Deux rendez-vous avec l'œuvre de Vincent Bioulès

Jeudi 13 juin à 20h30, rendez-vous avec Vincent Bioulès, artiste peintre

Le Service Culturel propose dans le cadre du cycle "rencontres avec des personnes remarquables", un nouveau rendez-vous avec cette fois-ci Vincent Bioulès, artiste peintre, salle de la Bergerie, à côté de la médiathèque.

Rencontre « sur le vif » avec un peintre montpelliérain,que le Musée Fabre va honorer cet été d’une exposition rétrospective. Né en 1938, il s’engagera très tôt dans l’art contemporain, en particulier avec le groupe Supports/Surfaces dont il sera un des animateurs.
Il reviendra ensuite de l’abstraction au figuratif, par le portrait et le paysage. Il enseignera aux Beaux-Arts de Nîmes, Montpellier et Paris.

Comme à l’accoutumée, une rencontre avec une belle personnalité, diaporama de l’oeuvre à l’appui.
Réservation auprès de l’accueil : 04 67 16 19 13 

Jeudi 20 juin à 19h, présentation par Amélie Belin, guide-conférencière, de l’exposition « Vincent Bioulès – Chemins de traverse » qui se tiendra du 15 juin au 6 octobre au Musée Fabre de Montpellier.

Entrée libre, médiathèque, salle d’animation à l’étage.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes