L'Italie a joué à se faire peur lors de son entrée en lice à l'Euro 2024.

 

Selon Orange Sports :Stade, Football, Pelouse, Sports

L'Italie a joué à se faire peur lors de son entrée en lice à l'Euro 2024. Elle a encaissé le but le plus rapide du tournoi avant toutefois de prendre le meilleur sur l'Albanie dans le groupe B (2-1).


Comment se remet-on d'une immense bourde d'entrée de tournoi ? L'Italie a répondu à la question de manière très simple samedi soir : avec beaucoup d'envie.  La Squadra, pourtant, n'avait pas prévu de se compliquer autant la tâche pour son premier match de l'Euro 2024. Une mauvaise touche de Di Marco, un coup de canon de Bajrami et les tenants du titre étaient déjà menés après... 22 secondes de jeu, encaissant de fait le plus rapide de l'histoire de la compétition (0-1, 1ere).

Loin d'être abattus, ou même sonnés, les hommes de Spalletti ont affiché audace et technique collective pour renverser rapidement la rencontre. Et quinze minutes plus tard, l'Italie était déjà devant. Après un premier raté de Pellegrini, seul face au but (3ème), c'est Bastoni qui a remis les siens sur les bons rails. Le stoppeur de l'Inter Milan a marqué d'une belle tête sur corner (1-1, 10eme), cinq minutes avant cette frappe somptueuse de Barella à l'entrée de la surface (2-1, 16eme).

Merci Donnarumma................. Aller plus loin : https://sports.orange.fr/football/euro/match/italie-albanie-apres-match-SPEF1D0f8t14lE.html

La première grande affiche de l'Euro 2024 a tourné à l'avantage de l'Espagne. Impitoyable, la Roja a terrassé la Croatie 3-0.

 


Ce premier choc de l'Euro 2024 aura mis du temps à réellement prendre forme. La première demi-heure a en effet été assez ennuyeuse au Stade Olympique de Berlin avec deux équipes attentistes qui privilégiaient souvent la passe en retrait plutôt que la prise de risque offensive. La rencontre s'est finalement décantée peu avant la demi-heure de jeu avec l'ouverture du score de Morata (29ème), bien lancé plein axe par Fabian Ruiz au milieu d'une défense apathique. Dans la foulée, la Roja a doublé la mise grâce à un joli but de Fabian Ruiz (32ème). Décalé par Pedri à l'entrée de la surface, le milieu de terrain du PSG a crocheté un adversaire, avant de conclure d'un tir croisé du gauche. Cet avantage en faveur de l'Espagne a réveillé les Croates qui ont tenté de réagir en fin de première période. Brozovic a notamment mis en difficulté Unai Simon sur un tir à ras de terre, sans que Majer n'en profite au moment de reprendre le ballon dans un angle fermé (34ème). Gvardiol, d'une reprise croisée au second poteau, a également été proche de réduire l'écart, mais sa tentative a échoué de peu à côté (42ème). Les hommes de Luis de la Fuente ont finalement réussi à prendre un avantage plus conséquent avant le retour des vestiaires. Après un corner, Yamal a adressé un centre parfait dans le dos de la défense croate dont a profité Carvajal pour marquer en arrivant lancé (45ème+2).

Lire sur Orange Sports : https://sports.orange.fr/football/euro/match/espagne-croatie-apres-match-SPEF1D0f8t14lD.html

 

Espagne, Espagnol, Drapeau, De Campagne

P.E.F 2023 – 2024 : Le lauréat régional connu

 

Participer au Programme Éducatif Fédéral, c’est initier des actions éducatives pour ses membres. Un club engagé partage cette vision et met en avant les bienfaits éducatifs du football auprès de ses licenciés.

 

Pour acter son engagement dans le PEF, il faut donc mettre en place et valoriser à minima une action éducative au cours de la saison. Les clubs peuvent se rapprocher d’associations externes pour être accompagné dans leur engagement. La FFF met à disposition des ressources éducatives et pédagogiques pour mettre en place des actions autour des 6 thématiques du PEF. Pour coordonner toutes ces ressources, la FFF préconise la nomination d’un Référent PEF au sein des clubs engagés.

La FFF a lancé lors de la saison 2020/2021 le Challenge National PEF. Ce dispositif est ouvert à tous les clubs faisant partie du Programme Educatif Fédéral. L’objectif est de valoriser l’implication dans le PEF.

Mettre en valeur son engagement est crucial pour donner de la visibilité aux valeurs des clubs. Participer à ce challenge permet aux clubs de promouvoir leur philosophie et d’améliorer leur image. Les licenciés, leurs familles, ainsi que les partenaires privés et institutionnels seront réellement intéressés par les actions mises en œuvre par les clubs.

Pour cette nouvelle édition, la Ligue de Football d’Occitanie avec le soutien de Jean Lavaudélu au comité de direction de la LFO, souhaite remercier l’ensemble des clubs pour leur engagement dans le cadre du concours régional du Programme Educatif Fédéral.

  • ALBI MARSAC
  • EAUNES LABARTHE
  • ENT PERRIER VERGEZE
  • ENT ST JEAN DE FALGA
  • JACOU CLAPIERS FA
  • LATOUR BAS ELNE

Félicitations à l’ensemble des clubs pour la qualité des actions éducatives réalisées, elles ont été très appréciées par les membres du jury composé, d’élus et de cadres techniques.

Les critères d’originalité, du nombre de thèmes du Programme Educatif Fédéral utilisés, la qualité de la vidéo et l’investissement des acteurs du club ont été pris en compte.

Un grand bravo à l’entente Perrier VERGEZE (district du Gard/Lozère) qui représentera la région à Clairefontaine le 28 et 29 juin 2024 avec une délégation de 12 joueurs U11 et 2 adultes dans le cadre de la finale du Challenge National.

Retrouver le site du P.E.F ainsi que les différentes thématiques et fiches à disposition pour les clubs.

Fabien OZUBKO, référent P.E.F

CTR Coordonnateur du DAP pour la Ligue de Football d’Occitanie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bleus : Mbappé et le statut de favori

 

Selon Orange SportsStade, Football, Pelouse, Sports

Kylian Mbappé, le capitaine des Bleus, s'est confié au sujet du statut de favori de l'équipe de France à l'Euro. Une situation qu'il assume complètement.

Prétendant à une nouvelle couronne européenne après 1972, 1980 et 1996, l'Allemagne a débuté en fanfare l'Euro 2024 en écrabouillant l'Ecosse (5-1), vendredi soir à Munich. A domicile, la Mannschaft, en verve ces derniers temps après une période très difficile, a fait honneur à son statut de favori, emmenée par Julian Nagelsmann, son sélectionneur de 36 ans, et ses jeunes pousses comme Florian Wirtz et Jamal Musiala, les deux premiers buteurs face aux Ecossais. L'Angleterre fait également partie des favoris comme par exemple le Portugal et la France.

Mbappé : « Le foot, ce n'est pas du papier »............ Aller plus loin : https://sports.orange.fr/football/euro/equipe-de-france/article/bleus-mbappe-et-le-statut-de-favori-CNT000002eaoia.html

24 Heures du Mans : Une 92e édition indécise ?

 

Selon Orange Sports :

Ferrari, Auto, Des Modèles

Alors que Porsche apparaît comme le favori des 24 Heures du Mans chez les Hypercars, Ferrari et Toyota sont en embuscade, tout comme Cadillac, avec le Manceau Sébastien Bourdais.

"Porsche semble au-dessus du lot, mais ce n'est pas une surprise." A l'aube d'une 92e édition des 24 Heures du Mans qui s'annonce particulièrement passionnante, et dont le départ va être donné par Zinedine Zidane samedi à 16h, Porsche, en tête du championnat du monde d'endurance, est favori dans la catégorie reine des Hypercars. C'est d'ailleurs le Français Kévin Estre, déjà vainqueur au Qatar début mars, qui partira en pole position sur sa Porsche 963, qu'il partage avec l'Allemand André Lotterer et le Belge Laurens Vanthoor. "Pas une surprise" donc pour David Floury, le directeur technique de Toyota, une équipe lauréate de 2018 à 2022 mais qui ne s'élancera qu'en 11e position avec Sébastien Buemi, vainqueur à quatre reprises au Mans, où son coéquipier Mike Conway, qui s'est imposé lors de la deuxième étape du championnat à Imola, est absent après une chute à vélo.

Ferrari "pas l'équipe à battre"

Aller plus loin : https://sports.orange.fr/plus-de-sport/auto-moto/article/24-heures-du-mans-une-92e-edition-indecise-exclu-CNT000002ealE3.html

Toutes Foot : Les lauréats régionaux 2023-2024

 

 

 

La FFF a lancé la saison dernière le dispositif Toutes Foot, un dispositif fédéral visant à développer la pratique féminine, renforcer la place des femmes dans le football et dynamiser le projet club dans toutes ses dimensions. Ce programme est basé sur un appel à projets qui accompagne les clubs amateurs, districts et ligues dans leurs initiatives. Suite au jury régional et après validation du comité directeur, les lauréats sont connus.

