Espace : cinq questions sur les tempêtes solaires, qui doivent se multiplier au cours de l'année et pourraient avoir des conséquences sur Terre

 

Selon France Info

Le Soleil connaît des cycles d'activité d'environ onze ans, dont le pic est attendu entre fin 2024 et début 2025. Les particules qu'il éjecte à très haute vitesse lors de ses éruptions pourraient perturber le fonctionnement de nos satellites et nos infrastructures électriques.

Les habitants des zones polaires (et même ceux de latitudes moins extrêmes) vont en voir de toutes les couleurs. Les aurores boréales et australes vont se multiplier dans les mois qui viennent, car les éruptions solaires, qui sont à l'origine de ces spectacles nocturnes, vont être particulièrement nombreuses. Les tempêtes solaires sont liées à l'activité du Soleil, qui connaît des cycles de onze ans et se trouve en ce moment dansune phase de forte activité. L'Agence spatiale européenne (ESA) a rapporté, le 23 février, la survenue d'éruptions solaires les plus puissantes du cycle actuel.

Lepic est attendu vers la fin de l'année ou au début de la prochaine, précise Frédéric Pitout, astronome adjoint à l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie (Irap). D'ici là, l'activité va aller crescendo. Elle pourrait même avec des conséquences concrètes sur notre quotidien. Un phénomène qui soulève des interrogations auxquelles franceinfo apporte des réponses.

1 Quelle est l'origine des éruptions solaires ?.......................... Poursuivre : https://www.francetvinfo.fr/sciences/espace/espace-cinq-questions-sur-les-tempetes-solaires-qui-doivent-se-multiplier-au-cours-de-l-annee-et-pourraient-avoir-des-consequences-sur-terre_6393280.html

 

Éruption Solaire, Lumière Du Soleil

6ème édition du festival Sud de sciences

 

  • Du 29 novembre 2023 au 03 décembre 2023 

L’Université de Montpellier, les 5 organismes de recherche partenaires (CIRAD, CNRS, INRAE, INSERM, IRD), la Ville de Montpellier, le Réseau des Médiathèques et l’association Kimiyo s’associent pour proposer une nouvelle édition de Sud de sciences, du 29 novembre au 3 décembre 2023.
6ème édition du festival Sud de sciences

Ce festival du film scientifique illustre un engagement commun fort : celui de renforcer les relations science et société en proposant au plus grand nombre d’assister gratuitement à des projections de films scientifiques, suivies d’échanges avec des chercheur·e·s.

Cette 6ème édition affiche une riche programmation qui va rayonner dans trois médiathèques du réseau : Castries, Clapiers et Montpellier, où une séance est également prévue au Cinéma Nestor Burma.

Programmation grand public

Mercredi 29 novembre 2023 à 18h30

Médiathèque Albert Camus – 12 Avenue Albert Camus, 34830 Clapiers

Amazonie brésilienne, un autre regard
  • Réalisé par : Emilie ROZAND
  • Auteurs : René POCCARD-CHAPUIS / Mariegabrielle PIKETTY / Nathalie CIALDELLA / Emilie COUDEL / Jean-luc BATTINI / Emilie ROZAND
  • Production : Cirad Producteur / Galaxie Producteur
  • Année de production : 2022
  • Durée : 44 min
  • Intervenant : Marie-Gabrielle PIKETTY, chargée de recherches en économie, CIRAD

Jeudi 30 novembre 2023 à 18h30

Médiathèque Émile Zola – 218 Bd de l’Aéroport international, 34000 Montpellier

L’arbre qui cache la forêt, les défis de la reforestation
  • Réalisé par : Marianne CAZAUX
  • Conseillers scientifiques IRD : Maxime REJOU-MECHAIN, écologue, UMR AMAP / Robin DUPONNOIS, microbiologiste, LSTM
  • Production : © Découpages / Ushuaïa TV / IRD
  • Année de production : 2022
  • Durée : 52 min
  • Intervenant : Robin DUPONNOIS, microbiologiste, IRD

Vendredi 1 décembre 2023 à 18h30

Médiathèque Françoise Giroud – 15 Av. de la Coopérative, 34160 Castries

Super pouvoirs de la musique
  • Réalisé par : Jacques MITSCH
  • Production : Arte France (Coproducteur) / Compagnie des phares et balises (Producteur délégué)
  • Année de production : 2022
  • Durée : 52 min
  • Intervenant : Sylvain MANGIAROTTI, dynamicien-chaoticien, IRD

Samedi 2 décembre 2023 à 10h30

Médiathèque Émile Zola – 218 Bd de l’Aéroport international, 34000 Montpellier

Mines d’or et d’arsenic
  • Réalisé par : Valerie CIBOT, Michel COQBLIN
  • Production : Mille et une productions
  • Année de production : 2021
  • Durée : 52 min
  • Intervenant : Claude GRISON, directeur de recherche, CNRS

Samedi 2 décembre 2023 à 15h

Médiathèque Émile Zola – 218 Bd de l’Aéroport international, 34000 Montpellier

Chauve-souris : alliée ou ennemie ?
  • Réalisé par : Raphaël HITIER
  • Production : Arte
  • Année de production : 2021
  • Durée : 53 min
  • Intervenante : Nathalie CHARBONNEL, directrice de recherche en écologie évolutive des petits mammifères, INRAE

Dimanche 3 décembre 2023 à 11h

Cinéma Nestor Burma – 2 Rue Marcellin Albert, 34080 Montpellier

Fils de la glace
  • Réalisé par : Oscar DARIO JIMENEZ ESCRUCERIA
  • Production : Jonnathan JAIR RESTRPO HERNADEZ
  • Année de production : 2022
  • Durée : 46 min
  • Intervenant : Fabien ANTHELME, chercheur écologue, IRD

Dimanche 3 décembre 2023 à 15h

Médiathèque Émile Zola – 218 Bd de l’Aéroport international, 34000 Montpellier

Sapiens, ou la naissance de l’art
  • Écriture et réalisation : Pascal GOBLOT
  • Conseiller Scientifique : Patrick PAILLET
  • Production : Zadig Productions et Escalenta avec la participation de France Télévisions, MNHN et CNRS et en partenariat avec le musée de l’Homme
  • Année de production : 2022
  • Durée : 70 min
  • Intervenant : Ludovic DOLEZ, docteur en archéologie

Site internet du festival

Fête de la science : découvrez le programme de l’édition 2023 !

 

La 32e Fête de la science se déroule du 6 au 16 octobre 2023 en France métropolitaine, et du 10 au 27 novembre en Outre-mer et à l’international. Cet événement a pour but de promouvoir la science auprès du grand public. Des milliers d’animations gratuites sont organisées un peu partout en France et à l’étranger pour découvrir la science sous un format ludique et accessible à tous. La thématique générale de l’édition 2023 est : sport & science.

La Fête de la science, organisée depuis 1991 par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, est l’occasion pour tout un chacun de rencontrer des scientifiques de tous les domaines, de visiter des laboratoires pour découvrir les coulisses de la recherche scientifique ou encore d’échanger avec des médiateurs culturels et des bibliothécaires passionnés de sciences et d’innovations techniques.

La Fête de la science a ainsi pour objectifs de :

  • favoriser les échanges entre les chercheurs et les citoyens ;
  • valoriser le travail de la communauté scientifique ;
  • faciliter l'accès à une information scientifique de qualité ;
  • permettre à chacun de mieux s'approprier les enjeux des évolutions scientifiques, notamment pour favoriser une participation active du plus grand nombre au débat public ;
  • faire découvrir le travail des scientifiques et les métiers issus de la recherche ;
  • stimuler chez les jeunes l'intérêt pour la science, la curiosité à l'égard des carrières scientifiques, et susciter des vocations.

  À noter : chaque année, plus d'un million de personnes participent aux plus de 5 000 événements organisés en France et à l'étranger à l’occasion de la Fête de la science.

Le programme de l'édition 2023

En pleine Coupe du monde de rugby, se déroulant dans plusieurs villes françaises, et à quelques mois des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, plusieurs événements de cette Fête de la science permettront d’en savoir davantage sur la manière dont les avancées scientifiques se retranscrivent dans nos pratiques sportives, et inversement.

À travers le sport, seront présentées différentes évolutions scientifiques en nutrition, sociologie, biologie, biomécanique, psychologie, pharmacologie, sciences cognitives…

Ce sont tous les domaines scientifiques qui sont célébrés : les sciences du vivant, de l’univers, de l’environnement, les biotechnologies, mais aussi les sciences humaines…

Familles, scolaires ou étudiants, curieux, sceptiques ou passionnés de sciences : des animations sont conçues pour tous les types de public et tous les âges.

Retrouvez ici le programme de la Fête de la science partout en France et à l’étranger. Vous pouvez faire une recherche d’événements en combinant différents critères : régions, types d’animations (ateliers, expositions, jeux, spectacles, conférences…), âge du public cible, accessibilité… Certaines animations, notamment à destination des enfants, se déroulent en ligne.

 

Trois jours d’animations au musée de l’Homme

Le coup d’envoi national de l’événement a lieu les vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 octobre au musée de l'Homme, à Paris : le lieu ouvrira gratuitement ses portes aux visiteurs, qui pourront profiter d’animations situées à la croisée de la science et du sport. À cette occasion, vous pourrez par exemple :

  • enfiler un casque de réalité virtuelle pour améliorer vos arrêts au football ;
  • endosser un exosquelette pour réaliser des exercices de rééducation sportive ;
  • assister à des conférences animées par le journaliste scientifique Fred Courant et l'équipe du média éducatif l'Esprit Sorcier.

De nombreux scientifiques et sportifs seront présents pour partager leurs connaissances et leur expérience.

  À noter : à l’occasion de cette nouvelle édition un cinquième volume de « Sciences et bulles » est publié : il rassemble les œuvres de 10 doctorantes et doctorants qui ont mis en récit et en images leurs travaux de recherche dans des bandes dessinées. Parmi les thèmes :

 

  • Comment les prothèses des athlètes handisport peuvent-elles les aider à améliorer leurs performances ?
  • L'intelligence artificielle peut-elle aider les gymnastes à rester en bonne santé ?
  • Le roller derby, une autre manière de penser le sport ?

 

Ce volume sera notamment mis à disposition en prêt dans des bibliothèques, des médiathèques, des centres de documentation et d'information de collèges et lycées, des centres de culture scientifique et technique…

 

Pour en savoir plus

Fête de la science

 

Gratuite et ouverte à tous, la Fête de la science s’installe à Montpellier et dans toute la Métropole pendant 10 jours du 6 au 16 octobre 2023 autour du thème "Sport et science". Des animations, conférences, ateliers sont proposés dans les divers établissements de la Ville et de la Métropole, au Village des Sciences de l’Université de Montpellier et au Festival des Sciences du Parc de Lunaret.

 

Programme 2023

Organisée chaque année par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, coordonnée à l’échelle du département de l’Hérault par l’Université de Montpellier, la Fête de la Science propose à tous de découvrir et d’expérimenter la démarche scientifique.

Montpellier, ville universitaire riche d’établissements scientifiques, est heureuse de participer une nouvelle fois à cet événement national.

Alors que la France accueille la Coupe du monde de rugby en 2023 et les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024, le thème « Sport et sciences » s’est naturellement imposé.

Des animations, conférences, ateliers sont proposés sur ce thème, dans les divers établissements de la Ville et de la Métropole, au Village des Sciences de l’Université de Montpellier et au Festival des Sciences du Parc de Lunaret. De multiples formats de médiation permettent de faire vivre les sciences avec tous les publics dans une approche ludique et festive au travers d’événements originaux et participatifs.

De quoi combler la curiosité des petits et grands !

 
 

Village des sciences à la Faculté d'éducation

2, place Marcel Godechot, Montpellier

Samedi 7, dimanche 8 et lundi 9 octobre

Durant les 3 jours de manifestation, des établissements culturels et scientifiques de Montpellier seront présents au Village des Sciences pour croiser les regards art-science sur la thématique du sport.

Venez nombreux !

La journée du lundi est réservée aux scolaires.

 
 

Festival des sciences au parc de Lunaret

50, avenue Agropolis, Montpellier

Samedi 14 octobre de 10h à 18h

Le Parc de Lunaret se mobilise une nouvelle fois pour célébrer la Fête de la Science. Dans un cadre où la faune et la flore sauvages sauront aussi bien captiver qu’émerveiller les esprits, une programmation inédite autour du sport et de la biodiversité en fera un lieu incontournable de découvertes !

Les inscriptions pour les activités sur réservation se font sur le site internet du zoo de Lunaret puis sur place le jour de l’événement.

Vernissage de l’exposition « Les expéditions Med’Connect » de l’association The Lost Compass.

Med’Connect, c’est la rencontre entre scientifiques engagés pour la biodiversité et jeunes placé(e)s par l’aide sociale à l’enfance. Tous à bord du voilier d’expédition, pendant plusieurs jours, pour réaliser ensemble des relevés scientifiques en Méditerranée. Ces expéditions sont l’occasion de créer du lien social autour d’une problématique scientifique concrète et de donner envie à un public, souvent oublié, de s’impliquer aux côtés de scientifiques.

