Chez Ubisoft, la Région stimule l’innovation et l’emploi

 Lors de l’inauguration du studio Ubisoft à Castelnau-le-Lez mardi 17 septembre, la Région a signé une convention de près de 1,9 M€ d’aide à l’innovation avec l’éditeur de jeux vidéos. Le studio montpelliérain passera de 350 à 500 collaborateurs d’ici deux ans. Au-delà, la Région a lancé un plan global d’aide à la filière du jeu vidéo, pour appuyer sa belle dynamique en Occitanie.

Lors de l'inauguration des nouveaux locaux d'Ubisoft, Carole Delga a réaffirmé son engagement pour faire de l'Occitanie la première région e-sport de France

 Lors de l’inauguration des nouveaux locaux d’Ubisoft, Carole Delga a réaffirmé son engagement pour faire de l’Occitanie la première région e-sport de France - Crédits : Région Occitanie

Des millions de joueurs dans le monde se passionnent pour Beyond Good and Evil. Les lapins crétins ou Rayman, succès nés dans les studios d’Ubisoft Montpellier. Avec l’inauguration ce mardi 17 septembre du nouveau studio à Castelnau-le-Lez, près de Montpellier, le groupe français (troisième éditeur mondial et premier européen du jeu vidéo) affirme sa volonté de renforcer son implantation régionaleL’éditeur pourrait y employer plus de 500 personnes en 2021, au lieu de 350 aujourd’hui (100 de plus qu’il y a un an). Un essor encouragé par le soutien de la Région, signataire d’un « Contrat innovation » avec Ubisoft. La subvention régionale de 1,87 M€ accordée le 7 juin va financer un quart du projet de recherche et développement « Uramate ». Ubisoft veut développer de nouvelles narrations, la qualité du game play et du game design, notamment grâce à l’intelligence artificielle, pour faire vivre de nouvelles expériences aux joueurs dans les mondes virtuels.

Cette aide confirme notre politique très volontaire pour l’essor de la filière des jeux vidéos en Occitanie. L’enjeu, à la fois culturel et économique, est important. Je souhaite aussi faire de l’Occitanie la première région e-sport de France, affirme Carole Delga.

La Région soutient toute la filière du jeu vidéo, et signe ici avec le studio montpelliérain Ubisoft un "Contrat innovation" 

La Région soutient toute la filière du jeu vidéo, et signe ici avec le studio montpelliérain Ubisoft un "Contrat innovation" - Crédits : Région Occitanie

Depuis sa création en 1994, le studio Ubisoft Montpellier a bien grandi et essaimé, contribuant à la constitution en Occitanie d’un riche écosystème de près de 90 studios et éditeurs, employant plus de 600 personnesUne filière pour laquelle se mobilise la Région : la commission permanente a adopté en juillet un dispositif global pour soutenir la partie créative dans le jeu vidéo, faire germer les nouveaux projets et créer des emploisLa Région prépare également l’avenir avec le réseau des Ecoles Régionales du Numérique et deux projets précurseurs, la Cité de l’Economie et de Métiers de demain à Montpellier et la Cité des Start-up à Toulouse.

Les professionnels européens de l'animation se donnent rendez-vous en Occitanie

30ème Cartoon Forum :
 
Du 16 au 19 septembre prochains, la région Occitanie accueillera à nouveau l'un des rendez-vous incontournables du cinéma d'animation européen : le Cartoon Forum. Un moment décisif pour tous les professionnels du secteur qui souhaitent faire naître des projets et nouer des partenariats internationaux.
 
Plus de 900 producteurs, auteurs, distributeurs, acheteurs et plateformes de vidéo à la demande d'une 20aine de pays sont attendus à partir de lundi prochain, à Toulouse et en Occitanie, pour participer à la 30ème édition du Cartoon Forum. L'occasion pour les uns de présenter leurs projets, trouver des partenaires, des financements et, pour les autres, de découvrir les pépites qui feront les succès de demain au cinéma ou à la télévision.

 Film, Projector, Movie Projector, Cinema

4 séries régionales au programme... 30 minutes pour convaincre

85 projets inédits de toute l'Europe seront présentés cette année, dont 4 séries fabriquées en Occitanie par des studios régionaux. Les producteurs auront 30 minutes pour « pitcher » leur projet et convaincre acheteurs et programmateurs en présentant les personnages, le graphisme, le concept...
 
-          Milan Presse, société de production toulousaine (31) déjà remarquée pour sa série Un jour, une question diffusée sur France 4, présentera avec Bayard Jeunesse Le collège noir.
-          La société de production Bachibouzouk, basée à Villeneuve-lès-Avignon (30), dévoilera Certains d'entre nous, une série documentaire sur des athlètes internationaux.
-          La société Godo Films installée à Le Soler (66) viendra défendre la création franco-espagnole Polinopolis, co-produite avec Mago Production (Barcelone).
-          La SCOP montpelliéraine Les Fées Spéciales (34), qui a notamment créé les animations du dernier film de Michel Ocelot, Dilili à Paris, présentera la série Les vérités. La particularité de cette adaptation des textes du poète Antonio Rodriguez Yuste repose sur la transformation de la parole en Langue des Signes Française animée.
 
« Les Toons débarquent ! » en Occitanie
En parallèle de ces rencontres professionnelles, la Région soutient le festival grand public « Les Toons débarquent ! », coordonné par l'ACREAMP. De septembre à novembre, de nombreuses projections seront organisées dans plus de 30 salles de la région.  
Retrouvez tout le programme sur : www.laregion.fr/La-Region-Occitanie-accueille-la-30eme-edition-du-Cartoon-Forum 
« L'Occitanie est une terre de cinéma ! Le nombre croissant de tournages accueillis chaque année dans notre région en est la preuve, tout comme la réussite des films et séries produits ici et dont le succès rayonne bien au-delà de nos frontières. Le cinéma d'animation est devenu un moteur essentiel de nos industries culturelles, grâce à une filière complète qui va de l'enseignement à la diffusion, en passant par la production. La Région accompagne depuis de nombreuses années la montée en puissance de ce secteur qui crée de nombreux emplois et de la valeur ajoutée dans nos territoires, que ce soit à travers des aides à la création et à la production », a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, à quelques jours de l'ouverture du Cartoon Forum.

Cinema, Landscape, Mood, Atmosphere

La Région soutient la créativité et la qualité du cinéma d'animation régional 

En Occitanie, le cinéma d'animation est particulièrement dynamique avec des productions remarquées, largement diffusées en France et à l'étranger. La Région soutient la montée en puissance de ce secteur moteur, créateur d'activités et d'emplois. En moyenne, 1€ investit dans la production d'une série animée engendre 20€ de retombées pour le territoire, dont 7€ dans la création d'emplois.
En 2019, la Région Occitanie consacre un budget global de plus de 5 M€ à la création audiovisuelle.
 
La qualité des productions régionales rayonne bien au-delà des frontières d'Occitanie : la version cinéma des As de la Jungle, créés par TAT Productions, a capté 700 000 spectateurs dans les salles françaises et a été le 4ème film français le plus vu à l'international en 2017. La société toulousaine travaille actuellement sur un 3ème long-métrage, Les aventures de Pil.
Xbo films prévoit au printemps 2020 la sortie du long métrage de Florence Miailhe et Marie Desplechin, La traversée, dont la technique particulière - la peinture sur verre - aura nécessité plus de 22 000 heures de travail.

Anoki, Digiblur, XBO, Double-Mètre Animation et les Affranchis produisent également des séries pour la télévision. La saison 3 des Kiwis, coproduite par Double-Mètre Animation et Xbo films, comptabilise plus de 35 000 heures de fabrication en Occitanie.

La Région Occitanie soutient les pêcheurs et les chasseurs

La

Région Occitanie soutient les pêcheurs et les chasseurs dans leurs actions en faveur de la trame écologique verte et bleue !

Une convention pour le développement des loisirs de pêche et de chasse durables et des actions en faveur de la biodiversité

La Présidente de la Région Occitanie, Mme Carole Delga avec l’appui de son conseiller régional délégué à la chasse et à la pêche Ferdinand Jaoul, a signé une convention pluriannuelle d’objectifs avec le Président de l’Association Régionale des Fédérations de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique d’Occitanie M. Norbert Delphin et le Président de la Fédération Régionale des Chasseurs d’Occitanie M. Serge Casteran. Cette convention de partenariat affirme le soutien de la Région Occitanie aux pêcheurs et aux chasseurs en matière d’aménagement et de valorisation des territoires, mais également de protection des milieux naturels, thématiques au cœur des missions des réseaux associatifs de la pêche et de la chasse.

L’Occitanie est la première région chasse et pêche de France avec 210.000 pêcheurs, 150.000 chasseurs, plus de 7500 Associations locales et 26 fédérations départementales !

Au-delà de la pratique de leurs loisirs, les pêcheurs et chasseurs d’Occitanie constituent un réseau d’observateurs de l’état des milieux naturels et de sentinelles de la nature. Avec leurs fédérations agréées au titre de la protection de l’environnement, ils s’investissent par leurs actions sur le terrain dans la conservation des milieux humides, des milieux naturels et pour la protection des espèces menacées. 

1,3 millions d’€ par an pour des actions en faveur de la biodiversité et des territoires !

La Présidente de Région a confirmé une enveloppe de 1,3 millions d’euros par an, dédiée à amplifier la contribution des chasseurs et des pêcheurs concernant :

  • L’aménagement et la valorisation des territoires à travers le développement de la pratique de la chasse et de la pêche durables,
  • La préservation des milieux naturels et la protection de l’environnement,
  • L’expertise sur les milieux humides et naturels et les espèces de faune sauvage,
  • La formation et sensibilisation du grand public à l’environnement et à la nature.

Pour les Jeunes : pouvoir d'achat, transports scolaires...

Pour les Jeunes : pouvoir d'achat, transports scolaires, travaux dans les lycées, alimentation et environnement...

Carole Delga : « En Occitanie, nous croyons en nos jeunes et leur donnons les meilleures chances de réussite et d'épanouissement  »

Pouvoir d'achat, transports scolaires, travaux dans les lycées, alimentation et environnement... Carole Delga, présidente de la Région, a présenté ce matin au lycée Champollion de Lattes, l'ensemble des actions régionales destinées aux plus de 500 000 jeunes qui font leur rentrée cette année en Occitanie.

« En Occitanie, nous faisons le choix d'être utile à tous et toutes en cette période de rentrée et de faciliter le quotidien. Nous agissons avec nos dispositifs là où se portent concrètement les besoins de nos concitoyen.ne.s, tout en visant un objectif clair : une éducation et une formation de qualité et de proximité », a notamment déclaré Carole Delga.

http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2984/_ANT2366.jpg

« Etre utile, c'est soutenir le pouvoir d'achat des familles en leur faisant faire des économies tout en leur simplifiant la vie avec la Carte Jeune Région. Cela représente 400 € d'aides de la Région en moyenne et par jeune. Près de 231 000 lycéen.nes ont ainsi gratuitement accès aux manuels scolaires, près de 159 000 1ers équipements seront remis aux lycéen.nes et apprenti.es sans frais, plus de 58 000 jeunes se verront remettre un ordinateur gratuitement et tous recevront une aide à la lecture de 20 € et 15 € pour la pratique sportive. Nouveauté de cette rentrée, l'accès au transport scolaire sera gratuit pour les élèves internes et tous nos jeunes pourront accéder au transport scolaire par train au même prix que le transport par car. » 

La présidente de Région est revenue sur l'engagement de la Région aux côtés des jeunes d'Occitanie sur les questions de l'alimentation et du climat, à travers plusieurs nouvelles actions qui seront lancées cette année : la plantation de 230 000 arbres, soit un pour chaque lycéen.ne que compte la région, le budget participatif citoyen « Ma solution pour le climat » ou encore un grand concours de cuisine régional dédié aux jeunes de 15 à 25 ans.

Carole Delga a également rappelé les investissements de la Région pour favoriser l'accès des jeunes à l'éducation et à l'enseignement supérieur sur tous les territoires, en particulier ceux éloignés des métropoles, avec la construction de nouveaux lycées et l'ouverture cette année des 3 premiers « Campus connectés » d'Occitanie.

« Je n'oublie pas le combat pour l'égalité entre les femmes et les hommes, que nous portons avec le dispositif "Génération Egalité" et qui permettra cette année encore à plus de 35 000  jeunes de suivre des séances d'information sur des sujets majeurs comme l'égalité professionnelle, les violences sexistes, ou encore la contraception. » 

Carole Delga a profité de sa venue dans le lycée Champollion  à Lattes pour aller à la rencontre des élèves et des équipes pédagogiques de l'établissement. Elle a notamment échangé avec la section Bac Pro photographie et celle d'imprimerie « Réalisation de Produits Imprimés et Multimédias », unique en Occitanie. La présidente de Région a achevé sa visite par un repas pris au milieu des élèves dans la restauration scolaire du lycée, actuellement en cours de restructuration, et pour laquelle la Région investit 4M€.

Les meilleures chances de réussite et d'épanouissement pour les Jeunes

Carole Delga : « En Occitanie, nous croyons en nos jeunes et leur donnons les meilleures chances de réussite et d'épanouissement »

Pouvoir d'achat, transports scolaires, travaux dans les lycées, alimentation et environnement... Carole Delga, présidente de la Région, a présenté ce matin à Toulouse l'ensemble des actions régionales destinées aux plus de 500 000 jeunes qui font leur rentrée cette année en Occitanie.

http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2984/IMG_2311.jpg

« En Occitanie, nous faisons le choix d'être utile à tous et toutes en cette période de rentrée et de faciliter le quotidien. Nous agissons avec nos dispositifs là où se portent concrètement les besoins de nos concitoyen.ne.s, tout en visant un objectif clair : une éducation et une formation de qualité et de proximité », a notamment déclaré Carole Delga.

« Etre utile, c'est soutenir le pouvoir d'achat des familles en leur faisant faire des économies tout en leur simplifiant la vie avec la Carte Jeune Région. Cela représente 400 € d'aides de la Région en moyenne et par jeune. Près de 231 000 lycéen.nes ont ainsi gratuitement accès aux manuels scolaires, près de 159 000 1ers équipements seront remis aux lycéen.nes et apprenti.es sans frais, plus de 58 000 jeunes se verront remettre un ordinateur gratuitement et tous recevront une aide à la lecture de 20 € et 15 € pour la pratique sportive. Nouveauté de cette rentrée, l'accès au transport scolaire sera gratuit pour les élèves internes et tous nos jeunes pourront accéder au transport scolaire par train au même prix que le transport par car. » 

La présidente de Région est revenue sur l'engagement de la Région aux côtés des jeunes d'Occitanie sur les questions de l'alimentation et du climat, à travers plusieurs nouvelles actions qui seront lancées cette année : la plantation de 230 000 arbres, soit un pour chaque lycéen.ne que compte la région, le budget participatif citoyen « Ma solution pour le climat » ou encore un grand concours de cuisine régional dédié aux jeunes de 15 à 25 ans.

Carole Delga a également rappelé les investissements de la Région pour favoriser l'accès des jeunes à l'éducation et à l'enseignement supérieur sur tous les territoires, en particulier ceux éloignés des métropoles, avec la construction de nouveaux lycées et l'ouverture cette année des 3 premiers « Campus connectés » d'Occitanie.

