (UNC) Section de VILLEVEYRAC
 Union Nationale des Parachutistes (UNP) Section HERAULT / Pierre Laize, AGDE & BEZIERS.

 

 

   

 

   

   

 » télécharger ici d'autres photos (durée 15 jours) 

Jacques Nègre, publié le 4 novembre 2019 

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos