Méfiance, lassitude, peur… Quel est l'état d'esprit actuel des Français ?

 

Selon un sondage d'OpinionWay pour le centre de recherches politiques de Sciences Po, en janvier dernier, 38 % des Français interrogés ressentent actuellement de la méfiance

.Sceptique, Cœur, Scepticisme, Doute

"Parmi les qualificatifs suivants, quels sont ceux qui caractérisent le mieux votre état d'esprit actuel ?" La question a été posée à 3 515 Français, dans le cadre d'un sondage d'OpinionWay pour le centre de recherches politiques de Sciences Po, alors que le pays a traversé plusieurs crises et des mois d'inflation. Parmi les interrogés, 38 % ont répondu de la "méfiance", en janvier 2024, soit une augmentation de 9 points par rapport à l'année dernière.

Selon Orange.fr

En deuxième position, c'est le sentiment de "lassitude" qui a été choisi par 36 % des Français, un pourcentage également en hausse puisqu'il était de 30 % en 2023. À noter que les sondés pouvaient sélectionner plusieurs réponses à la fois. À la troisième place figure "la morosité", avec 26 %, soit le même pourcentage que l'an passé.

La confiance et le bien-être en net recul................... Poursuivre : https://actu.orange.fr/france/mefiance-lassitude-peur-quel-est-l-etat-d-esprit-actuel-des-francais-magic-CNT000002chy0g.html

Journée internationale du cancer de l’enfant : le 15 février

Le cancer chez l’enfant est la deuxième cause de mortalité dans les pays développés.

Cette journée internationale vise à mieux faire connaître cette réalité et promouvoir les actions de prévention, mes aussi les soins et la recherche.

La stratégie de lutte contre les cancers 2021-2030

Les cancers pédiatriques font de longue date partie intégrante des plans gouvernementeaux, aussi bien au niveau de la recherche que pour la prise en charge des enfants malades et de leurs familles. Cet effort se poursuit avec la nouvelle stratégie mise en place.

En France, 2500 nouveaux cas dénombrés chaque année

La Mitose, Méiose, Cellule

Le cancer chez l'enfant est une maladie rare qui représente 1 à 2 % de l'ensemble des cancers. On dénombre près de 2 500 nouveaux cas chaque année en France. Certaines formes de cancers sont spécifiques à l'enfant et, inversement, la plupart des cancers de l'adulte n'existent pas chez l'enfant.

Les facteurs favorisant le développement du cancer ont été clairement identifiés chez l'adulte (alcool, tabac, produits toxiques, virus, etc.), mais ces cause sont très rarement présentes chez l'enfant.

Les traitements ont fait des progrès considérables au cours des dernières décennies et on atteint aujourd'hui un taux de guérison de 80%. Les efforts se poursuivent.

Une loi pour le droit à l'oubli

Bonne nouvelle, on guérit du cancer. De plus en plus. Mais la société n'a pas encore adapté son comportement à cette nouvelle donne et les anciens malades souffrent toujours de discriminations. Accès à l’assurance, à lemprunt, discriminations à l'embauche... les anciens enfants malades doivent pouvoir bénéficier du droit à l’oubli et concrètement ne plus devoir mentionner cette maladie dans les déclarations d’assurance.

Un site à visiter : www.ligue-cancer.net

Tout savoir sur le crédit à la consommation

Vous avez besoin de financer l’achat d'une voiture, d'une cuisine équipée ou de préparer un déménagement ? Un crédit à la consommation peut vous aider à concrétiser vos projets non immobiliers. Le point sur les dispositifs existants pour trouver le crédit qui vous convient.

 

Financement

Le crédit à la consommation, qu’est-ce que c’est ?

Le crédit à la consommation est un crédit accordé par un établissement financier, directement ou par le biais d'un marchand, à un particulier agissant à des fins non professionnelles.

D’un montant compris entre 200 € et 75 000 € euros, il sert à financer l’achat de biens de consommation (meubles, informatique, voiture, etc.) à l’exception des biens immobiliers.