« Je n'oublie pas le combat pour l'égalité entre les femmes et les hommes, que nous portons avec le dispositif "Génération Egalité" et qui permettra cette année encore à plus de 1 500 jeunes de suivre des séances d'information sur des sujets majeurs comme l'égalité professionnelle, les violences sexistes, ou encore la contraception. »

La Région s’engage pour les jeunes d’Occitanie

Pouvoir d’achat, environnement, alimentation, transports… La Région se mobilise pour donner à tous les jeunes d’Occitanie les moyens de réussir et de s’épanouir. 

JPEG - 441.3 ko

Plus de 500 000 jeunes d’Occitanie font leur rentrée aujourd’hui ! La Région est à leurs côtés avec l’ensemble de la communauté éducative pour les aider à gravir l’escalier de la réussite.

Le sésame « Carte Jeune Région »

Réaliser une économie de 400€ par an en moyenne grâce à un support numérique rassemblant toutes les aides régionales pour les jeunes ? C’est possible grâce à la Carte Jeune Région. Elle accompagne les lycéens et les apprentis tout au long de leur parcours et leur permet également d’accéder à leur établissement, à la restauration scolaire ainsi qu’à des évènements culturels et sportifs. La Carte Jeune Région permet de bénéficier entre autres :

  • d’une aide à l’acquisition ou du don d’un ordinateur portable (loRdi),
  • du prêt des manuels scolaires,
  • de la distribution des premiers équipements professionnels,
  • d’aides pour la lecture et le sport
92% des élèves sont satisfaits de loRdi [1]

Une offre harmonisée des transports scolaires

Depuis le 1er janvier 2018, la Région organise le transport scolaire de 180 000 élèves. Plusieurs mesures seront mises en place à la rentrée 2019, parmi lesquelles :

  • L’inscription facilitée et la prise en charge intégrale des abonnements scolaires à bord des trains du réseau liO : avec la carte de transport liO les élèves bénéficient d’un sésame unique leur garantissant un accès aux deux modes de transport et une prise en charge des surcoûts liés à l’accès au train.

JPEG - 1.1 Mo

  • Une meilleure prise en charge des déplacements interdépartementaux en Occitanie : la Région harmonise ses dispositifs grâce à la carte de transport liO. Elle s’engage par ailleurs à faciliter autant que possible les correspondances train/bus.
  • Nouveauté de cette rentrée :la gratuité totale des transports scolaires pour les élèves internes, 10 000 jeunes sont concernés.

Guide de l’Apprentissage 2019 en Occitanie

La Région est là pour aider concrètement les jeunes à trouver une formation qui débouchera sur un emploi. C’est dans cet esprit de proximité, pour répondre aux besoins de chacun, que seront bientôt inaugurées les Maisons de l’Orientation à Montpellier et Toulouse. 

Dès le début de mon mandat, j’ai fait de l’apprentissage une de mes priorités car c’est une porte d’entrée vers l’emploi. L’apprentissage ouvre à une multitude de métiers et garantit un diplôme, une rémunération et une expérience professionnelle qui constituent autant d’atouts pour une insertion réussie dans le monde du travail. En effet, 7 apprentis sur 10 trouvent un emploi dans les 6 mois qui suivent leur formation.

La Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée s’est donc engagée dès 2017 avec le plan régional de développement de l’apprentissage, élaboré en concertation avec l’ensemble des acteurs. Ce plan ambitieux s’est fixé pour objectifs de faire de l’apprentissage une voie de formation d’excellence et d’atteindre 40 000 apprentis d’ici 2022, avec une augmentation annuelle de +3,3 % d’ apprentis. Et c’est un formidable succès puisqu’au 1er janvier 2019, la Région compte 38 364 apprentis, soit une augmentation de + 5,2% par rapport à 2018.

À la rentrée 2018, ce sont plus de 150 nouvelles formations en apprentissage qui ont été créées. En amenant l’offre de formation au plus près des territoires, nous travaillons à construire une égalité des chances pour tous les jeunes d’Occitanie. Nous avons ainsi adapté notre offre de formation aux besoins en compétences de nos entreprises et aux spécificités de nos 18 bassins d’emplois. La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, effective au 1er janvier 2020, vient profondément bouleverser le mode de gouvernance et de pilotage de l’apprentissage. Elle retire aux Régions leur rôle de chef de file dans ce secteur.