Ouvert à tous et toutes, le football peut et doit encore viser plus haut dans l’accueil d’un public féminin, l’accessibilité à des fonctions d’encadrement et à des postes à responsabilité. La loi sport, dont l’une des mesures vise à instaurer la parité au sein des instances à l’horizon 2024-2028, constitue l’un des défis majeurs.

Après la Semaine du football féminin et Mesdames, franchissez la barrière qui ont laissé un bel héritage, ce nouveau programme « Toutes Foot » vise à soutenir la mobilisation des clubs, des districts et des ligues en faveur de l’intégration des jeunes filles et femmes dans les projet-clubs (dirigeantes, éducatrices, arbitres, déléguées, joueuses). Tous les clubs engagés dans ce dispositif sous forme d’appel à projets ont reçu un bon d’achat Nike et les meilleurs d’entre eux seront récompensés lors de la Cérémonie des Trophées qui réunira au CNF Clairefontaine les lauréats « Toutes Foot » et « Sensationnelles » (en savoir plus) les 29 et 30 juin 2024. 

Pour cette deuxième édition du dispositif fédéral, la Ligue de Football d’Occitanie a reçu plus de 60 dossiers de clubs issus des jurys départementaux. La Ligue de Football d’Occitanie avec le soutien de Chantal Deloge et Laetitia Chaleil, élues au comité de direction de la LFO, souhaitent féliciter et remercier l’ensemble des clubs pour leur engagement dans le cadre de ce dispositif. 

Les projets ont été très appréciés par les membres du jury composé, d’élus et de cadres techniques. Parmi eux, 3 clubs ont été désignés lauréats régionaux par le jury, les voici :

  • STADE BEAUCAIROIS FC 
  • PI VENDARGUES 
  • FONTENILLES FC

Les 3 clubs seront invités à la cérémonie des Trophées à Clairefontaine les 29 et 30 juin, avec la possibilité être récompensé lors du jury national (3 clubs seront récompensés par la FFF sur les 36 lauréats invités).

Rappel de la valorisation prévue pour le dispositif :

  • 300 euros en bon d’achat sur la plateforme NIKE pour chaque club ayant participé au dispositif
  • + 500 euros en bon d’achat sur la plateforme NIKE pour les clubs lauréats départementaux
  • + 800 euros en bon d’achat sur la plateforme NIKE pour les 3 clubs lauréats régionaux.

 

L'Allemagne a idéalement réussi son entrée en lice à l'Euro 2024 se tenant chez elle.

 

L'Allemagne a idéalement réussi son entrée en lice à l'Euro 2024 se tenant chez elle. L'Ecosse a volé en éclats face à la force de frappe des hommes de Julian Nagelsmann (5-1).

Selon Orange SportFootball, Le Football, Sport, Balle

  • Après-match- Euro 2024 : L'Allemagne torpille l'Ecosse en ouverture !


Quel visage arborera l'Allemagne lors de "son" Euro ? Décevante lors des trois dernières compétitions internationales, son sélectionneur changé il y a à peine neuf mois, une équipe en pleine reconstruction, la Mannschaft a au moins répondu à une partie de la question vendredi soir : elle a faim. Largement dominatrice de l'Ecosse (5-1), lors d'une rencontre à sens unique, l'équipe de Julian Nagelsmann a par moments affiché des allures de favorite du tournoi.
Il faudra bien sûr attendre d'autres rencontres pour tirer de telles conclusions, et notamment face à des équipes moins inoffensives que celle de Steve Clarke, mais le match d'ouverture de cette coupe d'Europe 2024 est déjà une grande réussite pour la nation hôte. Du jeu, du style, des buts, de la solidité,... les coéquipiers de Manuel Neuer ont passé une soirée quasi-parfaite en cette fin de semaine, si l'on excepte ce but gag inscrit contre son camp par Antonio Rüdiger (4-1, 87ème, c.s.c.) pour ce qui constitua l'unique "occasion" écossaise de la partie.

Atelier frappes ce vendredi Lire sur Orange Sports : https://sports.orange.fr/football/euro/match/allemagne-ecosse-apres-match-SPEF1D0f8s14lx.html

Paris 2024 : Benzema ne sera pas de l'aventure

 

Selon Orange Sports :Public, Le Football, Stade

Non-retenu par Thierry Henry dans la pré-liste pour le tournoi de football de Paris 2024 (24 juillet-9 août), Karim Benzema aurait pu prétendre à une intégration dans la liste définitive en tant que troisième élément de plus de 23 ans. Toutefois, il n'en sera rien, selon L'Equipe.

Karim Benzema ne devrait plus porter le maillot de l'équipe de France. Retraité international depuis la fin de la Coupe du monde au Qatar, l'attaquant d'Al-Ittihad avait ouvert la porte à une participation au tournoi de football masculin de Paris 2024, en mars dernier. "Bien sûr, ça pourrait être top", avait-il assuré à La chaîne L'Equipe. Depuis, la pré-liste de Thierry Henry a été dévoilée, et modifiée suite aux refus de certains clubs de libérer leurs joueurs pour le tournoi qui se déroulera hors des dates Fifa. Lucas Chevalier (LOSC), Bafodé Diakité (LOSC), Lenny Yoro (LOSC), Bradley Barcola (PSG), Warren Zaïre-Emery (PSG) et enfin Mathys Tel (Bayern Munich) n'en seront pas, et Rayan Cherki, Chrislain Matsima et Andy Diouf ont finalement été appelés.

Henry n'a pas donné suite puis écarté la piste Benzema.................

Aller plus loin : https://sports.orange.fr/football/euro/equipe-de-france/article/paris-2024-benzema-ne-sera-pas-de-l-aventure-CNT000002ea0Rw.html

Kylian Mbappé élogieux envers Olivier Giroud

 

 Dans une interview accordée au média Ouest-France, l’attaquant de l’Equipe de France, Kylian Mbappé a été invité à dire un petit mot sur chacun de ses coéquipiers présents à l’Euro 2024. L’ancien parisien a notamment fait des louanges concernant Olivier Giroud.

« Une Légende. À 37 ans, il est toujours là. Il ne lâche pas. Il n’a jamais rien lâché, de toute façon. Il est toujours venu arracher ce qui lui était dû. Je n’ai que du respect pour Oliv’. Tant qu’il est meilleur buteur de notre sélection, il faut le rappeler, parler de lui, et non de ceux qui sont susceptibles de le rattraper. À nous de lui faire honneur. »

Laurent Nicollin : “Apparemment, Canal+ veut tuer le football français”

 

Dans une interview accordée au quotidien sportif L’Équipe, le Président du Montpellier Hérault Sport Club et du syndicat Foot Unis, Laurent Nicollin a montré son agacement envers Canal+, qui refuse de discuter avec le football français pour l’acquisition des droits TV de la Ligue 1.

 « Apparemment, Canal+ veut tuer le football français. Soit. On prend note. Moi personnellement, je prends note. Si ce n’est pas le tuer, c’est au moins l’affaiblir et lui faire du mal. Peut-être qu’ils estiment qu’on leur a fait du mal. Mais dans la vie, quand on se sent lésés par quelque chose, on prend des rendez-vous on discute avec les gens. Moi, je suis juste le président d’un petit club et du syndicat, mais jamais monsieur Saada (le président de Canal+ ndlr) ne m’a contacté pour me dire quels reproches il a à nous faire. À un moment donné, il faut se mettre autour d’une table et discuter. C’est en discutant que l’on règle les problèmes, pas en mettant la tête sous l’eau de quelqu’un. Et je te sors quand j’ai envie de te sortir pour te laisser un peu respirer… Mais bon, on fera front. On a l’habitude. On se démerdera… C’est ça qu’ils veulent. Très bien.»

Euro 2024 : Les règlements en question

 

Selon Orange Sports

Découvrez les différents règlements mis en place lors de l'Euro 2024, avec notamment une innovation arbitrale.

Quel format ?Le Football, La Chemise, Arbitre

Organisé du 14 juin au 14 juillet en Allemagne, le championnat d'Europe va vivre sa troisième édition avec 24 équipes. Le format reste inchangé depuis l'Euro 2016, avec six groupes de quatre équipes. Les deux premiers sont automatiquement qualifiés pour les huitièmes de finale, tout comme les quatre meilleurs troisièmes. Les huitièmes auront lieu du 29 juin au 2 juillet, alors que les quarts de finale se dérouleront les 5 et 6 juillet. Les demies sont programmées les 9 et 10 juillet, et la finale le 14 juillet au stade olympique de Berlin, qui avait accueilli la finale de la Coupe du monde en 2006, remportée aux tirs au but par l'Italie face aux Bleus (1-1, 5-3 t.a.b.), qui avaient terminé à dix suite à l'expulsion de Zinedine Zidane pour son fameux coup de tête sur Marco Materazzi.Quelles règles pour les remplacements et les suspensions ?

Aller plus loin : https://sports.orange.fr/football/euro/article/euro-2024-les-reglements-en-question-exclu-CNT000002e9SYY.html