Il existe plusieurs formes de crédits à la consommation. Ils fonctionnent selon deux principes :

  • Le crédit peut être affecté à l’achat d’un bien déterminé au moment de la souscription du contrat (voiture, électroménager, voyage, etc). Dans ce cas, le crédit obtenu doit servir uniquement à payer le bien en question.
  • Le crédit peut être non affecté. Dans ce cas, vous avez la possibilité d'utiliser la somme empruntée comme vous le souhaitez, que ce soit pour acheter un bien de consommation ou toute autre prestation de services. Les prêts personnels, les crédits renouvelables (anciennement nommés « revolving » ) entrent dans cette catégorie.

Le crédit à la consommation, comment ça marche ?

  • Vous remboursez de façon échelonnée, chaque mois, une partie de la somme que vous avez empruntée, augmentée des intérêts qui correspondent au coût du crédit pour l'emprunteur (frais de dossier, assurance, garantie, etc...).
  • Le taux d'un crédit à la consommation ou TAEG (taux annuel effectif global) varie selon l'établissement financier auprès duquel vous avez souscrit votre crédit. Il ne peut cependant pas dépasser un taux maximum ou taux d'usure.
  • Le coût de votre crédit à la consommation dépend du taux d'intérêt qui vous est octroyé ainsi que de la durée de remboursement du crédit.

Le crédit à la consommation, quelle protection pour l'emprunteur ?

Le crédit à la consommation est encadré par le Code de la consommation fixant un ensemble de règles relatives au contenu et à la conclusion du contrat.

Parmi les principales mesures protectrices, figurent notamment :

Quel type de crédit à la consommation choisir ?

Outre les crédits à la consommation classiques tels les prêts affectés, les prêts personnels et les crédits renouvelables, il existe également des crédits à la consommation plus spécifiques permettant l'accès au crédit à une certaine catégorie de personnes (étudiants, seniors, personnes fragiles financièrement).

Le crédit affecté

Le Crédit affecté sert exclusivement à financer un achat précis, fixé dans l'offre de crédit (il peut s'agir d'un bien ou d'une prestation de service : voiture, travaux, voyage etc.).

  • Émetteur du crédit : il est géré par une banque ou un établissement de crédit et souvent proposé sur le lieu de vente.
  • Montant du crédit : entre 200 € et 75 000 €.
  • Taux du crédit : à taux fixe. Le montant de vos mensualités, la durée de remboursement et le TAEG sont fixés dans votre offre de contrat.
  • Durée du crédit : le crédit doit être accordé pour une durée supérieure à trois mois. Vous commencez à rembourser à partir de la livraison du bien ou de la prestation.
  • Délai de rétractation : 14 jours calendaires à compter de la signature du contrat. Ce délai peut être réduit à trois jours minimum si vous bénéficiez de la prestation du bien ou du service immédiatement.

En savoir plus sur le Crédit affecté

Le prêt personnel

Le prêt personnel est un crédit dont vous pouvez dépenser le montant pour couvrir les dépenses que vous souhaitez. Vous n'avez pas à l'affecter à un achat déterminé.

  • Émetteur du crédit : votre banque peut délivrer ce genre de crédit, mais vous pouvez aussi contacter un établissement spécialisé dans les crédits.
  • Montant du crédit : le montant du crédit à la consommation doit être compris entre 200 € et 75 000 €.
  • Taux du crédit : le taux de ce crédit est librement fixé par le prêteur, de même que les conditions de remboursement.
  • Durée du crédit : la durée du crédit doit être supérieure à trois mois.
  • Délai de rétractation : 14 jours calendaires à compter de l'acceptation du contrat avec interdiction pour l'organisme de crédit de délivrer les fonds les sept premiers jours.

En savoir plus sur le prêt personnel

Le crédit renouvelable

Crédit revolving, crédit permanent ou crédit reconstituable, toutes ces expressions désignent le crédit renouvelable. Il s'agit d'un crédit à la consommation caractérisé par une grande liberté d'utilisation et de remboursement. Une fois le crédit accordé, vous ne devez plus demander l'autorisation de la banque pour l'utiliser. Vous pouvez aussi décider de reporter des mensualités.