Ainsi, la rentrée 2019 sera la dernière où la Région assurera la compétence pleine et entière dans le domaine de l’apprentissage. Malgré cette réforme, je reste convaincue qu’une politique de l’apprentissage conçue au plus près des attentes du terrain et en concertation avec les acteurs économiques est essentielle. Car répondre aux besoins des habitants, c’est cela notre mission. Et l’une des difficultés que rencontrent les jeunes, c’est l’orientation. C’est pourquoi la Région va accentuer son rôle dans l’orientation.

Aujourd’hui, le marché du travail connaît de profondes mutations qu’il est parfois difficile d’appréhender et qui sont bien souvent anxiogènes. Le Service Public Régional de l’Orientation est là pour accompagner ces jeunes en les rassurant sur leur avenir, en leur donnant confiance, en les aidant à trouver une formation qui débouchera sur un emploi. C’est dans cet esprit de proximité, pour répondre aux besoins de chacun, que, bientôt à Montpellier et Toulouse, seront inaugurées les Maisons de l’Orientation.

Je souhaite que ce guide vous apporte toutes les informations utiles pour trouver votre formation. La Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée croit en vous, elle est à vos côtés ! »

Carole Delga

Conférences de presse de rentrée scolaire de Carole Delga Mardi 3 et jeudi 5 septembre 2019

A l'occasion de la rentrée scolaire 2019-2020, la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga, tiendra deux conférences de presse les mardi 3 et jeudi 5 septembre, respectivement à l'Hôtel de Région à Toulouse et au lycée Champollion de Lattes.

« En Occitanie, nous faisons le choix d'être utile à toute.s en cette période de rentrée et de faciliter le quotidien des jeunes et de leur famille. Nous agissons avec nos dispositifs là où se portent concrètement les besoins de nos concitoyen.ne.s tout en visant un objectif clair : une éducation et une formation de qualité et de proximité », a déclaré Carole Delga à quelques jours de la rentrée.

La Région Occitanie a placé l'éducation et la formation au cœur de son action avec l'objectif de répondre aux besoins des jeunes et de leur famille. Elle le prouve cette année encore en renforçant ses aides et ses interventions pour offrir aux lycéen.ne.s et apprenti.es des conditions d'enseignement optimales et soutenir leur pouvoir d'achat.

A l'occasion de ces deux conférences de presse, Carole Delga présentera les aides régionales au pouvoir d'achat, les chantiers en cours et à venir sur l'ensemble du territoire mais aussi les ambitions en faveur de l'alimentation et de la préservation de l'environnement.  

Programme :

Mardi 3 septembre, 9h30 (accueil à 9h15) : Conférence de presse à l'Hôtel de Région à Toulouse

Jeudi 5 septembre, 11h (accueil à 10h45) : Conférence de presse au lycée Champollion de Lattes, suivie d'une déambulation dans l'établissement et d'un déjeuner avec les élèves..

Retour de la rougeole en Occitanie

Stop à la rougeole en Occitanie
Depuis plusieurs mois, le nombre de cas de rougeole augmente en Occitanie. Face à cette situation, l’Agence Régionale de Santé rappelle que le meilleur moyen de se protéger et de limiter la propagation du virus, est de se faire vacciner !

Stop à la rougeole en Occitanie

Depuis le début de l’année 2019, plus de 600 cas de rougeole ont été déclarés à l’ARS Occitanie. Les enfants de moins de 1 ans ne pouvant pas bénéficier de la protection vaccinale sont les plus touchés.

12 des 13 départements d'Occitanie sont concernés. Parmi eux, 4 départements sont principalement touchés : la Haute-Garonne, l’Aude, l’Ariège et les Pyrénées-Orientales.

(Source : Agence nationale de santé publique/Santé publique France - 24/07/2019).

UNE MALADIE À PRENDRE AU SÉRIEUX

Souvent considérée à tort comme bénigne, la rougeole n’est pas qu’une maladie de l’enfance, elle concerne aussi les adolescents et les jeunes adultes et peut entraîner de graves complications (pneumonies, encéphalites...) et parfois des hospitalisations.

Symptomes

Même dans sa forme simple la rougeole est une maladie à prendre au sérieux. Les symptômes peuvent commencer à tout moment de 7 à 18 jours après avoir été en contact avec la personne atteinte de rougeole. Au début la rougeole ressemble à un rhume. Une toux, une fièvre supérieure à 38,5°C, le nez qui coule et des yeux rouges-larmoyants sont courants.

Quelques jours plus tard, des boutons rouges apparaissent sur le visage, puis se répandent sur le reste du corps.Le malade est contagieux 5 jours avant et 5 jours après l'apparition des boutons. 

FACE À LA ROUGEOLE, SUIS-JE PROTÉGÉ(E) ?

Seuls les symptômes de la rougeole peuvent être traités. Pour être protégé efficacement, une seule solution : la vaccination.

Le vaccin rougeole-oreillons-rubéole (ROR) est recommandé dès l'âge de un an, mais aussi chez les adultes nés après 1980.

Les professionnels de santé, les professionnels de la petite enfance et les enseignants sont également fortement incités à vérifier leur statut vaccinal. Se vacciner c’est aussi protéger les plus fragiles qui ne peuvent pas être vaccinés : nourrissons de moins de 6 mois, femmes enceintes, personnes immunodéprimées …

Vaccination rougeole

QUE FAIRE EN CAS DE CONTACT AVEC UNE PERSONNE ATTEINTE DE LA ROUGEOLE ?

La rougeole est 10 fois plus contagieuse que la grippe. Elle se transmet très facilement d’une personne à l’autre, par l'air lors de toux, éternuements, mouchage, ou par contact avec des objets contaminés (jouets, mouchoirs, …). Elle peut entraîner de graves complications (pneumopathie, encéphalites…) et des hospitalisations. En cas de contact avec une personne atteinte de la rougeole, Il est important de s’adresser rapidement à son médecin traitant. Celui-ci vérifiera si vous avez eu la rougeole ou si vous avez été vacciné(e). Si besoin, une mise à jour de votre vaccination pourra vous être prescrite. Si cette mise à jour est réalisée dans les 72h qui suivent le contact, elle peut parfois éviter la survenue de la maladie chez les personnes non-immunisées.

Pour en savoir plus sur les bons réflexes à adopter >> téléchargez le dépliant

Tous supporters à l’EuroVolley 2019

Avis à tous les amateurs de beau jeu : 15 matchs de l’EuroVolley masculin - dont ceux de l’équipe de France - se disputeront du 12 au 18 septembre à la Sud de France Arena, près de Montpellier. Une belle opportunité offerte à la Région pour afficher sa stratégie « Occitanie Olympique 2024 ».

L'équipe de France en stage au CREPS en vue de l'EuroVolley, Juillet 2019.

L’équipe de France en stage au CREPS en vue de l’EuroVolley, Juillet 2019.

Services canons et smashs surpuissants en vue ! Montpellier sera l’une des villes hôtes en France, avec Paris et Nantes, du Championnat d’Europe de volley masculin. La Sud de France Arena (propriété de la Région) recevra les 15 matchs de la poule A - celle de l’équipe de France -, du 12 au 18 septembre. Championne d’Europe 2015, la France affrontera la Bulgarie, la Grèce, l’Italie, le Portugal et la Roumanie.