Tout public, accès libre en continu

 
 

Un pendule de Foucault géant sur la place du nombre d'Or !

Pendule de Foucault - PanthéonVoir l'image en grand Pendule de Foucault - Panthéon

Du samedi 7 octobre au dimanche 15 octobre

Pour célébrer les 150 ans de la société française de physique et de la fête de la science, la place du nombre d'Or quartier Antigone accueille un invité de marque : un pendule de Foucault de 18 m de haut !

Initiative de la Faculté des Sciences de Montpellier, cet ingénieux dispositif né au 19e siècle met en évidence la rotation de la Terre.

L’Inauguration artistique aura lieu le samedi 7 octobre à 15h par la compagnie d’art de rue Générik Vapeur. Une fois lancé, le pendule oscillera ensuite pendant 10 jours sur la place pour le grand bonheur du public et des scolaires. 

En parallèle, 4 ateliers autour de la physique permettront de faire découvrir les différents concepts et lois de la mécanique du pendule de Foucault aux visiteurs :

  • Les week-ends du 7-8 octobre et du 14-15 octobre de 9h à 17h : ateliers de physique (Mécanique de Galilée, pendule de Foucault, le système Terre, Soleil, Lune.)
  • Du lundi 9 au vendredi 13 octobre de10h à 18h : des ateliers de 2h seront proposés pour les scolaires de niveau CM2 jusqu’en prépa.
 
 

Pharmacie de la Miséricorde

  • Samedi 7 et 14, dimanche 8 et 15 octobre à 11h

1, rue de la Monnaie, Montpellier

Durée 1h

Derrière les portes de l’OEuvre de la Miséricorde. Au cours d’une visite particulière, vous découvrirez tous les secrets de ce lieu unique et bien des histoires sur les sciences médicales à Montpellier.

Tout public, sur inscription au 04 67 66 88 90 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Samedi 7 et 14, mercredi 11, dimanche 8 et 15 octobre à 16h

Durée 45 min

Les apprentis apothicaires. Après un tour « découverte » dans l’ancienne apothicairerie de la Miséricorde, les apprentis apothicaires pourront s’initier à la fabrication d’un ancien remède selon une recette bien connue depuis l’Antiquité.

À partir de 6 ans, sur inscription au 04 67 66 88 90 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Mercredi 11 octobre à 14h30 (enfants) et 18h30 (adultes)

Durée 1h30

Sain de corps et d’esprit. Dans une superbe collection d’objets, explorez l’histoire des pratiques sportives et du soin du corps. Un voyage temporel amusant et interactif aux allures de spectacle pour les petits et grands qui apportera la flamme olympique jusqu’au fond de la chapelle et pharmacie de la Miséricorde.

En collaboration avec le Centre de l’Imaginaire Scientifique et Technique (CIST).

Tout public, sur inscription au 04 67 66 88 90 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
 

Musée Fabre

39, boulevard Bonne Nouvelle, Montpellier

  • Samedi 7 et dimanche 8 octobre à 10h30

Olympiade au musée. Une visite ludique pour découvrir les exploits des héros et héroïnes de l’Antiquité au musée.

Familles et enfants 6-10 ans, entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

  • Samedi 7 (oral et LSF) et dimanche 8 octobre de 14h30 à 16h30

Le musée en randonnée. Une visite originale et décalée ayant pour point de départ le musée, jusqu’à la découverte en randonnée urbaine du domaine de Méric, comme lieu d’inspiration artistique, ayant appartenu à la famille du peintre Frédéric Bazille (1841-1870).

Bonne condition physique et chaussures adaptées requises.

Adultes et enfants à partir de 12 ans, publics sourds et malentendants. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (prévoir un ticket de tramway pour la visite).

  • Mardi 10, jeudi 12 et vendredi 13 octobre de 10h à 11h et de 14h à 15h

Olympiade au musée. Une visite ludique pour découvrir les exploits des héros et héroïnes de l’Antiquité au musée.

Public scolaire de cycle 3, sur inscription par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

MO.CO. Panacée

14, rue de l’école de Pharmacie, Montpellier

  • Dimanche 15 octobre à 11h

Durée 1h30

SOL#2 ! La biennale du territoire. Présentée au MO.CO. Panacée, cette seconde édition célèbre la dynamique créative de Montpellier et sa région.

L’occasion d’une visite en famille suivie d’un atelier explorant les liens entre art et science.

Parents et enfants de 7-12 ans, Sur inscription par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Réseau des médiathèques

  • Médiathèque Jules Verne

21, rue Auguste Renoir, Saint-Jean-de-Védas

Vendredi 6 octobre à partir de 18h

Grande soirée de jeux et de sciences avec deux sessions de l’escape game « Panique à la bibliothèque », petites expérimentations pour les p’tits génies, exploration paléontologique du hall de la médiathèque, des jeux de société et des lectures.

Tout public, accès libre.

Samedi 7 octobre à 15h30

Atelier kimchi, initiation aux légumes lacto-fermentés. Avec l’association Les Myxonautes, apprenez à fermenter des légumes ! Découvrez le principe de fermentation et les processus biologiques à l’oeuvre. Les participants produisent une recette de chou fermenté pimenté et repartent avec leur préparation et du matériel pour tester d’autres recettes !

À partir de 9 ans, accès libre.

Samedi 7 et mercredi 11 octobre à 10h30

Dans mon jardin… ça bouge ! Activité d’éveil sportif pour les tout-petits avec parcours de motricité.

De 3 mois à 3 ans, sur inscription au 04 67 15 47 57

Mercredi 11 octobre à 16h

Atelier chronophotographie sportive. Sportives, sportifs, nous vous proposons de venir avec vos accessoires de sport : ballon, balle, raquette, haltère, corde à sauter, batte... pour prendre en photo vos mouvements en pleine action et, par là, comprendre les mécanismes du corps en mouvement !

Tout public, entrée libre.

Vendredi 13 octobre à 19h

Conférence table ronde autour de la danse inclusive. La compagnie MOZAÏK viendra nous présenter la danse inclusive. Après une projection et une performance de danse, une conférence débat permettra à chacun de mieux comprendre le concept, de mieux appréhender les apprentissages et la diversité des parcours.

Tout public, accès libre.

Samedi 14 octobre à 10h30

Activités sensorielles pour les bébés. Et si on découvrait le monde par le toucher ? Avec les pieds ou avec les mains, on appréhende son univers différemment.

De 1 à 4 ans, sur inscription au 04 67 15 47 57

Samedi 14 octobre à 14h

Jardinons ensemble ! La Grosse Papote de l’automne. Conseils, discussion et découverte. Dans ce Patote Jardin spécial Fête de la science, vous pourrez découvrir ce qu’est le jardinage inclusif et venir troquer vos plantes et graines.

Tout public, accès libre.

  • Médiathèque Albert Camus

12, avenue Albert Camus, Clapiers

Samedi 7 octobre de 10h à 17h

Bouge ton sport. Venez participer aux rencontres sportives avec les associations de Clapiers et des alentours et parler du sport : comment bouge-t-on ? quels muscles utilisons-nous ? ...

Tout public, accès libre.

Samedi 7 octobre à 10h30

Ateliers scientifiques. Avec les Petits débrouillards, venez participer à un atelier scientifique autour de la thématique du sport : comprendre le souffle, qu’est-ce que la force, quelle alimentation pour faire du sport, quels sont les besoins physiologiques du corps...

À partir de 7 ans, sur inscription.

Mercredi 11 octobre de 14h à 18h

Atelier Science et sport ! La tête et les jambes. Atelier en Family Building : 1 parent et 1 enfant. Le jeu associe deux candidats : la « tête » répond à des questions sur le sport, en cas d’échec, les « jambes » doivent rattraper le coup en effectuant une performance sportive pour rester en jeu.

Parents et enfants à partir de 7 ans, sur inscription.

  • Médiathèque Aimé Césaire

Allée Rose de France, place du Marché, Castelnau-le-Lez

Mercredi 11 octobre à 10h30

Ateliers scientifiques. Avec les Petits débrouillards, venez participer à un atelier scientifique autour de la thématique du sport : comprendre le souffle, qu’est-ce que la force, quelle alimentation pour faire du sport, quels sont les besoins physiologiques du corps...

À partir de 7 ans, sur inscription.

Mercredi 11 octobre

Petits jeux sportifs. Petits ateliers de jeux sportifs qui amèneront les participants à être attentifs à leur corps et observer leurs réactions à l’effort. Ateliers qui mobiliseront nos sens et nous sensibiliseront sur nos sensations lorsqu’on en court-circuite un : bandeau sur les yeux, aller d’un point A à un point B en se fiant à la voix d’un guide en qui nous devons avoir confiance.

À partir de 8 ans, accès libre, dans le jardin de la médiathèque.

Vendredi 13 octobre de 17h à 19h

Jeux scientifiques. Venez jouer à une sélection de jeux sur le thème de la science !

Tout public, accès libre.

  • Médiathèque Jean Giono

30, rue Gaston Bazille, Pérols

Du 6 au 16 octobre en continu

Vrai/Faux du corps humain et du sport. Dans toute la médiathèque, venez tester vos connaissances sur les conséquences du sport sur le corps humain !

Tout public, accès libre.

Samedi 7 octobre à 11h

Conférence sur l’alimentation “pleine santé”. Mme Claire Doray, diététicienne et formatrice, donnera des conseils pour apprendre à choisir ses aliments afin d’optimiser son activité physique notamment ses performances sportives quel que soit son niveau.

Tout public, accès libre.

Mercredi 11 octobre de 14h30 à 17h30

Atelier jeux vidéo spécial sport. Atelier sur une sélection de jeux autour du sport à essayer sur les consoles PS4 et Switch.

À partir de 7 ans, accès libre.

Samedi 14 octobre à 16h

Ateliers scientifiques. Avec les Petits débrouillards, venez participer à un atelier scientifique autour de la thématique du sport : comprendre le souffle, qu’est-ce que la force, quelle alimentation pour faire du sport, quels sont les besoins physiologiques du corps...

À partir de 7 ans, inscription au 04 67 65 90 90.

  • Médiathèque Françoise Giroud

15, avenue de la Coopérative, Castries

Samedi 7 octobre de 9h30 à 12h30

Je veux comprendre La fresque du climat. Grâce à un outil pédagogique sous forme de jeu collaboratif permettant de sensibiliser au changement climatique, les participants co-construisent une fresque résumant les mécanismes du changement climatique tels qu’expliqués par les rapports du GIEC.

Ados-adultes, sur inscription.

Mercredi 11 octobre de 14h30 à 16h

Sportez vous bien ! Le corps en sciences. Rendez-vous à l’antenne de la clinique du sport du professeur Hdeuzo, ce sera l’occasion de passer un test d’effort aussi surprenant que riche d’enseignements, de réaliser des expériences amusantes et très sérieuses !

À partir de 5 ans, accès libre.

  • Médiathèque La Gare

Avenue du Grand Jeu, Pignan

Mercredi 11 et samedi 14 octobre à 14h30

Atelier papier ensemencé. Atelier de sensibilisation au recyclage d’objets du quotidien et au fonctionnement du vivant. Recyclage et fabrication d’une pâte à papier, implantation de graines dans la pâte à papier, création d’un emballage et plantation chez soi.

À partir de 6 ans, sur inscription.

  • Médiathèque Emile Zola

218, boulevard de l’Aéroport international, Montpellier

Samedi 7 octobre de 14h à 17h

Grande course de tomobiles. Un circuit chronométré sera installé dans la médiathèque Emie Zola. L’idée, au-delà de l’aspect purement sportif, est de sensibiliser au rapport effort physique/rythme cardiaque.

À partir de 8 ans, accès libre.

Samedi 7 et 14 octobre de 10h30 à 12h

Yoga enfants par Audrey Vitelli. Des séances de découverte du yoga par l’association Yoga smile. Le yoga pour les enfants est une approche ludique du yoga traditionnel basé sur le jeu et l’imaginaire. Les thématiques des séances : la gestion des émotions, la respiration.

4 à 8 ans le 7 octobre, 8 à 12 ans le 14 octobre, sur inscription.

Mardi 10 octobre à 16h

Ateliers scientifiques. Avec les Petits débrouillards, venez participer à un atelier scientifique autour de la thématique du sport : comprendre le souffle, qu’est-ce que la force, quelle alimentation pour faire du sport, quels sont les besoins physiologiques du corps...

À partir de 7 ans, sur inscription.

Samedi 14 octobre à 15h

Atelier scientifique “Tout est chimie”. Découvrez la chimie du quotidien à travers la réalisation d’expériences renversantes ! Atelier animé par des intervenants du département Chimie de l’Université des Sciences de Montpellier.

À partir de 15 ans, sur inscription au 04 99 06 27 33.

Samedi 14 octobre de 15h30 à 17h

En mouvement ! À la manière d’Eadweard Muybridge dont les chronophotographies décomposaient les mouvements des corps, venez découvrir les principes de l’image animée et créer vos propres oeuvres en mouvement !

Au 1er étage de la médiathèque. À partir de 6 ans, sur inscription au 04 99 06 27 48 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Médiathèque William Shakespeare

150, avenue Paul Bringuier, Montpellier

Samedi 7 octobre de 14h à 15h et de 15h30 à 16h30

Pas’Science. Réalisez quelques expériences ludiques, éducatives et spectaculaires. Atelier de découverte des principes de bases de la science.

À partir de 8 ans, sur inscription.

Mercredi 11 octobre de 14h à 16h

Chimie virtuelle et Quiz « image et son d’éléments ». Venez découvrir et explorer grâce au labo virtuel Toca Lab, les 118 éléments de la table périodique des Mendeleïev et participez au quiz «sonification et représentation de la matière».

À partir de 7 ans, sur inscription.

Mercredi 11 octobre de 14h à 16h

Une invention : l’ornithoptère. Créez un ornithoptère à l’aide d’une découpe papier et faites-le évoluer virtuellement grâce à l’application Blinkbook.

À partir de 6 ans, sur inscription.

Samedi 14 octobre de 14h à 16h

Science et gravité : mécanique des masses. Atelier s’appuyant sur le programme de modélisation 3D « Tinkercad » et son nouvel outil de création « Sim Lab ».

À partir de 12 ans, sur inscription.

 
 

Planet Ocean Montpellier

Centre commercial Odysseum, Allée Ulysse, Montpellier

Mardi 10 octobre de 19h30 à 21h

Conférence biodiversité marine et santé humaine. Une conférence tout public de l’institut de Génomique Fonctionnelle de Montpellier. Il sera abordé le rôle des poissons modèles pour la santé humaine et l’utilisation de la fluorescence naturelle pour observer le fonctionnement des organes et révéler des dysfonctionnements /maladies.

À partir de 10 ans, sur inscription planetoceanworld.fr

Jeudi 12 octobre de 19h30 à 21h

Conférence astronomie. Une conférence autour d’un thème de l’astronomie sous le Dôme de Planet Ocean Montpellier.

À partir de 10 ans, sur inscription planetoceanworld.fr

 
 

Musée archéologique Henri Prades

390, route de Pérols, Lattes

Mercredi 11 octobre à partir de 15h

Sur la route d’Olympie : les Déesses du stade. Robin Recours, anthropologue, auteur et comédien/conteur offrira un spectacle conté sur les Jeux sportifs dans l’Antiquité (labellisé Olympiade Culturelle).

Durée 1h30, tout public, accès libre dans la limite des places disponibles.

 
 

Centre d’Économie de l’Environnement de Montpellier

Campus de Veyrassi, 700, avenue du Pic Saint Loup, Montpellier

Samedi 7 et dimanche 8 octobre

Are you experienced ? Sport et économie comportementale. Découvrez de manière ludique comment l’économie comportementale et expérimentale permet de mieux comprendre le comportement des sportifs et des compétiteurs. Participez à une expérience de recherche ludique sur les biais de surconfiance et l’attrait pour la compétition dans le sport : après un questionnaire sur tablette, on vous testera sur du lancer de balles.

À partir de 18 ans, en continu.

"Plus lumineuse qu’une pleine lune", rendez-vous ce jeudi pour un phénomène extrêmement rare, l'astre bleu devient rouge écarlate

 

Selon France Info : c’est une très belle occasion de vivre un moment poétique et spectaculaire en observant l’astre de la nuit ce jeudi 31 août 2023. La "super lune bleue" est un phénomène rare, c’est une 13ème pleine lune qui apparaît tous les deux-ans et demi.

Elle n’a de bleue que le nom mais elle promet d’être magnifique à observer dans le ciel de ce jeudi 31 août. Une "super lune bleue" est un phénomène rare, il se produit tous les deux ans et demi. La promesse d’un spectacle incroyable à vivre toute une nuit avant que le soleil ne vienne la remercier.

Elle sera "la plus grande et la plus lumineuse pleine lune de cette année. Elle sera 7,2% plus grande et 15,7% plus lumineuse qu’une pleine lune", selon le site spécialisé en astronomie Starwalk.

Qu’est-ce qu’une "super lune bleue"............... Aller plus loin : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/plus-lumineuse-qu-une-pleine-lune-rendez-vous-ce-jeudi-pour-un-phenomene-

Une respiration contrôlée pourrait être notre meilleure arme contre le stress ou pour diminuer les risque de maladie d'Alzheimer.

 

Selon France Info :La Nature, Respirer, Beauté, Femelle

*Contrôler sa respiration est excellent pour la santé. En cas de stress notamment, mais aussi pour limiter le risque de certaines pathologies liées au vieillissement. Géraldine Zamansky est journaliste au Magazine de la Santé sur France 5, et avec nous le samedi sur France Info.

franceinfo : Des études scientifiques montrent que la respiration n’est pas seulement aux ordres du cerveau en s’accélérant en cas d’alerte, elle est capable de ramener le calme ?

Géraldine Zamansky : C'est vrai. Nous connaissons tous l’enchaînement classique : un sentiment de menace perçu par le cerveau déclenche l’accélération de la respiration et du rythme cardiaque. Pour que notre corps soit capable de produire l’effort nécessaire à la fuite. De plus en plus de recherches montrent que ce circuit peut être activé dans l’autre sens : une respiration lente et contrôlée envoie un message rassurant au cerveau.

Comment faire ?

Réaliser chaque jour 5 minutes d’exercices respiratoires spécifiques a réduit l’anxiété de volontaires américains suivis pendant un mois à l’Université de Stanford en Californie. Le plus efficace des différents rythmes d’inspiration et d’expiration testés, c’est le "souffle respiratoire cyclique" : d’abord une inspiration par le nez jusqu’à ce que les poumons soient à moitié remplis, puis une pause avant de prendre une autre inspiration pour aller jusqu’au bout.

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/c-est-ma-sante/apprendre-a-maitriser-sa-respiration_5912864.html

Mission BioDivMed 2023 : l’ADN environnemental pour une cartographie inédite de la biodiversité marine méditerranéenne

 

Sous l’impulsion conjointe de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, de l’Université de Montpellier et d’un laboratoire commun financé par l’ANR entre l’Unité de Recherche MARBEC et l’entreprise SpyGen, la Mission BioDivMed 2023 va réaliser un inventaire du vivant synchronisé et standardisé sur le littoral méditerranéen français et le sanctuaire Pelagos par l’utilisation de l’ADN environnemental (ADNe). Ce partenariat inédit et exemplaire au service de la biodiversité marine associe également la société Andromède Océanologie, l’alliance Vigilife et deux associations philanthropiques de Nice : OceanoScientific et We are Méditerranée.

Cette opération exceptionnelle va permettre de cartographier pour la première fois, à fine échelle et de manière synchrone, la biodiversité marine en Méditerranée française, de la zone côtière, y compris lagunes, les embouchures de fleuves et les ports, jusqu’au sanctuaire Pelagos entre la Corse et le continent.Plongée Sous Marine, La Natation, Mer

 L’objectif de la Mission BioDivMed ?
Déterminer et mieux comprendre les occurrences des espèces de poissons, de crustacés et de mammifères marins puis établir une véritable cartographie à fine échelle de la biodiversité marine. Pour ce faire, la technologie de l’ADN environnemental (ADNe) sera utilisée pour permettre un inventaire standardisé de la Méditerranée mené de façon synchronisée par quatre campagnes d’échantillonnage :  pendant quatre mois, plus de 700 filtrations d’ADNe seront effectuées dans les eaux marines et saumâtres s’étalant sur plus 2 000 kilomètres.

L’ADNe : Une technique innovante pour inventorier la biodiversité marine

Jusqu’à présent, le suivi de la faune marine faisait principalement appel à des techniques telles que la pêche, les recensements visuels en plongée et via les caméras sous-marines, ou l’acoustique. Or, ces techniques sont invasives voire destructives et non exhaustives, car de nombreuses espèces ne sont pas détectées car furtives, trop petites ou rares.

L’ADN environnemental (ADNe) est une nouvelle technologie qui permet d’inventorier la biodiversité aquatique via les traces ADN prélevées dans l’environnement. En effet, toutes les espèces sécrètent en permanence des fluides et des cellules qui contiennent de l’ADN pouvant persister dans l’environnement pendant plusieurs heures. Ces traces ADNe sont utilisées pour identifier l’ensemble des espèces d’un groupe taxonomique donné présentes dans le milieu étudié par une technique de metabarcoding. Plus de renseignements sur la technologie : https://www.vigilife.org/nos-technologies/

Poisson, Sous-Marin, Coraux, Mer, Océan

Tout savoir sur : https://www.vigilife.org/mission-biodivmed-2023-ladn-environnemental-pour-une-cartographie-inedite-de-la-biodiversite-marine-mediterraneenne/

Découvrir l’aventure aérospatiale et les ciels d’Occitanie

 

Avis aux mordus de ciel et d’espace : une galaxie de sites ludiques et scientifiques sur l’aviation, l’aventure spatiale ou l’astronomie s’offre aux visites des petits et des grands en Occitanie.

De nombreux lieux et animations vous feront découvrir le ciel et les étoiles en Occitanie | Pic du Midi

De nombreux lieux et animations vous feront découvrir le ciel et les étoiles en Occitanie | Pic du Midi

La Cité de l’Espace, pour s’immerger dans l’aventure spatiale

À Toulouse, dans le plus grand parc européen sur l’aventure spatiale et l’astronomie, les visiteurs peuvent vivre des expériences immersives : marcher sur la lune grâce au Moon Runner, suivre le quotidien de la Station Spatiale Internationale, ou admirer la maquette grandeur nature d’Ariane 5. Un planétarium dernier cri, un cinéma IMAX et des animations liées à l’actualité spatiale complètent la panoplie. Prévoir une journée pour profiter de ce lieu exceptionnel, ouvert tous les jours (hors Noël et 1er janvier). 423 000 visiteurs l’ont découvert en 2022, un nouveau record.

Des avions de légende à Aeroscopia

L’histoire de l’aviation est à découvrir au musée Aeroscopia

Ouvert depuis 2015 à Blagnac près des usines Airbus, le musée Aeroscopia héberge dans sa halle d’exposition monumentale une collection d’avions exceptionnelle : le Concorde 201 (n°1 de série), une Caravelle, le Super Guppy, des Airbus dont l’A380, des ATR … Le tarmac abrite le dernier Concorde français (n° 209) à avoir volé, le 27 juin 2003 (trajet Paris-Toulouse).
Bon à savoir : Aeroscopia propose un billet combiné avec la visite des chaînes d’assemblage Airbus (réservation à l’avance obligatoire), également possible en format « kids ». Les visites « Let’s visit Airbus » sont organisées par l’agence Manatour.

Avec les pionniers de l’aviation sur la Piste des Géants

La Piste des Géants inclut aussi la présentation du Minotaure, créature géante de 14 mètres

À Toulouse-Montaudran, la Piste des Géants entraîne dans le sillage des pionniers de l’aviation. L’Envol des pionniers retrace les débuts de l’Aéropostale. Jusqu’à fin 2024, le pionnier de l’aéronautique Pierre Georges Latécoère « revient » grâce à une exposition sur le site de Montaudran, qu’il a créé il y a plus de 100 ans. Les Jardins de la ligne recréent sur deux hectares les ambiances végétales des trois continents traversés par les aviateurs. À côté, l’écurie de la compagnie La Machine donne vie à des créatures imaginaires géantes et des machines improbables dans sa grande halle et sur la piste historique.

Le Cnes ouvre cinq installations toulousaines

C’est une première depuis la création du Centre national d’études spatiales (Cnes) en 1961 : depuis février 2023, il ouvre au public les portes de cinq installations emblématiques toulousaines, dont la salle de contrôle pour les services de vols habités de la Station Spatiale Internationale et le site d’essai des rovers martiens. Un jeudi par mois, des visites guidées (pour groupes de 15 à 18 adultes) sont assurées par des animateurs de la Cité de l’espace.

 

Observer les astres au Pic du Midi

« Nox, le voyage dans la nuit » plonge le public dans la nuit

Plus ancien observatoire astronomique de haute montagne du monde, le Pic du Midi Tourmalet se rejoint en téléphérique depuis La Mongie. Au sommet, la vue sur les Pyrénées, le spectaculaire ponton au-dessus du vide, le planétarium… L’observatoire du Pic du Midi a été inscrit en octobre 2022 sur la Liste Indicative de la France afin d’obtenir un classement au patrimoine de l’humanité de Unesco.
Nouveauté du site : l’ouverture depuis le 1er juin 2023 de la « Maison du Tourmalet » au col du Tourmalet, composée d’un espace accueil, information et boutique et de la Coupole de la Nuit, qui présente le spectacle immersif « Nox, le voyage dans la nuit », sous dôme à 360°.

 

Pour admirer un ciel pur, deux Réserves internationales de Ciel Étoilé

Pour observer les étoiles, rendez-vous dans une des deux Réserves internationales de ciel étoilées d'OccitanieOù observer de magnifiques ciels étoilés ? Deux sites d’Occitanie sont labellisés « Réserves internationales de Ciel Étoilé » (RICE). Il s’agit du Pic du Midi de Bigorre - 1er territoire labellisé en Europe en 2013 - et du Parc national des Cévennes. Labellisé en 2018, ce dernier est même la plus grande réserve de ciel étoilé d’Europe.

Des soirées et des festivals très étoilés

Le festival d’astronomie de Fleurance revient du 4 au 11 août

Le célèbre festival d’astronomie de Fleurance, dans le Gers, revient du 4 au 11 août pour sa 33e édition. Avec un brillant programme : des conférences, un « marathon des sciences », des soirées d’observation, des projections de films scientifiques et le festival Astro-Jeunes.
Pensez aussi aux soirées des observatoires d’astronomie d’Occitanie, comme ceux du Soler dans les Pyrénées-Orientales, d’Aniane en Hérault ou du Balcon des Etoiles à Latrape en Haute-Garonne.
N’oubliez pas non plus les « Nuits des étoiles », programmées dans de nombreux lieux d’Occitanie du 11 au 13 août 2023.

LES EAUX SOUTERRAINES DE BALARUC-LES-BAINS : les conclusions de l'étude Dem'eaux Thau

aaaabathauIMG_20230523_184124Environnement

Ce Mardi 23 mai 2023 de 18 h 00 à 20 h 00 au Piano Tiroir de Balaruc Les Bains avait lieu une conférence très instructive sur les nouvelles découvertes concernant les eaux souterraines de  Balaruc Les Bains.

 Grâce à elle vous alliez apprendre d’où vient l’eau souterraine du Bassin de Thau ? Comment se renouvelle-t-elle et à quel débit alimente-t-elle la lagune ? Peut-elle être exploitée et en quelle quantité ? Comment prévenir les phénomènes d’inversac de la Vise et de salinisation des eaux souterraines et thermales ?

En effet,  pour répondre à ces questions, il a été lancé, en 2017, le programme de recherches Dem’eaux Thau, piloté par le BRGM et co-financé par la Ville de Balaruc-les-Bains.


 Ce programme est maintenant terminé et à  l’heure où l’eau fait l’objet de toutes les attentions, une conférence grand public était la bienvenue afin de  présenter les conclusions de cette étude et les nouvelles découvertes sur les eaux souterraines dans la région de Thau – Balaruc et notamment sur les eaux thermales.

Une conférence animée par le BRGM à partir de Dem’Eaux Thau qui doit permettre une meilleure gestion des ressources en eau souterraine d’un aquifère côtier karstique

Le projet de recherche Dem’Eaux Thau (2017–2022) a eu pour objectif de mieux comprendre la structure et le fonctionnement d’un hydrosystème karstique complexe dans le secteur du Bassin de Thau, à l’Ouest de Montpellier. Il a permis de développer des outils de gestion des eaux souterraines à différentes échelles spatiales et temporelles.

Voici le constat de la situation en 2017, dressé par le BRGM

"Les ressources en eau souterraine des calcaires karstiques du Pli Ouest de Montpellier présentent un intérêt majeur pour le territoire, pour l’alimentation en eau potable (ville de Sète, Syndicat Intercommunal d’adduction en Eau Potable Balaruc-Frontignan, Syndicat Intercommunal d'adduction d'eau des communes du Bas Languedoc), mais également pour le développement économique, avec en particulier l’activité conchylicole/pêche dans l’étang, ainsi que pour le thermalisme sur la presqu’île de Balaruc-les-Bains (1ère station thermale en France avec plus de 50 000 curistes en 2019), et l’irrigation. Ce secteur est situé à la convergence d’eaux souterraines provenant de divers réservoirs superficiels et profonds : eaux karstiques froides des Causses d’Aumelas et de la Gardiole, eaux d’origine marine (étang et mer) et eaux thermales chaudes et minéralisées. Ces différents réservoirs sont en interaction les uns avec les autres selon des processus complexes dont les déterminants ne sont pas tous connus.

Cet aquifère karstique est confronté à des phénomènes temporaires d’intrusion d’eau saumâtre (appelés « inversac ») par l’intermédiaire de la source sous-marine de la Vise, située dans l’étang de Thau, à moins de 200 m à l’Ouest de la presqu’ile de Balaruc-les-Bains. Depuis la fin des années 1960, sept phénomènes d’inversac ont été détectés. Pendant ce phénomène qui peut durer plusieurs mois (environ 6 mois en 2010 et 2014, et près de 18 mois en 2020-2022), la source de la Vise, au lieu de fournir de l’eau douce utile à la vie aquatique de l’étang de Thau, absorbe l’eau saumâtre de la lagune conduisant à une salinisation progressive et récurrente de l’aquifère. Ce phénomène a eu, entre autres conséquences, l’abandon (en 2014) de la source Cauvy à Balaruc-les-Bains pour son usage pour l’alimentation en eau potable."

 aaaabathauCapture d’écran 2023-05-24 004047

Ainsi, compte tenu des différents enjeux de ce territoire côtier, la mise au point d’un outil de gestion de l’eau souterraine était devenu indispensable pour les différents acteurs.

Un programme de travail a donc été établi avec une étude scientifique.

"Cette étude scientifique a été menée par une équipe pluridisciplinaire afin de caractériser à la fois la géologie, la géomorphologie, l’hydrodynamique, l’hydrogéologie et la géochimie de l’hydrosystème de Thau. Ces différents aspects ont ensuite été rassemblés et discutés pour dresser un modèle conceptuel complet du fonctionnement et de la dynamique de l’aquifère.

De nombreux moyens ont été mis en œuvre : imageries géophysiques, réalisation d’un forage à Sète et d’une plateforme multi-forages à Balaruc-les-Bains, dont un ouvrage carotté de près de 780 m de profondeur, conception et mise en place d’un équipement sur mesure pour la source de la Vise, campagnes d’analyses inédites (180 prélèvements, plus de 3000 résultats d’analyses)…"

Zoom sur quelques résultats

La compréhension et la modélisation du phénomène d’inversac a permis l’élaboration d’un outil prototype permettant d’évaluer le risque de déclenchement de ce phénomène, qui s’appuie sur différentes variables enregistrées sur la presqu’île de Balaruc-les-Bains.

 
Découvrir les conclusions de l'étude grâce aux 3 vidéos relatives aux 3 parties de la conférence.

L’intégration de l’ensemble des données géologiques historiques avec les nouvelles données acquises par le projet (stratigraphiques, lithologiques et structurales) et géophysiques (gravimétrie, sismique réflexion, sismique passive) a permis de construire un modèle géologique 3D de la zone Dem’Eaux Thau grâce à l’outil Geomodeller.

Les résultats des différentes tâches accomplies par les partenaires du projet sont synthétisés sous la forme de rapports ou de publications.

La liste ci-dessous établi par le BRGM a été mise à jour avec les liens vers les documents à mesure qu'ils étaient produits.

 

D’un montant de 5,3 millions d’euros, le financement du projet a été assuré à 42% par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et la Région Occitanie (dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020), à 11% par le fonds européen FEDER, à 17% par l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse, à 4% par Montpellier Méditerranée Métropole, à 2% par Balaruc-les-Bains et à 1% par le Syndicat Mixte du Bassin de Thau. Le reste du financement du projet (23%) est apporté grâce à la participation financière de la plupart des partenaires.

Partenaires

  • BRGM (coordonateur)
  • Géosciences Montpellier
  • HydroSciences Montpellier
  • Synapse Informatique
  • SMBT
 

Le CHU de Montpellier réalise sa 1ère greffe d'ilots pancréatiques isolés en interne

 

Le 7 mars dernier, la 1ère greffe d’ilots pancréatiques humains isolés à l’Unité de Thérapie Cellulaire (UTC) a été réalisé au CHU de Montpellier. Le receveur, un patient porteur d’un diabète de type 1 très instable suivi en Endocrinologie-Diabétologie au CHU Lapeyronie par les Dr Orianne Villard et Caroline Aguilhon, se porte bien, a réduit ses doses d’insuline, et est sorti du CHU avec un diabète stabilisé.

 

Cette greffe d’ilots est une première avec un isolement réalisé au CHU de Montpellier, et après 12 années de recherche, de mise au point, et d’obtention d’autorisation auprès de l’ANSM par le Laboratoire de Thérapie Cellulaire du Diabète dirigé par le Pr Eric Renard. Cela couronne le travail de toute une chaine hospitalière. Le CHU de Montpellier devient ainsi le 2ème centre hospitalier français, après le CHU de Lille, à réaliser des isolements d’ilots pour greffe, depuis l’autorisation de la greffe d’ilots pancréatiques en routine en France en 2022.

Jointe à la position de leader du CHU de Montpellier dans les technologies d’insulinothérapie automatisée (« pancréas artificiel »), la transplantation d’îlots pancréatiques en fait un des rares centres européens à offrir la gamme la plus étendue de solutions innovantes pour les patients atteints de diabète de type 1.

L’isolement des ilots : un plateau technique et une organisation complexe A partir d’un pancréas humain adressé par la Coordination des dons d’organes du CHU de Montpellier (Pr Florence Vachiery-Lahaye), les ilots de Langerhans ont été isolés à l’Unité de Thérapie Cellulaire (Pr John De Vos) par l’équipe d’ingénieurs du LTCD : Christophe Broca, Sabrina Granziera, et Julia Sabatier. Après 48h de culture, le temps de réaliser plusieurs contrôles de qualité au sein de l’UTC et de vérifier la compatibilité donneur/receveur (équipe d’Immunologie du Dr Céline Thévenin), les ilots pancréatiques isolés ont été conditionnés à l’UTC puis greffés dans la veine porte hépatique du patient par l’équipe chirurgicale du Pr Fabrizio Panaro au CHU Saint Eloi.aaaaaaaaaaaachuCapture d’écran 2023-05-11 210400

 

La technique de greffe d’îlots est moins invasive que la greffe de pancréas entier, et offre une solution en cas de résultat insuffisant apportée par l’insulinothérapie par pompe connectée à une mesure continue du glucose.

L’isolement des îlots nécessite cependant un plateau de haute technicité à l’UTC et une organisation complexe (3 personnes mobilisées pendant 10 h) afin d’isoler les îlots du pancréas en quantité et qualité optimales. La greffe d’ilots pancréatiques : pour quels patients ?

La greffe d’ilots pancréatiques est une option thérapeutique salvatrice pour certains patients souffrant de diabète de type 1 très instable et pour lesquels la technologie d’insulinothérapie la plus avancée ne suffit pas à contrôler la glycémie.

Cette thérapie cellulaire remplace les cellules productrices d’insuline détruites par la maladie et permet d’éviter les hypoglycémies sévères. Elle reste néanmoins fortement conditionnée par la disponibilité en don d’organes.

Sciences : ralentir le vieillissement des intestins pourrait rajeunir tout l’organisme

 

Des scientifiques du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) ont découvert qu'en retardant le vieillissement de l'intestin chez des poissons, on peut retarder le vieillissement de tout l'organisme.Laboratoire, Une Analyse, Chimie

Selon France info :

Des chercheurs de l'Institut de recherche sur le cancer et le vieillissement de Nice ont pensé à tenter une expérience surprenante sur des intestins de poissons zèbres. Le rôle particulier de l'intestin dans le vieillissement est établi depuis longtemps et chez les poissons comme chez nous, il est l'un des organes qui vieillit en premier et qui entraîne le vieillissement du reste de l'organisme. On sait en effet depuis plus d'un siècle que plus nous vieillissons, moins le tube digestif joue son rôle de barrière et plus il laisse passer certaines particules, bactéries, microbes indésirables dans le sang, ce qui peut à la longue nuire de l'organisme. C'est pour cela que l'intestin est un organe très étudié dans les stratégies anti-âge.

Des pistes prometteuses pour l'homme

Ce vieillissement d'un organe est visible dans les extrémités de ses chromosomes qu'on appelle des télomères. Le raccourcissement de ces télomères est un signe de vieillissement. Ces chercheurs ont donc tenté d'inverser le processus de raccourcissement des télomères en insérant chez un poisson zèbre des fragments d'ADN permettant aux cellules intestinales de produire l'enzyme responsable, au contraire, de l'allongement des télomères. Ils ont observé effectivement que l'intestin du poisson zèbre avait arrêté de vieillir, mais que cela générait aussi une amélioration générale du reste de l'organisme de ces poissons zèbres et une augmentation de l'espérance de vie...

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-billet-vert/sciences-ralentir-le-vieillissement-des-intestins-pourrait-rajeunir-tout-l-organisme_5787755.html