  • Émetteur du crédit : enseigne de la grande distribution ou enseigne de la vente par correspondance, établissement de crédit spécialisé dans le crédit à la consommation, banque.
  • Montant du crédit : entre 200 € et 75 000 € selon vos besoins et votre solvabilité. Si le montant du crédit est supérieur à 1 000 €, l'établissement prêteur doit vous proposer un crédit amortissable.
  • Taux du crédit :le taux du crédit renouvelable est un taux variable. Il évolue selon l'évolution des taux sur les marchés financiers.Vous ne pouvez pas connaître à l'avance le coût de votre crédit. Le taux de ce crédit est plus élevé que les crédits de consommation classiques.
  • Durée du crédit : la loi impose des durées de remboursement maximales DE 36 mois si le montant du crédit est inférieur ou égal à 3 000 € et de 60 mois si le montant du crédit est supérieur à 3 000 €.
  • Délai de rétraction : 14 jours calendaires à compter de l'acceptation du contrat avec interdiction pour l'organisme de crédit de délivrer les fonds les sept premiers jours.

En savoir plus sur le crédit renouvelable

La location avec option d'achat (Leasing)

La Location avec option d'achat (LOA) vous permet de disposer d'un bien défini au moment de la signature du contrat en payant chaque mois un loyer tout en ayant l'option de l'acheter à la fin du contrat.

  • Émetteur du crédit : enseigne commerciale, établissement de crédit, banque.
  • Montant du crédit : le montant et le nombre de loyers sont prévus dès la signature du contrat.
  • Taux du crédit : le montant et le nombre de loyers sont prévus dès la signature du contrat.
  • Durée du crédit :généralement de 24 à 72 mois de loyers selon les contrats. À la fin de cette période, votre contrat se termine et vous n'avez plus de loyer à payer.  Vous pouvez alors acheter le bien ou le rendre à l'établissement propriétaire.
  • Délai de rétractation : 14 jours calendaires à partir de la signature du contrat.

En savoir plus sur ce crédit

Le microcrédit personnel

Destiné aux personnes exclues du système bancaire classique, ce crédit permet d'acquérir des biens ou services visant l'amélioration de la situation de l'emprunteur. Sont aussi inclus la formation professionnelle, le permis de conduire ou les soins de santé mal remboursés.

  • Émetteur du crédit : réseau d'accompagnement social servant d'intermédiaire avec une banque agréée : régie de quartier, maison pour l'emploi, centre communal d'action sociale (CCAS) ou association à vocation sociale.
  • Montant du crédit : les sommes sont comprises entre 300 € et 8 000 €.
  • Taux du crédit : Il est généralement situé entre 1,5 % et 4 % et il n'a pas de frais de dossier.
  • Durée du crédit : selon le motif du crédit sa durée peut varier de six mois à sept ans. 
  • Délai de rétractation : 14 jours calendaires à partir de la signature du contrat.

En savoir plus sur le microcrédit personnel

Le prêt étudiant garanti par l'État

Le prêt étudiant garanti par l’État est un prêt créé pour aider les jeunes de moins de 28 ans à financer leurs études.

Pour en bénéficier, il faut être de nationalité française ou ressortissant d'un pays de l'Espace économique européen (EEE) : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède.

La demande se fait auprès des banques partenaires de l'opération. Le prêt doit être remboursé avec les intérêts, mais le remboursement peut être différé à la fin des études. Les banques octroient les prêts dans la limite du budget alloué par l’État.

Pour en savoir plus sur ce crédit consultez notre article dédié à ce prêt

Indemnités d’arrêt de travail : comment ça fonctionne avec le prélèvement à la source ?

 

Avez-vous touché des indemnités journalières pour cause d’arrêt de travail (maladie, accident ou maternité/paternité) ? Sachez que ces « revenus de remplacement » sont soumis au prélèvement à la source. Comment ? Avez-vous des démarches à effectuer ? On fait le point.

Toutes les indemnités maladies sont-elles concernées par le prélèvement à la source ?

Certaines indemnités journalières sont imposables quelle que soit leur provenance (Sécurité sociale, employeur, organisme d'assurance ou de prévoyance). Cependant, d’autres sont exonérées d'impôt, en totalité ou en partie.

Liste des indemnités imposables

Indemnités

Régime fiscal

Indemnité journalière de maladie

Imposable

Indemnité complémentaire versée par l'employeur (système du maintien du salaire)

Imposable

Indemnité journalière de maternité / paternité

Imposable

Indemnité journalière de maternité versée lors d'arrêts de travail nécessités par des troubles pathologiques liés à la grossesse ou à l'accouchement

Imposable

Indemnité journalière d’adoption

Imposable

Indemnité complémentaire versée par un organisme de prévoyance dans le cadre d'un régime complémentaire obligatoire dans l'entreprise

Imposable

Liste des indemnités exonérées

Indemnités

Régime fiscal

Indemnité journalière en cas de maladie longue et coûteuse

Exonérée

Indemnité versée à une personne souffrant d'une maladie radio-induite ou à ses ayants droit

Exonérée

Indemnité versée à une victime de l'amiante ou à ses ayants droit

Exonérée

Indemnité journalière versée en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle

Exonérée à 50 %

Indemnité temporaire d’inaptitude versée suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle

Exonérée à 50 %

Indemnité journalière de maternité supplémentaire, attribuée par la CPAM à une femme dont le métier comporte des travaux incompatibles avec son état

Exonérée

Indemnité perçue en exécution d'un contrat d'assurance à adhésion facultative complétant les prestations de la Sécurité sociale

Exonérée

Tous les assurés sont-ils soumis au prélèvement à la source de leurs indemnités maladies ?

Non.

Le prélèvement à la source a seulement modifié les modalités de recouvrement (de paiement) de l’impôt, mais n’a pas changé les règles de calcul de l’impôt.

Comme c’était le cas précédemment, l’indemnité perçue par un assuré n’est soumise au prélèvement à la source que si celui-ci est imposable.

Les assurés ont-ils des démarches à effectuer concernant l’imposition de leurs indemnités maladies ?

Non.

Depuis le 1er janvier 2019, l’Assurance maladie ou bien l’organisme en charge de verser l’indemnité (employeur, organisme d’assurance ou de prévoyance) se charge de prélever directement l’impôt « à la source » sur les revenus de remplacement qu’elle verse à l’assuré, sur la base du taux de prélèvement à la source qui lui est automatiquement communiqué par l’administration fiscale.

Depuis votre compte ameli, vous pouvez vérifier le montant imposable de vos prestations, le taux d’imposition appliqué et le montant retenu au titre de votre impôt sur le revenu.

 

En savoir plus sur le prélèvement à la source des indemnités d'arrêt de travail

Ce que dit la loi

Comptez-vous réduire votre budget pour la Saint-Valentin ?

 

Alors que la Saint-Valentin approche, certains et certaines se demandent ce qu’ils ou elles pourront offrir à leur partenaire. Avec l’inflation qui est toujours d’actualité, le budget alloué pourrait être réduit.

Flamant, Saint Valentin, Cœur

Difficile d’échapper à la Saint-Valentin tant le marketing est là pour nous rappeler la date du 14 février. Fête commerciale pour les uns, date romantique pour les autres, la Saint-Valentin est partout. Et cette année, alors que l’inflation est toujours d’actualité, certains et certaines pourraient revoir à la baisse le budget alloué au cadeau pour leur partenaire.

Avec Orange.fr sur : https://actu.orange.fr/question-du-jour-2024-02-13-CNT000002cglSj.html

Le Fabriqué en France : qu’est-ce que c’est ?

Selon un sondage réalisé par OpinionWay pour la Chambre de commerce et d’industrie, 85 % des Français interrogés achètent du Fabriqué en France et 89 % souhaitent en consommer davantage. Parmi les raisons de cet attrait, 63 % déclarent consommer du « Made in France » pour soutenir les producteurs locaux, 56 % pour soutenir l’économie française et 47 % invoquent la qualité supérieure des produits. Tour d’horizon du Fabriqué en France !

 

Logo Fabriqué en France©France Industrie

 

Le Fabriqué en France s’expose à l’Élysée

Pour sa quatrième édition, la Grande Exposition du Fabriqué en France se tiendra au palais de l’Élysée en juin 2024. 

Initié par le Président de la République, ce rendez-vous annuel met à l’honneur les entreprises, les artisans, les producteurs et les industriels qui s’engagent pleinement dans la fabrication française.

Lors de l'édition précédente, la Grande Exposition du Fabriqué en France a mis à l’honneur 120 produits fabriqués en France.

 

Derrière le « Made in France », une industrie française dynamique

En France, 274 000 entreprises industrielles représentent 13 % du PIB français et quelque 3,2 millions de salariés directs en 2021.

Derrière ces chiffres se cachent de nombreuses filières industrielles, qui font face à des enjeux majeurs : décarbonation, innovation, export, formation et recrutement.

Un secteur qui recrute

L’industrie offre de nombreuses perspectives d’emplois, diversifiés et ouverts à tous, notamment pour les jeunes et les personnes en reconversion professionnelle, avec une rémunération en moyenne plus élevée que dans les autres secteurs en 2022 (+ 22 %).

De nombreuses entreprises industrielles sont aussi engagées en faveur de l’égalité femme-homme. À ce titre, le collectif IndustriElles œuvre pour fédérer les femmes de l'industrie, valoriser le mentorat auprès de jeunes filles et de femmes, et regrouper toutes les organisations et initiatives existantes sur le sujet de la féminisation de l'industrie.

Un secteur à découvrir

Les entreprises industrielles cherchent aussi à faire découvrir leur savoir-faire en développant des visites d’usines, qui attirent toujours davantage les Français. Près de 3 500 entreprises ont ouvert leurs portes en 2022.

L’association « Entreprise et découverte » promeut ainsi le tourisme de savoir-faire afin de faire connaître la diversité des métiers et des produits des entreprises françaises. Pour connaître les sites ouverts à la visite, rendez-vous sur son site.

Le « Fabriqué in France » et la préservation des savoir-faire

 

L’industrie est souvent associée aux usines, aux machines et à la robotisation, mais elle suppose avant tout une grande maîtrise des savoir-faire. La sauvegarde de l’industrie permet également de préserver les emplois dans nos territoires.

Le label « Entreprise du patrimoine vivant » (EPV) et les indications géographiques (IG) pour les produits industriels et artisanaux distinguent des entreprises ou des produits aux savoir-faire d’excellence.

Particuliers : comment se renseigner ?

Par les contrôles qu’elles effectuent, la Direction générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI) et la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) veille au bon respect des règles, pour garantir la confiance des consommateurs et protéger les entreprises qui respectent le cadre juridique.

En savoir plus : Acheter un produit « Fabriqué en France » : quelles garanties ?

Comment appliquer la mention « Fabriqué en France » sur ses produits ?

Pour les entreprises qui souhaiteraient bénéficier d’un accompagnement, afin de savoir si elles peuvent apposer légalement la mention « Fabriqué en France » sur leurs produits, la Direction générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI) a mis en place une procédure permettant de solliciter gratuitement l’expertise de ses services : l’Information sur le Made in France (IMF).

En savoir plus : « Fabriqué en France », « Produit en France » ou « Made in France » : comment utiliser ces mentions pour valoriser vos produits ?

Marquage, label : les règles du « Fabriqué en France »

Pour les produits non-alimentaires, les entreprises sont libres d’apposer la mention « Fabriqué en France » sur leurs produits. Celles-ci doit pouvoir être justifiée et ne doit pas induire le consommateur en erreur : les entreprises doivent respecter les règles de détermination de l’origine non préférentielle fixées par le Code des douanes de l’Union européenne.

Pour être porteur de la mention « Fabriqué en France », un produit manufacturé doit :

  • être entièrement obtenu en France (tous les composants sont issus de France et toutes les étapes de fabrication ont lieu en France),
  • ou avoir subi sa dernière transformation substantielle en France.

Pour les produits alimentaires, il existe des règles différentes. Pour certains produits, comme la viande ou les fruits et légumes, l’affichage de l’origine est obligatoire.

Par ailleurs, il existe également différents labels privés qui attestent d’une production en France (comme les labels Origine France Garantie ou France Terre Textile).

Retrouver plus de détail sur le Fabriqué en France sur le site de la direction générale des Entreprises

Moins de 26 ans : dans quel cas faut-il s'inscrire pour voter ?

 

Vous êtes peut-être déjà inscrit sur la liste électorale, notamment si vous avez été inscrit d'office après avoir fait votre recensement citoyen. Mais si vous avez déménagé depuis, ou si vos parents chez qui vous vivez ont déménagé, vous devez vous réinscrire.

Vous pouvez vérifier si vous êtes inscrit sur la liste électorale :

L'Europe , Union Européenne, Drapeau

Vérifier votre inscription électorale et votre bureau de vote

Si vous n'êtes pas inscrit, vous devez vous inscrire soit sur la liste électorale d'une mairie, soit sur une liste électorale consulaire............ Aller sur : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F35789

Météo France : une semaine à nouveau marquée par la douceur

Au cours des prochains jours, des perturbations vont amener sur le pays des masses d’air très doux et cet épisode atteint son paroxysme durant la journée de jeudi.

L'Éveil Du Printemps, Crocus, Fleur
Ce lundi : vent et pluie dans le Sud-Ouest

Pour le premier jour de la semaine, un minimum dépressionnaire circule sur les plaines du sud-ouest et s’évacue en cours de soirée par le Golfe du Lion. À son passage, des pluies apportent 5 à 10 mm localement 25 mm entre la Charente-Maritime et le midi toulousain ; côté Pyrénées-Orientalesquelques gouttes sont tout au plus possibles. En prime, un vent d’ouest violent se lève et concerne les alentours des départements pyrénéens avec des rafales de plus 100 km/h localement en plaine. Les températures de l’après-midi sont globalement stationnaires et se hissent généralement autour d’une dizaine de degrés, plutôt une quinzaine du piémont pyrénéen à la Méditerranée.

Mardi : arrivée d’une perturbation affaiblie

Mardi, une nouvelle perturbation arrive par la Bretagne. En parallèle, de hautes pressions s’installent sur la France et permettent le matin la formation de nombreux nuages bas le long du Val de Garonne, le Val de Saône et la moitié nord en excluant la Bretagne qui est sous la pluie, la Normandie et les Hauts-de-France. Les minimales profitent de ces conditions anticycloniques temporaires pour partir à la baisse ; de faibles gelées peuvent ainsi fleurir dès les premières hauteurs des massifs, ou localement dans les plaines d’un large quart Nord-Est. 
L’après-midi, alors que dans le nord les grisailles sont rattrapées par la perturbation, dans le sud, le soleil s’impose ou s’accompagne de cirrus par moments denses. Mais la masse d’air se radoucit et les maximales atteignent généralement 15 °C dans le Sud, voire dépassent déjà les 20 °C dans le Pays basque.

Mercredi et jeudi : pic de douceur

Pour le milieu de semaine, un flux de sud-ouest s’ancre sur la France et dans le sillage de perturbations, une masse d’air encore plus doux remonte depuis le Golfe de Gascogne. Dès mercredi, le risque de gelée se limite à l’intérieur provençal ; en ce qui concerne les maximales, elles culminent à près de 17-20 °C entre la Nouvelle-Aquitaine et la vallée du Rhône. Plus au nord, les valeurs tournent régulièrement autour de 15 °C. 
Jeudi, cette douceur va s’accroître de plus belle et la plupart des minimales et maximales vont gagner 1 à 2 degrés par rapport à la veille excepté autour du Golfe du Lion où des entrées maritimes vont limiter le plafond à environ 15 °C ce qui reste plus que raisonnable pour la saison. Le seuil de chaleur (25 °C) peut même être approché, voire atteint, le long du piémont pyrénéen ouest, ce qui n’est pas inédit pour cette région, mais cela n’arrive pas chaque année durant le mois de février. À l’échelle nationale, l’indicateur thermique moyen pourrait à nouveau rallier les 12 °C, une valeur qui a déjà été atteinte ce mois le 8 et 9 février.
Durant la seconde partie de journée de jeudi, une perturbation balaye le pays d’ouest en est mais les cumuls de pluies seront à préciser dans les jours à venir.

Vers une fin de semaine légèrement moins douce

Pour la suite des prévisions, l’incertitude est grande. En tout cas, les températures baissent modestement et l’ambiance va rester douce (l’indicateur thermique moyen encore autour de 10 °C). La météo pourra être encore un peu pluvieuse à cause de gouttes froides ou de perturbations qui circulent mais l’approche d’un anticyclone depuis la péninsule ibérique au cours du week-end devrait apaiser le temps.

Journée internationale de l'épilepsie, ce sera le 13 février

L'épilepsie reste une maladie encore mal connue. C'est pourquoi, malades et médecins ont décidé de sortir l'épilepsie de l'ombre en organisant, depuis l'an 2000 une Journée nationale dédiée à l'épilepsie. La Journée Internationale de l'Epilepsie se déroule, depuis 2015, le 2ème lundi de février, et ce dans plus de 120 pays.

Épilepsie, Saisie

La plupart d'entre nous confondent l'épilepsie avec sa manifestation la plus spectaculaire, la crise tonico-clonique ou généralisée ; et seulement 20 % savent qu'elle traduit un dysfonctionnement du cerveau.

Il n'y a pas une mais des épilepsies...

L'épilepsie est une maladie neurologique. Elle est l'expression d'un fonctionnement anormal de l'activité du cerveau. Les influx naviguent depuis le corps de la cellule nerveuse via le nerf jusqu'au muscle à activer. Ils peuvent être assimilés à une activité électrique, qui est anormale chez les sujets épileptiques. Cet influx électrique excessif et anormal gagne toutes les cellules nerveuses de proche en proche et provoque la crise d'épilepsie. Cependant compte-tenu des diverses formes de ces crises et de leur évolution, il n'existe pas une mais des épilepsies.

Apprendre les bons gestes

Un des buts de cette journée est d'informer tout un chacun sur les bons gestes devant une personne en crise ; en particulier il est inutile de mettre un objet dans la bouche, ni de l'empêcher de se débattre. La meilleure attitude est de la placer en position latérale de sécurité et de la protéger des regards curieux ou effrayés.

Un traitement efficace

Les épileptologues (médecins neurologues spécialistes de l'épilepsie) se réjouissent de la panoplie de médicaments désormais à la disposition des malades. Une vingtaine de molécules actives ont été mises au point, qui agissent sur les différents types d'épilepsie. Aujourd'hui, 70 % des cas d'épilepsie peuvent être soignés avec succès. Après 2 à 5 ans sans nouvelle crise, environ 70 % des enfants et 60 % des adultes pourront suspendre, sous contrôle médical, le traitement sans risque de rechute.

Un thème pour 2023

"Épilepsie, lavons les préjugés"
pour mieux faire disparaitre les idées fausses sur l’épilepsie et ses différentes manifestations, 
pour combattre la méconnaissance et les préjugés autour de l'épilepsie. 

Un site à visiter : www.epilepsie-france.com

Michel Der Zakarian réagit à la banderole le ciblant

 

En conférence de presse d’après match, l’entraîneur du Montpellier Hérault Sport Club, Der Zakarian, est revenu sur la banderole des ultras de Montpellier : “Trois points perdus à cause d’un “abruti”, combien de gagnés grâce à toi ?” le ciblant.

« Je continue à dire que oui, ces supporters nous ont fait perdre trois points, il n’y a pas de problème. C’est une seule personne, mais une personne de leur groupe, ils nous ont fait perdre trois points, c’est la réalité. Et s’ils ne sont pas contents c’est pareil. Après, peut-être que c’est moi qui fait perdre des points ? Oui… On n’a pas gagné beaucoup de matchs à la maison, ça c’est sûr. C’est le foot, quand on est dans une mauvaise passe il faut qu’on arrive à relever la tête. Il reste 13 matchs, rien n’est fait encore. »