L’accueil de la compétition à 24 pays met en valeur le dynamisme du volley occitan, fort de 113 clubs dont 4 des 14 clubs de « Pro A » (Toulouse, Montpellier, Sète et Narbonne). En outre, les CREPS de Montpellier (avec le Centre National du Volley-Ball) et de Toulouse (avec l’Institut Féminin du Volley-Ball) sont les bases des « pôles France ». La réception de l’EuroVolley illustre aussi l’ambition du plan « Occitanie Olympique 2024 », lancée en février 2018, avec lequel la Région veut fédérer le mouvement sportif d’Occitanie en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

« Avec Occitanie Olympique 2024, nous mettons toutes les chances de notre côté pour que la Région soit identifiée comme pilote pour l’accueil de stages d’entraînement et de grandes manifestations sportives nationales et internationales. Nous construisons cette dynamique au plus près des territoires, avec les clubs sportifs de tous niveaux » , affirme Carole Delga.

Durant une semaine à Montpellier, l’EuroVolley 2019 va démontrer la capacité de l’Occitanie à accueillir de grands événements, tandis que le CREPS de Montpellier recevra les entraînements des équipes en compétition. De quoi inciter les délégations présentes à revenir pour des stages préparatoires, ou à s’intéresser aux ressources uniques du CREPS à Font-Romeu, dans les Pyrénées-Orientales. Depuis 50 ans, le centre national d’entraînement en altitude est un contributeur majeur des performances olympiques et internationales.

POLITIQUE RÉGIONALE DU SPORT : PLUS 30 % EN UN AN

Partenaire majeur de l’EuroVolley 2019 avec une subvention de 300 000 €, la Région soutient les principales manifestations sportives en Occitanie. Ces dernières font rayonner la région, participent à son animation, favorisent l’accès aux pratiques sportives pour tous et développent la vie associative et la cohésion sociale (un quart des Occitans est licencié d’un club sportif). Elle aide les clubs, finance des équipements, favorise le handisport et le sport scolaire. La Région a augmenté son budget pour le sport de 31% en un an : il atteint 30,4 M€ en 2019.

Quand se former rime avec proximité

La Région Occitanie crée des espaces pour permettre aux demandeurs d’emploi de se former près de chez eux. Ces 32 tiers-lieux e-formation permettent d’accéder à 77 formations différentes.

JPEG - 819.1 ko

La Région Occitanie a mis en place début 2019 un réseau de tiers-lieux e-formation afin de permettre aux demandeurs d’emploi éloignés des grandes villes de bénéficier d’une formation à distance de qualité. Désormais, 32 espaces répartis dans toute l’Occitanie, leur permettent d’accéder à un équipement informatique adapté et un accompagnement technique. Dispensées par des professionnels, les 77 formations permettent de se former sur différents métiers et d’obtenir des certifications reconnues. Parmi les filières représentées, on peut notamment citer le bâtiment et les travaux publics, le numérique, le sanitaire et social ou encore le tourisme…

Une pédagogie interactive, collaborative et personnalisée

Les tiers-lieux e-formation mettent à disposition des stagiaires des équipements informatiques spécifiques, une connexion internet de qualité et une assistance en cas de problème technique. Ces structures permettent ainsi aux participants d’une même formation de la suivre en simultané depuis plusieurs sites. Outre ces séances de tutorat à distance, les stagiaires alternent avec de l’autoformation, des séances en cours collectif au sein de l’organisme de formation et des stages en entreprise.

Des formations financées à 100%

En adaptant son offre de formation aux réalités et spécificités de son territoire, la Région Occitanie permet à 2200 demandeurs d’emploi de se former gratuitement au plus près de chez eux. Ainsi, la Région prend en charge la totalité des frais pédagogiques pour près de 5 M€ par an ainsi que le financement des tiers-lieux e-formation représentant environ 630 000 €. Elle poursuit ainsi son impulsion en matière de pédagogies innovantes grâce au numérique, en misant sur la qualité et l’accompagnement à distance.

LES TIERS-LIEUX E-FORMATION EN CHIFFRES

  • 147 sessions de formations proposées sur le territoire régional
  • 77 formations différentes
  • près de 2200 places proposées
  • 32 tiers-lieux e-formation
Cartographies des tiers-lieux e-formation | Sept. 2019
Cartographies des tiers-lieux e-formation | Sept. 2019

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie