Retraites : Jean-Luc Mélenchon salue des mobilisations "d'un pacifisme remarquable"

 

Selon Orange.fr : Le leader insoumis, Jean-Luc Mélenchon, a estimé sur "Le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro", dimanche 19 mars, que les mobilisations contre la réforme des retraites étaient pacifiques. Il souhaite également, sans surprise, que la motion de censure contre le gouvernement soit adoptée à l'Assemblée nationale. 

Invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro dimanche 19 mars, le leader insoumis Jean-Luc Mélenchon a soutenu les manifestations contre la réforme des retraites, qui abondent depuis l'usage du 49.3 par le gouvernement pour faire passer son projet de loi.

Tandis que les journalistes le questionnaient sur des violences intervenues en marge des mobilisations, l'ancien député a tenu à relativiser leur portée. "Vous n'avez pas vu Mai 68 ! Vous ne savez pas ce que c'est une manifestation violente !" a-t-il ainsi rétorqué, avant de poursuivre : "Pour une vitrine cassée, ce que je déplore, nous avons affaire à un pouvoir qui s'est moqué du monde et qui n'a aucun respect pour les pauvres gens qui sont en lutte aujourd’hui."


Le chef de file des Insoumis a salué des contestations "d'un calme et d'un pacifisme remarquables", avant de prédire un durcissement de la grève. "Heureusement que les éboueurs sont là pour la rendre visible ; toutes les raffineries du pays sont bloquées, tous les ports du pays sont bloqués." Jean-Luc Mélenchon a par ailleurs dénoncé l'usage du 49.3 par le gouvernement. "Pas un seul instant le Parlement n'a-t-il pu délibérer librement. Nous sommes dans une pratique autoritaire tempérée." 

"Tout cela sera, à la fin, abrogé"............................................. Aller plus loin : https://actu.orange.fr/politique/retraites-jean-luc-melenchon-salue-des-mobilisations-d-un-pacifisme-remarquable-magic-CNT0000021digw.html

Réforme des retraites : plusieurs élus de la majorité ou de droite pris pour cible via des dégradations de leur permanence ou des menaces

 

Selon France Info : Alors que la permanence du député Eric Ciotti à Nice a été caillassée dans la nuit de samedi à dimanche, d'autres élus sont visés, après le recours du gouvernement au 49.3 et le dépôt de motions de censure."La retraite à 64 ans, c'est non. Vous votez contre nous, on s'en souviendra." Six affiches avec ce message ont été placardées sur la permanence de la députée Renaissance du Haut-Rhin, Brigitte Klinkert, a appris franceinfo auprès de la procureure de la République de Colmar, Catherine Sorita-Minard. Une enquête pour "intimidation envers un élu" a été ouverte samedi 18 mars, a précisé la magistrate.

Après le recours du gouvernement au 49.3 sur la réforme des retraites, plusieurs députés de la majorité ou de droite ont été pris pour cible. La permanence du patron des Républicains, Eric Ciotti, a été caillassée dans la nuit de samedi à dimanche à Nice (Alpes-Maritimes) pour "faire pression" et qu'il vote lundi la motion de censure transpartisane déposée par le groupe indépendant Liot.

"Est-ce normal de nous inquiéter pour notre sécurité ?"

D'autres parlementaires ont été visés depuis jeudi. La permanence de la sénatrice du Pas-de-Calais Amel Gacquerre (Union centriste), qui s'est abstenue lors du vote final au Sénat jeudi, a été taguée vendredi. "Est-ce normal de nous inquiéter pour notre propre sécurité ou celle de nos proches parce que nous sommes élus ?", a-t-elle réagi dans les colonnes de La Voix du Nord..............

Aller plus loin :

https://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/reforme-des-retraites/reforme-des-retraites-plusieurs-elus-de-la-majorite-ou-de-droite-pris-pour-cible-via-des-degradations-de-leur-permanence-ou-des-menaces

Facture d’électricité impayée : réduction de puissance pendant au moins 60 jours avant la coupure

 

 Ampoule, Idée, La Créativité, Base

En cas d'impayé de facture d’électricité, les bénéficiaires du chèque énergie ou d’une aide du Fonds de solidarité pour le logement équipés d'un compteur Linky seront mieux protégés des coupures d’énergie à partir du 1er avril 2023. Un décret publié le 26 février au Journal officiel instaure une période d'alimentation minimale en électricité de 60 jours préalable à la coupure ou à la résiliation du contrat.

Vous n'avez pas payé votre facture d’électricité à l'issue du délai supplémentaire de 30 jours ? À compter du 1er avril 2023, si vous bénéficiez du chèque énergie ou d’une aide du Fonds de solidarité pour le logement (FSL) et que vous êtes équipé d'un compteur communicant Linky, votre fournisseur d'énergie ne pourra interrompre la fourniture d'électricité qu’après une période de réduction de puissance d’au moins 60 jours.

Dans un contexte d’inflation très élevée, d’augmentation de 15 % des factures d’électricité et de gaz depuis le début de l’année 2023, certains ménages ont des difficultés pour régler leurs factures.

Un décret d'application de la loi du 16 août 2022 portant mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat publié le 26 février au Journal officiel renforce la protection de certains consommateurs en cas d’impayé de facture d’énergie.

Période de 60 jours de réduction de puissance avant coupure

Le décret du 24 février 2023 fixe une période minimale de 60 jours de réduction de puissance jusqu'à 1 kVA (kilovoltampère), préalable à la coupure ou à la résiliation, pour les ménages bénéficiaires du chèque énergie ou d'une aide du Fonds de solidarité pour le logement (FSL) équipés d'un compteur communicant, en cas d'impayé.

Cette alimentation minimale d'1 kVA permet de maintenir certains usages essentiels de l’électricité : éclairage, fonctionnement d’équipements électro-ménagers (réfrigérateur, congélateur...), recharge d’appareils électroniques.

Pendant cette période de 60 jours de réduction de puissance, votre fournisseur d'électricité devra vous contacter au moins deux fois, dont une fois par écrit et une fois oralement, pour trouver un accord sur le règlement de la facture. À défaut de réponse ou d’accord, le fournisseur pourra couper l’électricité ou résilier votre contrat, sous réserve de vous en informer au moins 20 jours à l’avance par courrier.

  À savoir : En cas de facture impayée, les bénéficiaires du chèque énergie bénéficient également :

 

  • d’un abattement de 80 % sur la facturation du déplacement d’un technicien en raison d’une interruption de fourniture d’énergie liée à un impayé (réduction de puissance ou suspension d’alimentation) ;
  • de la non-réduction de puissance pendant la trêve hivernale ;
  • de la gratuité de la mise en service et de l'intervention pour la réduction de puissance dans le cadre de la période minimale d'alimentation en électricité ;
  • de l'enregistrement de leur contrat de fourniture d'électricité ou de gaz naturel.

 

  À noter : Pendant la trêve hivernale, du 1er novembre au 31 mars, les coupures de gaz et d'électricité sont interdites (si vous êtes chez EDF, votre électricité est maintenue tout au long de l'année). En effet, EDF a remplacé les coupures d'électricité en cas d’impayé par une limitation de puissance à 1 kVA depuis le 1er avril 2022.

 

Procédure en cas d’impayés pour les autres clients

Les bénéficiaire du chèque énergie ou d’une aide du Fonds de solidarité pour le logement (FSL) mais non équipés d'un compteur Linky sont toujours soumis aux mesures prévues au décret du 13 août 2008. Pour connaître les modalités prévues pour les bénéficiaires du chèque énergie ou d'une aide du FSL, consultez la fiche « Impayés de factures (gaz ou électricité, eau) : quelles conséquences ? ».

Si vous ne bénéficiez pas du chèque énergie ou d'une aide du FSL, c'est le cas général qui s'applique. Pour en savoir plus, consultez la fiche « Impayés de factures (gaz ou électricité, eau) : quelles conséquences ? ».

  À savoir : Selon le médiateur de l'énergie, 785 096 interventions pour impayés de factures d’énergie (suspensions de fourniture d’électricité et de gaz naturel et limitations de puissance en électricité) ont eu lieu en 2021, soit une augmentation de près de 17 % par rapport à 2019.

 

Face à la grève des raffineries, le spectre de la pénurie de carburants réapparaît

 

Selon Orange.fr :
Devant la grève de plusieurs raffineries, notamment celle de Gonfreville-l’Orcher, la plus grande du pays, les automobilistes s’inquiètent de devoir revivre une pénurie d’essence après celle d’octobre 2022, rapporte TF1 Info, dimanche 19 mars.

C’est un air de déjà-vu pour les automobilistes français. Après la pénurie de carburants d’octobre 2022, engendrée par des grèves pour des revendications salariales, la menace d’une nouvelle pénurie plane à nouveau sur l’hexagone après la mise en grève de plusieurs raffineries contre la réforme des retraites, rapporte TF1 Info, dimanche 19 mars.
 
 
Grève des raffineries: pas encore de risque de pénurie à la pompepar BFMTV
 De L'Essence, Diesel, Essence, Gaz

Après la raffinerie de Donges, qui a reconduit la grève, c’est celle de Gonfreville-l’Orcher, la plus grande du pays, qui se met à l’arrêt. Dans les prochains jours, c’est la raffinerie de Lavéra, près de Marseille, qui devrait rentrer dans la danse à son tour. Un communiqué de la CGT annonce que “plus aucun produit pétrolier ne sort depuis le 7 mars”, de la raffinerie Esso de Fos-sur-Mer. Un phénomène qui inquiète les automobilistes phocéens, en témoigne l’impressionnant bouchon sur l’A50, dans le quartier de La Pomme à Marseille, où une file de 500 mètres s’étend sur la voie rapide pour faire un réapprovisionnement en essence, rapporte La Provence.

Les responsables syndicaux ont prévenu d’une pénurie............. Aller plus loin : https://actu.orange.fr/france/face-a-la-greve-des-raffineries-le-spectre-de-la-penurie-de-carburants-reapparait-magic

Réforme des retraites : la permanence d'Eric Ciotti vandalisée à Nice

 

Selon France Info :

"La motion ou le pavé." Dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 mars, la permanence d'Eric Ciotti, député Les Républicains des Alpes-Maritimes et président du parti, a été vandalisée par des opposants à la réforme des retraites à Nice. "Cette nuit, ma permanence a été caillassée", a réagi l'élu sur Twitter, ajoutant que "les nervis qui ont fait ça veulent par la violence faire pression sur mon vote lundi", jour où l'Assemblée nationale doit se prononcer sur les motions de censure déposées contre le gouvernement, après son recours au 49.3. "Jamais je ne céderai aux nouveaux disciples de la Terreur", a-t-il ajouté. Ces dégradations ne sont pas "les méthodes de notre organisation syndicale", précise Céline Petit, secrétaire générale adjointe de la CGT des Alpes-Maritimes auprès de France 3 Paca. Suivez notre direct.

"Jusqu’au dernier moment, nous avons cherché à éviter ce 49.3", défend Olivier Dussopt. Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, affirme, dans une interview publiée samedi dans le Journal du dimanche, que "jusqu'au dernier moment", le gouvernement a "cherché à éviter ce 49.3". "A l'Assemblée nationale, nous avons tout fait, tout tenté, jusqu'à la dernière minute, pour construire cette majorité. Mais nous étions dans une zone de risque, avec des députés qui hésitaient entre abstention et vote contre", plaide-t-il. Selon lui, "cette réforme était trop importante pour prendre le risque de la jouer à la roulette russe". Toutefois, il concède qu'il y aura "un avant et un après 49.3"....

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/reforme-des-retraites/direct-reforme-des-retraites-jusqu-au-dernier-moment-nous-avons-cherche-a-eviter-ce-49-3-defend-olivier-dussopt

Si votre facture d’électricité augmente (encore), c’est parce qu’il faut réparer les réacteurs nucléaires !

 

Selon Orange.fr

 

Centrale Nucléaire De

En pleine crise énergétique, un nouvel emballement des prix est à craindre après l’annonce de la découverte de fissures sur trois réacteurs nucléaires. Des réparations essentielles qui vont coûter cher aux usagers. 

Les temps sont durs dans le secteur de l’énergie.

En France, Le Parisien révèle que des soucis rencontrés sur plusieurs réacteurs nucléaires pourraient provoquer une importante hausse des prix de l’électricité. Tout a commencé par une révélation signée par le site spécialisé Contexte le 7 mars dernier, qui faisait état d’un défaut sur un réacteur de Penly, en Seine-Maritime.

Plus tard, l’Autorité de sûreté nucléaire a annoncé que deux autres réacteurs étaient défectueux. Il s’agit de fissures dues aux chocs thermiques. Des soucis qui arrivent après toute une série de réparations à la suite de problèmes de corrosion. 

 


320 soudures à réparer

Au total, ce sont 320 soudures qui ont été détectées comme étant à risque et dont EDF doit s’occuper. Des annonces qui ont provoqué un emballement des marchés avec une augmentation de 9% des prix, raconte le Parisien.

Et c’est loin d’être fini. Selon Yves Marignac, expert en nucléaire interrogé par nos confrères :....... Lire sur :https://actu.orange.fr/france/si-votre-facture-d-electricite-augmente-encore-c-est-parce-qu-il-faut-reparer-les-reacteurs-nucleaires-magic-CNT0000021aKUX.html 

Passage à l’heure d’été

 

Montre De Poche, Temps, Sable, Horloge

Le passage à l’heure d’été se déroulera dimanche 26 mars 2023 à 2 heures du matin. Il faudra ajouter 60 minutes à l’heure légale. Il sera alors 3 heures.

Le passage à l'heure d'été se déroulera dimanche 26 mars 2023 à 2 heures du matin

Le changement d’heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974. Depuis 1998, les dates de changement d’heure ont été harmonisées au sein de l’Union européenne. Dans tous les pays membres, le passage à l’heure d’hiver s’effectue le dernier dimanche d’octobre et le passage à l’heure d’été, le dernier dimanche de mars.

  Rappel : En mars 2019, les eurodéputés ont voté pour un projet de directive supprimant le changement d’heure saisonnier. La directive devait être adoptée par le Conseil fin 2020, puis transposée par les États membres. Cependant, en raison de la crise sanitaire liée à la Covid-19, ce texte sur la fin du changement d’heure n’est plus à l’ordre du jour et ne devrait pas être discuté dans un avenir proche. Le changement d’heure été et hiver 2023 est conservé.

Manifestations contre la réforme des retraites, anniversaire du suicide de Chantal Sébire... Les cinq infos de ce dimanche

 

Selon Orange.fr :

De nouvelles manifestations sont organisées contre la réforme des retraites, Chantal Sébire, militante de la fin de vie "digne", s'est suicidée il y a tout juste 15 ans, un hommage est rendu au rugbyman tué par balle Federico Martin Aramburu, les élus écologistes organisent une conférence de presse pour protester contre les jets privés, et le FC Barcelone et le Real Madrid s’affrontent dans le championnat d’Espagne. Voici les actus à ne pas manquer ce dimanche.

Manifestation contre la réforme des retraites

De nouveaux “rassemblements locaux de proximité” sont prévus par les syndicats ce dimanche pour poursuivre la contestation contre la réforme des retraites et contre l’utilisation de l’article 49.3 par le gouvernement.

Les syndicats de la SNCF appellent eux à “maintenir la grève” reconductible démarrée le 7 mars et “à agir massivement” jeudi prochain, rapporte Le Monde. Une 9ème journée de grèves et manifestations est déjà prévue jeudi 23 mars.

 


15e anniversaire du suicide de Chantal Sébire, militante de la fin de vie "digne"

Le 19 mars 2008, Chantal Sébire, une enseignante à la retraite, se suicidait à son domicile de Plombières-lès-Dijon, près de Dijon (Côte-d'Or).......... Aller plus loin : https://actu.orange.fr/monde/manifestations-contre-la-reforme-des-retraites-anniversaire-du-suicide-de-chantal-sebire-les-cinq-infos-de-ce-dimanche-magic

Mobilisation contre la réforme des retraites : 81 interpellations à Paris, 7 à Lyon et des milliers de manifestants partout en France

 

Des tensions ont eu lieu entre policiers et manifestants à Paris, autour de la place d'Italie. Plus tôt dans la soirée, 10 autres personnes avaient été interpellées place de la Concorde.

Selon France Info :

Troisième soirée de contestation, après l'activation du 49.3 par le gouvernement. Les opposants à la réforme des retraites ont exprimé leur colère, samedi 18 mars, lors de plusieurs rassemblements organisés partout sur l'Hexagone. A Paris, environ 4 000 manifestants ont marché dans le sud de la capitale, autour de la place d'Italie, après que la préfecture de police a interdit les rassemblements place de la Concorde (située près de l'Assemblée nationale et à moins d'un kilomètre de l'Elysée) et sur les Champs-Elysées.

Des heurts entre policiers et manifestants ont eu lieu dans la soirée en marge de cette manifestation. En tout, 81 personnes ont été interpellées. Plus tôt dans la soirée, 10 autres personnes avaient été interpellées place de la Concorde.

Sept arrestations à Lyon

Des incidents ont également éclaté à Lyon où 400 à 500 jeunes ont essuyé des tirs de lacrymogènes alors qu'ils tentaient de s'emparer de matériel de chantier, a constaté l'AFP. Sept arrestations ont eu lieu en milieu de soirée.

A Nantes (Loire-Atlantique) et Brest (Finistère)...... En savoir plus : https://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/reforme-des-retraites/mobilisation-contre-la-reforme-des-retraites-81-interpellations-a-paris-7-a-lyon-et-des-milliers-de

Sète: prévisions sur les 3 prochains jours

Infographies sur : https://meteofrance.com/previsions-meteo-france/sete/34200

2023-03-19 06:00:00

Pour ce matin. A 7 heures, la pression atmosphérique au niveau de la mer sur la commune, est de 1019 hectopascals. Généralement ensoleillé, puis ciel devenant plus nuageux à la mi-journée. Température sous abri de 9 degrés vers 7 heures. Vent faible. Pour cet après-midi. Nuages bourgeonnants, tendant à se dissiper à la tombée du jour. Le thermomètre indique 16 degrés vers 13 heures. Vent faible de direction variable. Pour ce soir. Temps sec, souvent ensoleillé. La température se situe aux alentours de 14 degrés vers 19 heures. Vent faible de direction variable. Pour la nuit prochaine. Ciel étoilé. Les températures sont proches de 9 degrés vers 1 heure. Vent faible.
 
Pour lundi matin. Temps largement ensoleillé. Température : 8 degrés vers 7 heures. Petit vent de Nord-Nord-Ouest généralement faible. Pour lundi après-midi. Éclaircies prédominantes. Température : 16 degrés vers 13 heures. Vent faible dans l'ensemble.
 
Pour mardi matin. Passages nuageux de haute altitude. Températures minimales : 4 degrés. Vent faible de direction variable. Pour mardi après-midi. Soleil voilé, puis les nuages deviennent plus nombreux à la tombée du jour. Températures maximales : 18 degrés. Vent faible de Sud-Sud-Ouest.
 
Pour mercredi matin. Voile de nuages élevés. Températures minimales : 5 degrés. Vent faible. Pour mercredi après-midi. Temps très nuageux. Températures maximales : 19 degrés. Vent faible de direction variable.
 

Inflation : les "super-promotions" bientôt interdites dans la grande distribution ?

 

Selon Orange.fr
Les députés et les sénateurs ont décidé, mercredi 15 mars, de plafonner les promotions sur les produits d'hygiène et d'entretien dans la grande distribution, explique La Dépêche du Midi. Le vote définitif aura lieu les 21 et 22 mars. 

En période d'inflation, le coup au porte-monnaie pourrait être rude pour les Français.
Les députés et les sénateurs se sont accordés sur un plafond pour les super-promotions dans les supermarchés, mercredi 15 mars, indique La Dépêche du Midi. La décision a été prise lors d'une commission mixte paritaire sur la proposition de loi du député Renaissance Frédéric Descrozaille, votée à l'unanimité par l'Assemblée le 18 janvier. Le texte, qui doit être définitivement adopté les 21 et 22 mars, prévoit ainsi un plafond à 34% dans les supermarchés pour les produits d'hygiène et d'entretien. Depuis la loi Egalim, votée en 2018, cette disposition existe déjà pour les produits alimentaires.
 
«Trimestre anti-inflation» : de nombreux Français n'ont pas connaissance du dispositifpar Europe 1

Les acteurs de la filière mieux rémunérés ?...............

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/france/inflation-les-super-promotions-bientot-interdites-dans-la-grande-distribution

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon